En direct
Best of
Best of du 14 au 20 novembre
En direct
ça vient d'être publié
light > Insolite
Aux décibels
Si le comptoir vous manque, vous pouvez toujours écouter le brouhaha des cafés en streaming
il y a 8 heures 32 min
pépites > Justice
Bavure
Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus
il y a 9 heures 40 min
pépites > France
Justice
Quatre adolescents placés en garde à vue dans le cadre de l'enquête de l'assassinat de Samuel Paty
il y a 10 heures 39 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Macron : tout faire pour éviter une contamination de la grogne sociale et surtout une résurgence poujadiste.

il y a 13 heures 11 min
décryptage > France
Derrière les annonces

Ce qui se cache vraiment derrière "l'inégal sens des responsabilités" évoqué par Emmanuel Macron à propos des failles françaises face au Covid

il y a 13 heures 51 min
pépites > Style de vie
Cash
70.000 euros par mois en 2019, une Bentley, un bateau, des appartements et maisons, le ministre de la Justice dévoile son patrimoine
il y a 15 heures 47 sec
décryptage > Religion
Enfin Allah devient sélectif

« La France aimez-la ou quittez-la ». Et qui a dit ça ? Le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale !

il y a 15 heures 20 min
pépites > Politique
Communication
Voici ce qu'il faut retenir du discours de Jean Castex sur l'allègement du confinement
il y a 15 heures 38 min
décryptage > Environnement
Coeur de l'atome

Haro sur le nucléaire et l'hydraulique: l’Europe frappée d’imbécillité énergétique ?

il y a 15 heures 45 min
décryptage > France
Première vague

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

il y a 16 heures 5 min
pépites > Politique
Bien installé
Selon un sondage, Laurent Wauquiez remporterait largement les régionales en Auvergne-Rhône-Alpes
il y a 9 heures 20 min
pépites > International
Problème Européen
À la veille du Black Friday, des employés d'Amazon Allemagne se mettent en grève
il y a 10 heures 19 min
rendez-vous > Politique
Revue de presse des hebdos
L’actualité grise Macron dans « sa vision romanesque de la vie »; Le PS clarifie sa ligne sur la laïcité, EELV s’embrouille sur la sienne; Hidalgo s’inquiète de l’impact du gauchisme des Verts (sur son image); Mélenchon peu présidentiable aux yeux des Fra
il y a 10 heures 59 min
décryptage > Environnement
Ecologie

Ecocide : entre impensés, mal-pensé et arrières pensées, un nouveau délit à l’application piégée

il y a 13 heures 23 min
pépite vidéo > Sport
R.I.P
Maradona s'en va, les Argentins célèbrent leur héros national
il y a 14 heures 38 min
décryptage > International
Les yeux ouverts

Le grand défi d’Aliyev

il y a 15 heures 11 min
décryptage > Politique
Fluctuat et mergitur

Et le navire de la gauche vint se briser sur l’écueil de l’Islam…

il y a 15 heures 28 min
décryptage > Sport
Dieu du football

Maradona, l’immortalité haut le pied

il y a 15 heures 40 min
décryptage > France
Aimons nous les uns les autres

Après la résilience, la bienveillance : peut-on gouverner efficacement un pays avec des objectifs de développement personnel ?

il y a 15 heures 55 min
décryptage > France
Génie

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'inspirer

il y a 16 heures 16 min
© PHILIPPE HUGUEN / AFP
© PHILIPPE HUGUEN / AFP
Sécu d'État

Sécurité sociale : les tenants du tout-Etat gagnent du terrain

Publié le 09 juillet 2020
Les partisans du « tout sécurité sociale » sont désormais majoritaires au gouvernement, et ce point devrait inquiéter sérieusement les assureurs complémentaires.
Éric Verhaeghe
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Éric Verhaeghe est l'ancien Président de l'APEC (l'Association pour l'emploi des cadres) et auteur de Faut-il quitter la France ? (Jacob-Duvernet, avril 2012). Son site : www.eric-verhaeghe.fr ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les partisans du « tout sécurité sociale » sont désormais majoritaires au gouvernement, et ce point devrait inquiéter sérieusement les assureurs complémentaires.

L’heure du tout sécurité sociale, ou d’une version approchante de celle-ci, est-elle arrivée ? Si l’on songe aux déficits abyssaux qui se creusent du côté de la sécurité sociale et aux erreurs de communication des assureurs dans la crise, il n’est pas interdit de penser que l’automne sera chaud pour les organismes complémentaires, et que le pire pourrait intervenir dans la préparation de la loi de finances pour 2021. Plusieurs nominations accréditent l’idée d’un mouvement sismique qui pourrait se révéler dévastateur. 

Nicolas Revel, un directeur de cabinet très étatiste

La nomination la plus inquiétante est sans doute celle de Nicolas Revel, proche de Nicolas Sarkozy, qui devient directeur de cabinet de Jean Castex. Il sera l’homme fort de Matignon, choisi personnellement par Emmanuel Macron lui-même, avec qui il a partagé quelques années de travail à l’Élysée, du temps de François Hollande. Revel connaît aussi très bien Jean Castex. 

Nous rappelons ci-dessus une audition de Nicolas Revel donnée il y a quelques années, au moment de la préparation du tiers payant, devant l’Assemblée Nationale. Il y dissèque le mode opératoire pour « nationaliser » les organismes complémentaires. En l’écoutant, on comprend que cet invité régulier de Didier Tabuteau, le grand partisan du tout sécurité sociale qui enseigne à Sciences-Po, ne verrait pas d’obstacle idéologique majeur à supprimer toute forme de concurrence dans les remboursements santé. On suivra donc de près la préparation du projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2021, qui pourrait réserver quelques innovations de derrière les fagots sous la houlette d’un Matignon soucieux de donner à l’opinion des gages de son engagement en faveur d’une santé qui deviendrait un « bien commun ». 

Olivier Véran toujours en poste

Au ministère de la Santé, Olivier Véran reste en poste, sans grande surprise. Le ministre de la Santé qui a succédé à Agnès Buzyn n’est pas non plus un grand partisan de la concurrence en santé, et il ne manque pas une occasion de dénoncer les frais des organismes complémentaires. Les assureurs ont donc intérêt à se méfier fortement des réactions chimiques induites par le duo Véran – Revel, qui risquent de produire quelques catastrophes écologiques pour le secteur. 

Là encore, la préparation du projet de loi de financement de la sécurité sociale, dont Véran était le rapporteur unique avant d’être ministre, risque de donner lieu à des fièvres automnales dans le monde de la santé concurrentielle. 

Alain Griset devrait plaider contre la concurrence

Ce duo est désormais complété par Alain Griset, le président de l’U2P, dont les positions frileuses sur la question de la complémentaire santé sont bien connues. Là encore, les organismes complémentaires (mais cette crainte peut être étendue à l’ensemble de l’assurance) ont du souci à se faire, car Griset préparera sans doute un projet de loi qui risque d’être destructeur pour la profession. Ici, le dédain affiché de la FFA pour ses partenaires patronaux risque de se payer cash. Il devrait être tentant pour les artisans de prendre leur revanche sur les silences des assureurs concernant la perte d’exploitation, et probablement sur le passage au forceps sur la concurrence en matière de complémentaire santé d’entreprise. 

Rappelons que l’U2P a toujours été partisane des désignations, qui permettaient à certaines de ses fédérations adhérentes comme la boulangerie de se financer à bon compte sur le dos des salariés. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
evgueniesokolof
- 09/07/2020 - 12:23
Franchement....
Qui va s'en plaindre
Le monde des mutuelles est un marigot de canailles. Il suffit de changer de mutuelle pour s'en rendre compte: il y a trois ans, pour me venger de la CSG de notre cher Manu, je passe sur une banque en ligne et je vire ma mutuelle ( Harmonie mutuelle). Je suis assailli d'une bande de courtiers prêts à vous promettre les fesses de Cotillard trois week end par mois: Le summum des offres c'est Santiane, Dalton de la profession. Puis, vous vous rendez compte, quand vient le remboursement qu'on ne vous a pas prévenu (en infraction à l'article 1112-1 CC) qu'on ne rembourse pas les soins dentaires effectués en Europe ( en s'asseyant sur l'arrêt Kohll de la Cour de Luxembourg).
Je me suis rabattu sur une mutuelle minimale me disant que si on est gravement malade c'st pris en charge à 100 % , pour le reste autant économiser pour payer son implant en évitant de filer du pèse à ces rats!