En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

02.

Vous subodoriez que Grigny n’était plus en France : Gabriel Attal l’a confirmé

03.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

04.

Le Covid-19 est en train de transformer profondément l'Asie et voilà comment

05.

Monstres sacrés : Alain Delon, l’éternel enfant blessé

06.

Pourquoi Donald Trump a eu raison de gracier son ancien conseiller à la sécurité nationale

07.

Assassinat du scientifique iranien, piège de dernière heure tendue à Téhéran

01.

Génération Facebook

01.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

02.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

03.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

04.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

05.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

06.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

03.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

04.

Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

« La France aimez-la ou quittez-la ». Et qui a dit ça ? Le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale !

ça vient d'être publié
light > Histoire
Incroyable
Des chercheurs ont découvert des dizaines de milliers (!) de dessins vieux de 12.500 ans dans la forêt amazonienne
il y a 1 heure 54 min
pépite vidéo > Sport
Plus de peur que de mal
Formule 1 : Romain Grosjean miraculé après un accident très impressionnant
il y a 2 heures 37 min
pépites > Santé
Sceptiques
Covid-19 : une majorité des Français n'ont pas l'intention de se faire vacciner
il y a 5 heures 6 min
pépite vidéo > Société
Casseurs
Manifestations contre les violences policières : des dégâts à Paris
il y a 5 heures 50 min
light > Culture
Mort d'un géant
L'acteur David Prowse, qui avait incarné Dark Vador, est décédé
il y a 6 heures 42 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Oscar Wilde ou l’art avant tout

il y a 7 heures 57 min
décryptage > International
A qui profite le crime ?

Assassinat du scientifique iranien, piège de dernière heure tendue à Téhéran

il y a 8 heures 20 min
décryptage > International
Pardon présidentiel

Pourquoi Donald Trump a eu raison de gracier son ancien conseiller à la sécurité nationale

il y a 8 heures 32 min
décryptage > Santé
Vecteur

Pourquoi les virus frappent-ils plus certains continents que d'autres ? Une étude sur Zika donne des indices

il y a 8 heures 55 min
décryptage > France
Munich 1938 ? Non, Munich 2020 !

Vous subodoriez que Grigny n’était plus en France : Gabriel Attal l’a confirmé

il y a 9 heures 13 min
pépite vidéo > France
Heurts
Manifestation : les images très violentes d'un policier tabassé par plusieurs manifestants
il y a 2 heures 19 min
pépites > France
Défense
Pour le directeur général de la Police nationale, "la police est un reflet de la société"
il y a 3 heures 48 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
L'origine de l'énergie des étoiles confirmée grâce aux neutrinos de Borexino ; Gravité quantique : l'écume de l'espace-temps, une clé du Big Bang au vivant ?
il y a 5 heures 21 min
light > Media
Disparition
Le journaliste Jean-Louis Servan-Schreiber est mort
il y a 6 heures 18 min
pépites > Religion
Distanciation
Messes : le Conseil d'Etat casse la règle des trente fidèles maximum
il y a 7 heures 16 min
décryptage > Politique
Partis des libertés

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

il y a 8 heures 13 min
décryptage > Economie
La crise qui vient

La bourse est-elle trop optimiste ?

il y a 8 heures 25 min
décryptage > International
Etatisme

Le Covid-19 est en train de transformer profondément l'Asie et voilà comment

il y a 8 heures 46 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Si vous voulez vraiment faire des achats respectueux de l'environnement, il ne faudra pas vous contenter de lire les étiquettes des produits en rayon. Petits conseils pour y voir plus vert
il y a 9 heures 5 min
décryptage > Société
Big tech

Pourquoi il devient urgent de sauver nos démocraties de la technologie

il y a 9 heures 17 min
V pour Vendetta

Attentats en Italie : le retour aux années de plomb ?

Publié le 19 mai 2012
La colère gronde en Italie. Ce samedi, l’explosion d’un engin explosif dans un lycée de Brindisi a fait un mort et sept blessés.. La vague d'attentats qui a touché le pays ces derniers jours rappelle les années de plomb. La politique d’austérité voulue par le président Mario Monti en serait la principale raison...
Marco Da Rin Zanco
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Marco Da Rin Zanco est diplômé en sciences politiques et relation internationale à l'Université de Padoue. Depuis 2010, il est vice-coordinateur national à l'UDC (Union Démocrate Chrétien du centre) et jeune conseiller de la municipalité de Belluno. 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La colère gronde en Italie. Ce samedi, l’explosion d’un engin explosif dans un lycée de Brindisi a fait un mort et sept blessés.. La vague d'attentats qui a touché le pays ces derniers jours rappelle les années de plomb. La politique d’austérité voulue par le président Mario Monti en serait la principale raison...

Atlantico: Depuis quelques jours, une vague d'attentats a commencé à frapper l'Italie. Comment peut t-on expliquer cette violence qui touche l'ensemble du pays ?

Marco Da Rin Zinco : L'Italie est depuis quelque temps au centre d'un débat international à cause de son instabilité. Depuis 20 ans, les disputes politiques empêchent les grandes reformes, notamment celles qui concernent la politique économique et la dette publique. Malgré le début de la crise et les spéculations, le gouvernement précédent a continué à nier la nécessité de ces réformes et de politiques austères. Suite à la démission de Silvio Berlusconi, le gouvernement de Mario Monti a du gérer une situation déjà très précaire.

Malheureusement et malgré la volonté initiale de conjuguer rigueur et équité, les coûts de la crise pèsent aujourd'hui sur les plus démunis. L'augmentation des impôts directs, de la TVA, du prix des carburants et la réforme des retraites en sont les parfaits exemples. Dans cette situation de malaise social où toujours plus de foyers sont au seuil de la pauvreté et ont peu de perspectives, il est facile de comprendre les raisons des attentats. 

Est-ce une réponse directe à la politique menée par Mario Monti ou à la politique d’austérité qui règne?

Mario Monti n'est pas la cause de la crise, au contraire, on peut même dire qu'il serait la solution si le Parlement arrivait à approuver rapidement les lois qu'il a présentées. Mais il est naturel que celui qui assume la responsabilité de prendre des décisions impopulaires devienne la cible des protestations.

Peut-on parler d'un retour aux années de plomb, cette vague d'attentats au cours de laquelle des groupuscules comme les Brigades rouges avaient déjà ravagé le pays au cours des années 1970 à 1980 ?

Dans les années de plomb, le terrorisme était structuré et avait de fortes racines culturelles. Les terroristes voulaient déstabiliser le pouvoir politique afin de rapprocher l'Italie à l'est européen. Personnellement, je vois très peu de références idéologiques et culturelles dans les derniers attentats. Certes, tout le monde veut une société plus juste avec moins de pouvoir aux banques, aux spéculateurs et à la finance, mais les attentats d'aujourd'hui me semblent surtout la réponse à la récente montée des suicides d'entrepreneurs étranglés par les dettes. Ce n'est pas un hasard si c'est Equitalia, la société qui s'occupe de récupérer les crédits de l'Etat, qui reçoit le plus de menaces et attentats.

Qu'attend-on en Italie ? Ce climat ne risque t'il pas de rendre plus instable la politique du pays ?

La force et en même temps la faiblesse de la politique est la recherche du consensus : les hommes politiques ont comme objectif principal d'exaucer les désirs du peuple. Pour que la démocratie marche bien, la culture est fondamentale car c'est ainsi que la population peut comprendre et accepter les décisions les plus difficiles. Aujourd'hui, en Italie tout comme en Grèce, je ressens beaucoup d'ignorance face aux causes de la crise, aux réformes nécessaires pour contrôler la spéculation internationale et à l'importance de l'euro. Je n'exclus pas des conséquences politiques comme l'affirmation de forces anti-européennes aux élections de 2013, comme on voit aujourd'hui en Grèce.

Comment les jeunes voit-il le spectre de ces attentats, de cette crise ? La peur a-t-elle gagné les villes ?

Les attentats sont pour l'instant limités aux bureaux publics et ne visent pas la sécurité de la population. C'est la raison pour laquelle je pense que la tension n'est pas encore tout à fait palpable. La vraie peur concerne l'avenir, vue la montée du chômage et la fermeture des entreprises. Les jeunes sont finalement obligés de partir ailleurs pour trouver du travail. 

Propos recueillis par Charles Rassaert

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (11)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
bp
- 20/05/2012 - 09:38
@guigou
Merci de votre réponse. Je n'ai fait ce commentaire que pour parodier tout ce que l'on a lu et entendu depuis 5 ans. Ou tout été de la faute à NS.(sauf, faut être honnête le vase de Soisson).
Si vous en avez la possibilité reprenez les commentaires lors des assassinats à Toulouse.
Quand à la visite en prison de FH, celà reste pour moi quelque chose d'odieux.
gmilady
- 20/05/2012 - 08:05
lemmy n'importe quoi
Mais la droite va raconter n'importe quoi, pour elle Hollande est vraiment un épouvantail. Vivement le17 juin que la défaite soit complète pour l'ump, qu'on entende plus ces ringards...
gmilady
- 20/05/2012 - 08:03
Suite logique
des politiques d'autérité en europe. Il ne s'agit pas de justifier la violence, qui est insupportable, mais de comprendre qu'en désespérant les peuples, on réveille les extrémistes. Merci Merkel et sarkozy...