En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

02.

Des chercheurs ont découvert des dizaines de milliers (!) de dessins vieux de 12.500 ans dans la forêt amazonienne

03.

Vous subodoriez que Grigny n’était plus en France : Gabriel Attal l’a confirmé

04.

Le Covid-19 est en train de transformer profondément l'Asie et voilà comment

05.

Monstres sacrés : Alain Delon, l’éternel enfant blessé

06.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

07.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

01.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

02.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

03.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

04.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

05.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

06.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

03.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

04.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

05.

Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus

06.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

ça vient d'être publié
light > Histoire
Incroyable
Des chercheurs ont découvert des dizaines de milliers (!) de dessins vieux de 12.500 ans dans la forêt amazonienne
il y a 14 heures 31 min
pépite vidéo > Sport
Plus de peur que de mal
Formule 1 : Romain Grosjean miraculé après un accident très impressionnant
il y a 15 heures 14 min
pépites > Santé
Sceptiques
Covid-19 : une majorité des Français n'ont pas l'intention de se faire vacciner
il y a 17 heures 43 min
pépite vidéo > Société
Casseurs
Manifestations contre les violences policières : des dégâts à Paris
il y a 18 heures 26 min
light > Culture
Mort d'un géant
L'acteur David Prowse, qui avait incarné Dark Vador, est décédé
il y a 19 heures 19 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Oscar Wilde ou l’art avant tout

il y a 20 heures 34 min
décryptage > International
A qui profite le crime ?

Assassinat du scientifique iranien, piège de dernière heure tendue à Téhéran

il y a 20 heures 57 min
décryptage > International
Pardon présidentiel

Pourquoi Donald Trump a eu raison de gracier son ancien conseiller à la sécurité nationale

il y a 21 heures 9 min
décryptage > Santé
Vecteur

Pourquoi les virus frappent-ils plus certains continents que d'autres ? Une étude sur Zika donne des indices

il y a 21 heures 32 min
décryptage > France
Munich 1938 ? Non, Munich 2020 !

Vous subodoriez que Grigny n’était plus en France : Gabriel Attal l’a confirmé

il y a 21 heures 49 min
pépite vidéo > France
Heurts
Manifestation : les images très violentes d'un policier tabassé par plusieurs manifestants
il y a 14 heures 56 min
pépites > France
Défense
Pour le directeur général de la Police nationale, "la police est un reflet de la société"
il y a 16 heures 25 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
L'origine de l'énergie des étoiles confirmée grâce aux neutrinos de Borexino ; Gravité quantique : l'écume de l'espace-temps, une clé du Big Bang au vivant ?
il y a 17 heures 58 min
light > Media
Disparition
Le journaliste Jean-Louis Servan-Schreiber est mort
il y a 18 heures 55 min
pépites > Religion
Distanciation
Messes : le Conseil d'Etat casse la règle des trente fidèles maximum
il y a 19 heures 53 min
décryptage > Politique
Partis des libertés

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

il y a 20 heures 49 min
décryptage > Economie
La crise qui vient

La bourse est-elle trop optimiste ?

il y a 21 heures 2 min
décryptage > International
Etatisme

Le Covid-19 est en train de transformer profondément l'Asie et voilà comment

il y a 21 heures 23 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Si vous voulez vraiment faire des achats respectueux de l'environnement, il ne faudra pas vous contenter de lire les étiquettes des produits en rayon. Petits conseils pour y voir plus vert
il y a 21 heures 42 min
décryptage > Société
Big tech

Pourquoi il devient urgent de sauver nos démocraties de la technologie

il y a 21 heures 53 min
© ERIC PIERMONT / AFP
Louis Vuitton LVMH diplômes entreprises
© ERIC PIERMONT / AFP
Louis Vuitton LVMH diplômes entreprises
Atlantico Business

Apple, LVMH et Airbus restent les trois entreprises préférées des jeunes diplômés qui s’inquiètent cependant des risques sur l’emploi

Publié le 20 octobre 2020
Les jeunes diplômés arrivent sur le marché du travail au pire moment : des incertitudes terribles provoquées par la pandémie et des employeurs frileux qui retardent les décisions d’embauches. Cela dit, Apple, LVMH et Airbus continuent d’attirer la confiance des jeunes.
Jean-Marc Sylvestre
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les jeunes diplômés arrivent sur le marché du travail au pire moment : des incertitudes terribles provoquées par la pandémie et des employeurs frileux qui retardent les décisions d’embauches. Cela dit, Apple, LVMH et Airbus continuent d’attirer la confiance des jeunes.

La crise économique et sanitaire est venue considérablement doucher les premiers pas professionnels des jeunes d’aujourd’hui. Diplômés et étudiants sont stressés par des perspectives professionnelles qu’ils ne voient plus.

D’après une étude d’Epoka-Harris, réalisée auprès des jeunes diplômés ou en cours d’études, cette génération de jeunes du Covid-19 est beaucoup moins confiante de pouvoir trouver un emploi, puisque leur espoir a diminué de plus de 30 points par rapport à l’an dernier.

Sur l’ensemble des filières et des formations, 55% estiment qu'il est difficile de trouver un emploi aujourd'hui, contre seulement 17% l'an passé. Si on considère leur situation filière par filière, on constate que les diplômés d’école de management sont parmi les plus pessimistes puisque seuls 4 élèves sur 10 sont confiants de trouver un emploi dans l’année à venir, les ingénieurs restent les plus confiants (64%) sur leurs chances de s’insérer sur le marché du travail, mais cette performance est très nettement en baisse.  

Leur hantise : être obligé de passer un test ou un entretien d’embauche masqué ou alors par Skype, de chez eux. Une épreuve qui paraît désolante quand on débute dans la vie.

Pour autant, pour parvenir à une embauche, les jeunes sont prêts à s’investir et travailler beaucoup (45,9 heures en moyenne par semaine), à condition d’aborder des sujets ou des projets intéressants et sources d’épanouissement (80%), d'apprendre, de se former et de monter en compétences (67%).

Diriger n’est pas leur priorité. Seulement la moitié (47%) des élèves d’école de commerce souhaitent accéder rapidement à des postes de management (un tiers seulement des ingénieurs et des universitaires).

Et parmi ceux qui s’orientent vers des grandes entreprises, le classement des entreprises préférées des jeunes n’est pas beaucoup chamboulé.

On retrouve en tête les ténors de la tech ou du luxe, des secteurs qui font toujours autant rêver et qui n’ont pas beaucoup souffert de la crise.

Voici les entreprises préférées des étudiants en 2020 :

Ce classement des entreprises préférées des Français est intéressant. D’abord, parce que les grandes marques employeurs restent des valeurs sûres : LVMH ou Danone, L‘Oréal ou BNP.

Ce qui intéresse les jeunes diplômés, ce sont, sans surprise, les entreprises internationales ou mondialisées, celle qui ont un sens de la responsabilité sociale et environnementale et enfin, celles qui sont les plus digitalisées. A cet égard, la nationalité de l’entreprise a peu d’importance. Que Google ou Apple soient américains les importent peu. Pour les jeunes diplômés, « ces entreprises sont hors frontières, mondiales ».

Enfin, la violence de la pandémie a peu d‘effet et n‘annonce pas beaucoup de bouleversements. A priori, l’après-Covid ne bouleversera pas l’ordre des facteurs coté entreprises.

Apple reste l’entreprise mondiale la plus connue et la plus intéressante. Les produits Apple sont solidement accrochés dans le haut du tableau des préférences, et les perspectives d’innovation sans limite font rêver les ingénieurs.

LVMH reste l’entreprise de luxe la plus recherchée, preuve que les jeunes ne croient pas à une dévalorisation durable du luxe.

Enfin, plus surprenant, Airbus reste dans le tiercé gagnant alors que cette entreprise est au bord du gouffre parce qu‘elle ne vend plus un avion depuis presque un an.

Pour autant, les jeunes diplômés croient dur comme fer que Airbus rebondira de plus belle, car le monde débarrassé du Covid finira par reprendre l’avion. Les jeunes diplômés considèrent que Airbus est particulièrement bien placé pour inventer le transport de demain, un avion plus écologique, pour que les populations ne perdent pas en niveau de vie et de développement, tout en respectant les exigences de responsabilité sociale et environnementale.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires