En direct
Best of
Best of du 15 au 21 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

L'enseignant de 60 ans décédé des suites du coronavirus était aussi atteint d'une "autre maladie" qui a "contribué à son arrêt cardiaque"

03.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

04.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Trop manger est mauvais pour la santé. Jeûner souvent aussi

07.

L'étrange sous-entendu de l'accusation lors de l'ouverture du procès Fillon

01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

04.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

06.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Russie et la France, de Pierre Le Grand à Lénine" de Hélène Carrère d’Encausse, de l’Académie française : une mine d’informations sur le passé… avec une trop brève réflexion sur l’avenir !

il y a 48 min 5 sec
pépite vidéo > Santé
Difficultés du monde hospitalier
Emmanuel Macron interpellé par un médecin sur la crise des hôpitaux
il y a 2 heures 26 min
pépites > Justice
"Pendaison" et Ancien Régime
L'étrange sous-entendu de l'accusation lors de l'ouverture du procès Fillon
il y a 5 heures 13 min
pépites > Santé
Coronavirus
Emmanuel Macron à la Pitié-Salpêtrière : "On a devant nous une épidémie" qu'il va falloir "affronter au mieux"
il y a 6 heures 42 min
décryptage > Politique
Réforme(s)

Edouard Philippe, patron de Licence IV, Bruno Le Maire, gérant d’auto-école

il y a 7 heures 42 min
décryptage > Politique
Passage en force

Recours au 49-3 : cet ultime baril de poudre qu'Emmanuel Macron roule dans la fabrique d'allumettes

il y a 8 heures 33 min
décryptage > Défense
Graal du XXIeme siècle ?

Défense : le retard technologique de la France s’accumule

il y a 9 heures 9 min
décryptage > Politique
Casse-tête

Retraites : 49.3, retrait ou "bidouille", quel chemin de sortie de crise serait le moins dommageable pour Macron ?

il y a 10 heures 1 min
décryptage > Economie
Conclusions hâtives

Le Coronavirus, occasion forcée de se "débarrasser" de la mondialisation ? Petits contre-arguments pour ne pas jeter le bébé (de notre prospérité) avec l’eau du virus

il y a 10 heures 43 min
pépites > Europe
Alliés européens
Emmanuel Macron et onze ministres sont attendus à Naples ce jeudi dans le cadre du 35e sommet franco-italien
il y a 23 heures 58 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition "Hokusai, Hiroshige, Utamaro. Les grands maîtres du Japon" : splendeurs du Japon à Aix-en-Provence: Les Maîtres de l’époque Edo (1600-1867)

il y a 57 min 23 sec
pépites > Santé
Etat de santé
L'enseignant de 60 ans décédé des suites du coronavirus était aussi atteint d'une "autre maladie" qui a "contribué à son arrêt cardiaque"
il y a 3 heures 7 min
pépites > Santé
Virus en sommeil
Une femme japonaise contracte le coronavirus une seconde fois après avoir été guérie
il y a 6 heures 9 min
pépite vidéo > Politique
Double langage ?
Didier Guillaume arrache le micro d'un journaliste après une question sur l'abattoir Sobeval
il y a 7 heures 6 min
décryptage > Société
Réaction politique

Injustice intergénérationnelle : les dangers d'une génération extorquée

il y a 8 heures 1 min
décryptage > Politique
A mort !

Ecoutez l'autocritique (sincère ?) des candidats LREM qui s'étaient prononcés contre le mariage pour tous et contre la PMA. Mais le peuple, très vigilant, ne sera pas dupe de leur double langage…

il y a 8 heures 50 min
décryptage > Politique
Tri sélectif

Chasse aux ex-LR "trop conservateurs" : le pari politique risqué des LREM à Paris

il y a 9 heures 44 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

il y a 10 heures 24 min
rendez-vous > Politique
Revue de presse des hebdos
L’ultragauche tentée par le terrorisme ?; L’équipe Villani en plein doute; LREM : Stanislas Guerini veut refonder le parti; GPA : le gouvernement ne veut pas (maintenant) de la jurisprudence de la Cour de Cassation
il y a 11 heures 3 min
pépites > Justice
Enquête
Attaque à la préfecture de police de Paris : une recherche internet faite par Mickaël Harpon accrédite l'hypothèse terroriste
il y a 1 jour 31 min
Malus

Pourquoi les régimes sont désastreux

Publié le 26 mai 2012
Dans ce livre, voici ce que vous ne trouverez pas : menus imposés, liste d'aliments interdits, phase de stabilisation mystique... Aucune violence alimentaire. Le diététicien Alexandre Lefèvre propose une méthode pour perdre du poids de façon durable et mettre un terme à l'infernale spirale des régimes. Extraits de "En finir avec les régimes" (1/2).
Alexandre Lefèvre est diététicien libéral et entrepreneur. Par sa méthode éprouvée depuis des années, il s'est spécialisé dans le traitement des régimes chroniques. Il est le fondateur de vaiia.com, site internet résolument innovant en matière de prise...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alexandre Lefèvre
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alexandre Lefèvre est diététicien libéral et entrepreneur. Par sa méthode éprouvée depuis des années, il s'est spécialisé dans le traitement des régimes chroniques. Il est le fondateur de vaiia.com, site internet résolument innovant en matière de prise...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dans ce livre, voici ce que vous ne trouverez pas : menus imposés, liste d'aliments interdits, phase de stabilisation mystique... Aucune violence alimentaire. Le diététicien Alexandre Lefèvre propose une méthode pour perdre du poids de façon durable et mettre un terme à l'infernale spirale des régimes. Extraits de "En finir avec les régimes" (1/2).

Force est de constater que les régimes ne fonctionnent pas. Pourtant, ils sont de plus en plus nombreux à proposer des solutions miracles pour perdre les kilos qui dérangent. Chacun de nous est prêt à céder à leurs promesses, tant le désir de maigrir est ardent. Aux dépens souvent de notre intégrité physique et psychique.

Dans cette flopée de régimes, on distingue deux grandes familles.

Les premiers cherchent à provoquer les déséquilibres nutritionnels les plus puissants possibles pour faire maigrir leurs adeptes. Au menu : que du pamplemousse, que des pâtes, que de l’ananas, que de la soupe aux pouvoirs mystiques, que des protéines alimentaires ou en sachets… Ou alors ils dissocient les glucides et protéines, ils sélectionnent des aliments pour leurs pouvoirs « magiques », ils proposent de ne manger que ce que l’on attrape à la fourchette, ou que ce qui est cru… la liste est très longue. Bref, tout est bon pour créer le déséquilibre. Et pourquoi pas, dans ce cas, ne plus rien manger ? Quelle absurdité !

Les seconds vantent au contraire les mérites d’un équilibre nutritionnel. Mais de quel équilibre parle-t-on ? La notion d’équilibre n’a de sens que si elle est relative à une personne en particulier, avec ses propres besoins nutritionnels, ses propres désirs, ses propres environnements, ses propres problèmes… Si ce deuxième type de régime est moins néfaste pour la santé que le premier, il n’en reste pas moins un régime.

 En effet, tous deux répondent aux quatre caractéristiques récurrentes qui définissent selon moi les régimes :

– ils se trompent de problématique initiale et définissent de mauvais objectifs, les réduisant à une perte de poids ;

– ils créent un système de motivation basé sur la capacité de la personne à « tenir bon » dans le temps ;

– ils imposent un mode d’alimentation sans se soucier de la spécificité de chacun, de sa problématique, de son histoire, de son corps, de son mode de vie… ;

– ils laissent espérer qu’une simple période de stabilisation permettra de garder le poids souhaité. […]

Nous assistons actuellement à une course furieuse : quel régime permettra de perdre du poids le plus rapidement possible ? Chaque régime rivalise de créativité sur le plan marketing pour vous vendre cette illusion d’un amaigrissement éclair, sans fatigue, et durable… Mais jusqu’où ira-t-on dans cette frénésie ? À peine vous connectez-vous à Internet que l’on vous demande déjà combien de kilos vous voulez perdre.

Aujourd’hui, le consommateur est agressé de toutes parts par une démarche mercantile offensive qui exacerbe son désir de maigrir. Il écoute le chant des sirènes et perd alors ses repères « raisonnables ». Il est prêt à accepter n’importe quoi, à supporter n’importe quelle absurdité. Il oublie l’essentiel : la perte de poids ne doit pas se faire aux dépens de son intégrité ni physique ni psychique, et elle doit être envisagée durablement.

Un régime, c’est une illusion, un fantasme, un rêve qui renvoie la personne face à son désir de perdre du poids.

Bien sûr qu’ils font perdre du poids, et il suffit pour s’en convaincre d’additionner tous les kilos perdus depuis votre premier régime. Mais où en êtes-vous aujourd’hui ?

Régimes aux conséquences désastreuses

La perte de poids est un processus biologique qui affecte le corps. Mais le corps n’est pas une machine que l’on peut agresser sans qu’il réagisse. Plus un régime est drastique, plus la perte est violente, et plus les conséquences sont importantes, voire graves.

  • Les « malus » santé

D’un point de vue physiologique, l’enchaînement des régimes se soldera par :

– une reprise de poids quasiment assurée dans les vingt-quatre mois qui suivent l’arrêt du régime, avec, en moyenne, un bonus de 20 % du poids perdu en plus ;

– une résistance accrue du corps face aux régimes suivants : ce qui avait bien marché fonctionnera de moins en moins aux tentatives suivantes ;

– et, bien entendu, tous les effets délétères sur la santé, allant de la simple gêne (frilosité importante, transit perturbé, flatulences, fatigue chronique, mauvaise haleine, chute de cheveux, vertiges, etc.) aux problèmes plus graves (atteintes du foie, des reins, de l’intégrité des os, déséquilibres du cholestérol, de la glycémie, carences nutritionnelles parfois très importantes…).

  • Les « malus » comportementaux

Entre autres effets, nous pouvons noter :

– un développement de restrictions cognitives se traduisant par la prohibition d’un grand nombre d’aliments de nos assiettes ;

– l’apparition de toute une flanquée de croyances alimentaires absurdes ;

– une détérioration du rapport à l’alimentation, qui peut devenir très conflictuel et douloureux ;

– dans certains cas, apparition ou aggravation de troubles du comportement alimentaire, du type boulimie, anorexie, compulsions alimentaires…

Toutes ces conséquences viennent du fait que les régimes détériorent progressivement les fondamentaux de l’alimentation personnelle. On se prive, on se restreint, on se maîtrise. À force de régimes, manger devient uniquement un moyen de contrôler son poids.

Inéluctablement, nous perdons une relation naturelle et saine avec les aliments. La nourriture perd sa fonction sociale liée au partage et à la fête ; elle cesse de compenser des émotions, de réconforter, de remonter le moral ; elle ne nous rassasie plus…

Et pour supporter tout ça, la personne devra fournir de plus en plus d’efforts mettant à rude épreuve sa capacité à tenir bon… jusqu’à ce qu’elle craque une fois de plus.

___________________

Extrait de En finir avec les régimes, Eyrolles (10 février 2011)

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

L'enseignant de 60 ans décédé des suites du coronavirus était aussi atteint d'une "autre maladie" qui a "contribué à son arrêt cardiaque"

03.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

04.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Trop manger est mauvais pour la santé. Jeûner souvent aussi

07.

L'étrange sous-entendu de l'accusation lors de l'ouverture du procès Fillon

01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

04.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

06.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Dr Guy-André Pelouze
- 26/05/2012 - 13:35
Pourquoi de tels articles ne servent à rien?
Parce que cet article est au mieux une pub pour un livre. Parce que l'essentiel est soigneusement omis: l'alimentation industrielle abondante et profondément inadaptée a produit la vague d'obésité de diabète qui submerge les sociétés industrielles anciennes ou émergentes. Avec pour la génération née après les années 80 des risques cardiovasculaires, métaboliques et dégénératifs concrets et mesurables.
http://dysnutrition.blogspot.fr/