En direct
Best of
Best of du 14 au 20 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'inspirer

02.

Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus

03.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

04.

70.000 euros par mois en 2019, une Bentley, un bateau, des appartements et maisons, le ministre de la Justice dévoile son patrimoine

05.

« La France aimez-la ou quittez-la ». Et qui a dit ça ? Le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale !

06.

À la veille du Black Friday, des employés d'Amazon Allemagne se mettent en grève

07.

Et le navire de la gauche vint se briser sur l’écueil de l’Islam…

01.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

02.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

03.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

04.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

05.

Carnage en vue sur les banques européennes ?

06.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

01.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

02.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

03.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

04.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

05.

Aucun lien entre le terrorisme et l'immigration !

06.

Martin Gurri : "Les vents de révolte ne sont pas prêts d’arrêter de souffler en Occident car nos élites et institutions ne sont plus adaptées au monde actuel"

ça vient d'être publié
light > Insolite
Aux décibels
Si le comptoir vous manque, vous pouvez toujours écouter le brouhaha des cafés en streaming
il y a 9 heures 34 min
pépites > Justice
Bavure
Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus
il y a 10 heures 42 min
pépites > France
Justice
Quatre adolescents placés en garde à vue dans le cadre de l'enquête de l'assassinat de Samuel Paty
il y a 11 heures 41 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Macron : tout faire pour éviter une contamination de la grogne sociale et surtout une résurgence poujadiste.

il y a 14 heures 13 min
décryptage > France
Derrière les annonces

Ce qui se cache vraiment derrière "l'inégal sens des responsabilités" évoqué par Emmanuel Macron à propos des failles françaises face au Covid

il y a 14 heures 53 min
pépites > Style de vie
Cash
70.000 euros par mois en 2019, une Bentley, un bateau, des appartements et maisons, le ministre de la Justice dévoile son patrimoine
il y a 16 heures 2 min
décryptage > Religion
Enfin Allah devient sélectif

« La France aimez-la ou quittez-la ». Et qui a dit ça ? Le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale !

il y a 16 heures 22 min
pépites > Politique
Communication
Voici ce qu'il faut retenir du discours de Jean Castex sur l'allègement du confinement
il y a 16 heures 40 min
décryptage > Environnement
Coeur de l'atome

Haro sur le nucléaire et l'hydraulique: l’Europe frappée d’imbécillité énergétique ?

il y a 16 heures 47 min
décryptage > France
Première vague

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

il y a 17 heures 7 min
pépites > Politique
Bien installé
Selon un sondage, Laurent Wauquiez remporterait largement les régionales en Auvergne-Rhône-Alpes
il y a 10 heures 22 min
pépites > International
Problème Européen
À la veille du Black Friday, des employés d'Amazon Allemagne se mettent en grève
il y a 11 heures 21 min
rendez-vous > Politique
Revue de presse des hebdos
L’actualité grise Macron dans « sa vision romanesque de la vie »; Le PS clarifie sa ligne sur la laïcité, EELV s’embrouille sur la sienne; Hidalgo s’inquiète de l’impact du gauchisme des Verts (sur son image); Mélenchon peu présidentiable aux yeux des Fra
il y a 12 heures 1 min
décryptage > Environnement
Ecologie

Ecocide : entre impensés, mal-pensé et arrières pensées, un nouveau délit à l’application piégée

il y a 14 heures 25 min
pépite vidéo > Sport
R.I.P
Maradona s'en va, les Argentins célèbrent leur héros national
il y a 15 heures 40 min
décryptage > International
Les yeux ouverts

Le grand défi d’Aliyev

il y a 16 heures 13 min
décryptage > Politique
Fluctuat et mergitur

Et le navire de la gauche vint se briser sur l’écueil de l’Islam…

il y a 16 heures 30 min
décryptage > Sport
Dieu du football

Maradona, l’immortalité haut le pied

il y a 16 heures 42 min
décryptage > France
Aimons nous les uns les autres

Après la résilience, la bienveillance : peut-on gouverner efficacement un pays avec des objectifs de développement personnel ?

il y a 16 heures 57 min
décryptage > France
Génie

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'inspirer

il y a 17 heures 18 min
© Reuters
La supression de fêtes chrétiennes implique une substitution de culture en France.
© Reuters
La supression de fêtes chrétiennes implique une substitution de culture en France.
Grand remplacement

Faut-il vraiment sacrifier les jours fériés chrétiens sur l'autel de la diversité ?

Publié le 02 juillet 2012
L'Association nationale des Directeurs des Ressources Humaines va proposer au ministre de Travail de supprimer trois jours fériés chrétiens, à remplacer par trois jours à poser librement. Ces fêtes de tradition chrétienne sont pourtant devenues des rendez-vous nationaux, inscrits dans la culture française.
Gérard Leclerc
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Gérard Leclerc est un philosophe, journaliste et essayiste catholique. Il est éditorialiste de France catholique et de Radio Notre-Dame.Il est l'auteur de l'Abécédaire du temps présent (chroniques de la modernité ambiante), (L'œuvre éditions, 2011).  
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'Association nationale des Directeurs des Ressources Humaines va proposer au ministre de Travail de supprimer trois jours fériés chrétiens, à remplacer par trois jours à poser librement. Ces fêtes de tradition chrétienne sont pourtant devenues des rendez-vous nationaux, inscrits dans la culture française.

Atlantico : L'Association nationale des Directeurs des ressources humaines propose de supprimer trois jours fériés chrétiens, pour les remplacer par des congés payés banalisés. Ils invoquent le respect de la diversité religieuse dans l'entreprise. Pourtant, aujourd'hui, les jours fériés nationaux ne relèvent-ils pas de l’histoire nationale, sans distinction de religion ?

Gérard Leclerc : En effet, ces jours fériés font partie intégrante de l’histoire nationale. Avant l’instauration du 14 juillet, le 15 août était par exemple la fête nationale française. Dans l’ « ancienne France », le temps était structuré par ces fêtes chrétiennes, qui étaient au nombre d’une cinquantaine. Certes, on n’en est plus là, mais les grandes fêtes chrétiennes subsistent.

Cette remise en question des jours fériés pose un problème d’identification. Ce sont des repères culturels, dont la modification implique une substitution de culture, voire de civilisation. Supprimer des fêtes qui sont si ancrées dans la tradition nationale, c’est changer la nature du pays.

De fait, il s’agit de donner sa place à l’Islam en France, car c’est la religion la plus massivement concernée. Les Juifs ne sont, au contraire, pas du tout demandeurs. Personnellement, je suis favorable à l’accueil de l’Islam, avec des lieux de prière dignes de ce nom, par exemple. Cela dit, cette ouverture doit-elle se faire au prix d’une remise en cause de l’identité française ? La question se pose.

Respecter la diversité religieuse, n’est-ce pas une évolution souhaitable ?

C’est une autre civilisation. Effectivement, on peut plaider pour cette civilisation-là, mais il y a un prix à payer. En Suisse, l’électorat s’est insurgé contre les minarets parce qu’ils ont eu l’impression qu’une révolution symbolique était en marche – le minaret symbolisant la conquête des cieux. De manière générale, la population semble très attentive à ces sujets-là. Et je ne parle pas seulement de l’électorat du Front national, mais aussi de la droite et même d’une certaine partie de la gauche. Il faut mesurer l’importance de l’enjeu : on change de repère culturel – et ça, ce n’est pas gratuit. Une tradition nationale qui disparaît, que ce soit en bien ou en mal, peut provoquer des révoltes, des récriminations.

Pourquoi envisage-t-on de supprimer l’Ascension, la Pentecôte et l'Assomption en particulier, et non pas Noël, le lundi de Pâques et le jour de la Toussaint ? En sera-t-il question un jour ?

A juste titre, on a établi une hiérarchie dans les fêtes religieuses. Noël et Pâques sont effectivement les deux grandes fêtes de l’année chrétienne. On a gardé les fêtes principales, et sacrifié les autres sur l’autel de la diversité. Néanmoins, on peut envisager d’aller jusqu’à toucher à ces grandes fêtes, comme en Angleterre, où il a été question de supprimer les symboles de Noël - même le sapin ! alors que ce n’est pas un symbole chrétien en lui-même.

Le but affiché est de permettre aux salariés musulmans, juifs et d'autres confessions de poser ces jours lors de leurs propres fêtes religieuses. Y avait-il une demande de la part de ces salariés ? Ou émane-t-elle des entreprises, qui veulent éviter une vague de départs lors des jours fériés ?

Etant donné que ceux qui ont proposé cette mesure sont des DRH, on peut imaginer qu’ils ont été confrontés à ces demandes. C’est elles également qui expliquent la création d’espaces de prière dans les entreprises.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (85)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Yann
- 04/07/2012 - 17:54
Vous ne faites pas de prosélytisme donc vous êtes laïc
@hicos, comme vous le dites si bien, vous êtes intégré à l'Etat laïc que nous sommes. Donc nous sommes tous des laïcs. Les seuls qui font du prosélytisme ici sont laurent et velivos.
Hicos
- 04/07/2012 - 10:26
@Yann
Je persiste et je signe. Je ne vois pas où est la contradiction dans ce que j'écris. Je suis chrétien et ma préférence va au culte chrétien. Point barre. Relisez mes postes et redites moi où est la contradiction. D'autre part, j'assume tout à fait votre qualificatif de conservateur , je le revendique même .
Yann
- 04/07/2012 - 10:20
@nikaye
Vous n'y êtes pas du tout. Ça ne me dérange pas que l'on donne un salaire aux prêtres. Mais ça ne dérange pas non plus qu'une partie du prix de mes boulettes en boite bon prix aille dans la poche d'un imam.
Je m'amuse juste à mettre les conservateurs devant les grosses contradictions de leur discours qui invoque telle ou telle valeur "quand ça les arrange" comme vous dites.