En direct
Best of
Best of du 16 au 22 mai
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

02.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

03.

Ces technologies inquiétantes qui ont envahi le monde du travail depuis la pandémie

04.

Camelia Jordana accuse la police française de "massacrer quotidiennement des gens pour leur couleur de peau"

05.

Harry & Laeticia Hallyday ont le blues sous le soleil de LA, Vanessa Paradis l’a pour Johnny D.; Laura Smet enceinte; Stéphane Plaza ne sait pas faire sa toilette seul; Zahia milliardaire (vraiment ?); Olivier Sarkozy & Mary-Kate Olsen : sanglant divorce

06.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

07.

Tempête d’argent gratuit… et de prélèvements en vue

01.

Loi Avia : la mort d’une liberté

02.

« L’islam est la religion la plus con » avait dit il y a quelques années Houellebecq. « L’islam est la religion la plus à craindre » déclare aujourd’hui Onfray

03.

Covid-19 : l’outil de notification de l’exposition au virus d’Apple-Google ne semble pas parti pour un envol spectaculaire

04.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

05.

Coronavirus : Combien de temps faut-il vraiment aux malades pour s’en remettre ?

06.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

01.

« L’islam est la religion la plus con » avait dit il y a quelques années Houellebecq. « L’islam est la religion la plus à craindre » déclare aujourd’hui Onfray

02.

Renault : sauver les entreprises en les accablant de contraintes nouvelles est-il vraiment le meilleur moyen de reconstruire une industrie française performante ?

03.

Chloroquine : Olivier Véran saisit le Haut conseil de la santé publique

04.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

05.

Euro-miracle ? Comment ne pas louper le tournant historique que Macron et Merkel proposent à l’Europe

06.

Mais au fait, quel est le plan des « anti-mondialisation-libérale » pour empêcher des dizaines de millions de personnes dans le monde de retomber dans la grande pauvreté ?

ça vient d'être publié
light > Culture
Goût de la lecture
Les ventes de livres sont en forte hausse depuis la levée du confinement
il y a 1 heure 39 min
pépites > Santé
"Etude foireuse" ?
Covid-19 : l'OMS décide de suspendre temporairement les essais cliniques avec l'hydroxychloroquine
il y a 4 heures 30 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Killign Eve" de Phoebe Waller-Bridge (saison 1), Emerald Fennell (saison 2) et Suzanne Heathcote (saison3) : la série qui tue !

il y a 5 heures 50 min
pépites > Santé
Réforme
Plan Ségur de la santé : Edouard Philippe promet des changements rapides et annonce une hausse des salaires "significative"
il y a 6 heures 28 min
pépites > Justice
Colère des syndicats
Déclarations de Camélia Jordana : Christophe Castaner ne saisira pas la justice
il y a 8 heures 24 min
pépites > Santé
Bilan de la crise
François Hollande reconnaît une "part de responsabilité dans la situation de l’hôpital"
il y a 9 heures 41 min
décryptage > International
Vague épidémique

Le Brésil, nouvel épicentre du Covid-19 ?

il y a 11 heures 48 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Ces technologies inquiétantes qui ont envahi le monde du travail depuis la pandémie
il y a 12 heures 19 min
décryptage > Politique
Encore des mots, toujours des mots…

Les mots-clés du macronisme post-covid décrivent-ils sa réalité ?

il y a 12 heures 59 min
décryptage > Santé
Pandémie

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

il y a 13 heures 49 min
pépites > France
"Route Nationale 7"
Nicolas Dupont-Aignan réclame la gratuité des autoroutes pour cet été
il y a 1 heure 54 min
pépites > Economie
Soutien aux salariés
Coronavirus : les entreprises vont assumer 15% du coût du chômage partiel dès le 1er juin
il y a 5 heures 5 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Et passe le souffle des dieux, ainsi était l'An Mil" de Philippe Séguy : une épopée envoûtante, Bataille d'Hastings, Tapisserie de Bayeux, druides contre chrétiens et... amour toujours !

il y a 6 heures 5 min
Vigilance
La Californie fait face à une importante vague de chaleur
il y a 7 heures 32 min
pépites > Justice
Moteurs truqués
Dieselgate : la justice condamne Volkswagen à rembourser partiellement un client
il y a 9 heures 2 min
pépite vidéo > Insolite
La grande évasion
Saturne, "l'alligator d'Hitler", est mort au zoo de Moscou à l'âge de 84 ans
il y a 10 heures 21 min
décryptage > Europe
Disraeli Scanner

La réindustrialisation de l’Europe suite au COvid-19. Sera-t-elle centrée sur l’Allemagne ou également répartie entre les nations d’Europe ?

il y a 12 heures 5 min
décryptage > France
Ils sont des dizaines de milliers à l’écouter

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

il y a 12 heures 34 min
décryptage > High-tech
Zoom

Voilà à quoi nous expose l’extension du domaine du virtuel pendant la pandémie

il y a 13 heures 20 min
décryptage > Politique
Prolétaires de Tourcoing, unissez-vous

Le camarade Darmanin réclame "une politique pour le peuple" ! Parce qu'avant c'était une politique pour les riches ?

il y a 14 heures 12 min
© Reuters
© Reuters
Atlantico-Business

Helicopter money : pour l’après virus, les gouvernements préparent des injections massives de cash pour entreprises et particuliers

Publié le 18 mars 2020
C’est un peu la solution de la dernière chance : les Européens planchent déjà sur l’après-virus en sachant qu’il lui faudra taper fort pour faire redémarrer l’économie. Et cela passera sûrement par des distributions d’argent aux citoyens.
Diplômée de l'Essec, Aude Kersulec est specialiste de la banque et des questions monétaires. Elle est chroniqueuse économique et blogueuse. 
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Aude Kersulec
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Diplômée de l'Essec, Aude Kersulec est specialiste de la banque et des questions monétaires. Elle est chroniqueuse économique et blogueuse. 
Voir la bio
Jean-Marc Sylvestre
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
C’est un peu la solution de la dernière chance : les Européens planchent déjà sur l’après-virus en sachant qu’il lui faudra taper fort pour faire redémarrer l’économie. Et cela passera sûrement par des distributions d’argent aux citoyens.

Ça s’appelle l’hélicoptère monnaie. En gros, imaginez un engin sorti de la guerre des Etoiles et qui, survolant villes et campagne, lâcherait des milliards d’euros ou de dollars, un peu comme on lâche actuellement des engrais pour enrichir les terres agricoles. Cette idée n’appartient pas à la science-fiction. Le premier à l’avoir formalisée, c’est Milton Friedman. Milton Friedman est un économiste américain mort en 2006 et encore considéré aujourd'hui, comme le chercheur le plus influent du XXe. Le chef de l’école de Chicago a d’ailleurs obtenu le prix Nobel d’économie pour ses travaux portant sur la consommation et l’histoire de la politique monétaire. C’est lui qui a émis l’idée que la distribution de liquidités aux entreprises et aux particuliers était de nature à faire redémarrer une économie en panne. 

Une première approche de ce procédé a été utilisée en 2008, au moment de la crise des subprimes. La crise venait du secteur bancaire et pour soulager les effets de l’asphyxie qui menaçait tous les acteurs, ce sont les banquiers centraux qui ont ouvert le robinet des liquidités et ont agi comme prêteur en dernier ressort, en garantissaient eux-mêmes la circulation des liquidités et du crédit. Elles ont prêté de l’argent aux banques quasi-gratuitement.

C’était le nœud de la crise et c’était là qu’il fallait agir. Les conséquences de cette crise financière ont fini par être économiques et sociales et toucher d’autres secteurs, par ricochet.

Dans le cas d’une crise sanitaire comme nous vivons, ce sont toutes les entreprises qui sont à l’arrêt, la quasi-totalité des secteurs et les mesures de chômage partiel vont toucher un nombre de salariés sans précédent, sans compter les indépendants. Cette fois-ci, le robinet à liquidités devrait donc être plus général.

Car on aura beau ouvrir les vannes du crédit, avec des taux proches de zéro, quand on sortira de cette crise sanitaire, les entreprises et les ménages n’emprunteront pas cet argent parce qu’ils devront déjà se remettre de cet épisode d’arrêt, rembourser les échéances que l’on aura décalées, emprunts bancaires ou charges sociales et fiscales. Ni les entreprises ni les particuliers ne seront dans un climat idéal pour investir. 

Le redémarrage par l’investissement pourrait donc être long, donc pour l’accélérer, il faudra activer la demande, mais sans passer par les intermédiaires habituels que sont les banques et leur octroi de crédit.

Et c’est donc à ce moment-là qu’on pourra utiliser les hélicoptères monnaie, dans sa conception la plus pure telle qu’elle était imaginée par Milton Friedman, c’est à dire distribuer de l'argent au plus grand nombre et très vite. 

Concrètement, la monnaie ainsi distribuée représentera un financement des banques centrales à destination des entreprises et des particuliers, sans reprise ou compensation à attendre. De l’argent gratuit. De manière pratique, ça peut prendre beaucoup de formes. Mise à disposition de bons d’achat pour tous les citoyens, baisses d’impôts ou distribution de crédit gratuit.

L’hélicoptère monnaie a l’avantage de ne pas augmenter directement les dépenses publiques des Etats, puisque l’argent serait distribué sans contrepartie par la Banque centrale (en Europe la BCE). On n’augmente ni le déficit, ni la dette. Il s’agit de politique monétaire et non de politique budgétaire.

Quoi qu‘il en soit, le constat qui est fait, c’est qu’avec une atonie de l’investissement lors d’une sortie de crise, il faut donner directement de l’argent aux citoyens. Et si on veut que les gens dépensent plus, il faut leur donner directement l’argent pour qu’ils le dépensent ? Avec un hélicoptère qui volerait au-dessus de tout le monde et qui irriguerait l’économie entière.

A noter que cette idée, née chez le chef des libéraux pur-sucre, n’a pas suscité des critiques fortes, ni de la gauche keynésienne, ni de la droite libérale. 

Aujourd’hui, ce scénario est étudié avec beaucoup de sérieux par la plupart des gouvernements européens qui planchent sur des montants supérieurs à 300 milliards d’euros pour chacun des pays membres. 

Sauf que dans les faits, peu de pays se sont encore risqués à essayer quelque chose de nouveau. La solution est encore exotique et n’a été fait que dans un nombre limité de pays. Le dernier à l’avoir expérimenté, c’est le Japon en 2019, en distribuant des bons d’achat mais il est encore trop tôt pour en tirer des conclusions.

L’avantage, c’est que ce n’est pas de l’argent qui vient de l’État mais de la banque centrale, et donc ça ne plombe pas les dépenses publiques.

Le problème est que cet argent puisse être épargné et non consommé.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (11)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
salamander
- 20/03/2020 - 17:05
comparer le covid
aux 2 guerres mondiales?
esct ce bien raisonnable.
ajm
- 19/03/2020 - 18:32
Rectification
Je me relis trop tard. Lire " elle a eu" ou " elle eut" et pas " elle a eut !!
ajm
- 19/03/2020 - 18:22
Crise de 29.
Pierre de Robion: la crise des années 30 n'a pas été provoquée par l'inflation et la création monétaire mais au contraire par une politique " vertueuse" et restrictive des banques centrales de l'époque.