En direct
Best of
Best of du 23 au 29 mai
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

02.

Confinement : le nombre d'arrêts cardiaques et le taux de mortalité ont explosé

03.

Énergie renouvelable: la chute des prix dope (enfin) les espoirs de l’industrie du solaire

04.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

05.

Face à la crise économique violente et les critiques, Riyad accélère son projet de ville pharaonique "NEOM"

06.

Bernard Tapie suit un traitement expérimental en Belgique pour soigner son cancer "au dernier degré"

07.

Infections respiratoires : la grande peur de la grande grippe

01.

Virus d’un nouveau type : toutes ces données sur le Coronavirus que nous ne maîtrisons toujours pas

02.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

03.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

04.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

05.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

06.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

01.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

02.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

03.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

04.

Zemmour face à Onfray : pourfendeurs ET promoteurs de postures idéologiques

05.

Ce syndrome Camélia Jordana qui affaiblit la démocratie française

06.

Emmanuel Macron dévoile un plan de soutien "massif" envers le secteur automobile et annonce la hausse des primes à l'achat de voitures électriques

ça vient d'être publié
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
SpaceX : revivez le lancement réussi du premier vol habité de Crew Dragon ; Proxima b est confirmée ! Il y a bien une exoterre dans la zone habitable de l’étoile la plus proche de nous
il y a 6 min 11 sec
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Le maître du « je »

il y a 1 heure 45 min
décryptage > France
État providence et modèle social français

1945 : l’héritage béni devenu largement toxique

il y a 2 heures 8 min
décryptage > International
Symptômes d’un nouveau conflit

Nouvelle guerre froide avec la Chine : l’Occident affaibli par les combats progressistes radicaux

il y a 2 heures 51 min
décryptage > Politique
Mains tendues

Macron/Collomb : le match du meilleur instinct pour 2022

il y a 3 heures 16 min
décryptage > Europe
Jésus reviens, ils sont devenus fous

La Pologne : un royaume où règne la droite la plus bête du monde

il y a 3 heures 18 min
décryptage > Economie
Crise

Les crédits aux PME sont insuffisants !

il y a 3 heures 19 min
pépites > Société
Fin de vie
Meurthe-et-Moselle : une centenaire en grève de la faim pour obtenir "le droit de mourir"
il y a 20 heures 32 min
pépites > Société
Fin de l'accalmie
Déconfinement : la Sécurité routière s'inquiète d'une surmortalité "alarmante"
il y a 21 heures 20 min
light > People
Rétrogradage
Kylie Jenner accusée d'avoir menti sur sa fortune : "Forbes" la retire de sa liste des milliardaires
il y a 22 heures 9 min
pépite vidéo > Science
Starman
SpaceX : les meilleurs moments du lancement de la capsule habitée Crew Dragon
il y a 1 heure 7 min
décryptage > High-tech
Espionnage

La NSA lance une alerte sur le piratage par les hackers russes de nos serveurs d’emails

il y a 1 heure 55 min
décryptage > Science
Nouvelle donne

Vol habité de SpaceX : le retour de la conquête spatiale ?

il y a 2 heures 36 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Planter des arbres n’est pas toujours bon pour la planète
il y a 3 heures 16 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

La mondialisation : un vecteur favorable pour les épidémies ?

il y a 3 heures 18 min
décryptage > Société
Drame

"Salle de traite", la pièce de théâtre sur le suicide d'un éleveur laitier

il y a 3 heures 18 min
pépites > Santé
Victimes indirectes
Confinement : le nombre d'arrêts cardiaques et le taux de mortalité ont explosé
il y a 20 heures 1 min
pépite vidéo > International
Embrasement
Mort de George Floyd : Des manifestations éclatent dans tous les Etats-Unis
il y a 20 heures 59 min
light > People
Recherche
Bernard Tapie suit un traitement expérimental en Belgique pour soigner son cancer "au dernier degré"
il y a 21 heures 40 min
pépite vidéo > Politique
Débat
Eric Zemmour face à Michel Onfray : retrouvez leur débat sur l'avenir de la gauche en France
il y a 22 heures 31 min
© NICOLAS ASFOURI / AFP
© NICOLAS ASFOURI / AFP
Leçons de la crise sanitaire

Et si Trump avait raison sur la Chine

Publié le 08 avril 2020
La politique étrangère de Donald Trump fait l'objet de critiques virulentes, depuis son arrivée au pouvoir. Pourtant, la crise sanitaires actuelle du coronavirus tend à lui donner raison sur l'attitude à adopter face à la Chine.
Emmanuel Lincot est professeur à l’institut catholique de Paris, spécialiste de l’histoire politique et culturelle de la Chine contemporaine. Il est également chercheur-associé à l’Iris et a publié récemment « Chine, une nouvelle puissance culturelle -...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Emmanuel Lincot
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Emmanuel Lincot est professeur à l’institut catholique de Paris, spécialiste de l’histoire politique et culturelle de la Chine contemporaine. Il est également chercheur-associé à l’Iris et a publié récemment « Chine, une nouvelle puissance culturelle -...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La politique étrangère de Donald Trump fait l'objet de critiques virulentes, depuis son arrivée au pouvoir. Pourtant, la crise sanitaires actuelle du coronavirus tend à lui donner raison sur l'attitude à adopter face à la Chine.

Atlantico.fr : Donald Trump a mis en place une politique protectionniste plus connue sous le slogan "America First", qui s'illustrait notamment par une fermeté nouvelle face à la Chine. Et si la fermeté qu'il prônait face à la Chine lui a valu de nombreuses critique, l'actuelle épidémie ne tend-t-elle pas à lui donner raison ? 

Emmanuel Lincot : La Chine était depuis longtemps l'obsession de l'administration américaine mais l'opinion considérait ce pays dans une évaluation encore assez distante. Désormais, l'irruption du Covid-19 dans la société américaine, définitivement associé à la Chine, a l'impact d'un Pearl Harbor. C'est un désastre. Des millions de jobs sont détruits. Et avec eux, l'incapacité d'accéder aux services de santé les plus élémentaires. Des populations entières - celles des grandes villes en particulier- vont être fauchées par la mort, et par centaines de milliers. Les Américains voudront un bouc-émissaire pour panser leurs blessures. Il est tout trouvé: c'est la Chine de Xi Jinping. Malgré toutes les difficultés structurelles à reconstruire l'économie sur un nouveau modèle (moins dépendant de la Chine bien sûr), il est un signe qui ne trompe pas: les Etats-Unis ont annoncé, il y a quelques jours seulement, un plan de 20 milliards de dollars pour le projet indopacifique, concurrent aux intérêts stratégiques chinois, au sud de la mer de Chine notamment. Nous allons entrer dans une logique beaucoup plus confrontationnelle. Elle profitera à Donald Trump qui alimentera de sa vindicte un long et ravageur "China bashing". Cette confrontation pourrait avoir lieu tout d’abord autour de Taiwan. Depuis ces dernières semaines, le nombre de provocations de l’armée populaire de libération contre l’ile n’ont cessé d’augmenter. Des navires américains croisant au large du détroit sont très régulièrement intimidés par des navires chinois. Il y a fort à parier que ce théâtre du sud de la mer de Chine devienne l’un des premiers foyers de crise majeure opposant Washington à Pékin. Ce scénario est d’autant plus probable que Pékin va devoir revoir à la baisse l’ambition de son projet sur les nouvelles routes de la soie. La crise économique aidant, les choix stratégiques de Pékin vont être au repli sur la région de l’Asie et tout particulièrement l’Asie du Sud-Est où les Américains sont également présents ; les deux puissances rivales convoitant le passage de Malacca, véritable aorte du commerce mondial.

Donald Trump a souvent mis en garde contre l'hégémonie internationale chinoise et la nécessité de garde une certaine indépendance vis-à-vis de Pékin. N'est-ce pas l'une des leçons que l'on devrait tirer de la crise sanitaire actuelle ? Notamment, face à une Chine qui, tentant de faire oublier sa responsabilité dans la propagation de l'épidémie, se pose en sauveur ? 

L'appréciation de la situation par Donald Trump n'a d'égal que sa versatilité et elle trahit surtout, comme le rappelait récemment le député européen Bernard Guetta, le fait que le Président américain est avant tout un parfait "crétin". Au mépris de l'avis de ses experts, il a minimisé l'impact de cette crise. L'opinion américaine va être victime d'un tel désarroi qu'elle aura bien vite oublié l'incompétence de son Président qui n'aura de cesse que de dire "je vous l'avais bien dit: la Chine est notre ennemie...". So what ? Bon tacticien - comme on le dit d'un agent d'assurance - Trump n'en est pas moins un piètre stratège. Au contraire, sans doute de Xi Jinping, élevé dans la pure tradition léniniste de la dissimulation et du maoïsme sacrificiel.  L'un comme l'autre incarnent le rôle du sauveur comme le définissait jadis le politiste Raoul Girardet. Chacun jouera sa partition sur le mode tragique du rédempteur. Et nous Européens, au milieu de cette lutte sans merci à laquelle les deux géants vont se livrer, nous risquons d'être broyés entre l'enclume américaine et le marteau chinois. D'où la nécessité de dénoncer ce qui peut l'être encore et de préparer notre réarmement moral et économique. Les initiatives prises par Bruxelles, disons le haut et fort, sont de ce point de vue encourageantes.

Alors que les informations remontées par Taïwan à l'OMS on été ignorées par l'organisation internationale qui a préféré faire confiance à la Chine, même si ces informations étaient alors fausses, cette crise ne montre-t-elle pas également l'importance de conserver une certaine souveraineté face à ces organisations ? D'autres part, ne met-elle pas aussi en lumière la propagande à multi-échelle dont la Chine est à l'origine ? 

J'ai été avec mon collègue et ami Emmanuel Veron l'un des tous premiers spécialistes de la Chine en France et en Europe à dénoncer par voie de presse le trucage et l'instrumentalisation du nombre de victimes du Covid-19 auxquels se livraient les dirigeants chinois. Nous avons été aussi les premiers avec notre confrère François Godement à dire que l'OCS et l'OACI que ces organisations étaient aux ordres de la Chine. Les conséquences sont tragiques y compris pour la France qui sur la base des données transmises par ces organisations n'ont pas fermé à temps les frontières ni confiné la population comme nous aurions du le faire beaucoup plus tôt. 

Qu'est ce à dire ? Ces organisations doivent être soumises à une complète restructuration dans leur mode de fonctionnement en y établissant de réels contre-pouvoirs. Les démocraties occidentales doivent par ailleurs faire barrage à la Chine dont les représentants briguent un nombre croissant d'organisations internationales de ce type. Cette crise est révélatrice de dysfonctionnements globaux mais aussi, et j'insiste sur ce fait, sur la malformation de ceux qui ont la charge d'informer et tout particulièrement les journalistes. Très peu se sont interrogé sur le fait que le nombre de victimes en Italie dépassait celui de la Chine sans réagir sur l'authenticité des chiffres communiqués par l'Etat chinois. C'est un premier exemple. Pas une seule vedette cathodique du journal de 20 h sur France 2, deuxième exemple, n'est en mesure de prononcer correctement les noms propres chinois. Qu'est ce à dire ? Que ces gens ne travaillent pas comme ils le devraient : s'informer pour, en retour, informer et surtout être beaucoup moins naïfs sur les réalités du monde. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

02.

Confinement : le nombre d'arrêts cardiaques et le taux de mortalité ont explosé

03.

Énergie renouvelable: la chute des prix dope (enfin) les espoirs de l’industrie du solaire

04.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

05.

Face à la crise économique violente et les critiques, Riyad accélère son projet de ville pharaonique "NEOM"

06.

Bernard Tapie suit un traitement expérimental en Belgique pour soigner son cancer "au dernier degré"

07.

Infections respiratoires : la grande peur de la grande grippe

01.

Virus d’un nouveau type : toutes ces données sur le Coronavirus que nous ne maîtrisons toujours pas

02.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

03.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

04.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

05.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

06.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

01.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

02.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

03.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

04.

Zemmour face à Onfray : pourfendeurs ET promoteurs de postures idéologiques

05.

Ce syndrome Camélia Jordana qui affaiblit la démocratie française

06.

Emmanuel Macron dévoile un plan de soutien "massif" envers le secteur automobile et annonce la hausse des primes à l'achat de voitures électriques

Commentaires (16)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Hiris
- 09/04/2020 - 22:13
Phlt1 ce que vous dites est tellement a 1000 lieux de ce qu il
Se passe mais en copier collé du monde diplomatique ,de Libé, de courrier international et autres canards delirants et déchaînés sans oublier le fameux washington post ,que je crois que vous avez oublié de vérifier ce que l on vous vends comme doctrine . Mais vous n êtes pas le seul ce délire de remaniement de l histoire et des événements on a grandi avec .Vous sévissez depuis 40 ans avec les mêmes co....vous avez dégoûté de la lecture des wagons d étudiants avec tous vos pôves cas Soc.vos écrivains pédophiles comme vos photographes d ailleurs et vos profs qui nous fesaient l apologie des lolitas bande de pervers ! Bilan un bigame /2mandats avec des bilans de santé blanc neige et des scandales à répétition et puis Bourriquet et ses sans dents ..Je comprends que vous vouliez refaire l histoire ! Poutine qui tient Trump par les couilles c est le buzz du jour et la Chine qui dépasse les USA avec ce pôv Obama responsable de rien ,non mais franchement vous êtes too much mieux que les bronzés font du ski .
Hiris
- 09/04/2020 - 22:13
Phlt1 ce que vous dites est tellement a 1000 lieux de ce qu il
Se passe mais en copier collé du monde diplomatique ,de Libé, de courrier international et autres canards delirants et déchaînés sans oublier le fameux washington post ,que je crois que vous avez oublié de vérifier ce que l on vous vends comme doctrine . Mais vous n êtes pas le seul ce délire de remaniement de l histoire et des événements on a grandi avec .Vous sévissez depuis 40 ans avec les mêmes co....vous avez dégoûté de la lecture des wagons d étudiants avec tous vos pôves cas Soc.vos écrivains pédophiles comme vos photographes d ailleurs et vos profs qui nous fesaient l apologie des lolitas bande de pervers ! Bilan un bigame /2mandats avec des bilans de santé blanc neige et des scandales à répétition et puis Bourriquet et ses sans dents ..Je comprends que vous vouliez refaire l histoire ! Poutine qui tient Trump par les couilles c est le buzz du jour et la Chine qui dépasse les USA avec ce pôv Obama responsable de rien ,non mais franchement vous êtes too much mieux que les bronzés font du ski .
Patyz
- 09/04/2020 - 16:53
Michel Houellebecq, immense
Michel Houellebecq, immense référence, a dit de Trump que pour lui il est le meilleur Président des États Unis , notre illustre écrivain n a pas l habitude de s exprimer inutilement