En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

02.

Producteur tabassé : Agnès Pannier-Runacher estime que les policiers "ont franchi la ligne rouge"

03.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

04.

Un archéologue britannique fouille les décombres d'une maison, située sous un couvent de Nazareth, qu'il croit être celle où le Christ a vécu enfant

05.

70.000 euros par mois en 2019, une Bentley, un bateau, des appartements et maisons, le ministre de la Justice dévoile son patrimoine

06.

Donald Trump a déclaré hier qu'il partirait de la Maison Blanche après l'intronisation de son rival mais il aura du mal car il y a eu une "fraude massive"

07.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

01.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

02.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

03.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

04.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

05.

Carnage en vue sur les banques européennes ?

06.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

03.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Aucun lien entre le terrorisme et l'immigration !

06.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Clint et moi" de Eric Libiot : à la fois amusante et érudite, l’exploration d’un géant du cinéma américain par un critique de grande notoriété

il y a 8 heures 19 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition "Voyage sur la route du Kisokaidō, de Hiroshige à Kuniyoshi" au Musée Cernuschi : les relais-étapes de la route emblématique du Kisokaidō par les maîtres de l'estampe japonaise du XIXe siècle, 150 œuvres magnifiques

il y a 8 heures 42 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Je ne vis que pour toi" de Emmanuelle de Boysson : le Paris saphique, littéraire et artistique du début du XXe siècle. Un mélange subtil de fiction et de réel

il y a 9 heures 23 min
pépites > Justice
Justice
Affaire Carlos Ghosn : Rachida Dati a été placée sous le statut de témoin assisté
il y a 11 heures 36 min
pépites > Terrorisme
Justice
Attentat de la rue des Rosiers : la Norvège autorise l'extradition d'un suspect vers la France
il y a 12 heures 48 min
pépites > International
Opération spéciale ?
Iran : un responsable du programme nucléaire, Mohsen Fakhrizadeh, aurait été assassiné
il y a 13 heures 17 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand Cédric se veut soutenable et quand Franck prend son pied : c’est l’actualité frimaire des montres
il y a 15 heures 16 min
pépites > Religion
Vatican
Coronavirus : une crise qui révèle ce qu'il y a dans nos coeurs estime le pape dans une longue tribune publiée par le New York Times où il évoque en détail la grave maladie qui l'a touché dans sa jeunesse
il y a 17 heures 5 min
décryptage > Politique
Stratégie de lutte contre le virus

Pour protéger mamie du Covid, le gouvernement veut la pousser dans les orties

il y a 18 heures 15 min
pépites > Politique
Couac
Article 24 : le ministre des Relations avec le Parlement déclare que les députés auront le dernier mot
il y a 18 heures 54 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le pouvoir de la destruction créatrice" de Philippe Aghion, Céline Antonin et Simon Bunel : le capitalisme ? Une formidable capacité à créer de la croissance grâce à son pouvoir de destruction… Remarquable démonstration

il y a 8 heures 29 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L'historiographe du royaume" de Maël Renouard : à la cour d'Hassan II, les caprices d’un roi et le sort du courtisan malgré lui. De belles pages romanesques mais quelques digressions sans intérêt pour le récit

il y a 9 heures 11 min
pépites > Politique
Ces images "nous font honte"
Producteur passé à tabac par des policiers : Emmanuel Macron réagit dans un long texte sur Facebook
il y a 9 heures 50 min
pépites > France
Lutte contre le séparatisme
Le CCIF, menacé de dissolution par le gouvernement, annonce s'être auto-dissous
il y a 12 heures 24 min
pépites > Politique
Couac
Castex en marche arrière toute : finalement la "commission indépendante" ne réécrira pas l'article 24 de la loi "sécurité globale"
il y a 13 heures 6 min
light > Media
Esprit Canal
Sébastien Thoen aurait été viré de Canal+ après sa parodie de Pascal Praud pour Winamax
il y a 13 heures 36 min
light > Religion
Archéologie
Un archéologue britannique fouille les décombres d'une maison, située sous un couvent de Nazareth, qu'il croit être celle où le Christ a vécu enfant
il y a 16 heures 24 min
décryptage > High-tech
Usage d'Internet

Nos e-mails sont-ils vraiment une menace pour l'environnement ?

il y a 17 heures 40 min
pépite vidéo > Politique
"Images insoutenables"
Producteur tabassé : Agnès Pannier-Runacher estime que les policiers "ont franchi la ligne rouge"
il y a 18 heures 40 min
décryptage > Justice
Législation

Haine en ligne : à Bruxelles comme à Paris, une réponse législative pas à la hauteur du défi sociétal

il y a 18 heures 55 min
© FRED TANNEAU / AFP
© FRED TANNEAU / AFP
Bonnes feuilles

Comment le pouvoir en place a méprisé et a trahi la France modeste

Publié le 01 février 2020
Ivan Rioufol publie "Les Traîtres" chez Pierre-Guillaume de Roux Editions. A la source du malheur français, il y a des traîtres. Cela fait quarante ans et plus qu'ils abusent de la confiance des électeurs et saccagent la nation. Le peuple en colère, qui a ébranlé le pouvoir macronien, ne se taira pas de sitôt. Extrait 1/2.
Ivan Rioufol
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ivan Rioufol est essayiste et éditorialiste au Figaro. Il tient quotidiennement le blog Liberté d'expression. Il vient de publier un nouvel ouvrage, La guerre civile qui vient (Editions Pierre-Guillaume De Roux).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ivan Rioufol publie "Les Traîtres" chez Pierre-Guillaume de Roux Editions. A la source du malheur français, il y a des traîtres. Cela fait quarante ans et plus qu'ils abusent de la confiance des électeurs et saccagent la nation. Le peuple en colère, qui a ébranlé le pouvoir macronien, ne se taira pas de sitôt. Extrait 1/2.

À travers ses insanités contre les Gilets jaunes, la Macronie confirme une évidence : sa répugnance pour cette France modeste des routes départementales et des bars-tabacs épiceries, des monuments aux morts et des rues désertes à partir de 18 heures ; cette France des « cent villages » chantée par Aragon (Adieu Forléans, Marimbault, Vollore-Ville, Volmerange...) ; cette France opposée aux démolisseurs de haies, de clôtures, de murs, de frontières, de limites. Cette France-là pue le rance, pour les nez délicats de ses étrangleurs. Ceux-ci n’aiment pas les vulnérables, quand ils ne sont pas issus de la nouvelle « diversité » : elle seule a droit au label « Opprimés ». 

Or, la révolte des Gilets jaunes a du sublime en elle. Elle est l’acte de survie, sinon de résurrection, d’un peuple éreinté par l’État spoliateur des petits et par ses obsessions pour la table rase. Ce combat-là est appelé à se perpétuer et à s’universaliser, sous d’autres avatars. 

Le permis d’euthanasier cette France inutile a été ratifié en 2012, avec le rapport signé par Terra Nova, laboratoire d’idées de la gauche, créé en 2008. Le document est l’aboutissement, théorisé, de l’idéologie différentialiste appliquée depuis les années quatre-vingt, sous la pression de la gauche « antiraciste » et « immigrationniste ». Au nom de la non-discrimination, elle a fait une croix sur le vieux principe de l’assimilation. Le  rapport Terra Nova définit la nouvelle stratégie électorale du PS, dont il semble aujourd’hui vouloir prendre ses distances. Partant du constat que la classe ouvrière a quitté la gauche au profit de la droite nationale et souverainiste, le texte conseille aux socialistes de s’adresser à la France des jeunes, des femmes, des minorités ethniques, singulièrement arabo-musulmanes : une politique reprise sans état d’âme par Macron. Quand il dit « assumer » la discrimination positive, il fait comprendre aux Oubliés que sa préférence ira à l’immigré.

Cette trahison d’un peuple par ses dirigeants est un premier crime. Il se perpétue sous nos yeux, en regard d’origines ethniques dont les unes, plus exotiques, ont été décrétées plus respectables que les autres. Que cela plaise ou non, les faits le montrent : Macron a avalisé la continuité et l’accélération d’un racisme anti-Français, dont les Gilets jaunes ont été les victimes. 

C’est Macron qui, le 4 février 2017 à Lyon, déclare : « Il n’y a pas de culture française. Il y a une culture en France, elle est diverse. » Lui encore qui, quelques jours plus tard à Alger, enfonce le clou de la repentance unilatérale à propos de la présence française en Algérie : « La colonisation est un crime. C’est un crime contre l’humanité, c’est une barbarie. » En revanche, « la colonisation musulmane de l’Espagne est présentée comme éminemment civilisatrice, facteur de culture et de paix », comme le remarque l’économiste Philippe d’Iribarne. 

Le chef de l’État récidivera au Danemark, en avril 2018 : « Le vrai Danois n’existe pas. Il est déjà Européen. C’est aussi vrai pour les Français. » 

Comment une partie de la communauté algérienne vivant en France ne peut-elle pas entendre, dans cette officialisation d’une culpabilité et d’un effacement, un prétexte pour demander des comptes au bourreau qu’elle a pourtant choisi de rejoindre ? Quand, le 14 juillet 2019, les drapeaux algériens se déversent sur les Champs-Élysées pour fêter la victoire de l’équipe de football algérienne lors de la Coupe d’Afrique des nations, c’est l’appropriation d’un pays occupé par l’ancien colonisé qui se laisse voir. Un supporter le reconnaît, ce jour-là : « La France, c’est un peu comme l’Algérie, vu qu’ils nous ont un peu colonisés, alors on va faire pareil sur les Champs ! » 

Les derniers drapeaux étrangers portés comme un trophée sur la célèbre avenue étaient ceux de l’occupant nazi. Mais qui, pour l’instant, ose dire à ces Algériens de cœur, et plus généralement à tous ceux qui se comportent en France comme en pays conquis, qu’ils vont avoir à choisir entre l’intégration et le retour dans leur pays chéri ? 

En attendant, ceux qui laissent la France se faire insulter et humilier sont bien les vrais casseurs de la nation, les collaborateurs des nouveaux occupants. Il est aisé d’observer, dans le monde politique et médiatique, l’acharnement mis par beaucoup à défigurer le pays, au nom des droits de l’homme, de la bienveillance et de l’ouverture à  l’autre. « Il ne fait plus bon être français dans ce pays que je ne connais plus. Mon chagrin est infini », écrit, bouleversée, l’essayiste d’origine algérienne, Malika Sorel, en constatant la capitulation de l’État devant une « diversité » agressive. 

De fait, rien ne semble devoir freiner les sagouins surdiplômés, laissés sans entrave dans leur œuvre de démolition de la nation millénaire. Ils croient être dans l’air du temps quand ils jugent dépassées les frontières et quand ils accablent ceux qui édifient des obstacles pour contenir l’invasion clandestine. Donald Trump est évidemment la bête noire des belles âmes qui prônent l’accueil pour tous, pourvu que ce ne soit pas chez elles. Elles ne cessent de promettre à l’Américain la destitution, sans vouloir admettre que le président des États-Unis sera probablement réélu en 2020. Ceux qui honnissent les « populistes » ne voient pas qu’ils haïssent ainsi toute une partie d’un peuple déclaré coupable de ne pas vouloir payer toujours plus d’impôts et de taxes pour sa propre disparition.

Extrait du livre d'Ivan Rioufol, "Les Traîtres", publié chez Pierre-Guillaume de Roux Editions

Lien vers la boutique Amazon : ICI 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Anouman
- 01/02/2020 - 16:14
Traitres
Pour que les traîtres soient élus il faut des gens pour les élire. Sont-ils traîtres eux-mêmes, idiots où y trouvent-ils un intérêt personnel immédiat, cela pourra faire l'objet d'un second volume.
Ganesha
- 01/02/2020 - 15:27
Ivan Rioufol
Je me réjouis, tout simplement, de voir un journaliste aussi connu et respecté que mr. Rioufol, appeler lui-aussi, explicitement, à voter pour le Rassemblement National.
Je ne pense pas que lorsqu'il écrit ''populiste'', il pense à Jean-Luc Mélenchon.
zen-gzr-28
- 01/02/2020 - 15:08
Pardon
Il faut lire : assénés,irrespectueux,lassants. Merci