En direct
Best of
Best of du 15 au 21 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

02.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

03.

Nous vivons un des hivers les moins froids jamais enregistrés et la cause nous vient droit du... Pôle Nord

04.

Quand une étude britannique révèle que 8 salariés sur 10 dans le monde de l’art et de la culture taisent leurs convictions par peur du "politiquement correct" qui y prévaut

05.

Voyeurisme, une addiction contemporaine : il y a ceux qui filment...et ceux qui regardent

06.

Mort de Kirk Douglas : son fils Michael Douglas sera privé d’héritage… pour la bonne cause

07.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

01.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

04.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

05.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

06.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Fauda" : devant l’engouement pour la fiction israélienne sur la scène internationale, focus sur Fauda (= Le Chaos)

il y a 46 min 36 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L’opposition Mitterrand vs Rocard" : un fauteuil pour deux

il y a 1 heure 19 min
pépites > Santé
Contamination
Le vice-ministre iranien de la Santé, Iraj Harirchi, a été testé positif au coronavirus
il y a 2 heures 32 min
pépite vidéo > Media
Lanceur d'alerte
WikiLeaks : où en est l'affaire Julian Assange ?
il y a 4 heures 53 min
pépites > Politique
Détermination
Réforme des retraites : Edouard Philippe indique qu'il prendra ses "responsabilités" sur le recours au 49-3
il y a 5 heures 54 min
light > Culture
Les bons comptes font les bons amis
Les acteurs de la série Friends de retour dans un épisode spécial
il y a 6 heures 40 min
Symbole du Printemps arabe
L'ancien président égyptien Hosni Moubarak est mort à l'âge de 91 ans
il y a 8 heures 44 min
décryptage > Media
WikiLeaks

Julian Assange : l’héritage malgré les défauts

il y a 10 heures 29 min
décryptage > Politique
Laïcité à géométrie variable

Le parti communiste de Montpellier pris en flagrant délit de sexisme orientaliste ?

il y a 11 heures 20 min
décryptage > Politique
Elections municipales

Priorités… ou pas : ce que la bataille sur la propreté et la sécurité à Paris révèle de la nature profonde des candidats

il y a 13 heures 3 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Vie à vendre" de Yukio Mishima : un inédit jubilatoire de Mishima

il y a 1 heure 7 min
pépites > Economie
Reconversion
Dominique Strauss-Kahn aurait gagné 21 millions d’euros en cinq ans grâce à ses activités et son cabinet de conseil Parnasse International
il y a 1 heure 39 min
light > Culture
"Vol au-dessus d'un nid de coucou"
Bernard Tapie est contraint de reporter ses engagements au théâtre pour suivre un nouveau traitement
il y a 4 heures 8 min
pépites > Economie
Lourdes conséquences ?
Impact du Coronavirus: la Banque de France devrait réviser à la baisse sa prévision de croissance pour 2020
il y a 5 heures 16 min
pépites > Santé
Endiguer l'épidémie
Le Premier ministre italien Giuseppe Conte évoque la responsabilité d'un hôpital dans la propagation du coronavirus en Italie
il y a 6 heures 20 min
pépite vidéo > Sport
Vive émotion
L'hommage bouleversant de Vanessa Bryant et de Michael Jordan à Kobe Bryant
il y a 8 heures 20 min
pépites > Economie
Redressement des finances publiques
La Cour des comptes exhorte le gouvernement à accélérer la baisse des dépenses
il y a 9 heures 10 min
décryptage > Europe
Le point de vue de Dov Zerah

L'Europe post-Brexit

il y a 10 heures 59 min
décryptage > Société
Mais quel scandale…

Savez-vous ce qu'est "l'appropriation culturelle"? La poursuite de la colonisation par des moyens sournois et apparemment inoffensifs !

il y a 12 heures 31 min
décryptage > Environnement
Oscillation Arctique

Nous vivons un des hivers les moins froids jamais enregistrés et la cause nous vient droit du... Pôle Nord

il y a 13 heures 17 min
© Reuters
Luka Rocco Magnotta, le dépeceur de Montréal, a été arrêté ce lundi dans un cybercafé à Berlin...
© Reuters
Luka Rocco Magnotta, le dépeceur de Montréal, a été arrêté ce lundi dans un cybercafé à Berlin...
Epilogue

Le dépeceur de Montréal aurait-il commis son crime si Internet n'avait pas existé ?

Publié le 05 juin 2012
Luka Rocca Magnotta a été arrêté ce lundi à Berlin dans un cybercafé. Un lieu qui n'a rien d'un hasard, le jeune homme cherchant avant tout à se mettre en scène via les réseaux sociaux.
Dominique Rizet est un auteur, présentateur et journaliste.Il est grand reporter et conseiller éditorial au Figaro Magazine et chroniqueur dans l'émission Faites entrer l'accusé sur France 2.Depuis 2007, il présente également un magazine intitulé...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dominique Rizet
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dominique Rizet est un auteur, présentateur et journaliste.Il est grand reporter et conseiller éditorial au Figaro Magazine et chroniqueur dans l'émission Faites entrer l'accusé sur France 2.Depuis 2007, il présente également un magazine intitulé...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Luka Rocca Magnotta a été arrêté ce lundi à Berlin dans un cybercafé. Un lieu qui n'a rien d'un hasard, le jeune homme cherchant avant tout à se mettre en scène via les réseaux sociaux.

Atlantico : Luka Rocco Magnotta, le dépeceur de Montréal, a été arrêté ce lundi dans un cybercafé à Berlin après une intense cavale, partie du Canada et passée par Paris. Comment peut-on expliquer ce risque inconsidéré de se rendre dans un cybercafé, à la vue de tous ?

Dominique Rizet : A l’évidence, les gens comme Xavier  Dupont de Ligonnès qui doivent être bien plus recherché que le dépeceur de Montréal n’iront pas se faire piéger à aller dans un cybercafé. Magnotta est un jeune homme, qui n’a que 29 ans et qui vit comme les gens de son âge.  Il semblerait qu’il ne puisse pas se passer d’Internet et de communiquer.

Cela fait également partie de sa démarche. Son crime, il ne l’a pas commis seulement dans le but de tuer et dépecer une personne, c’est aussi une opération de communication. Il a mis en ligne la séquence du meurtre, raconté sa démarche sur son blog. Ce n’est pas simplement « le faire » c’est surtout « le faire savoir ».

Iriez-vous jusqu’à dire qu’il n’aurait pas commis le crime s’il n’avait pas été certain de pouvoir en faire une communication à plus ou moins grande échelle ?

Si cela n’avait servi à rien d’un point de vue médiatique, je ne suis effectivement pas certain qu’il aurait fait cela. Ce garçon a besoin de reconnaissance, il se montre et n’hésite pas à exhiber son corps sur lequel il a pratiqué la chirurgie esthétique plusieurs fois.

Il y également une part de ressentiment à l’égard du système. Il a essayé de participer à des jeux télévisés mais a été recalé, il a essayé de faire le mannequin, idem. Et je ne suis pas sûr que sa carrière pornographique soit un franc succès.

Internet est donc devenu le meilleur outil de propagation d’un crime ?

Oui clairement. C’est d’ailleurs ce que Mohamed Merah a fait. Il avait filmé ses actes odieux avec une caméra mais, heureusement, il avait préféré les donner à une chaine d’informations plutôt que de les diffuser sur le net.

Les premiers à l’avoir fait sont les terroristes qui prennent un journaliste en otage et qui diffusent son exécution sur Internet. On retrouve aujourd’hui, dans une moindre mesure, le même phénomène dans la vie de tous les jours. Les policiers de la sécurité publique en témoignent quotidiennement. De plus en plus d’actes délictueux, pas forcément criminels, sont filmés par les jeunes. On l’a vu récemment dans l’affaire des pompiers de Paris où des scènes auraient été filmées…

Peut-on réussir une cavale à l’heure d’Internet et des réseaux sociaux ?

Ma réponse est simple : Xavier Dupont de Ligonnès. S’il est toujours vivant, et c’est mon intime conviction, il est la meilleure preuve qu’une cavale reste encore possible aujourd’hui. Je n’ai vraiment pas l’impression qu’il soit mort et je pense qu’on réentendra parler de lui !

Qu’est-ce qui a changé alors dans la cavale depuis l’ère des réseaux sociaux ?

Dans beaucoup d’affaires judiciaires, on fait désormais l’enquête sur Internet. Les affaires Merah, Ligonnès ou Magnotta suscitent beaucoup de commentaires dans les forums. Les sites, les blogs de discussion sur les affaires criminelles se trouvent aisément sur la toile. Pour l’affaire Dupont de Ligonnès, beaucoup de messages font état du fait qu’il a été vu ici ou là. Ce genre de choses doit donner à la police des sueurs froides. Cela serait quand même très dérangeant pour les policiers que quelqu’un soit arrêté comme cela grâce à des informations d’internautes.

On s'est également aperçu qu’entre le Canada et nous il y a 6 000 kilomètres et 1 500 entre nous et l’Allemagne. Avec Internet, le monde devient un village, cela va très vite. L’affaire n’est pas canadienne, elle est québéco-franco-allemande.

Un homme activement recherché au Canada pour meurtre réussit à atterrir en France. Qui a commis l'erreur dans cette affaire ?

Je ne crois pas qu’une erreur ait été commise. Je pense que Luka Magnotta a été très rapide. Il a tué son jeune partenaire chinois, a envoyé un pied au Parti conservateur québécois, une main chez le concurrent à Ottawa, le Parti libéral, et déposé une valise sur laquelle il a laissé son adresse avec, à l’intérieur, le tronc de sa victime.

C’est le jeu du chat et de la souris. Il a laissé, consciemment ou inconsciemment, des informations pour se faire prendre et pour qu’on parle de lui. Mais il a surtout été très rapide. Avant qu’on ait fait le rapprochement entre ces morceaux de corps envoyés aux partis politiques, la valise et le nom dessus, lui a eu le temps de se rendre à l’aéroport Pierre-Elliott Trudeau de Montréal et de prendre un avion pour Paris sans être signalé.

Si la pression sur les enquêteurs pour boucler l’enquête est souvent politique ou médiatique, elle semble aussi populaire désormais. Les réseaux sociaux mettent-ils une pression supplémentaire sur les policiers ?

Cela leur met une pression énorme et les fait travailler plus vite. Si l’on pose la question à un patron de police judiciaire, on vous répondra qu’on enquête de la même façon sur une affaire dont tout le monde a parlé que sur une affaire plus anonyme. C’est absolument faux ! Regardez l’affaire Merah, en pleine période électorale, l’enjeu était phénoménal !

Sur l’affaire Treiber, à partir du moment où il était filmé par une caméra de surveillance posée par le Raid et qu’il n’est pas arrêté, les policiers sont passés pour des idiots sur les réseaux sociaux. La pression médiatique pour l’arrêter était devenue énorme.

Mais la précipitation peut également provoquer la multiplication des erreurs. Les magistrats le disent, il y a le temps médiatique et le temps judiciaire. Et cela, c’est un peu aussi de notre faute à nous les journalistes…

 

Propos recueillis par Jean-Benoît Raynaud

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

02.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

03.

Nous vivons un des hivers les moins froids jamais enregistrés et la cause nous vient droit du... Pôle Nord

04.

Quand une étude britannique révèle que 8 salariés sur 10 dans le monde de l’art et de la culture taisent leurs convictions par peur du "politiquement correct" qui y prévaut

05.

Voyeurisme, une addiction contemporaine : il y a ceux qui filment...et ceux qui regardent

06.

Mort de Kirk Douglas : son fils Michael Douglas sera privé d’héritage… pour la bonne cause

07.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

01.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

04.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

05.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

06.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

Commentaires (13)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Cap2006
- 06/06/2012 - 10:54
c'est aussi grace à internet que ce cinglé, comme merah
Et toutes les lois sécuritaires sur le web... ne servent qu'à rendre plus difficile et moins efficace la surveillance et la traque des cinglés...

oui, internet facilite la revente des objets volés... mais tout est tracé et archivé à disposition des forces de l'ordre
oui, internet facilite la partage de biens culturels, médiathèque sans limite, là où la diffusion se limitait aux proches... mais les auteurs sont plus lus, plus vu, plus écouter qu'auparavant...
oui, internet facilite les rencontres condamnables... mais aussi rapproche les amis, la famille quelque soit la distance...
ricouti
- 06/06/2012 - 00:31
Et si le couteau n'existait
Et si le couteau n'existait pas, le dépeceur aurait il commis son crime? Et si ma tante avait deux roues , comment l’appellerait on ?
walküre
- 05/06/2012 - 20:38
Fait divers
L'histoire du crime est pleine de ce genre de choses. Il n'y a vraiment rien d'extraordinaire dans celle-ci.
Mais ça fait vendre la presse, non ?