En direct
Best of
Best of du 23 au 29 mai
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

02.

Confinement : le nombre d'arrêts cardiaques et le taux de mortalité ont explosé

03.

Énergie renouvelable: la chute des prix dope (enfin) les espoirs de l’industrie du solaire

04.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

05.

Face à la crise économique violente et les critiques, Riyad accélère son projet de ville pharaonique "NEOM"

06.

Bernard Tapie suit un traitement expérimental en Belgique pour soigner son cancer "au dernier degré"

07.

Infections respiratoires : la grande peur de la grande grippe

01.

Beaucoup de bruit pour un off

01.

Virus d’un nouveau type : toutes ces données sur le Coronavirus que nous ne maîtrisons toujours pas

02.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

03.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

04.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

05.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

06.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

01.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

02.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

03.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

04.

Zemmour face à Onfray : pourfendeurs ET promoteurs de postures idéologiques

05.

Ce syndrome Camélia Jordana qui affaiblit la démocratie française

06.

Emmanuel Macron dévoile un plan de soutien "massif" envers le secteur automobile et annonce la hausse des primes à l'achat de voitures électriques

ça vient d'être publié
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
SpaceX : revivez le lancement réussi du premier vol habité de Crew Dragon ; Proxima b est confirmée ! Il y a bien une exoterre dans la zone habitable de l’étoile la plus proche de nous
il y a 24 sec
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Le maître du « je »

il y a 1 heure 39 min
décryptage > France
État providence et modèle social français

1945 : l’héritage béni devenu largement toxique

il y a 2 heures 2 min
décryptage > International
Symptômes d’un nouveau conflit

Nouvelle guerre froide avec la Chine : l’Occident affaibli par les combats progressistes radicaux

il y a 2 heures 46 min
décryptage > Politique
Mains tendues

Macron/Collomb : le match du meilleur instinct pour 2022

il y a 3 heures 10 min
décryptage > Europe
Jésus reviens, ils sont devenus fous

La Pologne : un royaume où règne la droite la plus bête du monde

il y a 3 heures 12 min
décryptage > Economie
Crise

Les crédits aux PME sont insuffisants !

il y a 3 heures 13 min
pépites > Société
Fin de vie
Meurthe-et-Moselle : une centenaire en grève de la faim pour obtenir "le droit de mourir"
il y a 20 heures 26 min
pépites > Société
Fin de l'accalmie
Déconfinement : la Sécurité routière s'inquiète d'une surmortalité "alarmante"
il y a 21 heures 15 min
light > People
Rétrogradage
Kylie Jenner accusée d'avoir menti sur sa fortune : "Forbes" la retire de sa liste des milliardaires
il y a 22 heures 3 min
pépite vidéo > Science
Starman
SpaceX : les meilleurs moments du lancement de la capsule habitée Crew Dragon
il y a 1 heure 1 min
décryptage > High-tech
Espionnage

La NSA lance une alerte sur le piratage par les hackers russes de nos serveurs d’emails

il y a 1 heure 49 min
décryptage > Science
Nouvelle donne

Vol habité de SpaceX : le retour de la conquête spatiale ?

il y a 2 heures 30 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Planter des arbres n’est pas toujours bon pour la planète
il y a 3 heures 10 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

La mondialisation : un vecteur favorable pour les épidémies ?

il y a 3 heures 12 min
décryptage > Société
Drame

"Salle de traite", la pièce de théâtre sur le suicide d'un éleveur laitier

il y a 3 heures 13 min
pépites > Santé
Victimes indirectes
Confinement : le nombre d'arrêts cardiaques et le taux de mortalité ont explosé
il y a 19 heures 55 min
pépite vidéo > International
Embrasement
Mort de George Floyd : Des manifestations éclatent dans tous les Etats-Unis
il y a 20 heures 53 min
light > People
Recherche
Bernard Tapie suit un traitement expérimental en Belgique pour soigner son cancer "au dernier degré"
il y a 21 heures 34 min
pépite vidéo > Politique
Débat
Eric Zemmour face à Michel Onfray : retrouvez leur débat sur l'avenir de la gauche en France
il y a 22 heures 25 min
© PHILIPPE DESMAZES / AFP
© PHILIPPE DESMAZES / AFP
Salaire de la peur

Comment rémunérer au mieux et au plus vite ceux qui s’exposent au Covid-19 en continuant à travailler

Publié le 21 mars 2020
Au vu du grave manque de masques, de gels hydroalcooliques et de protections contre le coronavirus de manière générale dans bon nombre de secteurs d'emplois, travailler devient risqué.
Philippe Crevel est économiste, directeur du Cercle de l’Épargne et directeur associé de Lorello Ecodata, société d'études et de conseils en stratégies économiques.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Philippe Crevel
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Philippe Crevel est économiste, directeur du Cercle de l’Épargne et directeur associé de Lorello Ecodata, société d'études et de conseils en stratégies économiques.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Au vu du grave manque de masques, de gels hydroalcooliques et de protections contre le coronavirus de manière générale dans bon nombre de secteurs d'emplois, travailler devient risqué.

 Alatnico : Quelles solutions techniques le gouvernement peut-il trouver pour rémunérer rapidement les salariés qui continuent à travailler malgré les risques ? Le ministre de l'Economie a bien proposé une prime exceptionnelle de 1000 €, mais le patronat a rétorqué que les entreprises n'ont pas les moyens de la payer. Dans ce contexte, comment rémunérer les salariés à hauteur des risques qu'ils encourent ?

Philippe Crevel : Pour éviter l’arrêt total de l’économie, son effondrement, il est indispensable qu’une très large majorité de Français doivent continuer leur travail malgré les risques encourus. Si toutes les usines ne produisent plus, si les transporteurs ne transportent plus, si les commerces ne vendent plus de produits alimentaires, d’ici quelques semaines, le blocage sera complet. Le Gouvernement serait contraint de mettre en place des process de travail obligatoire et des cartes de rationnement. Pour éviter cet effondrement, les personnes qui acceptent de travailler doivent premièrement être équipées, deuxièmement bénéficier de l’appui de la communauté nationale. La possibilité d’accorder des primes défiscalisées, de réduction des cotisations sociales devrait être imaginée. La création d’un crédit d’impôt pourrait être également instituée. La compensation des frais de garde des enfants pourrait être une piste.

Qu'est-ce que le gouvernement peut faire concrètement puisqu'augmenter les salariés ou défiscaliser semble peu concevable ? Existe-t-il d'autres alternatives ?

L’attribution de masques la prise en charge des dispositifs de protection, la réalisation de test de dépistage sont des  outils que le gouvernement pourrait promouvoir pour faciliter le redémarrage de certains secteurs. Tout en respectant les distances de sécurité, il est possible de pouvoir travailler que ce soit dans la construction, dans les transports.

N'y a-t-il pas un risque que si rien n'est fait, les salariés vont finir par rester en confinement total et refuser d'aller travailler ? Comment palier ce risque ?

Depuis l’instauration du confinement, de nombreux salariés ont fait valoir leur droit de retrait. Cette situation aboutit à l’arrêt de secteurs vitaux, transports, construction, services financiers pouvant mettre en difficulté le bon fonctionnement des Etats. Pour éviter ce retrait, la protection des salariés est une nécessité. L’application des gestes barrières, l’éloignement des postes de travail les uns des autres constituent évidemment des solutions qui doivent s’accompagner également d’une juste rémunération au regard des risques pris au service de tous.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

02.

Confinement : le nombre d'arrêts cardiaques et le taux de mortalité ont explosé

03.

Énergie renouvelable: la chute des prix dope (enfin) les espoirs de l’industrie du solaire

04.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

05.

Face à la crise économique violente et les critiques, Riyad accélère son projet de ville pharaonique "NEOM"

06.

Bernard Tapie suit un traitement expérimental en Belgique pour soigner son cancer "au dernier degré"

07.

Infections respiratoires : la grande peur de la grande grippe

01.

Beaucoup de bruit pour un off

01.

Virus d’un nouveau type : toutes ces données sur le Coronavirus que nous ne maîtrisons toujours pas

02.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

03.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

04.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

05.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

06.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

01.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

02.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

03.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

04.

Zemmour face à Onfray : pourfendeurs ET promoteurs de postures idéologiques

05.

Ce syndrome Camélia Jordana qui affaiblit la démocratie française

06.

Emmanuel Macron dévoile un plan de soutien "massif" envers le secteur automobile et annonce la hausse des primes à l'achat de voitures électriques

Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
lal
- 21/03/2020 - 16:11
Lal
Il y a 2 mois Macron a envoyé les lacrymogènes sur les infirmiers, les aides soignants,les gilets jaunes en général,qu’on est bien contents maintenant de trouver à la caisse des supermarchés, dans les camions de livraison et bien sûr à l’hôpital.Honte à cet homme, les soignants n’ont pas besoin d’une aumône pour faire leur devoir.
JBL
- 21/03/2020 - 14:30
Les Thenardiers sont de retour !!!!
1940 n'est jamais parti. Plutôt que de nous parler de sortie de crise, d'objectifs, de plans ambitieux, de renouveau, de la prise en compte de nos erreurs passées, de la réindustrialisation du pays, de nos manquements face à cette crise, de la guerre qu'il va falloir mener pour sortir le pays vainqueur de cette épreuve, le MEDEF ne trouve rien de mieux à faire que fortement influencer le gouvernement sur la loi Corona Urgence qu'il va sortir, en avançant leurs pions de petits capitalistes cupides et médiocres : remise en cause des 35 H, suppression d'une semaine de congés payés, priorité à l'employeur pour attribuer la première semaine de congé, exonérations de charges, etc, pendant qu'aujourd'hui même, des gens vont risquer leur peau pour des salaires dérisoires. On reproche tout à Macron et à ses énarques, mais ils sont loin d'être les seuls responsables dans le déclin de ce pays, qui se focalise sur les charges au lieu de se focaliser sur les développements économiques et technologiques. On comprend mieux pourquoi l'ancien patron de Michelin, a été écarté de l'élection du MEDEF. Il fallait faire de la place pour le nouveau Pétain (Macron oblige).
allodoc
- 21/03/2020 - 11:35
Voeux pieux
Oui bien sur il faut protéger les salariés qui travaille.
Sauf qu'en France, le patron est responsable de cette protection. Rien ne lui sera excusé meme en ces temps de crise.
Quel patron peut garantir la sécurité de ses salariés quand l'état ne peut pas assurer celle de ses soignants, ni de ses administrés ?
Donc bon nombre d'entreprise vont couler.