En direct
Best of
Best of du 23 au 29 mai
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

02.

Confinement : le nombre d'arrêts cardiaques et le taux de mortalité ont explosé

03.

Énergie renouvelable: la chute des prix dope (enfin) les espoirs de l’industrie du solaire

04.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

05.

Face à la crise économique violente et les critiques, Riyad accélère son projet de ville pharaonique "NEOM"

06.

Bernard Tapie suit un traitement expérimental en Belgique pour soigner son cancer "au dernier degré"

07.

Infections respiratoires : la grande peur de la grande grippe

01.

Virus d’un nouveau type : toutes ces données sur le Coronavirus que nous ne maîtrisons toujours pas

02.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

03.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

04.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

05.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

06.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

01.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

02.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

03.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

04.

Zemmour face à Onfray : pourfendeurs ET promoteurs de postures idéologiques

05.

Ce syndrome Camélia Jordana qui affaiblit la démocratie française

06.

Emmanuel Macron dévoile un plan de soutien "massif" envers le secteur automobile et annonce la hausse des primes à l'achat de voitures électriques

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Science
Starman
SpaceX : les meilleurs moments du lancement de la capsule habitée Crew Dragon
il y a 50 min 42 sec
décryptage > High-tech
Espionnage

La NSA lance une alerte sur le piratage par les hackers russes de nos serveurs d’emails

il y a 1 heure 38 min
décryptage > Science
Nouvelle donne

Vol habité de SpaceX : le retour de la conquête spatiale ?

il y a 2 heures 19 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Planter des arbres n’est pas toujours bon pour la planète
il y a 2 heures 59 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

La mondialisation : un vecteur favorable pour les épidémies ?

il y a 3 heures 1 min
décryptage > Société
Drame

"Salle de traite", la pièce de théâtre sur le suicide d'un éleveur laitier

il y a 3 heures 1 min
pépites > Santé
Victimes indirectes
Confinement : le nombre d'arrêts cardiaques et le taux de mortalité ont explosé
il y a 19 heures 44 min
pépite vidéo > International
Embrasement
Mort de George Floyd : Des manifestations éclatent dans tous les Etats-Unis
il y a 20 heures 42 min
light > People
Recherche
Bernard Tapie suit un traitement expérimental en Belgique pour soigner son cancer "au dernier degré"
il y a 21 heures 23 min
pépite vidéo > Politique
Débat
Eric Zemmour face à Michel Onfray : retrouvez leur débat sur l'avenir de la gauche en France
il y a 22 heures 14 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Le maître du « je »

il y a 1 heure 28 min
décryptage > France
État providence et modèle social français

1945 : l’héritage béni devenu largement toxique

il y a 1 heure 51 min
décryptage > International
Symptômes d’un nouveau conflit

Nouvelle guerre froide avec la Chine : l’Occident affaibli par les combats progressistes radicaux

il y a 2 heures 34 min
décryptage > Politique
Mains tendues

Macron/Collomb : le match du meilleur instinct pour 2022

il y a 2 heures 59 min
décryptage > Europe
Jésus reviens, ils sont devenus fous

La Pologne : un royaume où règne la droite la plus bête du monde

il y a 3 heures 1 min
décryptage > Economie
Crise

Les crédits aux PME sont insuffisants !

il y a 3 heures 2 min
pépites > Société
Fin de vie
Meurthe-et-Moselle : une centenaire en grève de la faim pour obtenir "le droit de mourir"
il y a 20 heures 15 min
pépites > Société
Fin de l'accalmie
Déconfinement : la Sécurité routière s'inquiète d'une surmortalité "alarmante"
il y a 21 heures 4 min
light > People
Rétrogradage
Kylie Jenner accusée d'avoir menti sur sa fortune : "Forbes" la retire de sa liste des milliardaires
il y a 21 heures 52 min
décryptage > Culture
Atlanti-culture

"Sapiens", un livre formidablement intéressant et enrichissant

il y a 23 heures 27 min
© JEFF PACHOUD / AFP
© JEFF PACHOUD / AFP
Opportunisme

Attaque islamiste de Romans-sur-Isère : la pandémie n'arrêtera pas les attentats... bien au contraire

Publié le 05 avril 2020
L'Etat islamique, dans sa propagande en ligne, incite ses combattants à multiplier les attaques pendant que les gouvernements et armées sont occupées à gérer l'épidémie de Covid-19.
Claude Moniquet, né en 1958, a débuté sa carrière dans le journalisme (L’Express, Le Quotidien de Paris), avant d’être recruté par la Dgse pour devenir "agent de terrain" clandestin. Il exerce ainsi sous cette couverture derrière le Rideau de fer à la...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Claude Moniquet
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Claude Moniquet, né en 1958, a débuté sa carrière dans le journalisme (L’Express, Le Quotidien de Paris), avant d’être recruté par la Dgse pour devenir "agent de terrain" clandestin. Il exerce ainsi sous cette couverture derrière le Rideau de fer à la...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'Etat islamique, dans sa propagande en ligne, incite ses combattants à multiplier les attaques pendant que les gouvernements et armées sont occupées à gérer l'épidémie de Covid-19.

Atlantico : Un homme a tué deux personnes et en a blessé quatre autres lors d'une attaque au couteau perpétrée ce samedi matin dans le centre de Romans-sur-Isère. Le parquet national antiterroriste a ouvert une enquête. L'idée d'une attaque au couteau peut sembler étonnante, en cette période de confinement. Mais c'est une stratégie prônée récemment par l'Etat islamique dans sa propagande. Pourquoi cette période de crise est-elle propice à des attentats ?

Claude Moniquet : D’abord, il faut se souvenir que, d’une certaine façon, les djihadistes, qu’ils soient de l’Etat Islamique, d’al-Qaïda ou d’une autre mouvance, ne vivent pas dans le même « espace-temps » que nous. Ce qui nous semble logique et important ne l’est donc pas toujours pour eux. Je prendrai un exemples : après le 11 septembre 2001, pendant des années, nous avons spéculé sur la possibilité d’attaques-anniversaires à la même date. Et il n’y en a jamais eu. Simplement parce que cette idée de date anniversaire ne leur parlait pas. On perçoit très bien cette différence d’approche dans la dialectique de l’EI qui fait référence, sans cesse, aux « Croisés » ou à des batailles menées par le prophète et ses compagnons au début de l’expansion de l’islam. C’est un peu comme si nous, en France, nous rappelions Crécy ou Azincourt quand nous commentons l’attitude britannique vis-à-vis de l’Union européenne. Ces gens sont relativement imperméables à la « dictature de l’actualité »  et réfléchissent en termes d’opportunités. Or il est incontestable que, d’une certaine façon, la période actuelle est intéressante pour eux. D’abord parce que nos forces de sécurité sont totalement mobilisées dans le soutien aux politiques de confinement et ensuite parce qu’ils estiment que, le moral des Européens étant très bas, un coup frappé par ci par là peut achever de le détruire et saper la cohésion de nos sociétés. L’EI soulignait d’ailleurs, textuellement, ces deux points dans le numéro d’al-Naba (son principal hebdomadaire online), diffusé le 19 mars, l’Etat Islamique y expliquait, dans un éditorial que « la pire chose dans cette crise, pour « l’Ouest » était de souffrir de « nouvelles attaques à Paris, Londres, Bruxelles et ailleurs ». On ne peut être plus clair.

L'attaque de Romans-sur-Isère n'a pas encore été revendiquée, mais on peut noter que les attaques de l'EI ne baissent dans aucune partie du monde. L'organisation est-elle totalement insensible à la crise, au niveau opérationnel ?

Nous verrons si l’EI revendique plus tard, ce qui est possible. Mais de manière générale quand ils revendiquent, c’est qu’il y a un lien, même ténu, entre l’auteur des faits et l’organisation, par exemple une prestation de serment avérée (en général sur vidéo) émise par l’auteur. Ou encore une lettre ou une revendication où il dit avoir agi pour marquer son adhésion aux thèses de l’EI. Tout cela existe peut-être mais l’enquête, qui ne fait que démarrer, ne l’a pas encore révélé. Il est tout à fait possible que nous soyons en face de ce que j’appelle un « djihadiste non-aligné », à savoir un homme motivé par l’idéologie djihadiste ou ayant agi sous l’influence de sa propagande, mais n’appartenant pas formellement à une organisation. Maintenant  pour répondre clairement à votre question, l’EI a diffusé, à plusieurs reprises des consignes très précises sur la manière de se protéger contre la contamination, mais non, ses activités opérationnelles n’ont pas été affectées. Au contraire, elle a multiplié ses attaques, ces dernières semaines, partout dans le monde, et surtout au Sahel et en Afrique de l’ouest ou centrale ou en Afghanistan. L’EI entend bien profiter de la désorganisation induite par la pandémie et peut nourrir, de surcroît, l’espoir que celle-ci va faire chavirer les gouvernements fragiles de certaines régions. Une analyse qui est d’ailleurs partagée par le Quai d’Orsay. Ce risque est d’autant plus grand qu’on imagine mal, dans les circonstances actuelles, la France ou un autre pays monter une opération de grande envergure pour soutenir les régimes menacés. Ce désordre lui serait, évidemment, très favorable.

Il a été rapporté que l'Etat islamique avait demandé à ses combattants d'éviter les zones touchées par le coronavirus. Est-ce vraiment le cas ?

Ce point manque de clarté. Il y a bien, dans le numéro 225 d’al-Naba, une consigne qui semble aller dans ce sens, mais en même temps, les appels à l’action ont été multipliés, on peut donc parler d’injonction contradictoires. Par ailleurs n’oublions pas que les djihadistes engagent, le plus souvent, leur vie quand ils passent à l’action. Rappelez-vous de ce leitmotiv : « Nous aimons la mort comme vous aimez la vie ». Il faut le prendre au pied de la lettre : le risque de la mort n’a jamais dissuadé le passage à l’acte. L’EI ne souhaite pas être affaiblie par la pandémie mais s’il faut affronter celle-ci pour frapper, le problème disparait puisque, de toute façon, le djihad est un sacrifice personnel « sur le chemin d’Allah ».  Donc, soyons lucides : la pandémie n’arrêtera par le djihad. Bien au contraire.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

02.

Confinement : le nombre d'arrêts cardiaques et le taux de mortalité ont explosé

03.

Énergie renouvelable: la chute des prix dope (enfin) les espoirs de l’industrie du solaire

04.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

05.

Face à la crise économique violente et les critiques, Riyad accélère son projet de ville pharaonique "NEOM"

06.

Bernard Tapie suit un traitement expérimental en Belgique pour soigner son cancer "au dernier degré"

07.

Infections respiratoires : la grande peur de la grande grippe

01.

Virus d’un nouveau type : toutes ces données sur le Coronavirus que nous ne maîtrisons toujours pas

02.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

03.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

04.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

05.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

06.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

01.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

02.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

03.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

04.

Zemmour face à Onfray : pourfendeurs ET promoteurs de postures idéologiques

05.

Ce syndrome Camélia Jordana qui affaiblit la démocratie française

06.

Emmanuel Macron dévoile un plan de soutien "massif" envers le secteur automobile et annonce la hausse des primes à l'achat de voitures électriques

Commentaires (14)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
L'Imprécateur
- 06/04/2020 - 01:01
De la responsabilité des princes qui nous gouvernent
Le gouvernement gère comme un manche l'épidémie de grippe chinoise qui nous empoisonne l'existence, matraquage médiatique en plus, en nous contraignant à une méthode prophylactique du moyen-âge.
Il impose donc, pour nous protéger tous du SRAS-COVID-2, un "confinement général" qu'il n'applique pas aux territoires perdus de la République, autant par crainte que par impuissance.
On voit le résultat de cette politique du "en même temps", si chère à notre président bien -aimé.
Doublement, responsable, doublement coupable.
Onc Donald
- 05/04/2020 - 19:56
attentats
Allons nous accepter et subir sans réagir ?
Il me semble, notre président l'a dit, que nous sommes en guerre ! Or en période de guerre une loi existe qui prime sur les autres, la loi martiale ! A moins bien sûr qu'elle n'ait été abolie,par un de nos gouvernements, je l'ignore ! En ce cas notre terroriste, au lieu d'être fusillé sans aucun procès va se trouver hébergé dans une de nos prison, soigné aux frais du contribuable, pour être libéré dans quelques temps afin de pouvoir à nouveau égorger les mécréants que nous sommes !
L'El aurait tort de se priver de perpétrer des attentats, pour cela la période semble être toute indiquée !
Loupdessteppes
- 05/04/2020 - 19:41
Il est ou le ministre de l'intérieur menaçant ?
... En confinement...