En direct
Best of
Best of du 14 au 20 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

02.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

03.

Voilà les meilleurs gadgets à acheter pour se créer un home cinéma de compétition pour le confinement

04.

Russie-Turquie-Iran : la triplette géopolitique qui a réussi à profondément changer notre monde sans que nous réagissions

05.

Michel-Edouard Leclerc annonce qu'un "quart du profit réalisé dans les centres Leclerc sera réaffecté au personnel"

06.

La décennie qui s'ouvre pourrait être encore pire que la précédente et voilà pourquoi

07.

Et si la Chine était en train de doubler la créativité d'une Silicon Valley en panne d'idées ?

01.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

02.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

03.

Carnage en vue sur les banques européennes ?

04.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

05.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

06.

Covid-19 : radioscopie des racines de la faillite morale de l’Etat français

01.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

02.

Covid-19 : radioscopie des racines de la faillite morale de l’Etat français

03.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

04.

Aucun lien entre le terrorisme et l'immigration !

05.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

06.

Martin Gurri : "Les vents de révolte ne sont pas prêts d’arrêter de souffler en Occident car nos élites et institutions ne sont plus adaptées au monde actuel"

ça vient d'être publié
Dépenses et coups de coeur
Black Friday : les Français sont prêts à dépenser plus que l’an dernier
il y a 9 heures 5 min
pépites > Europe
Lutte contre la pandémie
Covid-19 : "L'issue est en vue", selon Boris Johnson
il y a 10 heures 44 min
pépites > Justice
Justice
Affaire des "écoutes" : le procès de Nicolas Sarkozy, jugé pour corruption, est suspendu jusqu'à jeudi
il y a 13 heures 30 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L’archipel des Solovki" de Zakhar Prilepine : plaisir de relire - Les camps des Solovki, antérieurs aux goulags. « J’ai voulu écrire moins sur les camps que sur les Russes » a dit l’auteur, l’un des plus grands romanciers russes contemporains

il y a 14 heures 32 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Voilà les meilleurs gadgets à acheter pour se créer un home cinéma de compétition pour le confinement
il y a 15 heures 39 min
pépites > Santé
Ecrans
L'Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) s'inquiète du temps passé par les jeunes devant leurs écrans, sans activité physique, aggravé par le confinement
il y a 16 heures 43 min
décryptage > High-tech
Réseaux sociaux

Et si la Chine était en train de doubler la créativité d'une Silicon Valley en panne d'idées ?

il y a 17 heures 36 min
pépite vidéo > Economie
Engagements face à la crise
Michel-Edouard Leclerc annonce qu'un "quart du profit réalisé dans les centres Leclerc sera réaffecté au personnel"
il y a 18 heures 50 sec
décryptage > Politique
Disraeli Scanner

A la fin, est-ce le capitalo-marxisme qui l’emportera?

il y a 18 heures 40 min
pépites > Santé
Coronavirus
Macron parle demain soir : pas de déconfinement, mais "un allègement progressif des contraintes"
il y a 19 heures 4 min
pépites > International
Avenir des Etats-Unis
Joe Biden a dévoilé les noms des premiers membres de son gouvernement
il y a 9 heures 37 min
light > Politique
Succès fou
Barack Obama a vendu 890.000 exemplaires de ses mémoires en seulement 24h en Amérique du Nord
il y a 11 heures 30 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Un coupable presque parfait La construction du bouc émissaire blanc" de Pascal Bruckner : un plaidoyer solide, un essai brillant, au secours d’une civilisation crépusculaire ébranlée par les diktats des minorités

il y a 14 heures 10 min
décryptage > Economie
Les entrepreneurs parlent aux Français

Ma lettre au père Noël. Chômage. Récession. Dépression. Un peu de champagne ?

il y a 15 heures 18 min
pépites > International
Diplomatie
Le Premier ministre israélien aurait rencontré secrètement le prince héritier d'Arabie Saoudite
il y a 15 heures 54 min
pépites > High-tech
Gaffe
Un journaliste débarque dans une réunion Zoom secrète des 27 ministres européens de la Défense qui a du être annulée
il y a 17 heures 23 min
pépites > International
Environnement
Un ancien bureaucrate a inspiré le discours du président chinois Xi Jinping changeant l'histoire du réchauffement climatique
il y a 17 heures 50 min
pépites > Finance
Economie
Danone annonce 1.500 à 2.000 suppressions de postes dont près de 400 en France
il y a 18 heures 34 min
décryptage > Media
Sur le divan

"L’élection de Joe Biden est bonne pour l’équilibre mental des Français". Et c’est la psy attitrée de France Info qui vous le dit

il y a 18 heures 57 min
décryptage > Société
La germination des mots

Existerait-il des complotistes sans comploteurs ?

il y a 19 heures 5 min
© DR
caricature Charlie Recep Tayyip Erdogan Turquie
© DR
caricature Charlie Recep Tayyip Erdogan Turquie
Mais qu'est-ce qu'ils allaient faire dans cette galère ?

Plus odieuse que les caricatures de Mahomet, la caricature d'Erdogan

Publié le 29 octobre 2020
Le blasphème est caractérisé. Et il appelle vengeance.
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le blasphème est caractérisé. Et il appelle vengeance.

On nous mande de la Sublime Porte que le Calife est très en colère. Il a convoqué au Sérail ses janissaires, ses gardes, ses eunuques et ses mamamouchis. Et devant eux, il a laissé éclater sa fureur. Pour calmer ses nerfs qu'il avait à vif il a fait fouetter toutes les odalisques de son harem.

On comprend son ire. Une gazette tenue par des infidèles lui a consacré une couverture blasphématoire. Un blasphème ? Mais le Calife n'est pourtant pas le Prophète. Certes mais le Calife parle plusieurs fois par jour au Prophète. Et chacun de ses mots, chacun de ses gestes lui sont directement inspirés par le Prophète. 

Sur la couverture de l'infâme gazette, il est moche comme un pou alors que de l'avis de ses nombreuses admiratrices, il est plutôt bel homme. Pour les fesses de la fille sur laquelle il lorgne avec convoitise ça va : elles sont bien galbées. 

Quelle que soit sa soif de vengeance le Calife est un sultan raisonnable. Il a retenu ses troupes prêtes à se lancer sur le pays des mécréants. Il a annoncé que, pour laisser le temps aux infidèles de faire contrition, il allait donner des "suites judiciaires et diplomatiques" à cette insulte. Nous en déduisons qu'il va porter plainte auprès du Conseil des Nations Unies chargé des droits des Turcs. Et qu'il va rappeler son ambassadeur qui siège dans les locaux de la feuille immonde dont nous tairons ici le nom pour ne pas ajouter aux tourments du Calife. 

A cette occasion nous apprenons que, selon le consulat du Calife à Paris, il y a actuellement 700.000 Turcs chez nous ! Bigre ! Quel besoin avions-nous de tous ces Turcs alors que nous avons déjà sur notre territoire des millions de nos cousins de proximité venus du Maroc, d'Algérie et de Tunisie ? Voilà qui est assez mystérieux. Mais nous subodorons que parmi ces Turcs, qui sont nombreux à avoir fait allégeance au Calife, on en trouvera bien quelques-uns qui avec leurs cimeterres feront rendre gorge aux infidèles.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (15)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
jmbx
- 03/11/2020 - 17:29
sensibilité suite
sur la réflexion sur la sensibilité, je prends un exemple :
si je vais dans une église et que je hurle "Jésus est une petite m...." il y a fort à parier qu'a part l'indignation de certains, il ne se passera pas grand chose. Par contre si je vais dans une mosquée pour refaire l'expérience mais en parlant de Mahomet, je pense que j'ai intérêt à courir vite... Donc, par les temps qui courent (..lol..) ces notions qui me semblent évidentes (mais manifestement pas pour tout le monde) devraient être un peu plus être prise en considération.
C'est beau la liberté d'expression, mais le tact et la prise en compte de la réalité et ses conséquences, c'est pas mal non plus.
jmbx
- 03/11/2020 - 17:22
sensibilité
Quand j'ai vu les caricatures sur mahomet , je me suis dit que le journal Charlie avait du souci à se faire...car se foutre du représentant d'une religion, c'est peut être drôle pour nous Francais, mais pas pour les autres, ca n'a pas loupé, il y a eu les attentats. Et ca se reproduira, malheureusement, autant de fois qu'on aura pas compris certaines limites à ne pas dépasser, c'est factuellement ainsi. Il y aura toujours des dingues prêts à aller au bout de leur logique. Maintenant, si au nom de la liberté d'expression, certains veulent continuer à diffuser des caricatures sur Mahomet, ils le peuvent, tout en sachant qu'ils font courir un risque mortel, à ceux qui vont les utiliser. Je crois qu'il y a certains sujets où il vaut mieux garder son humour pour soi. Il reste encore bien d'autres moyens de faire rire ou sourire avec moins de risque. Accessoirement, au moment de lancer les rotatives pour faire du buzz et donc du fric, un soupçon de réflexion de bon sens ne peut pas faire de mal.
Ppu
- 03/11/2020 - 16:44
À contre-courant encore
Injure, outrage, diffamation... autant de délits dans notre code civil.
Mais le système médiatique nous explique maintenant que la caricature n’est rien de tout cela.
Prière de rire.
Et vous aussi M. Erdogan, vous devriez vous esclaffer.
Nous marchons sur la tête non ?
Si j’insultais votre maman. cher lecteur, fusse au travers d’une caricature, je pourrais m’attendre à recevoir votre poing sur le nez... cela me semble normal.