En direct
Best of
Best of du 13 au 19 juillet
En direct
© Reuters
La grande différence entre cadres supérieurs et ouvriers reste que les cadres peuvent partir plusieurs fois par an en vacances et l'hiver, aux sports d'hiver.
Au soleil

Gauche, Droite : dis-moi pour qui tu votes, je te dirai où tu pars en vacances

Publié le 26 juillet 2012
Plutôt camping ou Club Med ? Votre choix de lieu de villégiature en dit plus que vous ne le croyez sur vos opinions politiques...
Allocataire-monitrice à l’ENS de Lyon, doctorante au Centre Max Weber, équipe DPCS (Dispositions, Pouvoirs, Cultures, Socialisations). Frédérique Giraud est rédactrice en chef de Lectures. Elle publie ses tribunes sur http://sociovoce.hypotheses.org/.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Frédérique Giraud
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Allocataire-monitrice à l’ENS de Lyon, doctorante au Centre Max Weber, équipe DPCS (Dispositions, Pouvoirs, Cultures, Socialisations). Frédérique Giraud est rédactrice en chef de Lectures. Elle publie ses tribunes sur http://sociovoce.hypotheses.org/.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Plutôt camping ou Club Med ? Votre choix de lieu de villégiature en dit plus que vous ne le croyez sur vos opinions politiques...

Atlantico : Les opinions politiques des Français pèsent-elles sur le choix de leurs lieux de vacances d'été ?

Frédérique Giraud : Indirectement seulement. Car derrière les appartenances politiques, se cache une variable essentielle qui est celle du niveau de vie. Si les opinions politiques pèsent, c'est donc en second lieu, comme un déterminant secondaire, qui vient sur-déterminer les premiers choix.

Mais au final, effectivement, ce sont les gens de sensibilité de gauche qui iront par exemple au camping, parce que l’appartenance politique est liée aux revenus.

Le camping, c’est de gauche ?

Il est marqué par une sensibilité de gauche, puisqu'il faut aimer vivre en communauté, partager des douches... et le bruit des voisins ! Mais il y a différentes formes de camping ; du 4 étoiles au sans étoiles, en passant par le confort présent ou absent. Les classes populaires vont évidemment rechercher la formule la moins chère. On peut faire du camping en tente Quechua ou en mobil home que l'on loue  - c’est très différent. Notons que les places en camping ont augmenté, et que le camping sauvage est désormais interdit.

La destination camping ou famille est forcément privilégiée par des gens qui n’ont pas de hauts revenus.

Cela étant, si vous trouvez des personnes aisées dans un camping, elles seront probablement plus de gauche qu’à droite, même si cela n’a pas été vérifié par des études.

Si l’on suppose que les hauts revenus sont plutôt à droite, peut-on établir une corrélation ? Les gens qui vont au Club Med sont-ils plus nombreux à être de droite ?

Oui – même si cela reste un effet secondaire du revenu. Ceux qui ont les moyens partiront plus souvent, plus loin, plus longtemps, l’exemple typique de destination étant le Club Med.

Quels sont les autres déterminants de cette décision ?

Hormis les revenus, ce sont les caractéristiques sociales. Partir à l'étranger ou à la campagne dans une maison de famille en France n'est pas forcément un choix : il faut avoir les moyens de partir...

Ensuite, à une position sociale donnée dans l'espace social correspondent des préférences pour des destinations : tourisme culturel, tourisme détente...

S’il n’y a pas de déterminants idéologiques, il y  a des sensibilités. Se mettre au vert pour profiter de l'air pur, partir en randonnée, sont des loisirs plus représentés chez les professions intellectuelles supérieures parce qu'ils font écho à leurs dispositions sociales plus générales.

Et quelles sont les destinations privilégiées par les cadres supérieurs ? Par les ouvriers ?

La grande différence entre cadres supérieurs et ouvriers reste que les cadres peuvent partir plusieurs fois par an en vacances et l'hiver, aux sports d'hiver ! C'est ça le plus déterminant.

Les cadres supérieurs et professions intellectuelles supérieures visitent des monuments, musées, lisent en plus grande proportion que les ouvriers. Si vous posez la question à un ouvrier, sans nul doute vous répondra-t-il qu'il aimerait partir loin, aux Seychelles, à Tahiti, au « Club Med »... mais il ne peut se le permettre.

La question des destinations préférées n'a pas de sens car il faut tenir compte des obligations et possibilités matérielles des uns et des autres... Cela dit, entre un trek dans le désert ou un départ au club Med pour siroter des cocktails au bord d'une piscine sans sortir et visiter, ce n'est pas une différence de revenus mais d'aspirations sociales et c'est le diplôme qui entre en jeu
S'opposent les fractions diplômées des cadres supérieurs aux fractions chez qui prime le capital économique, classes moyennes qui veulent consommer plus.

Reste la question fondamentale : les classes populaires partent-elles encore en vacances ? La réponse est non. Ceux qui partent le font pour une courte période, proche de chez eux, et le plus souvent au sein de leur famille.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ces raisons pour lesquelles le marché de l’immobilier n’est pas vraiment favorable à ceux qui veulent se loger malgré des taux d’intérêt historiquement bas

02.

Dépenses publiques : Emmanuel Macron s’est-il définitivement converti au chiraquo-hollandisme ?

03.

Un million de personnes veulent envahir la zone 51 aux Etats-Unis

04.

Les accusations de racisme et de sexisme portées contre Zohra Bitan pour avoir critiqué les tenues et la “coupe de cheveux sans coupe” de Sibeth NDiaye sont-elles justifiées ? Petits éléments de réflexion

05.

Le chômage est au plus bas au Royaume-Uni depuis 1974. Comment l’expliquer dans un pays empêtré dans le Brexit ?

06.

Implants cérébraux : se dirige-t-on vers un accroissement des inégalités sans précédent dans l’histoire de l’humanité ?

07.

Vous croyez que l'Algérie a gagné par 1:0 ? Erreur : le score final est de 3:0 !

01.

Ces raisons pour lesquelles le marché de l’immobilier n’est pas vraiment favorable à ceux qui veulent se loger malgré des taux d’intérêt historiquement bas

02.

Camille Combal et Heidi Klum mariés en secret ; Karine Ferri &Nabilla, Kate &Meghan : tout était faux !; Libertinage et infidélités lesbiennes : Stéphane Plaza & Miley Cyrus assument; Brad Pitt & Angelina Jolie se réconcilient par surprise

03.

Les accusations de racisme et de sexisme portées contre Zohra Bitan pour avoir critiqué les tenues et la “coupe de cheveux sans coupe” de Sibeth NDiaye sont-elles justifiées ? Petits éléments de réflexion

04.

Le Sénégal triompha de la Tunisie par 1-0 : les supporters sénégalais se livrèrent alors en France à une orgie de violences

05.

Lignes de fractures : ce que les drapeaux algériens nous révèlent de l’état des Français (et des nouveaux clivages politiques)

06.

Critiquée pour son poids, Miss France réplique : "Moi au moins, j’ai un cerveau"

01.

Matteo Salvini / Carola Rackete : mais qui représente le plus grand risque pour la démocratie et la paix civile ?

02.

Greta Thunberg à l’Assemblée nationale : le révélateur de la faiblesse des écologistes politiques ?

03.

Face au "séparatisme islamiste" qui menace l’unité de la France, la tentation de "l’autonomie relative"...

04.

Intégration sensible : le cas particulier des immigrés d’origine algérienne ou turque

05.

François de Rugy a démissionné

06.

Les trois (fausses) excuses de Macron pour ne pas mettre en œuvre son programme de réduction de dépenses publiques

Commentaires (19)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
ISABLEUE
- 27/07/2012 - 16:16
Moi je vais dans le Var
demander l'asile politique ::))))
camille38
- 27/07/2012 - 09:20
ahahah!
pathétique. l'habit ne fait pas le moine!
c'est quand même drôle la plus part qui vote à gauche sont de la fonction publique (j'ai bien dis la plupart), et eux ils ont quoi? ah oui c'est vrai qu'il n'y a aucun avantage à être dans la fonction publique!
Anemone
- 26/07/2012 - 19:53
Consternant, affligeant...
Je ne saurais mieux dire.

"l’appartenance politique est liée aux revenus"A insi les gens de droite sont plus riches et plus snobs, si je comprends bien cette "doctorante, Allocataire, Monitrice" qui passe ainsi toutes ses vacances au camping du coin?

Oublierait elle tous les bobos qui sont à Saint Trop, Saint Barth et autres lieux privilégiés des cultureux de gauche?

Dans les files de voitures qui bouchonnent nos routes à chaque vacances, que croyez vous qu'il y ait?

Entre autres:
- des fonctionnaires qui préparent leur voiture la veille pour aprtir dès la dernière minute de travail faite

Parce que c'est bien connu, les gens de droite n'aiment pas "vivre ensemble"
Et puis,
- des pauvres gens qui empruntent pour partir

Et puis..."Se mettre au vert pour profiter de l'air pur, partir en randonnée, sont des loisirs plus représentés chez les professions intellectuelles supérieures" de gauche style pastèque (vert à l'extérieur et rouge à l'intérieur?), ou bien n'y a t il que les gens de gauche qui soient des intellectuels.;;comme cette doctorante..

"cela n’a pas été vérifié par des études"
Ouf, ça me rassure. J'avais soudain peur d'être devenue socialiste