En direct
Best of
Best of du 28 mars au 3 avril
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Belgique : le stock stratégique de masques a été détruit pour faire de la place aux migrants

02.

Fléau de crise : 6 mesures pour contrer les petits chefs qui aggravent la situation sanitaire et économique

03.

Coronavirus : L'Espagne premier pays européen à envisager un revenu universel

04.

Trump / Macron : le match des sondages par (gros) temps de Coronavirus

05.

Coronavirus : Pour Bruno Le Maire, la France va "vraisemblablement" connaître sa pire récession depuis 1945

06.

Corona-krach : Comment échapper à la méga crise américaine qui semble se profiler ?

07.

Radioscopie des foyers épidémique français : ces semaines pendant lesquelles l’épidémie aurait encore pu être limitée

01.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

02.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

03.

Belgique : le stock stratégique de masques a été détruit pour faire de la place aux migrants

04.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

05.

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

06.

Alors que tout s’effondre, l’économie et le moral, une seule bonne nouvelle : les banques ne feront pas faillite

01.

Ce risque politique énorme que prend le gouvernement en ne limogeant pas le Préfet Lallement

02.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

03.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

04.

Crise sanitaire et manque de réactivité : la France est-elle dirigée par des fonctionnaires non élus ?

05.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

06.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Santé
Scandale
Une infirmière montre l'état catastrophique des nouvelles blouses reçues par son hôpital
il y a 13 heures 9 min
Surchauffe
Le mois de mars parmi les plus chauds jamais enregistrés
il y a 14 heures 23 min
décryptage > Economie
Les entrepreneurs parlent aux Français

Confiner c’est mourir un peu. Ne pas le préparer, c’est mourir sûrement.

il y a 14 heures 58 min
Alerte
La WWF alerte sur les conséquences d'une reprise économique pouvant aggraver la crise climatique
il y a 15 heures 46 min
pépites > Economie
Économie
Coronavirus : Pour Bruno Le Maire, la France va "vraisemblablement" connaître sa pire récession depuis 1945
il y a 18 heures 17 sec
pépite vidéo > International
Israël
L'église du Saint-Sépulcre à Jérusalem ferme pour cause de coronavirus
il y a 18 heures 25 min
décryptage > Société
Allah n’y est pour rien.

Coronavirus : quand Libération fait le tri entre les religions…

il y a 19 heures 30 min
décryptage > Société
Économie/société

Une autre stratégie : la bourse ET la vie

il y a 20 heures 4 min
décryptage > Santé
Covid19

Radioscopie des foyers épidémique français : ces semaines pendant lesquelles l’épidémie aurait encore pu être limitée

il y a 20 heures 47 min
décryptage > Politique
Forte tête

Trump / Macron : le match des sondages par (gros) temps de Coronavirus

il y a 21 heures 23 min
pépites > Economie
Économie
Coronavirus : L'Espagne premier pays européen à envisager un revenu universel
il y a 13 heures 55 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Brigitte Kermel "Le secret d'Hemingway" : L’ “histoire vraie” romancée du mal-être du fils d’Hemingway. Un récit un peu décevant

il y a 14 heures 48 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Commandant de sous-marin" François Dupont : Vingt mille mots sous les mers : un embarquement fascinant !

il y a 15 heures 3 min
pépites > Société
Piégées
Confinement : Castaner "confirme" la hausse des violences familiales
il y a 17 heures 41 min
pépites > International
Extension du virus
Coronavirus : Un mammifère d'un zoo de New-York contaminé
il y a 18 heures 15 min
décryptage > Economie
Menace économique

Corona-krach : Comment échapper à la méga crise américaine qui semble se profiler ?

il y a 19 heures 21 min
décryptage > Economie
Économie

La pandémie telle que vue et prévue par les marchés financiers

il y a 19 heures 45 min
décryptage > Economie
Économie

La France malade de sa désindustrialisation (et de l’euro...?)

il y a 20 heures 24 min
rendez-vous > Social
La minute tech
Coronavirus : l’impression 3D à notre secours
il y a 20 heures 57 min
décryptage > Economie
Économie

Relance budgétaire européenne : une imagination débordante de Bruxelles mais aucune mise en œuvre concrète. La faute à qui ?

il y a 21 heures 42 min
© KENZO TRIBOUILLARD / AFP
© KENZO TRIBOUILLARD / AFP
Guerre des bandes ?

Ces bandes de délinquants qu’on laisse dériver à Paris

Publié le 04 février 2020
Un adolescent de 14 ans est mort, la semaine dernière, dans le Xème arrondissement de Paris à la suite d'une rixe. Un décès qui remet en lumière le phénomène des bandes à Paris. Un phénomène qui est loin d'être nouveau mais n'a pourtant jamais été résolu.
Xavier Raufer est un criminologue français, directeur des études au Département de recherches sur les menaces criminelles contemporaines à l'Université Paris II, et auteur de nombreux ouvrages sur le sujet. Dernier en date:  La criminalité organisée...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Xavier Raufer
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Xavier Raufer est un criminologue français, directeur des études au Département de recherches sur les menaces criminelles contemporaines à l'Université Paris II, et auteur de nombreux ouvrages sur le sujet. Dernier en date:  La criminalité organisée...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Un adolescent de 14 ans est mort, la semaine dernière, dans le Xème arrondissement de Paris à la suite d'une rixe. Un décès qui remet en lumière le phénomène des bandes à Paris. Un phénomène qui est loin d'être nouveau mais n'a pourtant jamais été résolu.

Atlantico : Le phénomène des bandes à Paris n’est pas nouveau. Il est connu depuis longtemps et malgré la mise en place en 2009 d’une cellule de suivi des bandes le problème subsiste aujourd’hui. Le 30 janvier dernier un adolescent de 14 ans est mort lors d’un affrontement entre une trentaine de personnes. Comment expliquer que l’on arrive pas à résoudre ce type de problème ? 

Xavier Raufer : Pas nouveau – Ô combien. Le premier grand article que j’ai publié à ce sujet avec un collègue remonte à 1993, sur deux grandes pages, dans France-Soir. 27 ans ! Et depuis, les choses n’ont fait que s’aggraver :

- les territoires où opèrent ces bandes sont désormais bien plus vastes, dans certains quartiers et quasiment toute les périphéries des métropoles, et d’abord celle de Paris,

- les trafics dont vivent ces bandes, stupéfiants, proxénétisme dit « des cités », pillage des camions et « marchés aux voleurs », squats payants pour migrants (« marchands de sommeil ») se sont diversifiés, aggravés, pérennisés,

- les guerres de bandes sont plus fréquentes et plus graves, ce qui explique notamment la hausse des homicides en 2019,

- les émeutes que suscitent ces bandes pour protéger leurs « territoires libérés » sont plus spectaculaires, plus destructrices de l’environnement péri-urbain – et là aussi, plus fréquentes. – Voir les émeutes incendiaires au Nouvel an, Halloween, 14 juillet, etc.

Or depuis la décennie 1990, un important travail de renseignement sur ces bandes a été effectué, d’abord à la préfecture de police de Paris – mais nul ne s’en sert, ni dans le registre préventif, ni répressif. Pourquoi ? Environ 90% des jeunes de ces bandes sont issus de l’immigration : de successifs – mais aussi pusillanimes – gouvernements ont ainsi été paralysés par le politiquement correct et la bienséance et n’ont rien fait du tout – en presque trente ans.

Quelles solutions politiques sont possibles pour endiguer une telle manifestation de violence ? 

Le volet politique préventif de toute politique anti-bandes porte un nom célèbre en France depuis le président Mitterrand : la « Politique de la ville ». Notons d’abord que nommer un phénomène de façon délibérément fausse - là aussi, bienséance oblige – est un désastre. Comment donner le bon traitement quand on nomme mal la maladie ?

Car bien sûr, ce n’est pas « la ville » qui pose problème, mais bien ceux qui y vivent. Évitant en permanence la nomination du phénomène, socialistes et libéraux ont en fait, depuis bientôt cinquante ans, vissé le couvercle sur la marmite en implorant la divine providence qu’elle n’explose pas – tant qu’ils sont aux affaires. Ensuite ? Après moi, le déluge.

La solution, tout le monde la connaît :

- Faire un atlas des bandes, où elles sont, qui y adhère, leurs trafics et infractions. Comme dit plus haut, au moins pour l’Île-de-France, ce travail est quasiment accompli.

- Cibler et réprimer leurs noyaux durs, selon les infractions commises : rien n’est pire que l’impunité sur des cerveaux juvéniles un peu fragiles. Sur tous cercles extérieurs des bandes, d’abord, l’injonction pénale : interdiction de fréquenter certains quartiers ou autres voyous. Une bande est toujours territoriale, faite d’individus issus des mêmes immeubles ou clans. Fermement appliquée, l’injonction pénale est un fort efficace dissolvant à bandes et gangs.

- Enfin, pour la population des quartiers où émergent et sévissent ces bandes, toute la « politique de la ville » qu’on voudra. Là, les idées et propositions de M. Borloo étaient souvent pertinentes.

Mais voilà, M. Macron s’en moque et à évincé M. Borloo. Depuis, le Conseil présidentiel des villes agonise loin, justement, de son président, qui n’y met pas les pieds et où les démissions se multiplient.

La politique pénale et judiciaire est caractérisée par un certain laxisme à ce propos depuis une dizaine d’années. N’est-ce pas le synonyme d’un relâchement des autorités ?  

« Certain laxisme » est sans doute l’euphémisme du siècle. Ces bandits sont dans l’impunité quasi-totale. La répression des gilets jaunes est féroce, mais les voyous des cités sont fort rarement interpellés pour les incendies, émeutes, etc. qu’ils commettent ; et s’ils sont déférés, encore moins sanctionnés par la justice.

Mais voilà, cette justice est abandonnée doublement par M. Macron, qui se fiche du régalien :

- son budget est famélique,

- sa ministre, la somnolente Mme Belloubet, est d’évidence peu faite pour son boulot.

Enfin, pire encore, Don Quichotte Castaner se chamaille désormais, sévèrement, avec Sancho Panza – Nuñez. Ledit Castaner pense qu’en mentant et balayant la poussière sous le tapis, il résoudra le problème. Le pauvre ! il ne fait bien sûr que l’aggraver – tous les français le réalisent – mais toujours pas M. Macron.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Mots-clés :
rixe, faits divers, Paris
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Belgique : le stock stratégique de masques a été détruit pour faire de la place aux migrants

02.

Fléau de crise : 6 mesures pour contrer les petits chefs qui aggravent la situation sanitaire et économique

03.

Coronavirus : L'Espagne premier pays européen à envisager un revenu universel

04.

Trump / Macron : le match des sondages par (gros) temps de Coronavirus

05.

Coronavirus : Pour Bruno Le Maire, la France va "vraisemblablement" connaître sa pire récession depuis 1945

06.

Corona-krach : Comment échapper à la méga crise américaine qui semble se profiler ?

07.

Radioscopie des foyers épidémique français : ces semaines pendant lesquelles l’épidémie aurait encore pu être limitée

01.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

02.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

03.

Belgique : le stock stratégique de masques a été détruit pour faire de la place aux migrants

04.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

05.

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

06.

Alors que tout s’effondre, l’économie et le moral, une seule bonne nouvelle : les banques ne feront pas faillite

01.

Ce risque politique énorme que prend le gouvernement en ne limogeant pas le Préfet Lallement

02.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

03.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

04.

Crise sanitaire et manque de réactivité : la France est-elle dirigée par des fonctionnaires non élus ?

05.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

06.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
pierre de robion
- 04/02/2020 - 22:07
Tant que......
les Electeurs préfèreront n'importe qui à quelqu'un de droite, et tant qu'une partie de cette droite mettra à son programme des inepties, l'actuel locataire sait que son bail sera renouvelé!