En direct
Best of
Best of du 12 au 18 septembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Brexit : ces 50 milliards de frais de divorce que Boris Johnson est tenté de ne pas payer à l’UE

02.

Coronavirus : début de saturation dans certains services hospitaliers en Île-de-France

03.

"L'islam est la religion avec laquelle la République a eu le moins de problèmes dans l'Histoire". Là, Darmanin en fait un peu trop

04.

La peur de l'Iran redistribue les cartes au Proche-Orient

05.

Non, les adhérents de LREM ne méritent pas Macron ! Il est trop grand, trop beau, trop génial pour eux.

06.

Attentats islamistes en France : la menace se reprécise

07.

Grand Hôtel : ces riches qu’on adore détester sur TF1

01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

03.

Les Milices islamistes internationales de la Turquie d'Erdogan

04.

Capitalisme de connivence : d’Edouard Philippe à Jean-Marie Le Guen, tous administrateurs

05.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

06.

Comment les industries pétrolières nous ont fait croire que le plastique serait recyclé

01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

Névrose collective : l’Europe pétrifiée face à la crise des migrants qui se noue à ses portes

03.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

04.

"L'islam est la religion avec laquelle la République a eu le moins de problèmes dans l'Histoire". Là, Darmanin en fait un peu trop

05.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

06.

L'Europe gruyère d'Ursula von der Leyen

ça vient d'être publié
light > People
People
Le prince Harry et Meghan Markle critiqués pour avoir donné leur avis sur la prochaine élection présidentielle américaine
il y a 17 min 22 sec
décryptage > France
Un pluriel apaisant

Ne dites plus "séparatisme" (c'est stigmatisant) dites "séparatismes" (ça ne veut rien dire)

il y a 1 heure 1 min
pépites > Justice
Enquête
Une dizaine d’ADN inconnus trouvés sur un matelas de Michel Fourniret
il y a 1 heure 11 min
pépites > International
Russie
Alexei Navalny, opposant politique russe, a quitté l'hôpital allemand où il était soigné
il y a 1 heure 40 min
décryptage > Europe
Négociations

Brexit : ces 50 milliards de frais de divorce que Boris Johnson est tenté de ne pas payer à l’UE

il y a 2 heures 10 min
pépites > Media
Unis
Appel d'une centaine de médias, pour la liberté d'expression
il y a 2 heures 38 min
décryptage > France
Société française

La France se créolise-t-elle autant que le croit Jean-Luc Mélenchon ? L’analyse de 40 ans d’évolutions des valeurs des Français suggère que non

il y a 2 heures 55 min
pépites > Justice
"Dépression sévère"
Julian Assange serait confronté à des tendances suicidaires suite à son emprisonnement
il y a 17 heures 24 min
pépites > France
Prévention du risque
Incendie de Lubrizol à Rouen : un appel à manifester a été lancé pour ce samedi 26 septembre
il y a 19 heures 59 min
décryptage > Culture
Série télévisée

Grand Hôtel : ces riches qu’on adore détester sur TF1

il y a 21 heures 12 min
pépite vidéo > Politique
LREM
Aurore Bergé révèle qu'il existe un "malaise profond" au sein de La République en marche
il y a 28 min 42 sec
décryptage > Science
Univers

Ce que la dernière photo prise par la NASA nous révèle de Jupiter

il y a 1 heure 8 min
décryptage > Finance
Impact de la crise du Covid-19

Retour à la réalité sanitaire sur les marchés financiers : attention aux secousses sur les marchés

il y a 1 heure 33 min
light > Santé
Santé
Covid-19 Alexandre Benalla transféré à l'hôpital Cochin à Paris
il y a 2 heures 9 min
décryptage > Terrorisme
Lutte contre le terrorisme

Attentats islamistes en France : la menace se reprécise

il y a 2 heures 23 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

5G, vaccins, alimentation... Pourquoi une partie de la France ne croit plus ni au progrès, ni à l’intelligence du bon sens ?

il y a 2 heures 39 min
décryptage > Société
Mais qui sont ces hommes qu’un nombril déchaîne(rait) ?

Tenue libre exigée : les dangereuses impasses du néo-féminisme

il y a 3 heures 14 min
pépite vidéo > Politique
LFI
Jean-Luc Mélenchon se félicite de la "créolisation" au coeur de la société française
il y a 19 heures 3 min
light > Justice
FFR
Bernard Laporte et Mohed Altrad ont été placés en garde à vue dans le cadre d'une enquête pour conflit d'intérêts
il y a 20 heures 24 min
pépites > Société
Religion
Le Vatican condamne à nouveau toutes les formes d'euthanasie et de suicide assisté
il y a 22 heures 57 min
Eli, Eli lama sabachthani

Coronavirus : méfiez-vous des cathos intégristes !

Publié le 26 mars 2020
Ni le gouvernement, ni les autorités médicales n’ont jugé bon de nous alerter sur ce danger. Un journal vigilant vient de le faire.
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ni le gouvernement, ni les autorités médicales n’ont jugé bon de nous alerter sur ce danger. Un journal vigilant vient de le faire.

Presse Océan est un quotidien d’excellente réputation. Il rayonne sur tout le département de Loire-Atlantique. Presse Océan pense bien. Et surtout en cette saison d’urgence sanitaire, il pense au bien commun.

Sa « une » sonne le tocsin : « en dépit des consignes une messe intégriste a été célébrée ». Le lieu du forfait : la chapelle du Christ Roi. D’après Presse Océan, ils étaient une vingtaine de fidèles à assister à cette messe que l’on ne peut que qualifier de noire.

Là ou d’autres médias se seraient contentés d’un entrefilet le journal relate cet événement au demeurant et incontestablement imprudent avec un gros titre. Cinq colonnes à la une ! En conséquence de quoi le journal s’interdit de regarder ce qui se passe dans les banlieues de Nantes où, comme ailleurs, les consignes de confinement sont allègrement bafouées.

Chers lecteurs, nous vous conjurons de ne pas vous rendre dans la région de Nantes. Car à l’heure qu’il est, nous ignorons où se trouvent les vingt et un criminels fidèles de la chapelle du Christ Roi. A toutes fins utiles, nous allons vous aider à les reconnaître. Voici quelques indices.

Pour la plupart, ils sont très âgés. Autour du cou, ils ont un médaillon avec la Vierge Marie. Les plus jeunes - il y en a quelques-uns - portent sur leur pull ou à leur boutonnière une fleur de lys. Autre signes particuliers : ils sont très pâles car ils passent des heures en dévotion dans l’église au lieu de gambader dans les champs où l’air est si pur.

Mais même si avec ces indications vous êtes capables de les reconnaître et de les éviter, n’allez pas en Loire-Atlantique. Il vous faut attendre le résultat des battues organisées par la gendarmerie locale. Les cathos intégristes sont traqués. Et le préfet, dont nous dénonçons ici le laxisme insupportable, n’a pas donné l’ordre de tirer à vue et de les abattre sur le champ.

Il préfère – honte à lui – risquer la vie des gendarmes qui pourraient être contaminés en arrêtant les fidèles. Le préfet n’est pas seul à blâmer. Le Bon Dieu est aussi, sinon plus, coupable que lui. Pourquoi n’a-t-il pas foudroyé ces catholiques intégristes pendant cette messe sacrilège ? Oui il fait quoi le Bon Dieu ? Certains prétendent qu’il n’existe pas ? Je n’irai pas jusque-là. Mais je pense fortement que c’est un bon à rien.

Une preuve supplémentaire de son coupable aveuglement. A Draguignan les bonnes sœurs de la Consolation fabriquent bénévolement des masques de protection. Des saintes femmes ? Oh que non ! Car pendant leur travail, elles ne portent pas de masques. Et le Bon Dieu laisse faire.

* Les paroles du Christ sur la Croix. C’est de l’araméen : « Dieu, Dieu ? Pourquoi m’as-tu abandonné ? ».

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (12)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
zelectron
- 28/03/2020 - 21:08
Ce torchon (P.O.) n'existe que grâce aux subventions.
Ce groupuscule d'extraction méphitique à tout le moins ne sait qu'éructer entre deux borborygmes .
clo-ette
- 27/03/2020 - 11:50
Les cathos intégristes
(dont je ne fais pas partie, mais j'avais une vieille tante qui en était ) croient beaucoup aux "Saints" .Il y a un Saint pour chaque demande, je pense donc que ce Corona virus qu'on a associé à la peste ( " Ils n'en mouraient pas tous, mais tous étaient frappés" ) a pour Saint le fameux roi St Louis qui guérissait en touchant .Mais on aurait tort de remplacer St Louis par Macron .
Sidewinder
- 27/03/2020 - 05:30
Hooray !
Great Benoit ! De l'air pur...on en a tellement besoin.