En direct
Best of
Best of du 12 au 18 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

03.

Renault en plein chaos post Ghosn

04.

Fortunes américaines vite dilapidées et richesses italiennes transmises à travers les siècles : l’héritage dans tous ses états

05.

Plus urgent que le vote de l'interdiction du voile en sorties scolaires, le combat contre un anti-racisme dévoyé

06.

Comment l'image de la présidence d'Emmanuel Macron a été écornée par l'affaire Benalla et ses mystères

07.

Ce "petit" problème de ressources humaines qui complique la réindustrialisation de la France

01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

04.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

05.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

06.

Renault en plein chaos post Ghosn

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

05.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

06.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Culture

"Miroir du temps" d'André Suarès : une occasion précieuse de découvrir une pensée d’une inventivité débridée et salutaire

il y a 11 heures 29 min
pépite vidéo > International
Ultimatum
Liban : nouvelle journée de mobilisation contre la classe politique et la corruption
il y a 13 heures 21 min
pépites > Politique
Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI
Election présidentielle : Marine Le Pen confirme son "envie d'être candidate" en 2022
il y a 15 heures 33 min
pépites > Justice
Dénonciation calomnieuse
Alexandre Benalla a déposé une plainte contre l'association Anticor
il y a 17 heures 3 min
pépites > Politique
Voix sociale et républicaine
Des élus PS et des soutiens d'Emmanuel Macron signent une tribune en faveur de la création d'un "pôle de gauche" dans la majorité
il y a 18 heures 4 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

"Le dernier hiver du Cid" de Jérôme Garcin : le chagrin et la piété

il y a 19 heures 35 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
La Nasa a dévoilé les combinaisons des astronautes qui marcheront sur la Lune ; Le système planétaire le plus proche de nous a des propriétés étranges
il y a 20 heures 45 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

L'amélioration des conditions de travail de la police passera par la restauration de l'autorité de l'Etat et par une modernisation en profondeur

il y a 20 heures 47 min
décryptage > Finance
Monnaies

Facebook : comment le Libra pourrait bien changer le dollar

il y a 21 heures 20 min
décryptage > Société
Transmission

Fortunes américaines vite dilapidées et richesses italiennes transmises à travers les siècles : l’héritage dans tous ses états

il y a 22 heures 21 min
"Climate change"
Jane Fonda et Sam Waterston ont été arrêtés lors d'une manifestation pour le climat
il y a 13 heures 1 min
pépites > Justice
Défense
Rachida Dati dénonce une "instrumentalisation" dans le cadre de l'information judiciaire dans l'affaire Ghosn
il y a 13 heures 49 min
pépites > Politique
Neutralité religieuse
Elections municipales : Bruno Retailleau propose un projet de loi pour interdire les "listes communautaristes"
il y a 16 heures 25 min
pépite vidéo > Europe
Avenir du Royaume-Uni
Brexit : Boris Johnson se résigne à demander un nouveau report
il y a 17 heures 42 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 19 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 18 heures 50 min
décryptage > Société
Culpabilisation à grande échelle

Plus urgent que le vote de l'interdiction du voile en sorties scolaires, le combat contre un anti-racisme dévoyé

il y a 20 heures 41 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Comment l'image de la présidence d'Emmanuel Macron a été écornée par l'affaire Benalla et ses mystères

il y a 20 heures 46 min
rendez-vous > Science
Atlantico Green
Les recherches prometteuses de chimistes japonais sur de nouveaux matériaux plastiques qui permettent de fixer le CO2
il y a 20 heures 49 min
décryptage > Europe
Bras de fer politique

Jusqu’à quand une poignée de parlementaires britanniques s’opposera-t-elle à l’inéluctable - le Brexit ?

il y a 22 heures 6 min
pépites > International
Cessez-le-feu
Recep Tayyip Erdogan menace les combattants kurdes en cas de non-respect de l’accord
il y a 1 jour 11 heures
Pour et contre

Mais qu’est-ce qui maintient encore Bachar el-Assad au pouvoir ?

Publié le 13 juillet 2012
L’adhésion des Syriens à la contestation n’est pas complète. Malgré plus de 15 mois de répression féroce, Bachar el-Assad bénéficie toujours du soutien d’une partie de la population. La menace étrangère et la menace islamiste sont deux facteurs qui jouent en sa faveur.
Wassim Nasr est journaliste et veilleur analyste. Il est diplômé à l'Institut de Relations Internationales et Stratégiques (IRIS) et du Centre d'Etudes Diplomatiques et Stratégiques (CEDS).
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Wassim Nasr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Wassim Nasr est journaliste et veilleur analyste. Il est diplômé à l'Institut de Relations Internationales et Stratégiques (IRIS) et du Centre d'Etudes Diplomatiques et Stratégiques (CEDS).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L’adhésion des Syriens à la contestation n’est pas complète. Malgré plus de 15 mois de répression féroce, Bachar el-Assad bénéficie toujours du soutien d’une partie de la population. La menace étrangère et la menace islamiste sont deux facteurs qui jouent en sa faveur.

Les pays arabes où les révolutions ont réussi sont ceux où l’argument de la « menace étrangère » justifiant  l’oppression étatique n’était plus audible. L’examen des soulèvements non aboutis ayant précédé la vague du dit « Printemps Arabe » confirme cette théorie. Le Printemps de Beyrouth au Liban (2005) et la Révolution Verte en Iran (2009) sont les exemples les plus pertinents ; sachant que ces deux soulèvements sont les instigateurs des mouvements contestataires qui suivront dans le monde arabe. Malgré la demi-réussite libanaise avec le départ des troupes syriennes après trois décennies d’occupation et malgré l’adhésion sans précédent d’une partie de la population iranienne au mouvement contestataire, les deux soulèvements n’ont pas mené au changement voulu. Dans les deux cas la moitié de la population n’a pas adhéré à la cause des contestataires.

En excluant les bénéficiaires directs de l’ordre établi, une partie des Libanais comme une partie des Iraniens - la moins éduquée et la moins interactive avec le monde extérieur - trouve respectivement une « justification » à la répression dans le conflit avec Israël et dans les sanctions occidentales. Pour ces citoyens l’implication dans la contestation affaiblira le pays et équivaux à une trahison.

Cet état d’esprit populaire ou populiste est le meilleur frein à toute revendication. Surtout quand on voit que l’absence de « menace étrangère » crédible - en Tunisie, en Egypte, au Yémen et en Libye - libéra les consciences et permit aux populations de se soulever. (1)

Dans le cas de figure syrien Assad a réussi à sauvegarder - aux yeux de ses soutiens - l’image d’une Syrie faisant partie d’un « Front du Refus ». Cela malgré son implication et l’implication de son père avant lui dans une collaboration étroite avec les différents services occidentaux à l’instar de tous les despotes-partenaires désormais déchus. D’une certaine manière l’ingérence étrangère conforte la thèse du complot et renforce l’image d’un régime baasiste qui refuse de se soumettre « aux dictats de l’Occident et aux pétromonarchies corrompues du Golfe ».

D’un autre côté on constate la paralysie des minorités (exception faite des Alaouites au pouvoir). Alors que beaucoup d’activistes historiques et actuels appartiennent à ces minorités, la grande majorité demeure silencieuse. Les minorités syriennes craignent à juste titre les représailles qui suivront un écroulement chaotique du régime. Néanmoins, plusieurs voix s’élèvent au sein même de ses communautés, y compris alaouites, pour dissocier leur sort de celui d’Assad.

Donc même si l’idée d’un complot et si la peur des minorités semblent infondées pour certains, ces deux facteurs façonnent la réalité syrienne et expliquent en partie le maintien d’Assad au pouvoir. D’où la recherche d’une alternative qui maintien l’ossature du régime tout en écartant Assad.

Une manœuvre vouée à l’échec

Dans les calculs de certains décideurs occidentaux, le Général Manaf Tlass est actuellement la seule figure capable de « détourner » les soutiens sunnites du Président syrien. Suivant ces mêmes calculs, Tlass pourrait faire face à la monter en puissance des djihadistes et à l’omniprésence des Frères Musulmans au sein du Conseil National Syrien (CNS). En même temps étant issu de l’institution militaire et faisant partie du premier cercle du pouvoir, Tlass constitue une alternative acceptable pour Moscou. Sachant que le CNS - qui s’est empressé de déclarer sont souhait de « collaborer » avec Tlass dès l’annonce de sa défection - a été reçu ce lundi par les autorités russes.  S’il décide de rejoindre l’opposition, le jeune Général sunnite peut se prévaloir de deux choses : son refus de diriger les opérations militaires de Bab-Amro à Homs et le combat de son cousin Abdel-Razak Tlass à la tête des brigades al-Farouk de l’Armée Syrienne Libre (ASL). (2)

Tlass étant écarté du service actif depuis des mois, l’impact militaire de cette défection demeure très relatif. D’un autre côté, il n’est pas à exclure que cette défection soit une manœuvre pour sauvegarder la fortune familiale des diverses sanctions qui frappent les dignitaires syriens. Sans oublier que les Tlass - tout en assurant la loyauté des sunnites des régions du centre - ont contribué par leur attitude prédatrice au mécontentement général et à la radicalisation de leur communauté.

Finalement, si le régime compte sur des théories obsolètes pour garder sa « rue », les capitales occidentales comptent également sur des alternatives aussi obsolètes pour détourner cette même « rue ». Comment imaginer que les Syriens qui se battent sur le terrain pour ou contre Assad vont cédés la place à des exilés collecteurs de fonds, à un CNS en proie à ses contradictions, à des figures corrompues du régime ou même aux opposants pacifiques désormais invisibles. Le feu et le sang détermineront le sort des Syriens et il faudra compter avec les gagnants … islamistes, laïques, terroristes ou baasistes soient-ils !

 

(1) Ben Ali, Moubarak, Saleh comme Kadhafi étaient en étroite collaboration avec les différents services occidentaux pour stopper les flux migratoires en provenance du sud et dans la « guerre contre le terrorisme ».

(2) Cet événement est présenté comme le début de la rupture avec, Bachar el-Assad. Sa défection n’est pas une surprise étant donné que le jeune général de brigade n’a pas profité des promotions annuelles du 1er juillet pour passer au grade de général de division. Son épouse et ses enfants l’avait précédé à Paris chez sa sœur Nahed Ojjeh (veuve du marchand d’arme saoudien Akram Ojjeh, elle est connue pour ses dîners mondains qui regroupent plusieurs figures de la classe politique française depuis des décennies).

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

03.

Renault en plein chaos post Ghosn

04.

Fortunes américaines vite dilapidées et richesses italiennes transmises à travers les siècles : l’héritage dans tous ses états

05.

Plus urgent que le vote de l'interdiction du voile en sorties scolaires, le combat contre un anti-racisme dévoyé

06.

Comment l'image de la présidence d'Emmanuel Macron a été écornée par l'affaire Benalla et ses mystères

07.

Ce "petit" problème de ressources humaines qui complique la réindustrialisation de la France

01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

04.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

05.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

06.

Renault en plein chaos post Ghosn

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

05.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

06.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Lynette
- 12/07/2012 - 20:33
L'examinassions !!!!!!!!!!
On dit – l'examen – et non pas – l'examinassions –