En direct
Best of
Best of du 8 au 14 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La réaction de la femme de Griveaux

02.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

03.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

04.

Pénurie en vue : le coronavirus menace la production mondiale d’antibiotiques

05.

Macron cherche, dit-il, un plan pour lutter contre le "séparatisme islamique". Qu'il commence donc par le nommer comme il se doit !

06.

Hausse des salaires et niveau d’emploi record outre-Manche : la France en manque de recette britannique ?

07.

Selon que vous serez misérable ou puissant, la justice française se mobilisera ou pas

01.

La Belgique au bord de l'implosion

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

03.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

04.

Politique arabe : pourquoi la France n’est plus écoutée au Moyen-Orient depuis la fin de la guerre d'Algérie

05.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

06.

Vanessa Paradis seule : son fils va quitter la maison, Samuel n’est pas là; Le nouveau mari de Pamela Anderson effrayé par ses dettes, le compagnon de Laeticia Hallyday pas troublé par ses problèmes financiers; Loana à nouveau dans une relation abusive

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Benjamin Griveaux retire sa candidature à la mairie de Paris après la diffusion de messages et de vidéos à caractère sexuel

03.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

04.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

05.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

06.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Politique
engagement
Rencontre avec le plus jeune maire de France
il y a 13 heures 12 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition : "Soulages au Louvre" de Pierre Soulages

il y a 13 heures 35 min
pépites > Société
Devoir de mémoire
Enfin un hommage marseillais à Arnaud Beltrame
il y a 14 heures 2 min
décryptage > Terrorisme
Motivations

Dans la tête du tueur de Hanau

il y a 15 heures 31 min
pépites > Santé
Quid du 4ème vol de rapatriés ?
Le point sur les conditions d'accueil des rapatriés français
il y a 16 heures 42 min
light > People
Et madame Griveaux dans tout ça ?
La réaction de la femme de Griveaux
il y a 18 heures 33 min
décryptage > Santé
Ces maladies qu’une bonne alimentation aide à combattre

Une bonne alimentation augmentera vos chances de guérison

il y a 19 heures 56 min
décryptage > International
loin des mille et une nuits

Le jugement des chercheurs français à Téhéran : un signal politique de la part de l'Iran

il y a 21 heures 10 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros
il y a 22 heures 7 min
décryptage > Education
la vie devant soi

Non, la réussite professionnelle ne s'obtient pas (uniquement) via un parcours scolaire en ligne droite

il y a 23 heures 8 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 19 février en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 13 heures 25 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Théâtre : "Trahison" de Harold Pinter : Pour Michel Fau et Harold Pinter

il y a 13 heures 49 min
pépites > Economie
Dans la rue
Baisse des mobilisations contre la réforme des retraites
il y a 14 heures 59 min
pépites > Sport
Dopage
Docteur Mabuse au banc des accusés
il y a 16 heures 10 min
pépite vidéo > Politique
La paille et la poutre
Castaner et la vie privée d'Olivier Faure
il y a 17 heures 26 min
pépites > Terrorisme
Fusillades à Hanau
Fusillades tragiques en Allemagne
il y a 19 heures 13 min
décryptage > Justice
Célérité pour les uns, lenteur pour les autres

Selon que vous serez misérable ou puissant, la justice française se mobilisera ou pas

il y a 20 heures 53 min
décryptage > Politique
Des mots pour ne rien dire

Macron cherche, dit-il, un plan pour lutter contre le "séparatisme islamique". Qu'il commence donc par le nommer comme il se doit !

il y a 21 heures 54 min
décryptage > Europe
Epreuve de force

Quel budget pour l’Europe post Brexit ? Petit diagnostic de l’état de l‘Union

il y a 22 heures 25 min
décryptage > Economie
Might makes right

Hausse des salaires et niveau d’emploi record outre-Manche : la France en manque de recette britannique ?

il y a 23 heures 24 min
Tu sais que tu as de cyber beaux yeux ?

Sexe, amour et Internet : les 18-24 ans sont passés de l'artisanat à l'industrie

Publié le 25 juin 2012
Plus de la moitié des Français de 18 à 34 ans estiment gérer leurs relations sentimentales "comme leurs carrières", selon une étude Meetic-Opinion Way. Les sites de rencontre ont-ils contribué à libéraliser l'amour ?
Pascal Lardellier est professeur des Universités en science de l’information-communication à l’Université de Bourgogne (Dijon). Il est également l'auteur des Réseaux du coeur aux éditions Bourin.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pascal Laderllier
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pascal Lardellier est professeur des Universités en science de l’information-communication à l’Université de Bourgogne (Dijon). Il est également l'auteur des Réseaux du coeur aux éditions Bourin.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Plus de la moitié des Français de 18 à 34 ans estiment gérer leurs relations sentimentales "comme leurs carrières", selon une étude Meetic-Opinion Way. Les sites de rencontre ont-ils contribué à libéraliser l'amour ?

Atlantico : Lorsqu'il s'agit de faire des rencontres amoureuses, qu'a apporté le net, en bien comme en mal ?

Pascal Lardellier : Les sites de rencontres permettent une triple économie : de temps, d'argent et d'émotionnel. Une fois inscrit, on peut contacter des centaines de personnes en quelques clics grâce à la "magie" d'une lettre en copié-collé ... pour une somme modique. Surtout, un "râteau numérique" ne coûte rien ! Pas de réponse, une réponse négative ? On passe à la fiche suivante et voilà ! Les sites de rencontres ? Le paradis des hommes timides, des "en couple" adeptes de la duplicité, des mamans célibataires, de tous ceux qui veulent rencontrer vite, souvent, beaucoup, à petit prix. Et en plus, cela fonctionne aussi bien pour le sexe que pour le grand Amour. Pour preuve : les dizaines de milliers de couples Internet ... et les milliers de bébés du Web.

Comment évoluent les exigences des utilisateurs de ces sites ? Les gens deviennent-ils plus exigeants ?

indéniablement. Internet a introduit une incroyable impatience dans les rapports amoureux. Un bug dans la relation ? Un problème ? On peut zapper et retourner se connecter, on sait que la Machine peut nous présenter des centaines de nouveaux prétendants. Il est de plus en plus difficile de constituer un couple tant il y a de tentations, en particulier numériques... Et si Internet est un grand marieur, c'est aussi un formidable démarieur ! On connaissait tous, il y a quelques années, des couples s'étant constitués grâce à la toile ? De plus en plus, nous connaîtrons des couples qui se sont quittés à cause d'Internet.

Cette manière d'organiser ses relations, de les libéraliser ... commençons nous, avec Internet, à construire nos vies sentimentales de la même manière que nos carrières professionnelles ?

Oui. L'ère est au libéralisme et celui-ci gagne les relations. Sur le net, pour bien draguer, il convient d'avoir un rendement, une efficacité, une rentabilité optimum. Le speed-dating, calqué sur les entretiens de recrutement, avait bien ouvert la voie. Sept minutes pour se faire embaucher ... ou pour séduire. Sinon, au suivant, à la suivante ! Sur le net la drague passe de l'artisanat à l'industrie. La Toile entérine vraiment le "marketing amoureux" et ouvre les jeux de l'amour et du marché, des thèmes que je développe et étaye, témoignages à l'appui, dans mon enquête. 

Les gens en quête d'amour sur Internet ont-ils tous le même profil ?

Le marché s'est ouvert, segmenté. De nos jours, tout le monde est inscrit sur le "net sentimental" car il y a une évolution vers des sites de niches et chacun peut trouver un site pour le satisfaire. En France au moins 6 millions de personnes fréquentent ces sites et ils appartiennent à toutes sortes de catégories socio-culturelles, professionnelles, démographiques...

Sur le net, l'amour est-il dénaturé ? Ce sentiment est-il en train de devenir une sorte de fardeau plus contraignant qu'autre chose ?

On aime toujours comme une l'époque nous y autorise. Une époque, c'est un ensemble de valeurs autant que de technologies. En 2012, c'est le net qui a emporté la mise et qui constitue les couples, qui s'aiment pour la nuit ou pour la vie. Qu'on le déplore ou qu'on s'en félicite, c'est un signe des temps, révélateur d'une époque accordant de plus en plus de place aux technologies ... et au business ?

Propos recueillis par Valérie Meret

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La réaction de la femme de Griveaux

02.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

03.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

04.

Pénurie en vue : le coronavirus menace la production mondiale d’antibiotiques

05.

Macron cherche, dit-il, un plan pour lutter contre le "séparatisme islamique". Qu'il commence donc par le nommer comme il se doit !

06.

Hausse des salaires et niveau d’emploi record outre-Manche : la France en manque de recette britannique ?

07.

Selon que vous serez misérable ou puissant, la justice française se mobilisera ou pas

01.

La Belgique au bord de l'implosion

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

03.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

04.

Politique arabe : pourquoi la France n’est plus écoutée au Moyen-Orient depuis la fin de la guerre d'Algérie

05.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

06.

Vanessa Paradis seule : son fils va quitter la maison, Samuel n’est pas là; Le nouveau mari de Pamela Anderson effrayé par ses dettes, le compagnon de Laeticia Hallyday pas troublé par ses problèmes financiers; Loana à nouveau dans une relation abusive

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Benjamin Griveaux retire sa candidature à la mairie de Paris après la diffusion de messages et de vidéos à caractère sexuel

03.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

04.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

05.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

06.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
decheval
- 25/06/2012 - 16:50
logique
Les sentiments, un bien de consommation comme un autre.