En direct
Best of
Best of du 15 au 21 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

02.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

03.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

04.

Coronavirus : Italie, Corée du Sud et contaminations non détectées, la France se prépare-t-elle assez à une potentielle pandémie ?

05.

Yassine Belattar trouve que Jean Messiha a "une tête de chameau". Et SOS racisme applaudit !

06.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

07.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

01.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

04.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

Coronavirus : Italie, Corée du Sud et contaminations non détectées, la France se prépare-t-elle assez à une potentielle pandémie ?

01.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

02.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

06.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

ça vient d'être publié
light > France
Liberté religieuse
Asia Bibi va être reçue par Emmanuel Macron vendredi 28 février dans le cadre de sa demande d'asile
il y a 7 min 59 sec
light > Justice
Conséquences judiciaires de la vague #MeToo
Harvey Weinstein a été reconnu coupable à New York d'agression sexuelle et de viol
il y a 3 heures 7 min
light > Media
Disparition d'une grande figure des médias
Mort d'Hervé Bourges à l'âge de 86 ans
il y a 4 heures 14 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Mégère apprivoisée" de William Shakespeare : féministe ou pas, telle est la question !

il y a 6 heures 10 min
pépites > Justice
Renvoi
Grève des avocats : le procès de François Fillon et de son épouse Penelope est renvoyé au mercredi 26 février
il y a 6 heures 37 min
pépites > Justice
Terrorisme
Nicole Belloubet révèle qu'une quarantaine de djihadistes vont sortir de prison en 2020 et près de 300 d'ici 2023
il y a 8 heures 4 min
décryptage > Economie
Diplomatie

L'euro au plus bas par rapport au dollar : pourquoi, jusqu’où ?

il y a 10 heures 11 min
décryptage > Economie
Disraeli Scanner

La République une et indivisible d’Emmanuel Todd

il y a 10 heures 44 min
décryptage > Terrorisme
Etat islamique

Vous pensiez Daesh battu ? Revoyez votre copie

il y a 11 heures 28 min
décryptage > Politique
Leçons

Le Fillonisme, ce deuil non accompli qui revient hanter la droite

il y a 12 heures 1 min
light > Culture
"Lucky 7"
Justin Bieber a détrôné le record d'Elvis Presley sur le marché musical américain avec son septième album numéro un des charts
il y a 2 heures 26 min
pépites > Santé
Multiplication de cas
Selon l'OMS, le monde doit se préparer à une "éventuelle pandémie"
il y a 3 heures 39 min
pépites > Europe
Enquête en cours
Allemagne : une voiture fonce sur la foule lors d'un carnaval de la ville de Volkmarsen
il y a 5 heures 1 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le chemin de la Garenne" de Michel Onfray : pèlerinage lucide et sombre sur le chemin de l’enfance

il y a 6 heures 19 min
décryptage > International
Les entrepreneurs parlent aux Français

Le centre ? Quel centre ? Le socialisme gagne les USA et le centre quitte la vie politique mondiale. Pourquoi ?

il y a 7 heures 49 min
pépite vidéo > Europe
Zones d'ombre
Inquiétudes en Europe : comment le coronavirus a-t-il pu arriver en Italie si rapidement ?
il y a 9 heures 20 min
décryptage > Politique
Qu'est-ce qu'on se marre avec lui…

Yassine Belattar trouve que Jean Messiha a "une tête de chameau". Et SOS racisme applaudit !

il y a 10 heures 27 min
décryptage > Santé
Lutte contre le Covid-19

Coronavirus : Italie, Corée du Sud et contaminations non détectées, la France se prépare-t-elle assez à une potentielle pandémie ?

il y a 10 heures 59 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Et si le principal obstacle sur la route des voitures autonomes était… la neige et la pluie ?
il y a 11 heures 49 min
décryptage > Politique
Paysage politique

Etiquettes partisanes : le paradoxe des municipales

il y a 12 heures 18 min
© Fabrice COFFRINI / AFP
© Fabrice COFFRINI / AFP
La neutralité n’a pas d’odeur

Scandale Crypto AG : mais que ne vendraient pas les Suisses pour de l’argent ?

Publié le 14 février 2020
Le Washington Post a révélé que la société suisse Crypto AG, spécialisée dans la fabrication de dispositifs de chiffrements était en réalité détenue par les services de renseignement américains et, à l'époque de la guerre froide, ouest-allemands. Des gouvernements faisaient confiance pour assurer la confidentialité des communications de leurs soldats et diplomates.
Eric Denécé, docteur ès Science Politique, habilité à diriger des recherches, est directeur du Centre Français de Recherche sur le Renseignement (CF2R).
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Eric Denécé
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Eric Denécé, docteur ès Science Politique, habilité à diriger des recherches, est directeur du Centre Français de Recherche sur le Renseignement (CF2R).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le Washington Post a révélé que la société suisse Crypto AG, spécialisée dans la fabrication de dispositifs de chiffrements était en réalité détenue par les services de renseignement américains et, à l'époque de la guerre froide, ouest-allemands. Des gouvernements faisaient confiance pour assurer la confidentialité des communications de leurs soldats et diplomates.

Atlantico.fr : Le Washington Post a révélé cette semaine que la société suisse Crypto AG, spécialisée dans la fabrication de dispositifs de chiffrements, à laquelle de nombreux gouvernements faisaient confiance pour assurer la confidentialité des communications de leurs espions, soldats et diplomates, était en réalité détenue par les services de renseignement américains et, à l'époque de la guerre froide, ouest-allemands. 

Pendant plus de 40 ans de nombreux pays faisaient confiance à cette société suisse en raison notamment du statut "neutre" du pays. Seuls l'URSS et la Chine avaient préféré ne pas y avoir recours. Comment expliquer qu'aucun pays ne se soit plus amplement renseigné au sujet d'une entreprise qui assurait la confidentialité de nombreuses communications classées "top secrètes" ? Cela fait-il majoritairement dû au statut neutre de lasuisse ? 

Eric Dénécé : La confiance qu’a longtemps inspiré CRYPTO AG reposait sur trois réalités :

- La qualité de ses produits. La société suisse était indéniablement l’une des meilleures sur le marché, devançant ses concurrents américains et français, notamment. Ses ingénieurs et ses systèmes étaient d’une grande fiabilité, c’étaient de véritables mécaniques de précision, comme souvent les productions industrielles suisses

- La neutralité de la Confédération helvétique. Cette neutralité apparaissait comme la garantie certaine pour les utilisateurs que le vendeur ne piégerait pas ses systèmes, ne communiquerait pas de données sensibles ou ne transmettrait pas la liste de ses utilisateurs à des pays tiers.

- Le secret bancaire. Les paiements pour l’achat de ces équipements particuliers pouvaient se faire de manière discrète et donc échapper à une surveillance des flux financiers, encore balbutiante pendant l’affrontement Est/Ouest.

Nos amis Suisses ont toujours très bien su jouer de ces deux arguments pour faire prospérer leurs affaires.

Ce sont là trois raisons qui ont contribué aux succès commerciaux de CRYPTO AG

A-t-on une idée concrète du type d'informations obtenues par la CIA et les services secret ouest-allemands grâce à ce montage ?  Peut-on aller jusqu'à dire que ce "gros coup en matière d'intelligence" a permis au bloc de l'Ouest de remporter la guerre froide ? 

 Non, rien n’a été communiqué à ce sujet, mais il est possible de l’imaginer : 

- En premier lieu, la liste des utilisateurs (Etats, services, individus, nombre de machines, localisation, etc…) ce qui est très important en matière de renseignement car cela permet le ciblage d’opérations offensives.

- En second lieu, le type de matériel vendu et de chiffrement utilisé, ce qui permet – ou facilite – le déchiffrement des messages que les utilisateurs transmettent.

- Enfin et surtout, le piégeage – dont on peut penser qu’il a été systématique – c’est-à-dire l’installation d’un dispositif caché dans ces machines pour lire ce qu’elles émettent.

Rappelons-nous cependant qu’une grande partie de ce travail de l’ombre s’est effectué avant l’apparition d’internet et de la téléphonie GSM, lesquels ne se sont généralisés qu’à l’issue de la Guerre froide. Il s’agissait donc pour l’essentiel de chiffrement de communications radio ou filaires. Il était alors essentiel de localiser et d’intercepter les émissions radios ou de « dériver » les lignes téléphoniques afin de pouvoir les écouter.

Mais CRYPTO AG a également travaillé, depuis les années 1990 sur les GSM et très vraisemblablement sur l’informatique.

Il convient toutefois de relativiser le rôle de cette opération dans le cadre de la Guerre froide puisque les Soviétiques n’utilisaient pas cette société… et que rien ne nous dit qu’ils n’y avaient pas infiltré d’agents (car il s’agissait d’un objectif de choix) ou qu’ils n’étaient pas au courant de cette opération.

Elle a probablement davantage servi à écouter les dictatures d’Amérique latine,les pays arabes, et les alliés occidentaux des Etats-Unis… comme c’est toujours le cas aujourd’hui avec la NSA.

C’est surtout une très belle opération d’intelligence économique : la prise de contrôle d’une société étrangère. Cela a permis aux Américains et aux Allemands de priver les Suisses d’une partie de leur autonomie et d’utiliser leur réputation pour s’infiltrer dans de nombreux autres Etats….

Quels pourraient être les conséquences d'une telle révélation ? S'attend-on à des répercussions juridiques ou diplomatiques ? 

C’est d’abord une révélation qui porte atteinte à la réputation de la Suisse. Les Américains semblent s’attacher à réduire le crédit de nos voisins depuis plusieurs années, après les avoir obligés à lever leur secret bancaire et avoir conduit des poursuites anticorruption sur leur propre sol, entre autres…

C’est surtout la fin de la vie probable de la société CRYPTO INTERNATIONAL (qui a racheté CRYPTO AG) qui va perdre tout crédit auprès de tous ses utilisateurs et acheteurs potentiels, qui vont s’empêcher de changer de systèmes. D’ailleurs, il se déroule probablement déjà dans l’ombre une compétition féroce entre fournisseurs pour se substituer à la société suisse… et entre services pour prendre le contrôle de ces nouveaux systèmes.

Il convient aussi de se poser la question de savoir pourquoi cette information sort maintenant et qui y a intérêt. Certes, les techniques de chiffrement ont considérablement évolué et CRYPTO AG n’est plus en pointe. Mais des enjeux cachés nous échappent très probablement. Comme toujours dans les dossiers de renseignement, les non-initiés ne perçoivent que la partie émergée de l’Iceberg.

Observons seulement que l’information sort dans les médias parce que les Américains ne sont plus actionnaires de CRYPTO AG et qu’ils sont certainement intéressés par les marchés de renouvellement à venir…

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

02.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

03.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

04.

Coronavirus : Italie, Corée du Sud et contaminations non détectées, la France se prépare-t-elle assez à une potentielle pandémie ?

05.

Yassine Belattar trouve que Jean Messiha a "une tête de chameau". Et SOS racisme applaudit !

06.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

07.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

01.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

04.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

Coronavirus : Italie, Corée du Sud et contaminations non détectées, la France se prépare-t-elle assez à une potentielle pandémie ?

01.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

02.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

06.

La réaction de la femme de Griveaux

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
hoche38
- 14/02/2020 - 12:11
Ils devraient avoir honte!
Ces Suisses sont bien condamnables à vendre leurs services pour de l'argent. Ils devraient avoir honte. Nous en France, il est vrai qu'il nous arrive de vendre les biens de la République mais au moins, c'est toujours pour le réconfort moral de leurs acquéreurs.