En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

02.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

03.

Explosif : la dette française, 2700 milliards à la fin 2020. Mais qui va payer, quand et comment ?

04.

Coronavirus : hausse des ventes en ligne, des livreurs meurent de surmenage en Corée du Sud

05.

Et l’Italie fut le premier pays à demander l’annulation d’une partie des dettes européennes... voilà pourquoi il faut prendre sa demande au sérieux

06.

Julien Bayou, le patron de EELV, avait osé parler de « lynchages de policiers ». Cet affreux suprémaciste blanc avait oublié que le terme « lynchage » est réservé aux Noirs !

07.

Nouvelle ruée vers l’or vers un lithium « vert » (et la France a des réserves)

01.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

02.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

03.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

03.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus

06.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

ça vient d'être publié
pépites > Santé
Investigations
Covid-19 : l'OMS « fera tout » pour connaître l'origine du virus
il y a 38 min 45 sec
light > Media
Nouveaux projets
Jean-Pierre Pernaut va lancer un « Netflix des régions » le 18 décembre prochain
il y a 1 heure 29 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Femmes de fer, elles ont incarné la saga Wendel" de Alain Missoffe et Philippe Franchini : de la Révolution à la Ve République, portraits de quinze femmes d'exception au cœur d'une dynastie prestigieuse. Un récit captivant

il y a 2 heures 3 min
pépites > Santé
Espoir contre la pandémie
Covid-19 : Emmanuel Macron annonce qu'il envisage une campagne de vaccination grand public « entre avril et juin »
il y a 4 heures 13 min
light > Culture
Grande dame de la chanson française
Mort de la chanteuse Anne Sylvestre à l’âge de 86 ans
il y a 4 heures 58 min
décryptage > Environnement
Energie

Nouvelle ruée vers l’or vers un lithium « vert » (et la France a des réserves)

il y a 6 heures 27 min
pépites > High-tech
Bug
iPhone résistant à l'eau : publicité mensongère estime l'autorité italienne de la concurrence, amende de 10 millions d'euros pour Apple
il y a 6 heures 59 min
pépites > Consommation
Le travail peut tuer
Coronavirus : hausse des ventes en ligne, des livreurs meurent de surmenage en Corée du Sud
il y a 8 heures 6 min
pépite vidéo > France
Forces de l'ordre
Linda Kebbab : "On est le pays des lois post-faits divers"
il y a 8 heures 30 min
décryptage > Politique
Libertés publiques

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

il y a 8 heures 58 min
pépites > Media
Entretien avec le chef de l’Etat
Emmanuel Macron sera interviewé ce jeudi 3 décembre en direct sur Brut
il y a 1 heure 2 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Grande épreuve" de Etienne de Montety : Grand Prix du roman de l'Académie Française 2020 - Une religion chasse l’autre… Inspirée par l’assassinat du père Hamel

il y a 1 heure 49 min
pépites > France
Effet boule de neige
Noël : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français qui voudraient skier à l'étranger
il y a 2 heures 45 min
pépites > Europe
Enquête en cours
Allemagne : une voiture percute des passants dans une zone piétonne à Trèves
il y a 4 heures 46 min
décryptage > Economie
Impact du confinement

Productivité : les salariés travaillent plus depuis le début de la pandémie. Oui, mais pas tous

il y a 6 heures 16 min
pépites > International
Licencieux
"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir
il y a 6 heures 28 min
décryptage > International
Otan

La Turquie et l’Occident : l’« éléphant noir » dans la pièce

il y a 8 heures 1 min
décryptage > International
Diplomatie

Sanctions internationales Russie – Etats-Unis – Europe : état des lieux et bilan au crépuscule de la première présidence Trump

il y a 8 heures 17 min
pépites > Economie
Social
Selon l'OCDE, la France est en tête en matière de dépenses publiques sociales
il y a 8 heures 37 min
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

Montée en puissance de la Chine : la dynamique du cygne noir

il y a 9 heures 4 min
Rapport accablant

La Cour des Comptes confirme la forte hausse de l’immigration que beaucoup pressentaient sans oser le dire

Publié le 07 mai 2020
Dans un nouveau rapport, la Cour des Comptes chiffre le coût de l’immigration à 6,6 milliards d’euros en 2019 et relève les failles du système français sur la politique migratoire. La Cour des Comptes recommande de suivre le modèle canadien d’immigration professionnelle.
Arnaud Lachaize
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Arnaud Lachaize est universitaire, spécialiste de l’immigration. 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dans un nouveau rapport, la Cour des Comptes chiffre le coût de l’immigration à 6,6 milliards d’euros en 2019 et relève les failles du système français sur la politique migratoire. La Cour des Comptes recommande de suivre le modèle canadien d’immigration professionnelle.

Atlantico.fr : Dans un audit inquiétant, la Cour des Comptes chiffre le coût de l’immigration à 6,6 milliards d’euros en 2019 avec une augmentation des titres de séjour de plus de 38% depuis les années Sarkozy. Comment expliquer ces chiffres ?

Arnaud Lachaize : Depuis deux ans, plus personne ne parle de l’immigration. La crise des gilets jaunes, le mouvement social et le covid 19 sont passés par là. Le sujet n’est plus considéré comme prioritaire, la presse en parle peu et les politiques encore moins. Le chiffre de 6,6 milliards d’euros n’a rien de surprenant. L’augmentation s’explique en grande partie par la hausse du nombre des demandeurs d’asile. Il était d’environ 50 000 par an dans les années 2000. Il a triplé en quelques années pour atteindre 150 000 ce qui est considérable. Or l’Etat doit loger les demandeurs d’asile pendant l’examen de leur demande et leur fournir une allocation. A cela s’ajoute l’aide médicale d’Etat bénéficiant aux migrants en situation irrégulière. Le nombre des bénéficiaires de l’AME a dépassé les 300 000. La hausse générale et continue du flux migratoire est notamment due à des choix politiques effectués après 2012. La circulaire Valls facilitant les régularisations, puis la loi de 2016 qui rend quasiment impossible les reconduites à la frontière, celle de 2018 qui n’apporte rien… La pression migratoire est en forte augmentation en raison de la pauvreté, des guerres, du chômage endémique qui frappe la jeunesse des pays en développement. Et tous les gouvernements français depuis 2012, désireux de conserver leur label de « progressiste », ne font rien de sérieux pour reprendre le contrôle de la situation et font même le contraire. Le quinquennat Macron et à cet égard strictement identique au quinquennat Hollande.  Mais il y a plus grave : certains pays européens comme l’Allemagne, après avoir ouvert leurs portes lors de la crise migratoire de 2015, la referment aujourd’hui et durcissent leur régime, ce qui entraîne des mouvements secondaires vers la France qui, elle, continue à se considérer dans le discours officiel et la politique, avant tout comme une terre d’accueil pour les migrants. 

Que nous apprend ce document sur la politique migratoire menée par le gouvernement ? 

Beaucoup de ces chiffres sont connus, notamment la hausse impressionnante de l’asile et de l’immigration régulière depuis quelques années en particulier depuis 2012. Auparavant, sous la droite au pouvoir, les chiffres étaient à un niveau relativement élevé mais stabilisé. Ce qui est nouveau, c’est le chiffrage officiel, par une Cour dotée de pouvoirs juridictionnels, la Cour des Comptes, du coût de l’immigration. Le sujet était absolument tabou. Peu d’experts ou de responsables politiques acceptaient de se pencher sur cette question par peur d’être traités de racistes ou d’extrémistes de droite. Que la Cour des Comptes ait réalisé cette estimation et l’ait rendue publique est un acte de transparence et d’authentique courage intellectuel. Elle confirme ce que beaucoup pressentent et pensent tout bas sans oser le dire : l’immigration est bel et bien en forte hausse chaque année, et son coût est également en augmentation. Mais là aussi, on est dans le tabou et le déni de vérité. Les experts bien-pensants ou supposés progressistes se contorsionnent pour démontrer que les flux migratoires sont stabilisés depuis des décennies. La Cour des Comptes confirme tout simplement qu’ils se trompent ou qu’ils dissimulent la vérité. En outre la Cour des Comptes bat en brèche le discours relativiste, totalement généralisé et banalisé : droite et gauche, c’est pareil en matière d’immigration. C’est une contre vérité : la droite au pouvoir n’a pas réussi à réduire sensiblement les flux mais elle est parvenue à les stabiliser. La gauche socialiste et le progressisme macronien ont au contraire favorisé une forte hausse des flux migratoires. 

Quelle vision doit être portée au sein des instances administratives française afin de pouvoir faire face aux mouvements migratoires à venir ?

Ce n’est pas aux instances administratives d’assumer les responsabilités des politiques. Les administrations ne font qu’appliquer les lois et les décisions prises par les gouvernements. Le problème, c’est que les politiques pratiquent un double langage permanent. Ils parlent fermeté pour plaire au peuple et aux électeurs, et ils font exactement le contraire dans les actes pour plaire à leurs militants et idéologues favorables à l’ouverture inconditionnelle. Il faut une authentique volonté politique   pour restaurer la maîtrise de l’immigration. D’abord, en finir avec les mensonges démagogiques : l’idée « d’immigration zéro » est totalement impossible et irréaliste dans un mode ouvert. Ce n’est qu’un slogan mensonger qui favorise par réaction le slogan inverse : l’ouverture illimitée. Pour restaurer la maîtrise des flux migratoire, c’est-à-dire les ramener à un niveau raisonnable et les stabiliser, il y a beaucoup de choses à faire : relancer la politique de codéveloppement, organiser un blocus européen contre les passeurs criminels, lutter avec la plus grande fermeté contre l’immigration irrégulière, réserver l’asile aux seuls victimes de persécutions, conditionner l’accueil des étudiants étrangers à la qualité des études, soumettre à des plafonds quantitatifs l’immigration familiale et l’immigration du travail, en fonction des capacité d’accueil des Etats. Sortir de la provocation, de l’idéologie et de la démagogie pour travailler sérieusement, mais nous en sommes loin…

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Loupdessteppes
- 07/05/2020 - 22:43
Au moins ils savent compter ...
C'est tout ce qu'on leur demande. Et ils sont grassement (sic) payés pour cela sur les deniers publics.
ajm
- 07/05/2020 - 15:18
L'audace sur la pointe des pieds.
Les magistrats de la Cour des Comptes ont des lunettes rétrécissantes et n'évaluent que la pointe du haut de la partie émergée de l'iceberg. Mais, dans cet univers technocrato-bobo, sur un tel sujet, c'est déjà faire preuve d'une audace indicible, à la limite du soutenable et aux frontières du populisme honni.
lasenorita
- 07/05/2020 - 14:44
Hausse aussi de l'insécurité!
Avec le nombre de plus en plus croissant,dans notre pays,de musulmans l'insécurité des Français a augmenté.Cette ''insécurité''est due au laxisme de nos juges rouges,trop complaisants avec les islamo-racailles,appelés ''JEUNES par nos médias,et à nos gouvernants qui laissent entrer,en France,tous les terroristes et les voyous du monde entier:Voici un triste ''fait'' arrivé à un collègue de mon époux:Un retraité de 69 ans (Henri Gebelin) et son épouse ont été agressés,dans leur maison,à Saint-Geniès-des-Malgoires,le jour de Pâques,le dimanche 12 avril,par 4 JEUNES,armés de barres de fer.Monsieur Gebelin est décédé à l'hôpital,son épouse est en maison de repos avec cicatrices et fêlures crâniennes..Ces ''jeunes''...MEURTRIERS ont été appréhendés par nos policiers:ils avaient déjà participé à un vol à main armée dans une boulangerie!..En France:on peut TUER des ''innocents''sans être puni en conséquence de l'acte commis,ces ''jeunes'' assassins savent qu'ils ne seront pas punis!Si nos politicards avaient réagi avec fermeté,les Français n'en seraient pas là!Nos dirigeants doivent RENVOYER dans ''leur'' pays tous ces ''jeunes'' qui empoisonnent la vie des Français...