En direct
Best of
Best of du 23 au 29 mai
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

02.

Confinement : le nombre d'arrêts cardiaques et le taux de mortalité ont explosé

03.

Énergie renouvelable: la chute des prix dope (enfin) les espoirs de l’industrie du solaire

04.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

05.

Bernard Tapie suit un traitement expérimental en Belgique pour soigner son cancer "au dernier degré"

06.

Face à la crise économique violente et les critiques, Riyad accélère son projet de ville pharaonique "NEOM"

07.

Infections respiratoires : la grande peur de la grande grippe

01.

Virus d’un nouveau type : toutes ces données sur le Coronavirus que nous ne maîtrisons toujours pas

02.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

03.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

04.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

05.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

06.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

01.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

02.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

03.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

04.

Zemmour face à Onfray : pourfendeurs ET promoteurs de postures idéologiques

05.

Ce syndrome Camélia Jordana qui affaiblit la démocratie française

06.

Emmanuel Macron dévoile un plan de soutien "massif" envers le secteur automobile et annonce la hausse des primes à l'achat de voitures électriques

ça vient d'être publié
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
SpaceX : revivez le lancement réussi du premier vol habité de Crew Dragon ; Proxima b est confirmée ! Il y a bien une exoterre dans la zone habitable de l’étoile la plus proche de nous
il y a 32 min 32 sec
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Le maître du « je »

il y a 2 heures 11 min
décryptage > France
État providence et modèle social français

1945 : l’héritage béni devenu largement toxique

il y a 2 heures 34 min
décryptage > International
Symptômes d’un nouveau conflit

Nouvelle guerre froide avec la Chine : l’Occident affaibli par les combats progressistes radicaux

il y a 3 heures 18 min
décryptage > Politique
Mains tendues

Macron/Collomb : le match du meilleur instinct pour 2022

il y a 3 heures 43 min
décryptage > Europe
Jésus reviens, ils sont devenus fous

La Pologne : un royaume où règne la droite la plus bête du monde

il y a 3 heures 44 min
décryptage > Economie
Crise

Les crédits aux PME sont insuffisants !

il y a 3 heures 45 min
pépites > Société
Fin de vie
Meurthe-et-Moselle : une centenaire en grève de la faim pour obtenir "le droit de mourir"
il y a 20 heures 58 min
pépites > Société
Fin de l'accalmie
Déconfinement : la Sécurité routière s'inquiète d'une surmortalité "alarmante"
il y a 21 heures 47 min
light > People
Rétrogradage
Kylie Jenner accusée d'avoir menti sur sa fortune : "Forbes" la retire de sa liste des milliardaires
il y a 22 heures 35 min
pépite vidéo > Science
Starman
SpaceX : les meilleurs moments du lancement de la capsule habitée Crew Dragon
il y a 1 heure 33 min
décryptage > High-tech
Espionnage

La NSA lance une alerte sur le piratage par les hackers russes de nos serveurs d’emails

il y a 2 heures 21 min
décryptage > Science
Nouvelle donne

Vol habité de SpaceX : le retour de la conquête spatiale ?

il y a 3 heures 2 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Planter des arbres n’est pas toujours bon pour la planète
il y a 3 heures 42 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

La mondialisation : un vecteur favorable pour les épidémies ?

il y a 3 heures 44 min
décryptage > Société
Drame

"Salle de traite", la pièce de théâtre sur le suicide d'un éleveur laitier

il y a 3 heures 45 min
pépites > Santé
Victimes indirectes
Confinement : le nombre d'arrêts cardiaques et le taux de mortalité ont explosé
il y a 20 heures 27 min
pépite vidéo > International
Embrasement
Mort de George Floyd : Des manifestations éclatent dans tous les Etats-Unis
il y a 21 heures 25 min
light > People
Recherche
Bernard Tapie suit un traitement expérimental en Belgique pour soigner son cancer "au dernier degré"
il y a 22 heures 6 min
pépite vidéo > Politique
Débat
Eric Zemmour face à Michel Onfray : retrouvez leur débat sur l'avenir de la gauche en France
il y a 22 heures 57 min
En espérant en tiré des leçons

COVID-19 : la pandémie sanitaire et financière en 5 tableaux

Publié le 30 mars 2020
Jean-Paul Betbeze revient sur la pandémie sanitaire et fiancière de la crise du coronavirus. Comment cette pandémie montre les forts et les faibles, les unis et les désunis de cette crise?
Jean-Paul Betbeze est président de Betbeze Conseil SAS. Il a également  été Chef économiste et directeur des études économiques de Crédit Agricole SA jusqu'en 2012.Il a notamment publié Crise une chance pour la France ; Crise : par ici la sortie ;...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Paul Betbeze
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Paul Betbeze est président de Betbeze Conseil SAS. Il a également  été Chef économiste et directeur des études économiques de Crédit Agricole SA jusqu'en 2012.Il a notamment publié Crise une chance pour la France ; Crise : par ici la sortie ;...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Paul Betbeze revient sur la pandémie sanitaire et fiancière de la crise du coronavirus. Comment cette pandémie montre les forts et les faibles, les unis et les désunis de cette crise?

1 - Plus de 620 000 personnes touchées et bientôt 29 000 morts : la pandémie s’étend, surtout son épicentre se déplace. Situé à Wuhan (Chine) au départ, il s’installe ensuite en Italie, puis aux États-Unis, même si les analystes américains comptent plus de 230 000 cas européens (vendredi  27 mars) contre 104 000 chez eux. L’épicentre resterait donc européen ! Soyons sérieux : la progression se poursuit en fait à  la même vitesse aux États-Unis et ralentit en Europe. Les experts regardent alors les courbes, ventant le « modèle coréen (du Sud) », où chacun est suivi avec son portable. Ils apprécient le cas suédois, jusqu’à ce qu’il se détériore. Ils s’interrogent toujours sur la validité des données chinoises (il n’y a pratiquement plus de malades) et s’inquiètent sur ce qui se passe en Suisse, recordman des cas par million d’habitants ! Ce à quoi les Suisses répondent que, eux, ils font des tests massifs de dépistage. Autrement dit : tous vos chiffres sont faux, c’est bien pire !

  

2 - En attendant, les marchés boursiers passent par des hauts et des bas extrêmes, demandant des milliards de crédits bancaires et des milliards de déficits budgétaires. Puis, le jour qu’ils les ont, ils trouvent que ce n’est pas assez, puis assez le jour d’après, puis pas assez le jour suivant. Maintenant que l’économie semble repartir en Chine, ils attendent donc le point de rebroussement aux États-Unis, qu’ils jugent poche. Alors ils remontent depuis leur minimum du 17-20 mars, hésitants quand même en fonction du nombre de nouveaux cas d’un côté, de meilleurs indices d’activité (partiels) de l’autre.

3 - Les milliards d’euros et de dollars que les banques centrales s’engagent à mettre en place pour acheter les milliards d’euros et de dollars de déficits budgétaires, puis de papier commercial et d’obligations d’entreprises privées calment les inquiétudes sur les dettes publiques et privées. Les banques centrales achèteront ! Les taux longs se détendent, surtout aux Etats-Unis.

Mais tout a des limites : les agences de rating s’inquiètent de la montée des risques. Moody’s met « sous surveillance négative » le secteur bancaire français. Les dégradations effectives suivront dans un mois. L’agence s’explique : « L'ampleur et la croissance des bouleversements économiques et commerciaux déclenchés par la pandémie vont accroître la pression sur l'environnement opérationnel et la performance des banques françaises ». C’est évident et les secteurs bancaires belge, danois, néerlandais, italien et espagnol sont mis aussi sous surveillance négative. Puis Fitch dégrade la note du Royaume-Uni à AA-, avec une perspective négative. Attendons-nous à une course aux dégradations entre les agences de rating, sur les banques, les entreprises, les États. Le crédit monte partout, pas encore l’activité, le risque ne peut donc qu’augmenter.

5 - Il faut alors se protéger, vers l’or, sachant que le prix du pétrole s’effondre, effet de la bataille entre Arabie-Saoudite et Russie. L’Arabie (et donc en large part l’Opep) voulait réduire sa production pour arrêter la chute des prix du brut, mais la Russie a refusé, se disant qu’elle faisait le jeu des États-Unis en soutenant ainsi… le prix du pétrole de schiste ! Alors la guerre des prix est déclarée, ce qui pose évidemment des problèmes budgétaires à l’Arabie Saoudite (en déficit chronique) et plus encore à la Russie. Bien sûr, Algérie, Iran… souffrent aussi. Au fond, il n’y a que l’or qui vaille !

6 - Que le dollar surtout ! L’euro continue sa baisse graduelle, graduelle parce que des interventions et des annonces de la BCE arrêtent des chutes vers le 19 février et le 19 mars. La glissade est gérée, sachant que le Trésor américain ne veut pas d’un dollar trop fort. Mais la Livre Sterling, elle, même soutenue, ne peut parer sa chute : COVID-19 plus Brexit. Le Rouble s’effondre : il l’a bien cherché se disent les traders.

Le cas le plus singulier est celui du Franc Suisse, où la Banque Nationale Suisse s’agite… pour qu’il ne monte pas trop (début mars) par rapport au dollar et à l’euro. C’est bien d’être le lieu le plus sûr du monde, sauf si cela tue l’économie !

Cette pandémie montre les forts et les faibles, les unis et les désunis. On peut espérer que nous en tirerons des leçons d’efficacité et de modernisation, donc de renforcement, et les mettrons en pratique dès que nous sortirons !

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

02.

Confinement : le nombre d'arrêts cardiaques et le taux de mortalité ont explosé

03.

Énergie renouvelable: la chute des prix dope (enfin) les espoirs de l’industrie du solaire

04.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

05.

Bernard Tapie suit un traitement expérimental en Belgique pour soigner son cancer "au dernier degré"

06.

Face à la crise économique violente et les critiques, Riyad accélère son projet de ville pharaonique "NEOM"

07.

Infections respiratoires : la grande peur de la grande grippe

01.

Virus d’un nouveau type : toutes ces données sur le Coronavirus que nous ne maîtrisons toujours pas

02.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

03.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

04.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

05.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

06.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

01.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

02.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

03.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

04.

Zemmour face à Onfray : pourfendeurs ET promoteurs de postures idéologiques

05.

Ce syndrome Camélia Jordana qui affaiblit la démocratie française

06.

Emmanuel Macron dévoile un plan de soutien "massif" envers le secteur automobile et annonce la hausse des primes à l'achat de voitures électriques

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
salamander
- 30/03/2020 - 14:26
... "en tiré " des leçons?
no comment.
Le rôle pro-cyclique des agences de notation est scandaleux.
Il faudrait leur interdire de modifier leurs notations en période de fort stress économique et financier.