En direct
Best of
Best of du 1er au 7 août
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

02.

Ces répliques du Hezbollah et de l’Iran auxquelles s’expose Emmanuel Macron

03.

Pourquoi les images porno vues sur leurs smartphones pourront briser la future carrière de vos enfants

04.

Emmanuel Macron exhibe son engin (à moteur) et Voici pense qu’il ne s’épile plus; Nicolas S. & Carla Bruni saluent leurs fans; Joey Starr, Cauet &Clara Luciani amoureux, Charlize Theron en couple avec elle-même; Justin Bieber veut sauver Kim K. & Kanye W.

05.

Ce qui se passe pour notre corps quand on arrête l’alcool

06.

Pourquoi le Coronavirus ne repartira plus jamais

07.

La France des caïds : le bandit qui murmurait à l’oreille du RSI

01.

Pourquoi le Coronavirus ne repartira plus jamais

02.

Savez-vous pourquoi des centaines de "jeunes" se sont affrontés à Etampes ? Parce qu’ils étaient empêchés d’aller au bled

03.

Covid-19 : ce que les bonnes nouvelles en provenance de Suède et d’Italie pourraient nous apprendre pour maîtriser le retour du virus

04.

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

05.

Loi bioéthique : le naufrage moral de l’amendement sur l’interruption médicale de grossesse

06.

La Turquie d’Erdogan ne cache plus ses ambitions de dominer le monde musulman en fondant le califat rêvé par les Frères musulmans

01.

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

02.

Les dangereux arguments employés par les soutiens de la PMA pour toutes

03.

Loi bioéthique : le naufrage moral de l’amendement sur l’interruption médicale de grossesse

04.

Marine Le Pen est bien partie pour devenir présidente des Républicains

05.

Edwy Plenel est en très, très grande forme : il assimile la police d'aujourd'hui à celle de Vichy en 1942 !

06.

La morphologie des dingos, des chiens sauvages d’Australie, a fortement évolué au cours des 80 dernières années, les pesticides seraient en cause notamment

ça vient d'être publié
pépites > International
Drame
Beyrouth : 158 morts et toujours 21 personnes portées disparues, selon un nouveau bilan
il y a 12 heures 1 min
light > Culture
C'est dans les vieux pots...
"Dirty Dancing" va avoir une suite, avec Jennifer Grey reprenant son rôle de "Bébé"
il y a 12 heures 57 min
pépite vidéo > Société
Minute choupi
Journée internationale du chat : dix choses que vous ne savez peut-être pas sur votre compagnon à quatre pattes
il y a 13 heures 47 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Lectures d'été" : "Surface" d'Olivier Norek, quand la découverte d’un corps disparu depuis 25 ans relance "une affaire classée"

il y a 15 heures 22 min
décryptage > France
Ensauvagement

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

il y a 17 heures 35 min
décryptage > Santé
Sevrage

Ce qui se passe pour notre corps quand on arrête l’alcool

il y a 18 heures 27 min
décryptage > Europe
Business

Ces femmes qui, dans l’Histoire, ont changé le monde. Aujourd’hui, Margaret Thatcher

il y a 18 heures 45 min
décryptage > Environnement
Un mal pour un bien ?

Le gouvernement veut réintroduire les néonicotinoïdes pour sauver les betteraves et voilà pourquoi il n’y a pas lieu de s’inquiéter pour les abeilles

il y a 18 heures 59 min
décryptage > Justice
Bonnes feuilles

La France des caïds : le bandit qui murmurait à l’oreille du RSI

il y a 19 heures 4 min
pépites > International
Espoir pour les familles
Explosions à Beyrouth : un compte Instagram aide les habitants de la ville à retrouver les personnes disparues
il y a 1 jour 8 heures
pépites > International
Deuil
Covid-19 : l'Amérique latine est désormais la région avec le plus de morts dans le monde
il y a 12 heures 20 min
pépite vidéo > Media
Grand retour
Koh-Lanta : découvrez les portraits des 24 candidats de la nouvelle saison
il y a 13 heures 25 min
pépite vidéo > Environnement
Alerte rouge
Canicule : un immense morceau d'un glacier des Alpes menace de s’effondrer
il y a 14 heures 53 min
pépites > International
Drame
Inde : au moins 17 morts après la sortie de piste d'un avion qui s'est cassé en deux
il y a 16 heures 29 sec
décryptage > Sport
Football

Juventus/Lyon : malgré sa défaite, l'Olympique Lyonnais arrache sa qualification et affrontera Manchester City en quarts de finale de la Ligue des Champions.

il y a 18 heures 20 min
décryptage > International
Ingérence ?

Ces répliques du Hezbollah et de l’Iran auxquelles s’expose Emmanuel Macron

il y a 18 heures 33 min
rendez-vous > Media
Revue de presse people
Emmanuel Macron exhibe son engin (à moteur) et Voici pense qu’il ne s’épile plus; Nicolas S. & Carla Bruni saluent leurs fans; Joey Starr, Cauet &Clara Luciani amoureux, Charlize Theron en couple avec elle-même; Justin Bieber veut sauver Kim K. & Kanye W.
il y a 18 heures 51 min
décryptage > Société
Danger classé X

Pourquoi les images porno vues sur leurs smartphones pourront briser la future carrière de vos enfants

il y a 19 heures 3 min
décryptage > International
Détresse psychologique

Voulez-vous savoir pourquoi Michelle Obama fait une dépression ? C’est à cause de Trump

il y a 19 heures 4 min
pépites > International
Liban
Explosions à Beyrouth : le président libanais Michel Aoun rejette l’organisation d’une enquête internationale
il y a 1 jour 9 heures
Situé entre l’Océan Pacifique et la Cordillère des Andes, le désert d’Atacama est connu pour être le plus aride du monde.
Situé entre l’Océan Pacifique et la Cordillère des Andes, le désert d’Atacama est connu pour être le plus aride du monde.
Grand Large

Voyage sur mesure : le désert Atacama dans le cadre d'un hôtel de luxe...

Publié le 23 juillet 2012
... mais aussi les derniers paradis fiscaux qui ne sont pas des endroits de rêve que pour les riches et les trésors de la Jordanie.
Quentin Desurmont
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Président fondateur de Peplum, créateur de voyages sur-mesure de luxe, Quentin Desurmont agit activement pour l’entreprenariat. Il a fait partie de la délégation du G20 YES à Moscou en 2013 et  à Mexico en 2012, est membre de Croissance + et des...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
... mais aussi les derniers paradis fiscaux qui ne sont pas des endroits de rêve que pour les riches et les trésors de la Jordanie.

Le tour du monde des paradis fiscaux

M-5 avant la fin du monde. Dans cinq mois, l’humanité toute entière s’éteindra. Du moins c’est ce qu’a prédit le peuple maya il y a plusieurs siècles. Chacun s’y prépare donc à sa manière. Le gouvernement ressort les 35 heures en souvenir du bon vieux temps, les députés UMP affichent au grand jour leur bonheur de voir Cécile Duflot défiler en robe à l’Assemblée tandis que les Qatariens ont décidé de débourser leur immense fortune pour acquérir une Joconde pas comme les autres, Zlatan Ibrahimovic.

Le 21 décembre prochain, c’est l’apocalypse qui devrait s’abattre sur Terre provoquant un changement radical à l’échelle mondiale. Sans que quiconque ne puisse rien y faire. Rien du tout ? Pas d’accord. Avant de passer dans l’autre monde, autant profiter au maximum de celui-ci. En profiter, c’est en faire le tour pour en apprécier la moindre parcelle. Alors, pour continuer notre série des tours du monde, cette fois nous vous proposons d’embarquer dans votre avion privé et de partir à la découverte des derniers paradis fiscaux, qui n’ont souvent pas que la fiscalité de paradisiaque !

Et pour mettre un terme à ce suspense insoutenable, les paradis fiscaux reconnus comme tels par l’Etat français ressemblent plus à des destinations paradisiaques qu’à autre chose. Alors, pour entamer un voyage exceptionnel, autant aller chercher directement ce qu’il y a de mieux. Dans cette optique direction l’Afrique et le Botswana, le seul pays ajouté à la liste noire de la France pour 2012. Enclavé entre la Namibie, le Zimbabwe et l’Afrique du Sud, il est en grande partie recouvert par le désert du Kalahari, une vaste étendue de sable et de savane aux paysages enchanteurs. Mais la région la plus spectaculaire du pays se trouve au nord-ouest. Le delta de l’Okavango s’étire sur ce qui, il y a dix mille ans, était un lac. Deuxième plus grand delta intérieur du monde, il n’a pas d’embouchure maritime et se déverse dans le désert du Kalahari, ce qui offre un spectacle peu commun. Le Botswana est d’ailleurs connu pour attirer les touristes adeptes de prestations haut de gamme et souvent à gros budget. Idéal pour entamer un tour du monde.

Le Guatemala fait lui aussi partie des pays apparaissant sur la liste noire de l’Etat français. Ce petit pays d’Amérique centrale offre un gigantesque panel d’activités que sa petite taille pourrait ne pas laisser présager. Et quoi de mieux à quelques mois d’une fin du monde programmée par les Mayas que d’aller voir d’un peu plus près l’héritage qu’a laissé au monde cette civilisation du passé ? Plusieurs ruines mayas sont, aujourd’hui encore, visitables comme la légendaire cité de Tikal ou le site archéologique de Yaxha. Mais le Guatemala ce n’est pas que les Mayas, c’est aussi des paysages splendides, des volcans en activité, des petits villages authentiques perdus au milieu de nulle part… Le Guatemala renferme nombre de trésors et est incontestablement une étape majeure d’un tour du monde. Quel que soit son thème.

Nouvelle étape et nouveau continent : l’Asie. C’est cette fois l’archipel des Philippines qui va accueillir les tourdumondistes. Et parmi les 7 000 îles qui composent les Philippines, il y en a pour tous les goûts. Pour les adeptes du calme, des îles inhabitées bordées de plages magnifiques et de coraux feront le bonheur des plus difficiles à contenter. A l’inverse, les hyperactifs seront comblés par la capitale, Manille, et son nombre d’activités diverses et variées. Les amoureux de la nature tomberont également à coup sur sous le charme de ce chapelet d’îles paradisiaques. Spots de plongée, forêt dense, villages authentiques, faune et flore d’exception…Tout est réuni aux Philippines pour un séjour mémorable.

Et puis il y a ces îles du bout du monde. Ces îles comme Niue ou les Iles Marshall qui à deux peinent à dépasser les 100 000 habitants mais permettent de découvrir un quatrième continent : l’Océanie. Sortes de micro pays, ces deux îles sont encore méconnues du monde entier et très peu ouvertes au tourisme. Ce qui a l’avantage de procurer des découvertes intimes et privées. La faune et la flore sous-marine y sont d’une rare beauté, tout comme les cavernes et le tout fait le bonheur des plongeurs et Laura Beach Park, la plus belle plage de l’atoll de Mujaro, comblera les amateurs de farniente.

La Suisse et le Luxembourg ne faisant plus partie des paradis fiscaux selon la France, il n’y a plus de raison d’y aller. Et quand on voit la liste des destinations restantes, on ne va pas s’en plaindre.

 

A la découverte du désert d’Atacama

Entre l’Océan Pacifique et la Cordillère des Andes, le désert d’Atacama est un territoire chargé d’histoire et de mystères. Partez à sa découverte dans le cadre de l’hôtel Awasi pour un voyage inoubliable et sur mesure.

Situé au nord du Chili, dans la région d’Antofagasta, le désert d’Atacama est connu pour être le plus aride du monde. En moyenne, il y tombe 0,8mm de pluie par an, un chiffre qui n’est égalé par aucune autre région de la planète. Terre de records de par son faible taux de précipitations, Atacama l’est aussi de par son environnement. Des paysages à couper le souffle, à la limite du réel et parfois comparés à ceux de la lune ou de Mars s’offrent aux clients de l’Awasi. Et le tout sur mesure. Car cet hôtel, élu meilleur Boutique Hôtel d’Amérique latine en 2008 et 2009 propose à ses clients un séjour personnalisé dans les moindres détails en fonction des désirs de chacun. Des guides privés sont mis à disposition pour planifier les séjours et mener les excursions d’une journée ou d’une demi-journée. Promenades tranquilles ou treks intensifs, ballades à cheval ou à vélo, visites de sites archéologiques ou de villages cachés dans les vallées, les activités sont légions et toutes plus étonnantes les unes que les autres. Atacama est également un lieu exceptionnel pour l’observation du ciel en raison de sa sécheresse extrême et de sa très faible pollution lumineuse. Et tout cela donne l’impression d’avoir atterri sur une autre planète tant la beauté des paysages et le côté sauvage de la région ne semblent pas pouvoir venir du même monde que les mégalopoles bruyantes et polluées des pays industrialisés.

Et si l’expérience se rapproche de la perfection en dehors de l’hôtel, c’est également le cas à l’intérieur. L’intimité est garantie puisque seuls 8 cottages en bois, adobe et pierre sont à la disposition des clients, de forme ronde ou rectangulaire, comme le veut la tradition de la région. Le confort, lui, n’est pas laissé de côté. Les chambres font plus de 60m² et disposent chacune de salle de bains ainsi que de patios privés en plein-air avec douche et solarium. La décoration est soignée et les toits de chaume rajoutent une touche d’authenticité chilienne rare. Le restaurant garantit une expérience intime et sur mesure puisqu’il est réservé aux clients de l’hôtel. Le chef et son équipe de professionnels sont aux petits soins pour les clients et ont élaboré un menu alternant nourriture locale et internationale, permettant de découvrir de nouveaux arômes et des saveurs atypiques. Comme pour le reste du séjour, c’est le goût du détail qui fait ici la différence et donne à chacun la sensation de vivre un voyage de luxe exceptionnel.

Techniquement

Meilleur boutique Hôtel d’Amérique Latine (2008, 2009). Architecture authentique, en bois, adobe et pierre. Guide disponible pour chaque client. Cuisine originale et créative. Un des meilleurs endroits sur Terre pour observer le ciel.

Type : Boutique Hôtel du désert

Chambres : 8 (55m²)

Petite piscine charmante découverte près du salon-terrasse.

Période favorable : Novembre à Mars

Enfants : pas de limite d’âge

Activités : Treks, baignade dans les lagunes, observation du ciel étoilé, balade à vélo ou à cheval, cours de cuisine, massages.

Localisation : San Pedro de Atacama. Trajet par avion de Santiago à Calama (2 heures) puis transfert privé en voiture jusqu’à Awasi (100km).

Lien Googlemap

 

Une Jordanie pleine de surprises

La Jordanie et sa ville antique de Pétra sont reconnues comme des passages obligatoires pour tout voyageur désireux de découvrir les plus beaux trésors renfermés par la planète. Ce petit pays du Moyen-Orient a vu défiler nombre de grandes civilisations au cours des siècles et en a conservé de nombreux vestiges. Certains peuples historiques y ont établi leurs capitales comme les Ammonites, les Édomites, les Moabites… D'autres civilisations ont également dominé cette région, tels les Akkadiens, les Assyriens, les Babyloniens ou les Perses. La civilisation la plus connue en Jordanie a probablement été la civilisation nabatéenne qui y a laissé de riches vestiges archéologiques comme Pétra.

Pétra justement est un lieu unique en son genre. Bâtie par les Edomites à l’époque de l’Antiquité, elle est occupé par les Nabatéens au VIe siècle avant J.-C. et prospère grâce à sa position cruciale sur les routes de l’encens et des épices notamment. Progressivement abandonnée en raison des modifications des routes commerciales, elle abrite à son apogée plus de 25 000 habitants. Directement construite dans la roche, Pétra est inscrite au Patrimoine mondial de l’Unesco et est considérée comme l’une des sept nouvelles merveilles du monde. La découverte de Pétra, c’est un moment dont on se souvient pour la vie. C’est grandiose, magnifique et surtout unique au monde. Aucun autre site sur Terre ne peut se vanter d’une éventuelle comparaison avec la cité. Et c’est bien ce qui est magique.

Mais malgré les croyances populaires, Pétra n’est pas la seule attraction de la Jordanie. Bien au contraire ! La Mer Morte, le point le plus bas sur Terre (à 400m sous le niveau de la mer) en est l’exemple parfait.La Mer Morte dispose de paysages surprenants, surtout le long de la rive jordanienne, dominée par le Mont Nebo connu pour être le lieu où Moïse se serait éteint. A l’image de Pétra, la Mer Morte est une exception. Si la salinité de l’eau de mer oscille habituellement entre 2 et 4%, celle de la Mer Morte est de 27,5%. Résultat, aucun poisson et aucune algue ne peuvent subsister, d’où le nom de «Mer Morte». Bien sûr, la spécificité principale de cette mer reste qu’un être humain peut y flotter en raison de la masse volumique de l’eau.

Et pour parfaire le tableau, rien de mieux que l’hôtel Ma’ In Hot Springs. Situé au coeur d’une oasis arrosée par les cascades de sources thermales chaudes et froides, où la légende dit qu’Hérode le Grand lui-même se serait baigné, cet hôtel est serti dans une magnifique vallée à plus de 200 mètres en dessous du niveau de la mer dispose de 97 chambres. Séjour pour la détente et le bien être en profitant du spa et des traitements proposés par l’hôtel. L’hôtel Evason Ma’In Hot Springs propose l’une des meilleures cuisines de la région. Une cuisine régionale et internationale, avec un restaurant situé en bordure de falaise avec vue sur la Mer Morte, d’où les hôtes apprécieront de merveilleux couchers de soleil sur l’eau. 

Témoignage

Dans la vie, il existe des expériences hors du commun, des journées au cours desquelles on réalise que l’on est vraiment un privilégié. Ca m’est arrivé. J’ai la chance d’avoir comme beau-frère le propriétaire d’un circuit automobile totalement privé, le circuit du Mas du Clos. Situé dans la Creuse et tracé en 1962, il a vu défiler certains des plus grands noms de l’automobile du siècle dernier tels que Jim Clark ou Henri Pescarolo. D’après les différents professionnels du sport automobile qui l’ont fréquenté, le circuit du Mas du Clos serait une sorte de petit Nürburgring, circuit où se déroule le Grand Prix d’Allemagne lors des années impaires. C’est dire qu’il ne s’agit pas d’un tracé de pacotille.

Et lorsque l’on a la chance, comme moi, de piloter à plusieurs reprises sur les traces de grands champions, on en profite un maximum et on prend conscience de vivre un grand moment. Seul face à la piste, ces moments sont rares et on pense avant tout à en profiter un maximum. D’autant que ce n’est pas à bord de n’importe quelle voiture que l’on conduit. Selon le bon vouloir du propriétaire, il est possible de piloter des voitures d’exception, qui ont faire la gloire du sport automobile. Ces voitures, ce sont des Ferrari. Le Mas du Clos abrite en effet l’une des plus magnifiques collections de la marque italienne et ce sont des bolides de toutes époques qui sont présentées. Pour les adeptes de sport automobile, difficile de faire mieux qu’un week-end sur le circuit du Mas du Clos.

Yves Sallandrouze

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Pas d'autres commentaires