En direct
Best of
Best of du 10 au 16 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Recep Tayyip Erdogan estime qu'Emmanuel Macron veut "régler ses comptes avec l'islam et les musulmans"

02.

Le général Pierre de Villiers estime "qu'il y a désormais un risque de guerre civile en France"

03.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

04.

Il faut sauver les Karabaghiotes, pas le groupe de Minsk

05.

Et Idriss Sihamedi décida d’entrer en guerre contre Gérald Darmanin…

06.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

07.

Boualem Sansal alerte sur la guérilla islamiste qui nous menace, le recteur de la mosquée de Paris sur l’entrisme des radicaux; Bertrand cherche à s’attirer les bonnes grâces de Sarkozy, Bayrou ménage Le Maire; Le Drian organise les macronistes de gauche

01.

Gérald Darmanin & Brad Pitt bientôt papas, M. Pokora bientôt marié; Voici pense que le bébé de Laura Smet s'appelle Léo, Closer Jean-Philippe; Adele aurait succombé au charme de l'ex (cogneur) de Rihanna; Kanye West propose l'union libre à Kim Kardashian

02.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

03.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

04.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

05.

Islamisme : la République de la complaisance

06.

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

01.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

02.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Professeur décapité à Conflans-Sainte-Honorine : "Il a été assassiné parce qu'il apprenait à des élèves la liberté d'expression"

06.

Professeur décapité : "je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes"

ça vient d'être publié
light > Culture
Enchères
Une oeuvre de Banksy parodiant Monet a été vendue 8,5 millions d'euros chez Sotheby's à Londres
il y a 7 heures 26 min
pépites > Santé
46 millions de personnes concernées
Covid-19 : Jean Castex annonce l'instauration du couvre-feu pour 38 nouveaux départements et la Polynésie dès samedi
il y a 8 heures 28 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Man Ray et la mode" : quand un photographe surréaliste magnifie les femmes... Une exposition d'une suprême élégance

il y a 9 heures 28 min
pépites > International
Réformes attendues
Liban : Saad Hariri a été officiellement désigné Premier ministre
il y a 10 heures 59 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Boualem Sansal alerte sur la guérilla islamiste qui nous menace, le recteur de la mosquée de Paris sur l’entrisme des radicaux; Bertrand cherche à s’attirer les bonnes grâces de Sarkozy, Bayrou ménage Le Maire; Le Drian organise les macronistes de gauche
il y a 12 heures 23 min
décryptage > France
Séparatisme

Les impensés de l’attentat terroriste de Conflans

il y a 14 heures 21 min
décryptage > Santé
Coronavirus

Covid-19 : l’Allemagne investit massivement dans un plan de ventilation et la France serait bien inspirée de l’imiter

il y a 14 heures 57 min
pépite vidéo > France
"Réparer la France"
Le général Pierre de Villiers estime "qu'il y a désormais un risque de guerre civile en France"
il y a 15 heures 45 min
décryptage > International
Conflit au Haut-Karabagh

Il faut sauver les Karabaghiotes, pas le groupe de Minsk

il y a 17 heures 6 min
décryptage > Société
Islam vaincra !

Et Idriss Sihamedi décida d’entrer en guerre contre Gérald Darmanin…

il y a 17 heures 30 min
pépites > Politique
Calendrier électoral
François Bayrou, haut-commissaire au Plan, est favorable à un report des élections régionales
il y a 7 heures 49 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Féministe pour Homme" de Noémie de Lattre : rira bien qui rira la dernière

il y a 9 heures 6 min
pépites > International
Tensions
Recep Tayyip Erdogan estime qu'Emmanuel Macron veut "régler ses comptes avec l'islam et les musulmans"
il y a 10 heures 31 min
pépite vidéo > Politique
Idéologie
Jean-Michel Blanquer : "Ce qu'on appelle l'islamo-gauchisme fait des ravages"
il y a 11 heures 48 min
décryptage > International
Campagne électorale

Election présidentielle en Côte d’Ivoire : ne pas rejouer les luttes du passé

il y a 14 heures 5 min
décryptage > Politique
A l’Ouest, rien de nouveau

Le terrorisme fait-il encore bouger les lignes chez les électeurs ?

il y a 14 heures 46 min
décryptage > High-tech
Menace incontrôlable en vue ?

Ces deepfakes de photos de (vraies) femmes nues que des bots génèrent à la chaîne

il y a 15 heures 6 min
décryptage > Société
Lutte contre le séparatisme

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

il y a 16 heures 29 min
décryptage > France
Lutte contre le séparatisme

Dissolution des organisations salafistes : le temps des actes

il y a 17 heures 25 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Syndicats et patronat main dans la main pour s’opposer au gouvernement

il y a 17 heures 34 min
© LUDOVIC MARIN / AFP
Azerbaïdjan Ilham Aliyev Haut Karabakh
© LUDOVIC MARIN / AFP
Azerbaïdjan Ilham Aliyev Haut Karabakh
On ne change pas un Ottoman qui gagne

Conflit du Haut-Karabakh : une nouvelle guerre du croissant contre la croix

Publié le 30 septembre 2020
Et là encore c'est Erdogan qui est à la manœuvre.
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Et là encore c'est Erdogan qui est à la manœuvre.

Pour comprendre le présent, il convient de scruter le passé. Du temps de l'URSS, l'Arménie était une république soviétique. Le pouvoir communiste de l'époque détacha d'elle le Haut-Karabakh, peuplé d'Arméniens, pour le donner à l'Azerbaïdjan, une autre république soviétique et turcophone.

Il en fut de même avec la Crimée russophone qui fut arrachée à la Russie pour être accordée à l'Ukraine. Ainsi procédait-on à Moscou. Il fallait diviser un peu pour régner beaucoup.

Quand l'Union Soviétique sombra l'Azerbaïdjan et l'Arménie devinrent des Etats reconnus par l'ONU. Celle-ci jugeait intangibles les frontières héritées de l'empire soviétique même si elles étaient absurdes. Tel ne fut pas l'avis des Arméniens du Haut-Karabakh : ils n'avaient pas la moindre envie de vivre sous la coupe des Azéris et firent sécession.  

Depuis les affrontements sanglants entre les deux se succèdent. Celui qui est en cours est plus grave et plus violent que les précédents. Erdogan, qui est le parrain (au sens mafieux) de l'Azerbaïdjan, a accusé l'Arménie d'avoir déclenché les hostilités.  

Quand on veut connaître la vérité, il suffit de prendre le contrepied de ce que dit le numéro un turc ! Celui-ci n'a qu'un objectif : assurer son triomphe personnel et celui du croissant dans la région. Mater les Arméniens que les Turcs massacrèrent par centaines de milliers au siècle dernier est pour lui parfaitement logique : ils sont les héritiers d'une des plus anciennes chrétientés du monde.

Quand Erdogan transforma la basilique Sainte-Sophie en mosquée et qu'un imam muni d'un sabre y prononça son premier prêche, tout le monde aurait dû réfléchir au sens de cette cérémonie. Voilà qui devrait permettre de comprendre les raisons du conflit actuel. Va-t-on aider les Arméniens ? Certainement pas ! Car le président de l'Azerbaïdjan, Ilham Aliyev, est un homme très respecté.  

Il est le fils de son père qui fut président avant lui. Il n'a pas oublié son épouse dans la distribution des prébendes : elle est vice-présidente de l'Azerbaïdjan. Et son fils - n'en doutons pas - lui succèdera à son tour. Ilham Aliyev est très soucieux de son aura : dans tout le pays s'élèvent des statues le représentant.

Mais la principale qualité de ce Père Ubu d'Asie centrale est ailleurs : son pays regorge de gaz et de pétrole. C'est pourquoi la France l'a fait grand-croix de la Légion d'honneur... 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Marie Esther
- 02/10/2020 - 13:44
bien embetee sur ce sujet
j'ai toujours ete proche des Armeniens que ce soit pour reconnaitre le genicide de 1915 (que le gouvernement israelien n'a toujours pas reconnu malgre les demandes de parlementaires et du president en raison des accords avec la Turquie) et pour reconnaitre les malheurs qui se sont abattus sur Erevan en 1988 avec le tremblement de terre. Mais je reconnais qu'Israel a beneficie des accords economiques, strategiques, energetiques et commerciaux avec Bakou depuis la reconnaissance de cette ex republique sovietique en 1992 qui a la frontiere de l"Iran (comme l'Armenie d'ailleurs) qui craint l'Iran malgre la population azerie importante en Iran. A noter qu'il y a quelques annees il y a eu suspension de ventes d'armements specifiques (en particulier des drones tueurs) car utilises contre l'Armenie qui a des accords bilateraux avec Israel mais pas au niveau energetique et strategique. Esperons que les parrains et amis (Russie et Iran pour l'Armenie) (Turquie, Usa et Israel) les feront revenir a la raison sinon les F16 et les drones seront hyper dangereux pour les Armeniens.
philippe de commynes
- 02/10/2020 - 12:30
En passant
on pourrait préciser, quitte à remettre en cause les parti-pris manichéens de certains, que l'Iran soutient l'Arménie, et qu'Israël fourni des armes aux Azéris, des drones, très efficaces, les Azéris leurs en sont très reconnaissants, si le rapport de force sur le terrain est bousculé à leur avantage, c'est grâce à eux https://asiatimes.com/2020/10/drones-playing-big-role-in-nagorno-karabakh-fight/
TPV
- 30/09/2020 - 17:32
@j'accuse, plutôt Muzz que mort!
Non, l'islamisme nous enmerde et les Arméniens sont courageux et les soutenir, un honneur. Le Haut Karabach est arménien.