En direct
Best of
Best of du 21 au 27 mars
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Le marché de Rungis va proposer un service de vente en ligne et de livraison suite au confinement

02.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

03.

Coronavirus : ces cadavres dans le placard qui gênent la Chine dans son offensive de charme

04.

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

05.

Covid-19... et les autres : pourquoi le nombre de maladies infectieuses est reparti à la hausse au 21e siècle

06.

Pour les aider à faire face à l'épidémie, le Portugal régularise tous ses sans-papiers

07.

Béatrice Dalle se marie à nouveau, Katy Perry & Orlando Bloom décalent; Daniel Craig veut tout claquer avant de mourir; Kim Kardashian : sex-exploitée par sa mère ?; Angelina Jolie repart en guerre contre Brad

01.

Saint-Denis, ville ouverte : ouverte au coronavirus !

02.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

03.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

04.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

05.

Coronavirus : pourquoi l’Occident ne comprend pas ce qui a vraiment marché à Wuhan

06.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

01.

Aussi inquiétante que le Covid-19, la crise de la raison ? Gourous et boucs émissaires font leur retour

02.

Chloroquine : les doutes qui pèsent sur la rigueur de l’étude du professeur Raoult expliqués par un biostatisticien

03.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

04.

Lutte contre le Coronavirus : ces failles intellectuelles qui fragilisent la méthode française

05.

Et maintenant voici Emmanuel la - menace - : « on se souviendra de ceux qui n’auront pas été à la hauteur » !

06.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

ça vient d'être publié
pépites > France
Un boost pas comme les autres
Le confinement dynamise les révisions du Code de la route
il y a 38 min 25 sec
Les marques sont elles aussi solidaires
Coca-Cola et d'autres marques créent des logos de «distance sociale»
il y a 1 heure 34 min
décryptage > Culture
ATLANTI-CULTURE

Le cauchemar

il y a 2 heures 50 min
pépites > Santé
Une nouvelle pénurie à cause du Covid-19
Vers une pénurie mondiale de préservatifs ?
il y a 3 heures 7 min
light > Insolite
Une perte musicale
Alan Merrill, auteur-compositeur " I Love Rock 'N' Roll '', décède du coronavirus à 69 ans
il y a 3 heures 56 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Les applications qui peuvent vous aider à supporter le confinement
il y a 4 heures 45 min
décryptage > France
Coronavirus

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

il y a 5 heures 3 min
décryptage > Economie
Contre-intuitif

Coronavirus : pourquoi la mondialisation est le meilleur remède pour nous sortir de la crise

il y a 6 heures 8 min
décryptage > International
Choix cornélien

Sauver l’économie ou sauver des vies ? Pourquoi les citoyens occidentaux ne sont pas plus au clair que leurs gouvernements

il y a 6 heures 39 min
décryptage > International
Superpuissance en construction

Coronavirus : ces cadavres dans le placard qui gênent la Chine dans son offensive de charme

il y a 7 heures 35 min
pépites > International
Israel
Coronavirus: Benjamin Netanyahu placé en quarantaine
il y a 1 heure 22 min
décryptage > International
LES ENTREPRENEURS PARLENT AUX FRANÇAIS

Les Virus, l’économie, les politiques et la mort. Premières leçons de la gestion de la pandémie

il y a 2 heures 12 min
décryptage > Culture
ATLANTI-CULTURE

Contes de la rue Broca

il y a 2 heures 56 min
pépites > France
Un transfert pas comme les autres
Coronavirus: le transfert de patients s'accélère, l'épidémie aussi
il y a 3 heures 25 min
pépite vidéo > Insolite
"Pour Corona"
Les hymnes du confinement
il y a 4 heures 16 min
décryptage > France
En finir avec les pythies de mauvaises aventures

Étatisation et protectionnisme : les deux maux qui nous menacent probablement plus qu’une répétition de 1929

il y a 4 heures 49 min
décryptage > Economie
En espérant en tiré des leçons

COVID-19 : la pandémie sanitaire et financière en 5 tableaux

il y a 5 heures 33 min
décryptage > International
Alternative

La santé ou l’économie ? Petites réflexions philosophiques sur un vrai dilemme

il y a 6 heures 16 min
décryptage > Santé
Coronavirus

Covid-19... et les autres : pourquoi le nombre de maladies infectieuses est reparti à la hausse au 21e siècle

il y a 7 heures 11 min
décryptage > France
Vers une pénurie?

L‘agriculture cherche 200 000 saisonniers pour éviter une pénurie alimentaire et surtout une rupture de Vitamine C. Et ça n’est pas à l’Etat de trouver une solution ..

il y a 7 heures 49 min
© JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP
© JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP
Pas d'union à l'horizon

Municipales : Marine Le Pen maintient sa fervente opposition à l’union (locale) des droites

Publié le 18 février 2020
Marine Le Pen a déclaré vouloir prouver la capacité de rassemblement du RN en soutenant la candidature aux municipales de l'ex-président LR de l'Hérault à Sète. Elle a pourtant démenti toute prise de position en faveur de l'union des droites.
Guillaume Bernard est maître de conférences (HDR) à l’ICES (Institut Catholique d’Etudes Supérieures). Il a enseigné ou enseigne dans les établissements suivants : Institut Catholique de Paris, Sciences Po Paris, l’IPC, la FACO… Il a rédigé ou codirigé...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Guillaume Bernard
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Guillaume Bernard est maître de conférences (HDR) à l’ICES (Institut Catholique d’Etudes Supérieures). Il a enseigné ou enseigne dans les établissements suivants : Institut Catholique de Paris, Sciences Po Paris, l’IPC, la FACO… Il a rédigé ou codirigé...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Marine Le Pen a déclaré vouloir prouver la capacité de rassemblement du RN en soutenant la candidature aux municipales de l'ex-président LR de l'Hérault à Sète. Elle a pourtant démenti toute prise de position en faveur de l'union des droites.

Atantico : Le soutient de Marine le Pen à Sébastien Pacull n'était-il pas seulement conjoncturel, expliquant ce qui aussi s'apparenter à un revirement éclair ?

Guillaume Bernard : Il me semble qu'elle s'enferre par son démentis dans sa stratégie du ni droite ni gauche. Pour autant, le RN est confronté a une vraie difficulté pour présenter des listes aux municipales. Il a de nombreux électeurs mais très peu de candidats, d'élus et de collaborateurs d'élus... Elle doit donc consentir à porter son soutien à d'autre listes non RN sans pour autant accepter l'idée d'une unité de la droite.

La stratégie du RN n'est-elle pas en définitive plus portée sur la prédation de l’électorat et des élus LR ? Etant donné la fragilité actuelle de ce dernier, n'est-ce pas une stratégie potentiellement plus payante ?

Je crois que le RN aurait tout intérêt d'essayer de capter l’électorat et les élus locaux de droite qui refusent la convergence Macron, étant donné que les digues psychologiques sont tombées. Maintenant elle fait partie de ce personnel politique, à l'image de Nicolas Dupont-Aignant, qui confond l'union avec la fusion/absorption. Dans cette optique, elle veut des ralliés et non pas des alliés. Et c'est toute la limite de sa stratégie. 
 
Elle parie effectivement sur le l'implosion à moyen terme de LR. Mais elle sait aussi qu'elle n'est pas nécessairement la candidate naturelle à droite. A ce titre, le fait qu'elle se soit annoncée comme candidate pour 2022 si tôt est selon moi le signe d'une certaine fébrilité. Dès lors, sa prise de position à Sète m’apparaît plus comme un cas d’espèce plus qu'un revirement dans sa stratégie. Quand à l’implosion de LR, c'est effectivement une possibilité. Il faut toutefois rester prudent : c'est un parti qui a encore beaucoup d'élus locaux. S'il aura certainement des difficultés avec la présidentielle, en revanche, les élections locales peuvent être un moyen de survie pour ce parti. En tout état de cause il ne va pas disparaître tout de suite.

Derrière la question des élus qui peuvent ou non vouloir trouver des accords avec le RN, il demeure la question de l’électorat. Pour pouvoir l’emporter au second tour des présidentielles il faut d'abord rassembler son camp et ensuite élargir. Or comme je l'ai dit, il me semble que Marine le Pen s'enferre dans d'idée que le clivage droite/gauche a disparu. Que ce clivage ait évolué dans ses définitions intrinsèques, c'est une chose, mais le spectre politique dans un clivage droite/gauche demeure et les imaginaires qui vont avec aussi. Marine Le Pen s'imagine qu'elle peut trouver du patriotisme à droite comme à gauche. Or le logiciel idéologique de la gauche demeure internationaliste malgré les saillie patriotiques d'un Jean-Luc Mélenchon. Car la LFI n'en finit pas de se laisser tenter par la dialectique communautariste/indigéniste. Elle persiste à confondre le sociologique et l'idéologique :  certes elle peut rallier des électeurs de gauche ponctuellement, mais cela ne signifie pas que les clivages idéologiques profonds sont indépassables et cela elle ne peut le nier. 

Outre l’aspect purement politique et électoral, quel intérêt idéologique aurait Marine Le Pen à soutenir des listes d'union des droites ? Les deux appareils RN/LR s'estimant être définitivement irréconciliables sur de nombreux points ?

C'est dans la continuité de mon précédent raisonnement. Derrière le clivage souverainiste/mondialiste il demeure des imaginaires politiques irréconciliables. On peut mettre d'accord des gens contre une menace commune, c'est relativement aisé. mais c'est autre de chose de les faire adhérer à un programme commun. Si Marine Le Pen parvenait à se faire élire, et elle le peut, sans véritable bloc à droite elle pourrait se retrouver paralysée dans son action. L'opposition qu'elle utilise entre mondialistes et patriotes est réelle mais cette opposition se décline sur de nombreux autres sujets : protectionnisme, identité, immigration, bio-éthique... . Or sur ces thèmes là, le clivage demeure très fort voire antagoniste entre droite et gauche. On ne peut pas bâtir un programme présidentiel sur une convergence de façade qui omet des thèmes centraux qui eux ne font pas l'unité dans le "bloc souverainiste". Pire, dès lors elle ne prend pas la peine proposer un discours sur l'ensemble de ces thèmes. Elle se focalise un seul et néglige les autres. C'est ce qui à l’origine de son refus obstiné de viser l'union des droite. Elle ne pourra gagner qu'en réalisant, au-delà des structures partisane, une convergence idéologique avec des thèmes propres à la droite : autorité de l'état, sécurité, souveraineté comme instrument et pas comme finalité, libertés économique et sociale, principe de subsidiarité dans la société civile, refus de la marchandisation de la personne et bien sûr la question de la défense de l'identité française. Ces thèmes peuvent résumer la droite actuellement au-delà de ses divergences. Ces idées sont partageables par plus de 80% de l’électorat RN/LR/DLR. Cela pourrait représenter, potentiellement, 35 et 40% de l’électorat dés le premier tour. Au lieu de cela, les meneurs des partis droite continuent de raisonner en terme de structures partisanes. Ils n'envisagent pas de dépassement de ces structures. C'est d'ailleurs à ce titre que je préfère parler d'unité de la droite plutôt que d'union des droites. 
 
Si Marine Le Pen avait profité de l’occasion des municipales pour modifier sa ligne stratégique elle aurait pu couper l'herbe sous le pied de ses concurrents possibles pour 2022 tels que Marion Maréchal, Zemmour ou Poisson. Au lieu de cela elle se cornerise. Car il y aura des tentatives de propulsion de candidatures alternatives à la sienne. Attention je ne dis pas que la candidature d'un de ses trois noms est une certitude, je ne suis pas dans leur tête. Mais des personnalités cohérente et sans langue de bois comme Zemmour ou ayant pris le soin de se mettre à l'écart de du RN comme Marion Maréchal, bénéficiant en outre d'une importante visibilité médiatique, pourraient s'imposer comme des figures fédératrices. Marine le Pen, malgré d'évidentes qualité et des résultats historiques aux présidentielles n'est pas parvenusà s'élargir à droite.
 
Il n'y aura jamais d’alliance entre les deux formations politiques RN/LR c'est très clair. Soit l'une des deux forces, a priori le RN, sera capable d’absorber l'autre soit il n'y aura d'autre solution que le dépassement de leurs structures respectives. J'estime moi qu'aucune des ces forces n'est en capacités de réaliser l'union avec ses propres forces. Il faut donc impérativement dépasser les structures pour atteindre une convergence d'ordre psychologique (enracinement, notion de limites...), idéologique et programmatique. Présentées en aveugle, les idées de droite sont majoritaires dans le pays mais dés lors qu'elles sont étiquetées elles échouent. Les grands partis de droite ont échoués à rassembler autour d'eux. En revanche ils peuvent parvenir à construire une union au-delà d'eux.
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Le marché de Rungis va proposer un service de vente en ligne et de livraison suite au confinement

02.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

03.

Coronavirus : ces cadavres dans le placard qui gênent la Chine dans son offensive de charme

04.

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

05.

Covid-19... et les autres : pourquoi le nombre de maladies infectieuses est reparti à la hausse au 21e siècle

06.

Pour les aider à faire face à l'épidémie, le Portugal régularise tous ses sans-papiers

07.

Béatrice Dalle se marie à nouveau, Katy Perry & Orlando Bloom décalent; Daniel Craig veut tout claquer avant de mourir; Kim Kardashian : sex-exploitée par sa mère ?; Angelina Jolie repart en guerre contre Brad

01.

Saint-Denis, ville ouverte : ouverte au coronavirus !

02.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

03.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

04.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

05.

Coronavirus : pourquoi l’Occident ne comprend pas ce qui a vraiment marché à Wuhan

06.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

01.

Aussi inquiétante que le Covid-19, la crise de la raison ? Gourous et boucs émissaires font leur retour

02.

Chloroquine : les doutes qui pèsent sur la rigueur de l’étude du professeur Raoult expliqués par un biostatisticien

03.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

04.

Lutte contre le Coronavirus : ces failles intellectuelles qui fragilisent la méthode française

05.

Et maintenant voici Emmanuel la - menace - : « on se souviendra de ceux qui n’auront pas été à la hauteur » !

06.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
hoche38
- 19/02/2020 - 17:15
Quelle est dure, la réalité des équations politiques!
Surtout quand: RN + LR = 1 + 0
cmjdb
- 18/02/2020 - 15:55
RN/LR
Pour les Municipales, les candidats , sensés être de droite LR, la "jouent honteuses" sous des étiquettes fantaisistes "Alliance des Maires" "Maires de Provinces" etc... Les ralliements du 2ème tour seront facilement "attrape tout" et au 3ème tour , opportunistes de tout poil , devenus "Grands Electeurs" donneront le ton au Sénat ! PAUVRE FRANCE ! PAUVRE DEMOCRATIE !
JG
- 18/02/2020 - 14:49
Bonne analyse
D'autant plus que l'ensemble des médias "mainstream" étant tenus par la gauche et l'extrême gauche, son refus (et celui de LR, il ne faut pas tout lui imputer) d'alliance la transforme en bouc émissaire idéal, machine à faire élire n'importe quel candidat qualifié contre elle au deuxième tour.