En direct
Best of
Best of du 23 au 29 mai
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

02.

Confinement : le nombre d'arrêts cardiaques et le taux de mortalité ont explosé

03.

Énergie renouvelable: la chute des prix dope (enfin) les espoirs de l’industrie du solaire

04.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

05.

Face à la crise économique violente et les critiques, Riyad accélère son projet de ville pharaonique "NEOM"

06.

Bernard Tapie suit un traitement expérimental en Belgique pour soigner son cancer "au dernier degré"

07.

Infections respiratoires : la grande peur de la grande grippe

01.

Virus d’un nouveau type : toutes ces données sur le Coronavirus que nous ne maîtrisons toujours pas

02.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

03.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

04.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

05.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

06.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

01.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

02.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

03.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

04.

Zemmour face à Onfray : pourfendeurs ET promoteurs de postures idéologiques

05.

Ce syndrome Camélia Jordana qui affaiblit la démocratie française

06.

Emmanuel Macron dévoile un plan de soutien "massif" envers le secteur automobile et annonce la hausse des primes à l'achat de voitures électriques

ça vient d'être publié
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
SpaceX : revivez le lancement réussi du premier vol habité de Crew Dragon ; Proxima b est confirmée ! Il y a bien une exoterre dans la zone habitable de l’étoile la plus proche de nous
il y a 2 min 32 sec
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Le maître du « je »

il y a 1 heure 41 min
décryptage > France
État providence et modèle social français

1945 : l’héritage béni devenu largement toxique

il y a 2 heures 4 min
décryptage > International
Symptômes d’un nouveau conflit

Nouvelle guerre froide avec la Chine : l’Occident affaibli par les combats progressistes radicaux

il y a 2 heures 48 min
décryptage > Politique
Mains tendues

Macron/Collomb : le match du meilleur instinct pour 2022

il y a 3 heures 13 min
décryptage > Europe
Jésus reviens, ils sont devenus fous

La Pologne : un royaume où règne la droite la plus bête du monde

il y a 3 heures 14 min
décryptage > Economie
Crise

Les crédits aux PME sont insuffisants !

il y a 3 heures 15 min
pépites > Société
Fin de vie
Meurthe-et-Moselle : une centenaire en grève de la faim pour obtenir "le droit de mourir"
il y a 20 heures 28 min
pépites > Société
Fin de l'accalmie
Déconfinement : la Sécurité routière s'inquiète d'une surmortalité "alarmante"
il y a 21 heures 17 min
light > People
Rétrogradage
Kylie Jenner accusée d'avoir menti sur sa fortune : "Forbes" la retire de sa liste des milliardaires
il y a 22 heures 5 min
pépite vidéo > Science
Starman
SpaceX : les meilleurs moments du lancement de la capsule habitée Crew Dragon
il y a 1 heure 3 min
décryptage > High-tech
Espionnage

La NSA lance une alerte sur le piratage par les hackers russes de nos serveurs d’emails

il y a 1 heure 51 min
décryptage > Science
Nouvelle donne

Vol habité de SpaceX : le retour de la conquête spatiale ?

il y a 2 heures 32 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Planter des arbres n’est pas toujours bon pour la planète
il y a 3 heures 12 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

La mondialisation : un vecteur favorable pour les épidémies ?

il y a 3 heures 14 min
décryptage > Société
Drame

"Salle de traite", la pièce de théâtre sur le suicide d'un éleveur laitier

il y a 3 heures 15 min
pépites > Santé
Victimes indirectes
Confinement : le nombre d'arrêts cardiaques et le taux de mortalité ont explosé
il y a 19 heures 57 min
pépite vidéo > International
Embrasement
Mort de George Floyd : Des manifestations éclatent dans tous les Etats-Unis
il y a 20 heures 55 min
light > People
Recherche
Bernard Tapie suit un traitement expérimental en Belgique pour soigner son cancer "au dernier degré"
il y a 21 heures 36 min
pépite vidéo > Politique
Débat
Eric Zemmour face à Michel Onfray : retrouvez leur débat sur l'avenir de la gauche en France
il y a 22 heures 27 min
© Janek SKARZYNSKI / AFP
© Janek SKARZYNSKI / AFP
Bonnes feuilles

La Shoah n’est pas la fin de l’histoire de l’antisémitisme

Publié le 01 février 2020
Iannis Roder publie "Sortir de l'ère victimaire" aux éditions Odile Jacob. Nourri de documents exceptionnels sur la Shoah, ce livre s’adresse à tous ceux qui pensent que son enseignement peut éclairer et fortifier les citoyens que nous sommes. Extrait 1/2.
Iannis Roder est directeur de l'Observatoire de l'éducation et professeur d'hsitoire-géographie à Saint-Denis (93). 
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Iannis Roder
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Iannis Roder est directeur de l'Observatoire de l'éducation et professeur d'hsitoire-géographie à Saint-Denis (93). 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Iannis Roder publie "Sortir de l'ère victimaire" aux éditions Odile Jacob. Nourri de documents exceptionnels sur la Shoah, ce livre s’adresse à tous ceux qui pensent que son enseignement peut éclairer et fortifier les citoyens que nous sommes. Extrait 1/2.

Aujourd’hui, la propagande anti-israélienne reprend l’idée que les juifs, en l’occurrence les Israéliens, seraient d’une cruauté particulière à l’encontre des enfants. Face aux assassinats d’enfants juifs perpétrés à Toulouse par Mohammed Merah, ce sont les enfants palestiniens qui ont été mis en miroir par certains élèves : « On ne fait rien pour les enfants palestiniens », s’indignaient-ils. 

Au-delà des confusions et de la concurrence victimaire qu’exprime cette phrase, elle souligne l’idée que les enfants seraient une cible particulière visée par l’armée d’Israël, reprenant donc la vieille antienne actualisée. La propagande anti-israélienne ne cesse, de fait, de réactiver le mythe des enfants cibles privilégiées, à l’image de cet article d’un journal algérien qui titrait, le 3 août 2017, qu’« Israël empoisonne les enfants palestiniens avec du chocolat » ou comme cette affichette du BDS France qui annonce qu’« Israël torture les enfants palestiniens ». 

Les affiches ou images, voire les photomontages sont nombreux à utiliser ce ressort de l’enfance ciblée et de l’avidité israélienne (donc juive) pour le sang. Mettre en avant les enfants a évidemment pour but d’émouvoir, mais faire des enfants des cibles réactive aussi un vieux mythe antisémite. 

Il en est de même avec l’idée de complot. C’est pourquoi les élèves, quand ils travaillent sur les théories conspirationnistes, doivent pouvoir prendre connaissance, en classe, de l’histoire des Protocoles des Sages de Sion. Ils seront ensuite tout à fait capables de comprendre les unes de journaux des années 1930 qui font du Front populaire « un instrument aux mains des juifs », et d’en identifier la dimension paranoïaque et complotiste. Ils seront également à même de faire le lien avec le présent, et notamment avec les débordements antisémites actuels. Utiliser ce que nous offre l’actualité présente un triple intérêt : cela permet d’aider nos élèves à la décrypter, de leur montrer la permanence des schémas antisémites à travers l’histoire et leur réactivation dans les moments de crise et, enfin, de souligner que les connaissances historiques nous aident à lire le monde d’aujourd’hui. 

La crise des Gilets jaunes s’est accompagnée de son lot de dérives antisémites : en témoignent des photographies prises aux abords de certains ronds-points. Quand le président de la République Emmanuel Macron, sur une banderole accrochée à un pont autoroutier de Bourgogne en décembre 2018, est traité de « pute à juifs » ou quand, à Pontcharra-sur-Turdine, à une sortie d’autoroute, il est associé à des hommes d’affaires et à la « banque juive » dans un slogan simple et efficace : « Macron = Drahi = Attali = banques = médias = Sion » (les « A » étant écrits à partir de triangles, renvoyant ainsi à la Franc-maçonnerie, et le « S » de Sion en forme stylisée utilisée par les « S » de « SS », nazifiant ainsi Israël et le sionisme), les vieux poncifs antisémites, parmi lesquels le complotisme, se trouvent là aussi réactivés. 

Étudier ces images et ces slogans, en les mettant en parallèle avec des affiches ou de la propagande datant des années 1930 par exemple, permet non seulement d’identifier les invariants antisémites, mais aussi d’en comprendre l’inanité et la malhonnêteté. L’histoire nous offre en effet la possibilité de travailler sur le temps long qui permet de disqualifier les discours antisémites car leurs prévisions ne se sont jamais réalisées… Léon Blum voulait détruire la France ? Ce ne fut pas le cas. Hitler pensait qu’une victoire des Alliés, c’est-à-dire des « juifs », aboutirait à la disparition de l’Allemagne et des Allemands ? Il n’en fut rien. 

Il faut néanmoins avoir conscience que ce type de stratégie ne peut fonctionner que sur des esprits épris d’objectivité et non pollués par une idéologie de la haine. Mais s’il existe des antisémites obsessionnels, dans les classes, ils sont loin d’être majoritaires et la plupart de ceux qui tiennent des propos antisémites ne sont pas dans l’idéologie. Le dialogue peut et doit alors se faire. Confronter leurs propos aux discours tenus dans l’histoire leur permet de constater qu’ils se font le relais, souvent par ignorance, de vieilles idées qui sont autant de visions du monde haineuses ou paranoïaques. Ils ne peuvent le saisir que parce qu’ils ont travaillé et réfléchi avec leurs professeurs.

Extrait du livre de Iannis Roder, "Sortir de l'ère victimaire, Pour une nouvelle approche de la Shoah et des crimes de masse", publié aux éditions Odile Jacob

Lien vers la boutique Amazon : ICI 

 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

02.

Confinement : le nombre d'arrêts cardiaques et le taux de mortalité ont explosé

03.

Énergie renouvelable: la chute des prix dope (enfin) les espoirs de l’industrie du solaire

04.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

05.

Face à la crise économique violente et les critiques, Riyad accélère son projet de ville pharaonique "NEOM"

06.

Bernard Tapie suit un traitement expérimental en Belgique pour soigner son cancer "au dernier degré"

07.

Infections respiratoires : la grande peur de la grande grippe

01.

Virus d’un nouveau type : toutes ces données sur le Coronavirus que nous ne maîtrisons toujours pas

02.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

03.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

04.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

05.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

06.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

01.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

02.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

03.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

04.

Zemmour face à Onfray : pourfendeurs ET promoteurs de postures idéologiques

05.

Ce syndrome Camélia Jordana qui affaiblit la démocratie française

06.

Emmanuel Macron dévoile un plan de soutien "massif" envers le secteur automobile et annonce la hausse des primes à l'achat de voitures électriques

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires