En direct
Best of
Best of du 21 au 27 mars
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

02.

Béatrice Dalle se marie à nouveau, Katy Perry & Orlando Bloom décalent; Daniel Craig veut tout claquer avant de mourir; Kim Kardashian : sex-exploitée par sa mère ?; Angelina Jolie repart en guerre contre Brad

03.

Coronavirus : et voilà ce qui se serait passé si on n’avait rien fait contre l’épidémie

04.

Coronavirus : pourquoi l’Occident ne comprend pas ce qui a vraiment marché à Wuhan

05.

Coronavirus : pourquoi votre groupe sanguin a une influence sur votre risque d'être infecté

06.

Hydroxychloroquine : Didier Raoult dévoile une autre étude qui divise à nouveau la communauté scientifique

07.

Le marché de Rungis va proposer un service de vente en ligne et de livraison suite au confinement

01.

Saint-Denis, ville ouverte : ouverte au coronavirus !

02.

1050 milliards pour la BCE, 700 milliards de dollars pour le budget américain, 50 milliards d’euros pour le Français… d’où vient tout cet argent ?

03.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

04.

Coronavirus : La Chine tente d’échapper à ses responsabilités en trollant le monde

05.

Coronavirus : pourquoi votre groupe sanguin a une influence sur votre risque d'être infecté

06.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

01.

Coronavirus : la plus grande crise économique de tous les temps… ou pas. Car les armes existent pour la contrer

02.

Aussi inquiétante que le Covid-19, la crise de la raison ? Gourous et boucs émissaires font leur retour

03.

Chloroquine : les doutes qui pèsent sur la rigueur de l’étude du professeur Raoult expliqués par un biostatisticien

04.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

05.

Lutte contre le Coronavirus : ces failles intellectuelles qui fragilisent la méthode française

06.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

ça vient d'être publié
décryptage > Santé
Covid-19

Dramatique pénurie de matériel de protection, appel à tous les Français

il y a 40 min 57 sec
décryptage > Politique
Colères jupitériennes

Et maintenant voici Emmanuel la - menace - : « on se souviendra de ceux qui n’auront pas été à la hauteur » !

il y a 1 heure 6 min
décryptage > France
Société

L'administration française, si souvent indifférente à la protection des citoyens

il y a 1 heure 20 min
décryptage > Politique
Coronavirus

Alain Madelin : "Les citoyens ont raison d’exprimer leur défiance pour contraindre les autorités à l’action"

il y a 1 heure 45 min
décryptage > Santé
Mythe et réalité

Crise sanitaire : non le secteur public n’a pas été abandonné ces dernières années. La preuve par les chiffres

il y a 2 heures 18 min
décryptage > Politique
Politique

Covid-19 : Face au feu de la critique, Philippe ajuste le tir, Macron ne change rien

il y a 2 heures 37 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le bon sens" de Michel Bernard : un récit imprégné de la vie de Jeanne d’Arc

il y a 8 heures 15 min
pépite vidéo > Santé
Pédagogie et mobilisation du gouvernement
Coronavirus : retrouvez l’intégralité de la conférence de presse d’Edouard Philippe et d’Olivier Véran
il y a 14 heures 39 min
décryptage > Société
Egoïsme ?

Pourquoi il est si compliqué d’accepter les règles du confinement même quand on en a compris l’intérêt

il y a 1 jour 25 min
pépites > Politique
Solidarité européenne
Coronavirus : Emmanuel Macron défend la stratégie de la France face à l’épidémie
il y a 19 heures 40 min
décryptage > Histoire
Bonnes feuilles

Adrien Loir : une vie à l’ombre de Pasteur

il y a 59 min 42 sec
décryptage > Culture
Atalntico - Litterati

Le chercheur d’art

il y a 1 heure 12 min
décryptage > International
Moyen-Orient

Crise du coronavirus ou pas, la guerre par proxy entre l’Iran et les Etats-Unis continue en Iraq

il y a 1 heure 29 min
décryptage > Politique
Coronavirus

Julien Aubert : « En 1914, l’Union sacrée n’empêchait pas la classe politique de s’opposer sur la manière de mener la guerre »

il y a 2 heures 1 min
pépites > France
Covid-19
Coronavirus : décès de l'ancien ministre Patrick Devedjian
il y a 2 heures 23 min
Régal pour les papilles
Le marché de Rungis va proposer un service de vente en ligne et de livraison suite au confinement
il y a 7 heures 52 min
pépite vidéo > Science
"Star mondiale" de la microbiologie
Hydroxychloroquine : Didier Raoult dévoile une autre étude qui divise à nouveau la communauté scientifique
il y a 13 heures 33 min
pépites > Santé
"Le combat ne fait que commencer"
Retrouvez les principales annonces d’Edouard Philippe et d’Olivier Véran sur le Covid-19
il y a 16 heures 32 min
pépites > Société
Ravages des "fake news"
Plus d'un quart des Français considèrent que le Covid-19 a été fabriqué dans un laboratoire
il y a 19 heures 4 sec
pépite vidéo > Religion
Solidarité avec les malades
Covid-19 : les images du pape François, seul au Vatican, pour une bénédiction "Urbi et Orbi"
il y a 20 heures 59 min
© PHILIPPE WOJAZER / POOL / AFP
© PHILIPPE WOJAZER / POOL / AFP
Bonnes feuilles

Comment la crise des Gilets jaunes a conduit Emmanuel Macron à s’appuyer sur le soutien des maires de France et à renouer le dialogue avec les citoyens et les élus à travers le Grand débat national

Publié le 29 février 2020
Jean-Victor Roux publie "Les Sentinelles de la République, une histoire des maires de France" aux éditions du Cerf. Manque de financement, manque de reconnaissance, manque de pouvoir : les maires sont en colère. Extrait 1/2.
Haut fonctionnaire, Jean-Victor Roux s’intéresse particulièrement à l’histoire culturelle de la vie politique française. Son premier livre, La table, une affaire d’État, a été publié aux Éditions du Cerf.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Victor Roux
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Haut fonctionnaire, Jean-Victor Roux s’intéresse particulièrement à l’histoire culturelle de la vie politique française. Son premier livre, La table, une affaire d’État, a été publié aux Éditions du Cerf.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Victor Roux publie "Les Sentinelles de la République, une histoire des maires de France" aux éditions du Cerf. Manque de financement, manque de reconnaissance, manque de pouvoir : les maires sont en colère. Extrait 1/2.

Il semblait pourtant peu pressé de leur consacrer tous ses égards. Le 17 novembre 2018, les Français se réveillent dans un pays sans dessus dessous. Des centaines de milliers de personnes occupent les ronds-points, bloquent la circulation, manifestent en réponse à un mot d’ordre dont on ignore l’ordonnateur. C’est l’acte 1 d’une suite encore aujourd’hui inachevée. Le vendredi 22 novembre se tient le congrès des maires. Confronté au défi de l’ordre public, le président de la République décide de ne pas s’y rendre, et se contente de recevoir près de 2.000 élus au palais de l’Elysée pour une déambulation dînatoire entre jardins et buffets. Aux interminables palabres avec la France des écharpes tricolores, caractéristiques de ce congrès qui existe depuis plus d’un siècle, le président a préféré le happening, transformant les édiles en quémandeurs. Une photo par ci, une attention par là. Les actes 2 et 3 font vaciller le trône. Des symboles de l’Etat sont attaqués, des casseurs se mêlent aux manifestants. Qu’il s’agisse de l’ordre ou de la justice, on peine au sommet de l’Etat à répondre aux aspirations des Français. Il faut pourtant agir, et vite. Le 10 décembre 2018, le chef de l’Etat amorce une voie de sortie. Aux mesures d’urgence destinées à soutenir le pouvoir d’achat, il adjoint la promesse de l’écoute, fait vœu de modestie. Grand moment de catharsis collective, le grand débat national doit permettre de purger le malentendu entre le peuple et ses élites. Comment canaliser ce flot d’expression, remettre de la médiation au milieu de cette demande d’immédiateté ? Emmanuel Macron doit trouver des relais. C’est vers les maires, intronisés médiateurs en chef, qu’il décide de se tourner. 

Lorsqu’au XIXe siècle la République était menacée, c’est à l’Elysée qu’on les conviait pour que leur présence symbolise la concorde nationale. C’est tout le sens du banquet des maires du 22 septembre 1900. Trêve de mondanités, le peuple exige désormais que ce soit le président qui sorte de son palais. C’est donc un tour de France des maires qu’entreprend Emmanuel Macron. 

Presque cent jours s’écoulent du 15 janvier à ce 15 avril 2019. Les cent jours les plus importants du mandat d’Emmanuel Macron. Qui ne fait pas face à Blücher et à des armées coalisées des quatre coins de l’Europe, mais à la colère coagulée d’une partie du peuple de France qui a pris les ronds-points. Il ne s’agit cette fois pas d’une épopée visant à culbuter des armées étrangères mais de parer au plus pressé pour faire rentrer chez eux les contestataires. Pacifier les rues, rassurer les commerçants, permettre aux villes de retrouver la quiétude des jours chômés. 

De grands moyens sont employés. Le verbe présidentiel n’est qu’assaut d’amabilités pour des élus réhabilités en remparts de la République. La proximité est louée comme jamais, les corps intermédiaires reprennent vie. Dans la Ve République, c’est traditionnellement le député qui dispose du privilège d’interpeller l’exécutif, le mercredi après-midi à l’heure du goûter des enfants,  au cours des questions au gouvernement. Avec ses déplacements, le chef de l’Etat inaugure une nouvelle pratique politique : les questions au président, posées par les premiers magistrats des bourgs du coin. Triomphal retour des maires. Paradoxe d’une figure politique à l’incarnation toujours aussi forte mais dont le pouvoir s’amenuise. 

Le président ne s’arrête plus, le coup du débat est permanent. Commencé en Normandie, le 15 janvier 2019 devant 600 maires, son périple le porte à Souillac le 18 janvier à la rencontre des élus d’Occitanie. 6h46, 6h37, la durée des discussions affole les horloges. La campagne se poursuit avec les maires d’outre-mer, à l’Elysée, le 4 février (7h07). Les élus d’Ile-de-France ont le privilège de se voir associé des « acteurs associatifs » le 4 février à Evry (6h06). Emmanuel Macron gagne ensuite la Saône-et-Loire le 8 février. L’Indre, le 15. La Gironde, le 1er mars. La Bretagne, le 4 avril. Le 5 avril, la Corse a les honneurs de son ultime halte. Cent jours à courir les sous-préfectures et les salles polyvalentes, sous le regard bienveillant d’une Marianne bombant le torse ou d’un drapeau français ne prenant pas l’ombre d’un étendard européen, au milieu d’une foule aux écharpes tricolores. Le format est toujours le même. Le président introduit l’échange par un court propos liminaire, destiné à son auditoire de « facilitateurs ». Il demande aux maires de se dédoubler et les invites à lui faire part « des préoccupations des maires, élus de la République », puis des « attentes des citoyens ». Mais pourquoi seraient-elles différentes ?

Le chef de l’Etat comprend-il cette France des territoires ? Il n’a jamais exercé le moindre mandat local, ni été porté à la tête d’une commune. Son accession à l’Elysée a mis fin à près d’un demi-siècle d’histoire politique au cours duquel le président de la République française avait fait ses classes à l’échelon municipal. Valéry Giscard d’Estaing à Chamalières. François Mitterrand à Château-Chinon. Jacques Chirac à Paris. Nicolas Sarkozy, à Neuilly-sur-Seine, où il connut une notoriété nationale dans le tragique contexte d’une prise d’otage dans une école maternelle. François Hollande, à Tulle, dont il fit un fief électoral. 

A travers son périple, l’ancien banquier d’affaire se trouve confronté à un univers qui ne lui est pas familier, celui de la permanence et de l’enracinement. Les propos de Jean-Jacques Ciccolini, maire de la commune corse de Cozzano (270 habitants) qui accueillit le dernier grand débat, valent d’être rapportés. « Monsieur le président, la vie dans le haut village est faite de petits riens et l’addition ne fait jamais un grand tout. Le lien affectif, spirituel et viscéral avec le sol où s’enfonce et se nourrissent nos racines ne doit pas se dissoudre dans l’acétone de la rationalité administrative d’un monde monocorde […] Le plus bel endroit du monde se trouve à jamais au pied du clocher qui nous a vu naître. Au portail de l’école de la République où nous avons appris l’essentiel des savoirs. Aux marches de la mairie où, pour ma part, comme d’autres ici, j’ai choisi de servir mon village et mes administrés ». La salle se lève. Le président lui emboîte le pas. 

Extrait du livre de Jean-Victor Roux, "Les Sentinelles de la République, une histoire des maires de France", publié aux éditions du Cerf. 

Lien vers la boutique : ICI

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

02.

Béatrice Dalle se marie à nouveau, Katy Perry & Orlando Bloom décalent; Daniel Craig veut tout claquer avant de mourir; Kim Kardashian : sex-exploitée par sa mère ?; Angelina Jolie repart en guerre contre Brad

03.

Coronavirus : et voilà ce qui se serait passé si on n’avait rien fait contre l’épidémie

04.

Coronavirus : pourquoi l’Occident ne comprend pas ce qui a vraiment marché à Wuhan

05.

Coronavirus : pourquoi votre groupe sanguin a une influence sur votre risque d'être infecté

06.

Hydroxychloroquine : Didier Raoult dévoile une autre étude qui divise à nouveau la communauté scientifique

07.

Le marché de Rungis va proposer un service de vente en ligne et de livraison suite au confinement

01.

Saint-Denis, ville ouverte : ouverte au coronavirus !

02.

1050 milliards pour la BCE, 700 milliards de dollars pour le budget américain, 50 milliards d’euros pour le Français… d’où vient tout cet argent ?

03.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

04.

Coronavirus : La Chine tente d’échapper à ses responsabilités en trollant le monde

05.

Coronavirus : pourquoi votre groupe sanguin a une influence sur votre risque d'être infecté

06.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

01.

Coronavirus : la plus grande crise économique de tous les temps… ou pas. Car les armes existent pour la contrer

02.

Aussi inquiétante que le Covid-19, la crise de la raison ? Gourous et boucs émissaires font leur retour

03.

Chloroquine : les doutes qui pèsent sur la rigueur de l’étude du professeur Raoult expliqués par un biostatisticien

04.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

05.

Lutte contre le Coronavirus : ces failles intellectuelles qui fragilisent la méthode française

06.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
edac44
- 04/03/2020 - 10:29
@Loupdessteppes
Un génie !... Jeff Bezos ???
hum !...
seulement un visionnaire pour faire du fric ==> http://bit.ly/2TEINOz

Adolphe Hitler était aussi un génie dans son genre, Joseph Staline également !...

A eux deux, ils totalisent plusieurs dizaines de millions de morts et font partie à jamais de tous les livres d'histoire.

D'autres se sont illustrés par leurs apports, à la médecine, aux sciences, la littérature, la physique , la chimie, cela n'a pas gonflé pour autant leur compte en banque et pourtant à jamais éternels !...

Quid d'un" Bezos" dans trente ans, das cinquante ans, ...

Si pour vous, le génie se résume à la hauteur d'un compte en banque, alors vous devez surement admirer ce "brillant cerveau" qu'est
Donald Trump !...

Effectivement, nous n'avons pas les mêmes valeurs !...
Loupdessteppes
- 29/02/2020 - 17:30
Edac44 : Jeff Bezzos est un génie (sic) et vous ?
Jaloux, haut-fonctionnaires (re-sic), maire de France ? “L’élévation d’un homme au-dessus des autres ne se justifie que s’il apporte à la tâche commune l’impulsion et la garantie du caractère.” Charles de Gaulle.
edac44
- 29/02/2020 - 10:04
Ca donne envie d'acheter le bouquin de Jean Victor Roux
mais chez le libraire du coin, hein !...
pas sur "Amazon"
Pour mémoire :
EN UN AN, LA FORTUNE DE JEFF BEZOS A PROGRESSÉ, DE 7,7 MILLIONS D'EUROS PAR HEURE
soit 2.200 euros environ par seconde !...
et vous ???