En direct
Best of
Best of du 20 au 26 juin
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Présidentielle 2022 : pourquoi le duel tant annoncé n’aura pas lieu

02.

Houria Bouteldja assassina la "gauche blanche"…

03.

Nouvelle explosion des cas de Coronavirus : mais que se passe-t-il aux Etats-Unis ?

04.

2020, fin de l’hégémonie occidentale et première victoire de la Chine dans la nouvelle guerre froide ?

05.

Le parti EELV va alerter le CSA après les propos d'Eric Zemmour sur CNEWS dans "Face à l'Info" sur la vague verte et l'islam

06.

Sauver la planète ? Le faux-nez de ces "écologistes" qui détestent l'Homme. Et la liberté

07.

Nouvel espoir dans le traitement du cancer : un nouveau traitement stoppe le développement des tumeurs

01.

Les Vikings nous ont envahis et colonisés au IXe siècle ! Nous exigeons donc que le Danemark, la Norvège, la Suède et l’Islande se repentent

02.

"Tuez Sarkozy !". On ignore encore qui a donné l’ordre mais le Parquet National Financier s’est chargé de son exécution

03.

Pas de démocratie sans droit à offenser : ce capitalisme qui prend le risque de précipiter la guerre civile à trop vouloir montrer patte progressiste

04.

L'éolien peut-il être une alternative verte crédible au nucléaire ?

05.

Pire que le coup d’Etat permanent, la campagne électorale permanente ? Emmanuel Macron, le président cynique

06.

Cet espoir dans la lutte contre la Covid-19 qui se cache dans des études soviétiques vieilles de plusieurs décennies

01.

Municipales : mais que cache donc l’étonnante schizophrénie des Français entre élections locales et nationales ?

02.

Arsène Lupin était noir ! La preuve : il va être joué par Omar Sy

03.

"Tuez Sarkozy !". On ignore encore qui a donné l’ordre mais le Parquet National Financier s’est chargé de son exécution

04.

Désordres publics : la lourde facture des dérives de la lutte contre le racisme et les violences dans la police

05.

Affaire Fillon : François Fillon est condamné à 5 ans de prison, dont 3 avec sursis, et Penelope Fillon à 3 ans de prison avec sursis

06.

L’Oréal a décidé de supprimer les mots "clair" et "blancheur" de ses produits cosmétiques !

ça vient d'être publié
décryptage > Société
Addicts

Consommation de drogue : ces effets secondaires jamais vus auparavant provoqués par la crise du Coronavirus

il y a 13 min 22 sec
décryptage > Santé
Berzosertib

Nouvel espoir dans le traitement du cancer : un nouveau traitement stoppe le développement des tumeurs

il y a 1 heure 27 min
pépites > Politique
Nouvelle étape
Remaniement : le gouvernement d'Edouard Philippe démissionne
il y a 2 heures 9 min
décryptage > International
Président à vie ?

Ce que s'est vraiment offert Vladimir Poutine avec son référendum et ses 16 années de pouvoir supplémentaires

il y a 2 heures 44 min
pépites > Politique
"Ouvrir un nouveau chemin"
Emmanuel Macron se confie à la presse quotidienne régionale avant le remaniement et dévoile ses priorités pour la fin du quinquennat
il y a 12 heures 56 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le Cafard" de Ian McEwan : une fable mordante sur les politiciens britanniques et le Brexit, par un des maîtres du roman anglo-saxon contemporain

il y a 18 heures 37 min
pépites > Politique
Retrait stratégique
Municipales à Marseille : Martine Vassal se retire, Les Républicains vont présenter le député Guy Teissier pour la mairie
il y a 19 heures 25 min
pépites > Santé
Lourdes accusations
Covid-19 : le Conseil scientifique et la Haute autorité de santé dénoncent des propos "infamants" de Didier Raoult devant les députés
il y a 20 heures 40 min
pépite vidéo > International
Tragédie
Birmanie : un glissement de terrain provoque la mort d’une centaine de mineurs
il y a 22 heures 21 min
décryptage > Politique
Formation politique

Les 4 piliers : un parti libéral souverainiste se crée et recrute des candidats pour les régionales

il y a 23 heures 14 min
décryptage > Société
épanouissement

Une nouvelle étude montre que si, l'argent fait bien le bonheur...(et de plus en plus)

il y a 34 min 19 sec
décryptage > Société
Névrose de la culpabilité

Villes vertes : mais que se passe-t-il dans la tête de ces cadres qui votent contre leurs propres modes de vie ?

il y a 1 heure 46 min
décryptage > Politique
Remaniement

Emmanuel Macron : il faut que tout change pour que rien ne change (sauf le Premier ministre ?)

il y a 2 heures 35 min
décryptage > Environnement
Misanthropes et libertophobes

Sauver la planète ? Le faux-nez de ces "écologistes" qui détestent l'Homme. Et la liberté

il y a 2 heures 52 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Histoire du Consulat et de l’Empire" de Adolphe Thiers : le Consulat, le meilleur de Bonaparte ?

il y a 18 heures 22 min
light > Justice
Espoir pour les victimes
Affaire Jeffrey Epstein : Ghislaine Maxwell, sa complice présumée, a été enfin arrêtée par le FBI
il y a 18 heures 59 min
pépites > Media
Critiques
Le parti EELV va alerter le CSA après les propos d'Eric Zemmour sur CNEWS dans "Face à l'Info" sur la vague verte et l'islam
il y a 20 heures 13 min
pépites > Justice
Condamnation
Scandale de la Dépakine : la justice reconnaît la responsabilité de l'Etat
il y a 20 heures 59 min
décryptage > France
Bataille de chiffres

Pourquoi les comparaisons internationales sur la mortalité du Covid-19 sont moins fiables qu’on ne le pense

il y a 23 heures 16 sec
décryptage > Société
Mobilisation planétaire

Antiracisme et environnement : l’été 2020 sera radicalement exigeant ou ne le sera pas

il y a 23 heures 27 min
Voilà l'été

Chirurgie intime : la saison de l'hymen et des nouvelles virginités a commencé...

Publié le 17 juillet 2012
En été, les demandes d'hyménoplastie, cette opération qui consiste à reconstruire l'hymen pour donner l'illusion de la virginité, augmenteraient du fait de la hausse du nombre de mariages. Un enjeu crucial pour de nombreuses jeunes femmes musulmanes.
Marc Abecassis
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Chirurgien-plasticien, le Dr Marc Abecassis officie à la Clinique du Rond Point des Champs Elysées et dans son cabinet parisien.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
En été, les demandes d'hyménoplastie, cette opération qui consiste à reconstruire l'hymen pour donner l'illusion de la virginité, augmenteraient du fait de la hausse du nombre de mariages. Un enjeu crucial pour de nombreuses jeunes femmes musulmanes.

Atlantico : Le nombre de reconstructions d’hymens dans les hôpitaux parisiens aurait fortement augmenté durant l’été, en parallèle à l'augmentation du nombre de mariages. Ces femmes, souvent d’origine sénégalaise, tunisienne, libanaise ou encore vietnamienne, sont en général issues d’un milieu attaché aux coutumes qui peine à accepter les rapports sexuels hors mariage.  

Avez-vous été témoin de cette recrudescence ?

Marc Abecassis : Personnellement, j’en pratique énormément depuis cinq ou six ans – de 2 à 3 par semaine – sans constater d’augmentation en été. Mais il est vrai que les situations de mariage influent probablement sur la demande. Cela dit, il faut séparer les notions de mariage et de religion. En Chine, l’hyménoplastie est très courante, mais n’est en aucun cas reliée à la religion.

La religion n’est pas la première des raisons qui poussent une femme à faire une hyménoplastie : 60-70% des femmes concernées sont de religion mulsumane, et parmi elles seulement 10%  font cette intervention pour des raisons religieuses. Donc, contrairement à ce qu’on peut entendre parfois, elles ne sont pas forcément musulmanes. La grande majorité vient pour des  raisons culturelles et familiales, le reste pour des raisons personnelles, comme pour un nouveau départ après une relation amoureuse qui n’a pas fonctionné.

Pour ce qui est des raisons culturelles, il y aussi beaucoup de méditerranéennes : d’Espagne, du Portugal, de Sicile … Peut-être parce que les hyménoplasties ne sont pas encore très répandues dans leurs pays. Beaucoup de Tziganes aussi et plus généralement de gens du voyage, où le poids de la tradition est très fort.

Que répondez-vous à ceux qui considèrent que le fait d’accepter de pratiquer cette opération revient à cautionner une tradition archaïque et sexiste ?

Je me suis longtemps posé la question. Ce n'est plus le cas aujourd’hui. Parce que  je ne peux pas juger la patiente qui vient me voir. Je dois être neutre. Mon rôle est d’aider, de soulager cette patiente, qui se trouve en général dans une situation extrêmement inconfortable.

J’ai bien sûr mes opinions, mais il ne m’appartient pas de dire que ces traditions sont archaïques. Je respecte les religions et les traditions. Je ne peux pas dire à ces patientes que je suis plus intelligent qu’elles. C’est une question d’humilité. Nous avons juste d’autres habitudes, au nom de quoi seraient-elles plus nobles ?  

De toute façon, je ne peux pas, à moi tout seul, petit chirurgien, m’ériger contre des traditions ancestrales. C’est le rôle des pouvoirs publics. C’est grâce à eux qu’on a progressé sur la question des incestes ou des violences conjugales.

Je me suis fait cette opinion au fur et à mesure des rencontres avec les patientes. Lorsque je leur disais que c’était rétrograde, elles me répondaient que ce qui importait était leur détresse personnelle, qu’elles avaient besoin de redevenir propriétaires de leur corps. Comment refuser de leur tendre la main ?

Lorsque je leur ai demandé si l’hyménoplastie ne faisait pas commencer leur mariage sur un mensonge, l’une d’entre elles m’a dit : « et, vous, avez-vous tout dit à votre femme lorsque vous vous êtes marié ? Lui avez-vous tout raconté ? Avez-vous montré votre dent en or, ou votre prothèse de hanche ? Au contraire, je ne suis sincère que si je suis moi-même. Et je ne le serai que lorsque je serai complète. »

Il y a à cet égard une certaine hypocrisie de la part de certains de mes confrères – que je respecte – à refuser de répondre à ces femmes.

 Vous a-t-on reproché cette pratique ?

On m’a plus plutôt reproché ma spécialisation dans la chirurgie intime, parce ce que cela ne s’inscrivait pas dans une spécialité de fac. J’ai commencé par la chirurgie intime de l’homme, avec l’allongement du pénis notamment ; puis de la femme, avec la restauration du calibre vaginal, jusqu’à en devenir un pionnier. Et évidemment, certains confrères n’ont pas manqué de donner leur avis lors des congrès. Mais aujourd’hui, la chirurgie intime fait partie intégrante de la discipline – je l’enseigne même à la fac.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (16)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
victor07
- 17/07/2012 - 17:38
Hymen comme il respire
Je ne crois pas tout ce que dit ce chirurgien. Hymen comme il respire
golvan
- 17/07/2012 - 15:05
Bon, résumons: voilà un
Bon, résumons: voilà un chirurgien qui fait fortune dans une clinique des beaux quartiers grâce à une spécialité exotique et qui veut convaincre tout le monde de sa grandeur d'âme. En 1981 on m'a expliqué à moi qui suit d'éducation chrétienne que l'hypocrisie vis-à-vis de l'argent c'était fini ! Tout le monde pouvait faire du fric sans avoir honte. Alors pourquoi ce type qui permet à des femmes de rejouer les vierges effarouchées alors qu'elles se sont envoyées en l'air, en perpétuant une culture obscurantiste, a-t-il besoin de justifier sa cupidité à nos yeux ?
fauvette13
- 17/07/2012 - 12:58
Remboursé par la sécu
je suppose ?