En direct
Best of
Best of du 1er au 7 août
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Le télétravail va-t-il provoquer la fin de l'invulnérabilité des cadres sur le marché mondial du travail ?

02.

Franck Dubosc signe le pire score d'audience en prime-time de l'histoire de TF1

03.

Du glyphosate concentré utilisé comme arme chimique pour détruire une exploitation bio

04.

Pourquoi le Coronavirus ne repartira plus jamais

05.

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

06.

La France des caïds : voyage au pays des narcobandits

07.

Pourquoi les images porno vues sur leurs smartphones pourront briser la future carrière de vos enfants

01.

Pourquoi le Coronavirus ne repartira plus jamais

02.

Savez-vous pourquoi des centaines de "jeunes" se sont affrontés à Etampes ? Parce qu’ils étaient empêchés d’aller au bled

03.

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

04.

Covid-19 : ce que les bonnes nouvelles en provenance de Suède et d’Italie pourraient nous apprendre pour maîtriser le retour du virus

05.

Loi bioéthique : le naufrage moral de l’amendement sur l’interruption médicale de grossesse

06.

La Turquie d’Erdogan ne cache plus ses ambitions de dominer le monde musulman en fondant le califat rêvé par les Frères musulmans

01.

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

02.

Loi bioéthique : le naufrage moral de l’amendement sur l’interruption médicale de grossesse

03.

Edwy Plenel est en très, très grande forme : il assimile la police d'aujourd'hui à celle de Vichy en 1942 !

04.

La morphologie des dingos, des chiens sauvages d’Australie, a fortement évolué au cours des 80 dernières années, les pesticides seraient en cause notamment

05.

Covid-19 : ce que les bonnes nouvelles en provenance de Suède et d’Italie pourraient nous apprendre pour maîtriser le retour du virus

06.

Orange mécanique, le retour : mais que cachent ces tabassages en série pour des histoires de masques ?

ça vient d'être publié
light > Media
Accident industriel
Franck Dubosc signe le pire score d'audience en prime-time de l'histoire de TF1
il y a 13 heures 52 min
pépites > France
Mais que fait la police ?
En moyenne, un maire ou un adjoint est agressé chaque jour en France
il y a 15 heures 18 min
pépite vidéo > International
Catastrophe écologique
Ile Maurice : des images aériennes montrent l'étendue de la marée noire qui menace
il y a 15 heures 51 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
Une galaxie au premier stade de l'évolution débusquée grâce à l'IA ; Voici ce qu'il se passe quand un trou noir ne « fonctionne » pas
il y a 18 heures 27 min
pépites > Santé
Au bal masqué ohé ohé
Covid-19 : deux tiers des Français favorables au port obligatoire du masque à l’extérieur
il y a 19 heures 15 min
pépites > International
Onde de choc
Liban : le Premier ministre propose des élections anticipées pour apaiser la colère des habitants
il y a 20 heures 48 min
décryptage > Société
Disruption

Le télétravail va-t-il provoquer la fin de l'invulnérabilité des cadres sur le marché mondial du travail ?

il y a 21 heures 45 min
décryptage > Justice
Bonnes feuilles

La France des caïds : voyage au pays des narcobandits

il y a 22 heures 5 min
décryptage > Société
Agriculture

Du glyphosate concentré utilisé comme arme chimique pour détruire une exploitation bio

il y a 22 heures 5 min
décryptage > Société
Délinquants déconfinés

Gérald Pandelon : "Avec la crise sanitaire, le risque d’augmentation de la délinquance de droit commun est réel ; les gros voyous, en revanche, s’y sont préparés et ont des réserves"

il y a 22 heures 6 min
pépites > International
Drame
Niger : six touristes français et leurs deux guides tués par des hommes armés
il y a 14 heures 5 min
pépite vidéo > Environnement
Cassandre
Canicule : le bulletin météo de 2050 basé sur des prévisions climatiques est déjà devenu réalité
il y a 15 heures 35 min
pépite vidéo > Europe
Les "jeunes" à la plage
Belgique : émeutes sur des plages pour cause de "distanciation" non respectée
il y a 16 heures 28 min
pépites > International
Dernière dictature d'Europe
Belarus : journée d'élection présidentielle, sur fonds de fraudes et d'arrestations arbitraires
il y a 18 heures 45 min
pépites > Santé
Sortez couverts
Ile-de-France : les zones où le masque devient obligatoire à partir de ce lundi
il y a 19 heures 41 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Dérèglement climatique : les émissions de carbone ont chuté en 2020... sans effet notable pour la planète. Les solutions sont ailleurs
il y a 21 heures 4 min
décryptage > Société
SOS liberté d’opinion en danger

Cancel culture : pourquoi les pires dérives du XXe siècle nous menacent à nouveau

il y a 21 heures 52 min
décryptage > International
Zone de tension

L'annexion du Cachemire déclenchera t-elle une nouvelle guerre indo-pakistanaise ?

il y a 22 heures 5 min
décryptage > France
Immortel Astérix

Voulez-vous savoir pourquoi le mot "Gaulois" a émigré en banlieue ?

il y a 22 heures 5 min
décryptage > Santé
Différences

Le Covid-19 allemand est-il quatre fois moins meurtrier que le français ?

il y a 22 heures 6 min
Le bloc-pol de Laurence Sailliet

Ce devoir de pragmatisme qui s’impose au gouvernement Castex

Publié le 12 juillet 2020
Laurence Sailliet revient cette semaine sur le remaniement gouvernemental, sur la nomination de Jean Castex et évoque les missions et les défis qui attendent les ministres.
Laurence Sailliet
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Laurence Sailliet, ex-porte-parole Les Républicains, est chroniqueuse politique.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Laurence Sailliet revient cette semaine sur le remaniement gouvernemental, sur la nomination de Jean Castex et évoque les missions et les défis qui attendent les ministres.

Voilà maintenant une semaine que le gouvernement « Castex » a éclos avec ses surprises mais surtout avec un certain panache. L’arrivée d’un ténor du barreau et d’une ancienne Ministre de droite, au parler franc, a attiré l’œil mais aussi abondance de mots des commentateurs de l’actualité politique. Après l’annonce du casting, s’en sont suivis les passations de pouvoir et déplacements sur le terrain, notamment des Ministres régaliens, qui se sont inscrits dans la dynamique « territoriale » du premier d’entre eux, Jean Castex. 

Les messages sont passés : NON Emmanuel Macron n’a pas nommé un collaborateur et OUI les Ministres sont opérationnels. Jusque-là on pourrait dire « Tout va très bien Madame la Marquise ... Pourtant, il faut, il faut que l’on vous dise » … que le pays lui ne va pas bien. Et seul un constat lucide de la situation permettra de redresser la France en symbiose avec la volonté affichée. D’ailleurs, quel Républicain, attaché à son pays, ne souhaiterait pas la réussite de cette nouvelle équipe ? Mais la rentrée sera difficile, de l’aveu même du Président. Certains l’annoncent même « apocalyptique ». La vérité est sûrement au milieu. 

La souffrance, surtout pour les plus fragiles, sera elle, bien réelle. Le confinement, qui n’a pu être évité faute de moyens suffisants, a mis une énorme gifle au monde entier et à notre pays. Les inégalités, les fractures sociales et territoriales s’en sont trouvées renforcées malgré les efforts déployés. Car s’il y a bien un domaine dans lequel nous avons été exemplaires, c’est celui de l’accompagnement aux entreprises et aux salariés dans cette tempête. Chômage partiel, report ou suppression de charges, les mesures prises ont permis d’éviter un effondrement massif de l’économie et le maintien du niveau de vie ou de survie des Français. Maintenant nous allons être confrontés au retrait progressif de cette perfusion nécessaire et il laissera au bord du chemin bon nombre de nos concitoyens. 

Alors, l’évocation seule d’une reprise des négociations sur la réforme des retraites nous glace... Les syndicats réformistes comme la CFDT repoussent une discussion dans l’immédiat, arguant que la priorité est l’emploi. Même son de cloches pour le MEDEF qui affirme que le calendrier n’est pas le bon et demande une pause. Ils ne disent pas non - tout simplement - mais non pas maintenant. Je l’écris avec d’autant plus de sincérité que je suis de ceux qui pensent cette réforme nécessaire. Mais de grâce reprenons notre souffle et avant de trancher la question du « travailler plus longtemps », qui est logique et légitime, mobilisons-nous massivement pour permettre aux Français de pouvoir déjà travailler tout simplement. Personne de censé ne reprochera au Président de la République de privilégier l’intérêt immédiat de son pays à un engagement de campagne contrarié par des circonstances exceptionnelles. 

Aussi, ce nouveau gouvernement doit être celui du pragmatisme dans ce domaine, économique, mais également dans celui qui préoccupe bon nombre de nos concitoyens, leur sécurité. Cette semaine, les décès de Mélanie Lemée et de Philippe Monguillot rappellent, s’il le fallait, la montée de la violence dans notre société. Chacun, dans l’exercice de sa fonction respective, a perdu la vie laissant des familles dévastées par le chagrin. Jean Castex et Gérald Darmanin n’ont pas manqué de manifester tout le soutien et la reconnaissance de la Nation à leur famille et assuré que ces crimes ne resteraient pas impunis. Alors souhaitons qu’au-delà des hommages sincères le mal soit traité à la racine. La violence ne pourra être enrayée que si chacun des auteurs sait, avant même qu’il ne s’y livre, que ses actes, seront sévèrement punis. Stop à ce sentiment d’impunité qui est trop souvent devenu une réalité. 

A l’issue de cette semaine de mise en place du nouveau gouvernement, on ne peut que rappeler l’impérieuse nécessité pour la France de  se relever économiquement mais aussi de réaffirmer les valeurs qui sont les siennes, celles de la République, l’autorité et la laïcité. Celles-là même proclamées par Jean Castex dès sa nomination. Ceci constitue un défi auquel seront confrontés le Président de la République et le premier Ministre respectivement compositeur et chef d’orchestre de cette prochaine partition. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Lou Bïarnès
- 12/07/2020 - 20:54
Paroles..paroles..
Elle nous rechante Dalida. Du vent, et une part de responsabilité dans les périodes passées et donc à venir. Pauvre France.