En direct
Best of
Best Of
En direct
© Reuters
Mémoire sélective
Le parti des fusillés ? Pierre Moscovici saisi par les démons de cette gauche qui réécrit l’histoire
Publié le 16 juin 2012
En évoquant le "parti des fusillés" pour parler du Parti communiste, Pierre Moscovici prend des libertés avec l'histoire. Le passé du PC n'est pas des plus reluisants : négation des goulags, connivence avec le régime nazi et dénonciation des héros résistants ... de mauvais souvenirs pas évidents à effacer.
Pierre Rigoulot est historien et directeur de la revue Histoire & liberté.Spécialiste de l'histoire du communisme, il a participé à la rédaction de l'ouvrage Le livre noir du communisme (Robert Laffont, 1997) sur la Corée du Nord. Il est aussi l'auteur...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pierre Rigoulot
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pierre Rigoulot est historien et directeur de la revue Histoire & liberté.Spécialiste de l'histoire du communisme, il a participé à la rédaction de l'ouvrage Le livre noir du communisme (Robert Laffont, 1997) sur la Corée du Nord. Il est aussi l'auteur...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
En évoquant le "parti des fusillés" pour parler du Parti communiste, Pierre Moscovici prend des libertés avec l'histoire. Le passé du PC n'est pas des plus reluisants : négation des goulags, connivence avec le régime nazi et dénonciation des héros résistants ... de mauvais souvenirs pas évidents à effacer.

On croit qu’on a un gouvernement social-démocrate, que ses rapports avec les communistes sont clairs, même si cela n’a pas été formalisé dans un Bad Godesberg français. Ségolène Royal va être battue et on n’entendra plus de sa part des discours comme l’inquiétante envolée de la Bastille, avant l’arrivée de François Hollande de Tulle, le soir de son élection : les banques commandaient, elles allaient obéir...

On croit aussi que parmi les ministres se dégage une large majorité de gens sensés, et voilà quels vieux démons resurgissent ! L’éloge du Parti communiste (PC) par Pierre Moscovici est proprement incroyable. Le « parti des fusillés », dit-il ! Il n’a pas osé reprendre le mensonge énorme des 75 000 fusillés, mais l’esprit y était.

Pierre Moscovici, un ancien trotskiste, a quand même bien appris jadis, à la Ligue communiste de Krivine, qu’un pacte d’amitié germano-soviétique a été signé en 1939 et que le PC, parce qu’il l’approuvait, a été interdit par un gouvernement de centre gauche. Il doit savoir qu’en 1940, le même PC a essayé de refaire paraître légalement L’Humanité et que celle-ci, restée clandestine dénonçait le général de Gaulle comme un agent de la haute finance britannique. Il doit savoir que la Résistance anti-nazie est venue après que l’URSS ait été agressée par Hitler.

On pourrait rappeler aussi le soutien au procès des « blouses blanches », ces médecins juifs accusés par Staline d’avoir voulu l’assassiner, la négation du goulag soviétique et les applaudissements communistes à l’écrasement de la révolution hongroise en 1956. On nous répondra que nous sommes « hors-sujet ». Revenons donc à la Résistance : de gauche, le grand résistant Henri Frénay ? De gauche, Madeleine Fourcade ? De gauche le général Leclerc ? De gauche, d’Estienne d’Orves ? Et le général de Gaulle lui-même était, me semble-t-il peu porté sur la révolution socialiste ! Pierre Moscovici devrait aussi balayer devant sa porte avant de donner des leçons sur la Résistance : un certain nombre de socialistes ont hélas choisi le régime du maréchal Pétain en 1940. Et une majorité des parlementaires de gauche présents, votèrent en 1940 les pleins pouvoirs au Maréchal.

On avait déjà assisté à quelques dérapages du même type à la fin de la campagne de François Hollande. Il y a de quoi s’inquiéter ! Et si les projets économiques de Pierre Moscovici sont de la même qualité que ses jugements historiques, cela promet !

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
02.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
03.
Rokhaya Diallo va (peut-être) nous quitter pour les Etats-Unis
04.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
05.
Grand débat en péril ? Les trois erreurs politiques que semble s'apprêter à commettre Emmanuel Macron
06.
Electricité : le record de production par les éoliennes battu le 14 mars est un faux espoir
07.
L'identité de Jack l’Eventreur dévoilée
01.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
02.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
03.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
04.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
05.
Et Marine Le Pen éclata de rire…
06.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
01.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
02.
Révolution, le retour : le scénario d’un vrai dérapage insurrectionnel est-il en train de devenir possible en France ?
03.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
04.
Christchurch : de la théorie du Grand Remplacement à ses travaux pratiques
05.
Grève mondiale des élèves pour le climat : 5 éléments pour déterminer s’il faut s’en réjouir ou... s’en inquiéter sérieusement
06.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
Commentaires (53)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Koba53
- 18/06/2012 - 12:03
Mais comment l'auteur de cet
Mais comment l'auteur de cet article peut il être considérer comme un "historien" ?Il semble oublier que les alliers doivent leurs victoire à l'URSS et donc au pacte germano-soviétique.Il va jusqu’à oublier de préciser que 80 à 90% des résistants étais communistes.
Pierre Rigoulot fais ensuite comme il l'avoue lui même du hors sujet en nous parlant du complot des blouses blanches ou bien sur il ne nous rappelle pas que Staline s'étais opposée a leur déportations.
toulonnais
- 17/06/2012 - 18:59
Fasification de l'histoire
La gauche en est coutumiere et Mr Moscovici est dans la ligne .Faut il s' en etonner le mensonge la calomnie et la desinformation ayant toujours ete leurs armes preferees? Malheureusement la droite n' est pas en reste et la glorification de Guy Mocquet au debut du qinquennat de Mr Sarkosy faisait mal augurer de la suite.Il etait pourtant aise de connaitre la verite historique. La vieille complicite de de Gaulle et des communistes-dans ma jeunesse la qualification de gaullocommunistes etait utilisee communement -est sans nul doute l' explication de la negation persistante des verites historiques dans notre pays.
Gilles
- 17/06/2012 - 18:37
Amnésie
Et le traité germano-russe ainsi que l'attente de l'Armée rouge devant Varsovie jusqu'à ce que la ville soit bien rasée par les SS ? Deux faits parmi tant d'autres.