En direct
Best of
Best of du 27 juin au 3 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Après avoir massivement accepté le télétravail, les Français commencent à en ressentir les perversions...

02.

Affaire Epstein : Ghislaine Maxwell détiendrait plusieurs vidéos d'actes pédophiles commis chez le milliardaire Jeffrey Epstein

03.

Des pirates informatiques anonymes alertent sur les risques de logiciels espions qui seraient présents dans TikTok

04.

Non ce n’est pas bien d’avoir tagué la fresque en hommage à Adama Traoré : il fallait juste la « contextualiser »

05.

Psychose collective : ces énormes progrès environnementaux que ne veulent pas voir les déprimés de la planète

06.

L'impérialisme turc à l'assaut de la Libye

07.

Deuxième vague du Coronavirus : Olivier Véran a un plan, pourquoi donc s’inquiéter ?

01.

Ophélie Winter médite à la Réunion; Brigitte Macron se promène lugubre en baskets, Edith Philippe souriante en tongs, Catherine Deneuve cheveux au vent et souliers vernis; Melania Trump abuse de l’auto-bronzant; Benjamin Biolay a une fille cachée

02.

Sauver la planète ? Le faux-nez de ces "écologistes" qui détestent l'Homme. Et la liberté

03.

Tesla à 200 milliards de dollars, c’est le casse du siècle digital ou la promesse du monde d’après...

04.

Après avoir massivement accepté le télétravail, les Français commencent à en ressentir les perversions...

05.

Cet esprit de Munich qui affaiblit la démocratie face à une illusion d’efficacité écologique

06.

Pas de démocratie sans droit à offenser : ce capitalisme qui prend le risque de précipiter la guerre civile à trop vouloir montrer patte progressiste

01.

Jean Castex, une menace bien plus grande pour LR qu’Edouard Philippe ?

02.

Cet esprit de Munich qui affaiblit la démocratie face à une illusion d’efficacité écologique

03.

Le président algérien réclame (encore) des excuses à la France. Quand sera-t-il rassasié ?

04.

Le parti EELV va alerter le CSA après les propos d'Eric Zemmour sur CNEWS dans "Face à l'Info" sur la vague verte et l'islam

05.

Nouvelle explosion des cas de Coronavirus : mais que se passe-t-il aux Etats-Unis ?

06.

Un nouveau Premier ministre pour rien ? Pourquoi la France a plus besoin d’une vision assumée que d’un En-Même-Temps au carré

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Dé mem brer" de Joyce Carol Oates : un excellent recueil de 7 nouvelles cinglantes à propos de 7 femmes presque ordinaires

il y a 8 heures 28 min
pépites > International
Contaminations
Coronavirus au Brésil : le président Jair Bolsonaro a été testé positif
il y a 9 heures 15 min
light > Politique
Génération Covid
Emmanuel Macron a félicité les nouveaux bacheliers avec un message sur TikTok
il y a 10 heures 42 min
pépites > Santé
Cour de justice de la République
Coronavirus : l'enquête judiciaire de la CJR contre Edouard Philippe, Olivier Véran et Agnès Buzyn est ouverte
il y a 13 heures 13 min
décryptage > Environnement
Wiki Agri

Julien Denormandie : un proche d'Emmanuel Macron devient ministre de l'Agriculture

il y a 14 heures 51 min
décryptage > Environnement
Politique climatique

Le Pacte vert : le bon, la brute et le truand

il y a 15 heures 27 min
décryptage > France
Raison garder

Non ce n’est pas bien d’avoir tagué la fresque en hommage à Adama Traoré : il fallait juste la « contextualiser »

il y a 16 heures 13 min
décryptage > High-tech
Espionnage chinois ?

Des pirates informatiques anonymes alertent sur les risques de logiciels espions qui seraient présents dans TikTok

il y a 16 heures 53 min
décryptage > Politique
Castex 1

Un nouveau gouvernement qui envoie moult signaux... mais y aura-t-il des Français pour les détecter ?

il y a 18 heures 20 min
décryptage > Politique
Changement de parrain

La République En Mutation : de juppéo-bayrouiste, le gouvernement devient crypto-sarkozyste

il y a 18 heures 50 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Contre les barbares" de Maurizio Bettini : un roman d’apprentissage bien sombre et trop prévisible malgré des personnages campés avec talent

il y a 8 heures 40 min
light > Justice
Bombes à retardement
Affaire Epstein : Ghislaine Maxwell détiendrait plusieurs vidéos d'actes pédophiles commis chez le milliardaire Jeffrey Epstein
il y a 9 heures 43 min
pépites > Politique
Confiance des citoyens ?
Remaniement : les Français approuvent le choix des ministres du gouvernement de Jean Castex mais ne se font pas d'illusion sur la politique qu'ils mèneront
il y a 11 heures 32 min
pépite vidéo > Justice
Ministre de la Justice
Eric Dupond-Moretti : "Mon ministère sera celui de l’antiracisme et des droits de l’Homme"
il y a 13 heures 49 min
décryptage > Environnement
Bonne méthode

Parc éolien dans le Groenland, une double bonne idée pour l’énergie verte

il y a 15 heures 8 min
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

L'impérialisme turc à l'assaut de la Libye

il y a 15 heures 48 min
décryptage > Sport
Activité physique

Et les sports les plus tendances de l’été 2020 sont...

il y a 16 heures 35 min
décryptage > France
Ordre Public

Sécurité : maîtriser la spirale de violences dans laquelle s’enfonce la France est-il vraiment hors de portée ?

il y a 17 heures 33 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Après avoir massivement accepté le télétravail, les Français commencent à en ressentir les perversions...

il y a 18 heures 41 min
décryptage > Environnement
Innovation et évolution

Psychose collective : ces énormes progrès environnementaux que ne veulent pas voir les déprimés de la planète

il y a 19 heures 7 min
© Reuters
François Hollande à l'Hotel de Ville
© Reuters
François Hollande à l'Hotel de Ville
Debrief

Symboles, philosophie et ratés de la première journée du Président Hollande

Publié le 16 mai 2012
La passation de pouvoir entre Nicolas Sarkozy et François Hollande a été l'occasion pour le nouveau président de rappeler certaines de ses promesses, comme sa volonté d'être à la tête d'un Etat "impartial" où la Justice "disposera de toutes les garanties de son indépendance".
Anita Hausser
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Anita Hausser, journaliste, est éditorialiste à Atlantico, et offre à ses lecteurs un décryptage des coulisses de la politique française et internationale. Elle a notamment publié Sarkozy, itinéraire d'une ambition (Editions l'Archipel, 2003)....
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La passation de pouvoir entre Nicolas Sarkozy et François Hollande a été l'occasion pour le nouveau président de rappeler certaines de ses promesses, comme sa volonté d'être à la tête d'un Etat "impartial" où la Justice "disposera de toutes les garanties de son indépendance".

Les candidats aux postes ministériels vont encore subir vingt quatre heures de supplice, avant de savoir s’ils feront ou non partie du gouvernement de Jean-Marc Ayrault. Le suspense concernant ce dernier s’était quasiment évanoui depuis que Jean-Pierre Jouyet, estimé président de l’Autorité des marchés financiers, avait quasiment vendu la mèche dans une interview matinale. « Une gaffe », avait grondé Ségolène Royal, sur un autre média. La sobriété annoncée pour la cérémonie d’intronisation du nouveau Président de la République à l’Elysée a tenu ses promesses, autrement dit elle s’est déroulée dans la solennité et sans la moindre trace de fantaisie .Ce sont les éléments qui en ont manifesté, d’abord avec de grosses averses pendant les cérémonies de l’Arc de Triomphe et de l’Hôtel de Ville, mais surtout en foudroyant l’avion présidentiel en route pour Berlin, et le contraignant  à revenir se poser à Villacoublay .

État impartial et Justice indépendante

Dans la continuité de sa campagne, le Président de la République, qui se veut à la tête d’un Etat « impartial », a déclaré qu’il « fixera les priorités, mais ne décidera pas de tout, pour tout et partout », précisant que « conformément à la Constitution, le Gouvernement déterminera et conduira la politique de la nation, le Parlement sera respecté dans ses droits, la Justice disposera de toutes les garanties de son indépendance » : premières flèches décrochées à l’intention de son prédécesseur qui avait concentré les pouvoirs de décisions à l’Elysée. Nicolas Sarkozy n’a d’ailleurs eu droit qu’à une brève mention dans l’hommage rendu aux présidents de la 5e République. En dépit «d’une dette massive, une croissance faible, un chômage élevé, une compétitivité dégradée, une Europe qui peine à sortir de la crise », le nouvel élu veut croire qu’ « il n'y a pas de fatalité ». Il veut « servir une grande cause, le rassemblement, le redressement, le dépassement  avec  l'espoir en fil conducteur ».

Jules Ferry et Marie Curie

 Voilà pour la philosophie présidentielle ; une journée d’intronisation est toujours marquée par des symboles : François Hollande a mis la jeunesse et l’école au cœur de son programme électoral. Pour symboliser cette promesse avant de la concrétiser, il avait décidé de déposer des gerbes devant les statues de Jules Ferry et de Marie Curie. C’est le propre descendant du fondateur de l’école publique obligatoire, le philosophe Luc Ferry - relayé par de nombreuses personnalités de droite - qui est venu rappeler le passé colonialiste du grand homme. Le nouveau président  n’a donc pas pu passer sous silence la face sombre du ministre de l’Instruction publique de la 3e république  dont des centaines d’écoles portent le nom en France. Ce qu’il a fait en évoquant « une faute morale et politique », mais ce fut  l’occasion pour lui de rappeler qu’il veut créer 60.000 postes dans l’éducation pendant son quinquennat.

Après la séance empreinte de lyrisme et d’embrassades à l’Hôtel de Ville est tombée l’annonce de la nomination de Jean-Marc Ayrault. Comme François Hollande, Jean-Marc Ayrault n’a jamais exercé de fonctions ministérielles, ce qui fait de lui un chef de gouvernement  avant tout politique. Professeur d’allemand avant de se lancer en politique, Jean-Marc Ayrault  a épaulé François Hollande dans  ses contacts avec le SPD  allemand, dont il a obtenu le soutien en faveur de mesures de croissance au niveau européen. Maire de Nantes, la ville qui arrive en tête du palmarès des villes où il fait bon vivre en France, il préside le groupe socialiste à l’Assemblée depuis 1997. C’est dire qu’il connait bien les rouages parlementaires. Jean-Marc  Ayrault est un homme au caractère réservé mais aussi bien trempé, et ces derniers temps, il n’a pas mâché ses mots à l’encontre du gouvernement à l’occasion des séances d’actualité où l’atmosphère devenait de plus en plus électrique. Jean-Marc Ayrault prendra ses fonctions demain matin ; coïncidence, il succèdera à un autre élu des pays de Loire, François Fillon, qu’il connait bien. On attend maintenant avec impatience la composition du gouvernement qui devrait être composé de quinze grands pôles. Une architecture gouvernementale dont rêvait déjà Jean-Pierre Raffarin.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (49)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Lepongiste
- 17/05/2012 - 07:48
TAUBIRA ministre de la Justice !!
On aura tout vu....
NYOR
- 17/05/2012 - 03:32
denis07
Rassurez vous pour les photos, bientôt on aura Sarko en maillot de bain au Maroc. Ca relèvera le niveau.
Pour le reste... La révolution est en marche. La gauche va avancer et la droite aboiera sans rien faire... Avec des articles de ce type sans aucun intérêt. C'est quand la remise en cause ?
Olasso
- 16/05/2012 - 23:22
attention, ici fachos méchant
Et oui Tergal comme vous l'ont si bien expliqué Mediapart et rue 89 : Slate c'est la droite (sic), Atlantico c'est l'extrême droite (re sic)... L'horreur quoi. Des gens qui pensent pas comme il faut et en plus qui le disent. Je te mettrai un Mélenchon en modérateur pour mettre de l'ordre dans tout ce bazar moi !
Autre possibilité, faites le tri, jetez certaines bêtises (je vous l'accorde) et gardez ce qu'il y a d'intéressant. Si si il y en a. Au moins autant que sur les autres sites... C'est, en tout cas, juste mon point de vue.