En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

02.

Des chercheurs ont découvert des dizaines de milliers (!) de dessins vieux de 12.500 ans dans la forêt amazonienne

03.

Vous subodoriez que Grigny n’était plus en France : Gabriel Attal l’a confirmé

04.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

05.

Le Covid-19 est en train de transformer profondément l'Asie et voilà comment

06.

Monstres sacrés : Alain Delon, l’éternel enfant blessé

07.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

01.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

02.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

03.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

04.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

03.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

« La France aimez-la ou quittez-la ». Et qui a dit ça ? Le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale !

ça vient d'être publié
light > Histoire
Incroyable
Des chercheurs ont découvert des dizaines de milliers (!) de dessins vieux de 12.500 ans dans la forêt amazonienne
il y a 15 heures 3 min
pépite vidéo > Sport
Plus de peur que de mal
Formule 1 : Romain Grosjean miraculé après un accident très impressionnant
il y a 15 heures 47 min
pépites > Santé
Sceptiques
Covid-19 : une majorité des Français n'ont pas l'intention de se faire vacciner
il y a 18 heures 15 min
pépite vidéo > Société
Casseurs
Manifestations contre les violences policières : des dégâts à Paris
il y a 18 heures 59 min
light > Culture
Mort d'un géant
L'acteur David Prowse, qui avait incarné Dark Vador, est décédé
il y a 19 heures 51 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Oscar Wilde ou l’art avant tout

il y a 21 heures 6 min
décryptage > International
A qui profite le crime ?

Assassinat du scientifique iranien, piège de dernière heure tendue à Téhéran

il y a 21 heures 29 min
décryptage > International
Pardon présidentiel

Pourquoi Donald Trump a eu raison de gracier son ancien conseiller à la sécurité nationale

il y a 21 heures 41 min
décryptage > Santé
Vecteur

Pourquoi les virus frappent-ils plus certains continents que d'autres ? Une étude sur Zika donne des indices

il y a 22 heures 4 min
décryptage > France
Munich 1938 ? Non, Munich 2020 !

Vous subodoriez que Grigny n’était plus en France : Gabriel Attal l’a confirmé

il y a 22 heures 22 min
pépite vidéo > France
Heurts
Manifestation : les images très violentes d'un policier tabassé par plusieurs manifestants
il y a 15 heures 28 min
pépites > France
Défense
Pour le directeur général de la Police nationale, "la police est un reflet de la société"
il y a 16 heures 58 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
L'origine de l'énergie des étoiles confirmée grâce aux neutrinos de Borexino ; Gravité quantique : l'écume de l'espace-temps, une clé du Big Bang au vivant ?
il y a 18 heures 30 min
light > Media
Disparition
Le journaliste Jean-Louis Servan-Schreiber est mort
il y a 19 heures 27 min
pépites > Religion
Distanciation
Messes : le Conseil d'Etat casse la règle des trente fidèles maximum
il y a 20 heures 25 min
décryptage > Politique
Partis des libertés

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

il y a 21 heures 22 min
décryptage > Economie
La crise qui vient

La bourse est-elle trop optimiste ?

il y a 21 heures 35 min
décryptage > International
Etatisme

Le Covid-19 est en train de transformer profondément l'Asie et voilà comment

il y a 21 heures 56 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Si vous voulez vraiment faire des achats respectueux de l'environnement, il ne faudra pas vous contenter de lire les étiquettes des produits en rayon. Petits conseils pour y voir plus vert
il y a 22 heures 14 min
décryptage > Société
Big tech

Pourquoi il devient urgent de sauver nos démocraties de la technologie

il y a 22 heures 26 min
© DR
© DR
Identifier la menace

Guerre des civilisations ou guerre au sein de l’islam ?

Publié le 27 octobre 2020
L'attentat de Conflans-Sainte-Honorine a mis en lumière les dangers posés par l'islamisme. Différents courants sont présents au coeur de la mouvance islamiste.
Alain Rodier
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alain Rodier, ancien officier supérieur au sein des services de renseignement français, est directeur adjoint du Centre français de recherche sur le renseignement (CF2R). Il est particulièrement chargé de suivre le terrorisme d’origine islamique et la...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'attentat de Conflans-Sainte-Honorine a mis en lumière les dangers posés par l'islamisme. Différents courants sont présents au coeur de la mouvance islamiste.

Abodoullakh Anzorov, le jeune Tchétchène de 18 ans réfugié en France depuis l’âge de 6 ans qui a assassiné le professeur Samuel Paty le 16 octobre car ce dernier avait montré des caricatures de Mahomet parues dans Charlie Hebdo pour illustrer un cours d’instruction civique portant sur la liberté d’expression, a invoqué l’islam comme la raison de son crime. Il voulait venger le prophète dont toute représentation est interdite par les textes sacrés, et encore plus, quand il est montré dans une position dégradante.

L’enquête suit son cours et on en apprendra plus dans les semaines à venir. Toutefois, la police aurait la preuve comme quoi Anzorov avait communiqué - parfois en russe - avec deux rebelles présents dans la région d’Idlib située au nord-ouest de la Syrie. Il aurait loué l’action du groupe auquel ils appartiendraient, le Hayat Tahrir al-Cham (HTC), l’ex-Front al-Nosra, qui contrôle actuellement la moitié de la province globalement tenue par un conglomérat de mouvements d’opposition au régime de Bachar el-Assad.

Et c’est là que cela devient intéressant car cela montre la complexité du problème de l’islam dit "radical" : le HTC s’est officiellement désolidarisé d’Al-Qaida "canal historique" en 2016 ce qui a provoqué de violents affrontements avec d’autres formations présentes sur zone et en particulier contre deux groupes dits "tchétchènes" (Jound al-Cham al Chichan et Ajnad al-Kavkaz) car une majorité de ses membres parle russe (mais on y trouve aussi d’autres Caucasiens, en particulier des Géorgiens et des Ingouches, le principe naturel étant que ceux qui parlent une même langue se regroupent). Il est vraisemblable qu’Anzorov ne savait pas que le HTC qu’il félicitait (auquel appartiendraient les deux Russophones avec lesquels il a communiqué) était en lutte ouverte avec des compatriotes car l’image que l’on se fait depuis la France des évolutions de l’islam politique sur le globe est assez simpliste. Il est vrai qu’Anzorov ne s’est pas revendiqué ni de Daech, ni d’Al-Qaida "canal historique".

Même si sur le terrain, ces deux formations se déchirent, elles se sont retrouvées sur le discours tout en ne revendiquant pas l’assassinat. Daech a pris pour exemple la décapitation du professeur français pour inciter à des attaques de "loups solitaires" (cette appellation aujourd’hui rejetée par les analystes occidentaux, un individu n’étant jamais vraiment "solitaire", a été employée textuellement par Daech). Al-Qaida "canal historique", pourtant opposé à l’État Islamique depuis que cette ancienne branche d’Al-Qaida en Irak (EII) ait fait officiellement sécession en 2014, s’est de son côté "félicité" de cette action destinée à "venger le prophète". Pour rappel, le scission de Daech est une "affaire d’hommes", le "jeune" Al-Baghdadi ayant rejeté le "vieux" al-Zawahiri (ils avaient 20 ans d’écart) dont il a remis en cause la manière dont il gérait Al-Qaida "canal historique" depuis la mort en 2011 d’Oussama Ben Laden (qu’il disait vénérer, mais il est légitime d’avoir des doutes). Bien sûr, Zawahiri a renvoyé ce "jeune ambitieux" à ses études. Par contre, il est étonnant que cette querelle se soit poursuivie après la disparition tragique d’Al-Baghdadi en 2019 alors que l’idéologie des deux mouvements est strictement la même. Il est possible que les dirigeants actuels de Daech (dont leur leader Amir Mohamad Abdel Rahmane al-Maoula al-Salbi) aient pensé qu’un ralliement à al-Qaida "canal historique" aurait été très mal ressenti par les activistes de base qui avaient déjà quitté une fois la "nébuleuse" pour servir sous la bannière de l’État Islamique jugée plus prestigieuse.

Tout cela pour démontrer que si l’idéologie politico-militaro-religieuse strictement basée sur les textes sacrés (la vie de Mahomet, le Coran et les Hadiths) est la même pour tous les musulmans de la planète, ils n’en restent pas moins divisés et parfois des ennemis mortels. À noter qu’en 2010, les pays qui comptaient le plus de musulmans étaient l’Indonésie avec 12,7% suivie du Pakistan (11%), de l’Inde (10,9%) et du Bangladesh (9,2%). Seuls 20% des musulmans vivaient dans des pays arabes.

Pour prendre un premier exemple, la majorité des sunnites considère les chiites (qui affirment que l’imam Ali a été désigné par Allah comme successeur direct de Mahomet alors que les sunnites reconnaissent "Abou Bakr" comme le premier calife) comme des "apostats", c’est-à-dire comme des traîtres à l’Islam - ce qui est encore pire que les chrétiens et les juifs membres de la Dhimmi (présents dans des territoire gouvernés par des musulmans) qui eux "font partie du Livre (le Coran)" et qui peuvent être "tolérés" s’ils se convertissent ou s’ils s’acquittent de la djizîa (un impôt).

Sans entrer dans les détails, les chiites sont eux même divisés mais, au moins, ils ne se combattent pas entre différents factions (les Houthis yéménites sont zaydites, le clan Assad alaouite - une banche des ismaéliens - et les Iraniens imamites). La grande différence avec les sunnites réside dans le fait que les chiites ont un clergé.

Chez les sunnites, s’est la plus grande confusion chaque faction tentant d’imposer par la force sa vision de l’islam. Les salafistes contre les wahhabites contre les Frères musulmans, etc. Une seule version qui peut être considérée comme "relativement modérée" est le hanafisme prôné par l’Université al-Azhar du Caire (qui ne peut absolument pas être comparée au Vatican puisque le clergé n’existe pas dans le sunnisme). Hors des chiites et des sunnites, il existe une minorité kharidjite dont la faction ibatite est majoritaire à Oman…

Il semble évident qu’en Europe en général et en France en particulier, les sympathisants à la cause islamique n’ont généralement aucune idée de ce qui vient d’être évoqué plus avant et n’ont que des connaissances très parcellaires des textes sacrés auxquels ils font pourtant référence en permanence. L’important n’est pas là pour eux mais le côté "révolutionnaire" de l’islam qui devrait leur rendre leur "dignité" en terrorisant les bourgeois (qui par ailleurs sont déjà terrorisés par le réchauffement climatique, la Covid 19, les cambriolages, etc.). À ce discours, il conviendrait d’en opposer un autre que la société occidentale, en dehors de son rabâchage du mot "démocratie", ne semble plus rien avoir à proposer. Au XIXè siècle, l’Église enseignait aux plus démunis : "au Royaume des Cieux, vous serez les premiers" ; au XXIè siècle, l’islam affirme que "mourir en martyr" conduit directement au Paradis… Et pour comprendre ce que prône vraiment l'islam, il est obligatoire de lire les textes sacrés (si l'on veut comprendre dans l'ordre:  la vie de Mahomet puis le Coran et enfin, les Hadiths) en sachant qu'ils ne peuvent en aucun cas être "interprétés" car on ne change pas la "parole de Dieu".

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
jurgio
- 27/10/2020 - 18:44
De multiples bisbilles tribales
Peu importe , car (pour) toujours les mêmes lois d'un même livre.
lasenorita
- 27/10/2020 - 13:59
''Ils'' détruisent nos églises, nous construisons des mosquées!
Dans les ''pays musulmans'' les non-musulmans ne peuvent exercer leur religion voir https://www.islamisation.fr/2014/10/02/encore-un-marocain-chretien--condamne-a-2-ans-de-prison-pour-avoir-affirme-sa-foi-silence-en-france voir https://www.islamisation.fr/2020/08/11/les-discriminations-systematiques-des-marocains-chretiens voir https://www.islamisation.fr/2015/06/20/ramadan-au-maroc-ne-pas-jeuner-est-un-crime voir https://www.islamisation.fr/2018/07/05/seules-trente-eglises-surnagent-au-maroc-nombre-en-constante-baisse...Les musulmans chassent les non-musulmans de leur pays natal, ils ''nationalisent'' leurs biens, ils détruisent nos églises et saccagent nos cimetières, ils nous envahissent sans chercher à s'adapter à nos coutumes et ils ne parlent pas notre langue, ils répandent la terreur et l'islamisme dans notre pays où ils sont TRES BIEN accueillis, puis ils nous égorgent pour nous remercier!