En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Malika Sorel : "Emmanuel Macron commet une grave erreur dans sa stratégie face à l’islamisme"

02.

Plus odieuse que les caricatures de Mahomet, la caricature d'Erdogan

03.

Stratégie de la tension ? Ce piège dans lequel Erdogan tente d’entraîner la France pour s’imposer comme le nouveau sultan au yeux du monde musulman

04.

Un islamiste radical armé d'un couteau a été interpellé dans le centre de Lyon

05.

Pénuries de (re)confinement : voilà ce que vous devriez acheter pour affronter novembre (et non, on ne vous parle pas de papier toilette)

06.

Sept Français interrogés sur dix (sondage Odoxa pour Figaro et France Info) se disent favorables au nouveau confinement qui vient de débuter

07.

Lutte anti-terroriste : un problème nommé DGSI

01.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

02.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

03.

Une certaine gauche s’étrangle des accusations de complicité avec l’islamisme mais sera-t-elle capable d’en tirer des leçons sur ses propres chasses aux fachos imaginaires ?

04.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

05.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

06.

« Qu'est-ce que ce pays qui a perdu la tête ? » Clémentine Autain a fait mine d'oublier que c'est Samuel Paty qui avait perdu la sienne

01.

François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"

02.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

03.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

04.

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

05.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

06.

Plus odieuse que les caricatures de Mahomet, la caricature d'Erdogan

ça vient d'être publié
pépites > Faits divers
Forces de l'ordre
Tentative d’agression au couteau sur un policier dans le XVe arrondissement de Paris
il y a 30 min 17 sec
pépites > Politique
Moyens d'action face au virus
Covid-19 : le Sénat a voté la prolongation de l'état d'urgence sanitaire jusqu'au 31 janvier
il y a 1 heure 11 min
pépites > International
Mini tsunami
Turquie : au moins quatre morts et 120 blessés après un séisme de magnitude 7 en mer Egée
il y a 2 heures 3 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand l’émail est semé de fleurs de sel et quand il neige sur la toundra : c’est l’actualité reconfinée des montres
il y a 2 heures 58 min
pépites > Consommation
Confiné
La France reconfinée pour au moins 4 semaines : ce qui est ouvert ou fermé
il y a 4 heures 52 min
pépite vidéo > Terrorisme
Face à l'info
Attaques terroristes : l'échec du renseignement français ?
il y a 5 heures 35 min
décryptage > France
Lutte contre le séparatisme

Malika Sorel : "Emmanuel Macron commet une grave erreur dans sa stratégie face à l’islamisme"

il y a 6 heures 16 min
pépites > Politique
Reconfinement
Sept Français interrogés sur dix (sondage Odoxa pour Figaro et France Info) se disent favorables au nouveau confinement qui vient de débuter
il y a 6 heures 39 min
décryptage > Politique
Maison Blanche

Le chemin de la victoire de Donald Trump est étroit mais il existe encore

il y a 7 heures 17 min
décryptage > Politique
Manque de pot

Covid 19 – Macron 1 : 0

il y a 7 heures 57 min
light > Science
Ancêtre
Le chien est le plus vieil ami de l'homme, sa domestication est survenue il y a plus de 10.000 ans
il y a 58 min 57 sec
pépites > Politique
Décision
Antisémitisme : Jeremy Corbyn a été suspendu du Parti travailliste britannique
il y a 1 heure 33 min
pépites > France
Mobilisation des forces de l'ordre
Attentat à Nice : le gouvernement annonce le rappel de 3.500 gendarmes réservistes et la mobilisation de 3.500 policiers
il y a 2 heures 19 min
rendez-vous > Terrorisme
Géopolitico-scanner
La guerre indiscriminée des jihadistes contre la France : du "blasphémateur" Samuel Paty aux chrétiens respectueux de la Basilique niçoise
il y a 3 heures 27 min
pépites > Terrorisme
Religion
Des milliers de manifestants anti-Macron au Bangladesh, au Pakistan, en Afghanistan signale le Daily Mail
il y a 5 heures 28 min
light > Science
Singes
Les gorilles de montagne n'oublient pas leurs amis et sont amicaux avec eux quand ils se retrouvent même après une décennie de séparation
il y a 6 heures 3 min
décryptage > International
Paris - Ankara

Stratégie de la tension ? Ce piège dans lequel Erdogan tente d’entraîner la France pour s’imposer comme le nouveau sultan au yeux du monde musulman

il y a 6 heures 33 min
décryptage > Santé
Barrière contre le virus

Zorro contre le Covid-19 : le masque comme solution efficace et peu coûteuse

il y a 6 heures 42 min
décryptage > Politique
Le roi est nu

Non, l’unité nationale ne peut plus être invoquée par les élites françaises pour masquer leurs faillites

il y a 7 heures 45 min
décryptage > Politique
Freiner l'épidémie

Reconfinement : ces pulsions mauvaises qui paraissent plus guider le gouvernement que la rationalité sanitaire

il y a 8 heures 24 min
© Reuters
Dans une tribune publiée dans Le Monde, Rachida Dati appelle à mettre "un terme à l'UMP des barons".
© Reuters
Dans une tribune publiée dans Le Monde, Rachida Dati appelle à mettre "un terme à l'UMP des barons".
Les parraines !

Pas de répit pour les tatas flingueuses : Rachida Dati emboîte le pas des Trierweiler, Bachelot ou NKM

Publié le 04 juillet 2012
Dans les colonnes du journal Le Monde, Rachida Dati a mis en garde mardi contre une transformation de l’UMP en un parti de "vieux notables". Visant directement François Fillon, elle commet toutefois l'erreur de succomber à la facilité intellectuelle et l'anti-républicanisme, en invoquant la diversité.
Christian Millau
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Grand reporter, critique littéraire notamment pour le journal Service Littéraire, satiriste, Christian Millau est aussi écrivain.Parmi ses parutions les plus récentes : Au galop des hussards (Grand prix de l'Académie française de la biographie et prix...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dans les colonnes du journal Le Monde, Rachida Dati a mis en garde mardi contre une transformation de l’UMP en un parti de "vieux notables". Visant directement François Fillon, elle commet toutefois l'erreur de succomber à la facilité intellectuelle et l'anti-républicanisme, en invoquant la diversité.

Dati, Trierweiler, Royal, Bachelot, NKM... Qui n'adore pas ces flingueuses qui chaque matin se brossent les dents au "kalachnikov". Vivement le jour où le monde sera dirigé par les femmes, où les hommes se partageront entre la vaisselle et le repassage, et où parlant de notre président de la République, on dira : “Oui,vous savez, sur la photo : le bon gars aux lunettes, juste derrière Valérie“ !

Le mois dernier, comme tout le monde, je m’étais régalé de l’aubade donnée par Valérie la Twitteuse à la malheureuse dont elle avait piqué le bonhomme. Cela m’avait un peu consolé des misères faites à la droite, dont je suis depuis l’âge de mes 18 ans un pilier sûr, quoique légèrement branlant. Mais ce coup ci, c’est un feu d’artifice comme à Versailles .

La tribune de Rachida Dati dans “Le Monde“ mériterait d’être lue dans les écoles en hommage à l’exquise douceur de la femme, célébrée à travers les siècles par les poètes. Ah, cette façon délicate, galante et quasiment arachnéenne de carboniser le Premier ministre dont elle fut, avant de se faire virer, une zélée groupie !

Dans ce billet d’amour, Rachida ne parle pratiquemment que de François Fillon sans citer une seule fois son nom, lequel, on l’imagine, lui fond dans la bouche comme un bonbon au sel de Guérande et au poivre de Cayenne. Lisez plutôt : "Mettons un terme à l’UMP des barons et de ceux qui croient savoir mieux que les autres parce qu’ils sont socialement privilégiés depuis toujours !" N’est-ce pas ravissant ? N’est-ce pas un avant-goût délicieux de la retraite enchantée où, pendant au moins cinq ans, l’opposition - réduite aux regrets - va revivre les délices de Kaputt ?

La déculottée n’ayant pas suffi, voici venir le temps de la fessée et, il faut lui reconnaître cela, Maman Dati a la main pour.

Mais maintenant que notre Ciceron en escarpins Dior vient de nous faire passer un bon moment avec sa sanglante Catilinaire (qu’on soit pour ou contre, il faut reconnaître qu’elle est drôlement bien ciselée, dans le style “monument de perfidie"), je voudrais dire que dans ce texte il y a un mot en trop : ’’diversité“.

Diversité sociale, ethnique, professionnelle et tout ce qui s’ensuit en matière de langue de bois. Décidément, le socialo-écolo-bobo a tellement imprégné les consciences et plombé les stylos, y compris à droite, qu’on se demande si on en sortira jamais. A chaque occasion, ceux et celles qui règnent sur la pensée unique nous en collent plein les dents, de cette tarte à la crème visqueuse et écœurante.

Quand on agite le drapeau de la diversité, le piège des quotas n’est jamais loin. Or le quota ethnique, inventé sur les campus américains par des allumés, est une monstruosité anti-républicaine. Établir les fondements d’une société sur la couleur de la peau ou l’origine linguistique, c’est tourner le dos à la vraie diversité qui, elle, est de nature sociale, culturelle, éducationnelle. Seuls le talent et les compétences devraient servir de critères.

Le probléme n’est pas d’être noir, jaune ou café au lait : il est plus facile d’être un millionnaire noir qu’un nègre fauché, et ce n’est pas en établissant des quotas stupides (30% de ceci, 40% de cela ) qu’on réduira les inégalités. Mais en aidant les défavorisés, quelle que soit la couleur (car imaginez-vous, il y a même des blancs qu’on laisse sur le bord de la route), à accéder au savoir et à la compétition des cerveaux.

Si l’on continue à nous empoisonner la vie avec le mirage des “minorités ethniques ou visibles,” pourquoi ne pas inventer des quotas pour les Bretons du littoral et les Bretons de l’intérieur, les habitants du XVIIe Nord et ceux du XVIIe Sud ou les propriétaires du 5eme étage et les locataires du rez-de-chaussée ?

Rachida Dati, comme tant d’autres, tombe dans le panneau et pourtant son parcours émérite aurait du parler pour elle.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
fouloas
- 05/07/2012 - 05:26
Si la droite disparassait.....
elle nous ferait des vacances.