En direct
Best of
Best of du 23 au 29 mai
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

02.

Donald Trump annonce que les Etats-Unis mettent fin à leur relation avec l'Organisation mondiale de la santé

03.

Face à la crise économique violente et les critiques, Riyad accélère son projet de ville pharaonique "NEOM"

04.

Zemmour face à Onfray : pourfendeurs ET promoteurs de postures idéologiques

05.

Réouverture du Puy du Fou : oui mais que pensaient les Chouans des Noirs et des Arabes ?

06.

Pakistan : le témoignage d'un survivant du crash d'un avion de ligne à Karachi

07.

Madonna s’exhibe sur Insta; Re-trompée ? Jenifer Aniston furieuse contre Brad; Olivier Sarkozy trop français pour Mary-Kate Olsen; Marc Lavoine bientôt marié; Harry & Meghan rois des radins malgré 49 millions flambés en 2 ans; Panique à la Cour d’Espagne

01.

Covid-19 : l’outil de notification de l’exposition au virus d’Apple-Google ne semble pas parti pour un envol spectaculaire

02.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

03.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

04.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

05.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

06.

Virus d’un nouveau type : toutes ces données sur le Coronavirus que nous ne maîtrisons toujours pas

01.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

02.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

03.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

04.

Chloroquine : Olivier Véran saisit le Haut conseil de la santé publique

05.

Ce syndrome Camélia Jordana qui affaiblit la démocratie française

06.

Avant de parler relocalisations, il est urgent de répondre aux vraies causes des délocalisations

ça vient d'être publié
décryptage > Economie
Rien ne change

L’épuisement du petit patron français devant la relance de l’activité…

il y a 7 min 9 sec
décryptage > International
Civilisation des algorithmes

Trump contre la Silicon Valley : la guerre culturelle féroce qui nous concerne beaucoup plus qu’on ne le croit

il y a 39 min 49 sec
décryptage > Politique
Angles morts

Zemmour face à Onfray : pourfendeurs ET promoteurs de postures idéologiques

il y a 1 heure 7 min
décryptage > International
Nouvelle guerre froide ?

Le plan secret de la Chine pour tenter de restaurer son image (et gagner la bataille de la propagande)

il y a 1 heure 37 min
décryptage > Santé
Équation à inconnues multiples

Virus d’un nouveau type : toutes ces données sur le Coronavirus que nous ne maîtrisons toujours pas

il y a 2 heures 1 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
Madonna s’exhibe sur Insta; Re-trompée ? Jenifer Aniston furieuse contre Brad; Olivier Sarkozy trop français pour Mary-Kate Olsen; Marc Lavoine bientôt marié; Harry & Meghan rois des radins malgré 49 millions flambés en 2 ans; Panique à la Cour d’Espagne
il y a 2 heures 13 min
pépite vidéo > Media
Scène surréaliste
Emeutes à Minneapolis : des journalistes de CNN ont été arrêtés en plein direct
il y a 14 heures 46 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le vieil homme qui vendait du thé. Excentricité et retrait du monde dans le Japon du XVIIIe siècle" de François Lachaud : le confinement volontaire d’un sage japonais, plein de surprises et de poésie

il y a 17 heures 43 min
pépites > Politique
Lyon
Elections municipales : LREM retire son investiture à Gérard Collomb
il y a 18 heures 36 min
Embellie pour le commerce
Les Galeries Lafayette à Paris vont pouvoir rouvrir dès ce samedi 30 mai
il y a 19 heures 36 min
décryptage > Environnement
Transition

Énergie renouvelable: la chute des prix dope (enfin) les espoirs de l’industrie du solaire

il y a 16 min 26 sec
décryptage > Politique
Monde d'après

Le "rebranding" de la "marque"Macron, opération à risque

il y a 53 min 6 sec
décryptage > High-tech
Bienfaits

Pourquoi les jeux vidéo sont (aussi) un moyen essentiel pour les enfants de garder des liens sociaux

il y a 1 heure 22 min
décryptage > Economie
Etat stratège

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

il y a 1 heure 49 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Infections respiratoires : la grande peur de la grande grippe

il y a 2 heures 12 min
pépites > International
Vers une nouvelle guerre froide ?
Donald Trump annonce que les Etats-Unis mettent fin à leur relation avec l'Organisation mondiale de la santé
il y a 14 heures 10 min
pépite vidéo > Insolite
Visage humain
Covid-19 : une entreprise indienne propose des masques avec la photo du visage des clients
il y a 15 heures 27 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Moura, la mémoire incendiée" d'Alexandra Lapierre : épique, palpitant, et romanesque en diable

il y a 18 heures 2 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand les couleurs éclatent et quand les sportives rayonnent : c’est l’actualité des montres en mode prairial
il y a 19 heures 8 min
pépites > Justice
Secret des sources
Affaire Geneviève Legay : suspension à Nice d'un policier soupçonné d'avoir renseigné Mediapart
il y a 20 heures 19 min
© JOHANNA GERON / AFP / POOL
© JOHANNA GERON / AFP / POOL
Diplomatie

Le discours d’Emmanuel Macron sur le Brexit : portrait de Johnson en "supermenteur" ?

Publié le 01 février 2020
Emmanuel Macron a prononcé un discours vendredi à quelques heures de la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne. Le président de la République a qualifié le Brexit de "choc" et de "signal d'alarme historique" pour "l'Europe toute entière".
Universitaire, Edouard Husson a dirigé ESCP Europe Business School de 2012 à 2014 puis a été vice-président de l’Université Paris Sciences & Lettres (PSL). Il est actuellement professeur à l’Institut Franco-Allemand d’Etudes Européennes (à l’Université...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Edouard Husson
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Universitaire, Edouard Husson a dirigé ESCP Europe Business School de 2012 à 2014 puis a été vice-président de l’Université Paris Sciences & Lettres (PSL). Il est actuellement professeur à l’Institut Franco-Allemand d’Etudes Européennes (à l’Université...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Emmanuel Macron a prononcé un discours vendredi à quelques heures de la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne. Le président de la République a qualifié le Brexit de "choc" et de "signal d'alarme historique" pour "l'Europe toute entière".

Y aura-t-il quelqu’un pour oser dire à Emmanuel Macron qu’un chef d’Etat est quelquefois plus influent à ne rien dire? Allons même plus loin à propos de l’allocution de sept minutes que le président français a prononcée cet après-midi du 31 janvier 2020, à quelques heures de la sortie effective du Royaume-Uni de l’Union Européenne: il aurait mieux valu qu’elle n’existe pas, pour les intérêts de notre pays et pour le président lui-même. 

1. Emmanuel Macron manque singulièrement de tact à prendre ainsi la parole avant que le Premier ministre britannique se soit exprimé ce soir. Ce vendredi 31 janvier est un jour de célébration pour la majorité des Britanniques mais aussi de déception pour certains Remainers. Il faut laisser au Premier Ministre britannique l’espace nécessaire et le temps pour réconcilier ses concitoyens entre eux. 

2. Or loin de se contenter d’être seulement un goujat bien peu au fait des usages diplomatiques, le président français en a rajouté ! Il s’est fait provocateur. Il a expliqué que « la campagne du Brexit en 2016 a été faite de mensonges, d’exagérations et de simplifications ». Il a également assuré à ses compatriotes que les chèques promis durant la campagne du Brexit ne seraient jamais honorés par ceux qui les avaient promis. Ces propos sont proprement stupéfiants ! Quelle arrogance au coeur de la haute fonction publique française ! Non, Monsieur le Président, Boris Johnson n’est pas  un nouveau Supermenteur. Il est inouï que vous preniez le risque de détériorer à ce point votre relation avec lui. 

Emmanuel Macron se rend-il compte qu’il vient de rendre proprement impossible tant qu’il sera président toute coopération sérieuse entre Paris et Londres? N’entend-il pas, quoi qu’il assure par ailleurs, qu’il répète les erreurs commises depuis son arrivée à la présidence, en n’utilisant pas l’occasion extraordinaire que procurait le Brexit pour replacer la France en médiatrice entre l’UE et la puissance qui en sort? Non, Emmanuel Macron, tel ces émigrés de l’Ancien Régime qui, revenant en France après vingt-cinq ans de révolution et de guerre n’avaient « rien compris ni rien oublié », semble vouloir absolument maintenir qu’il a eu raison, qu’il a raison sur le Brexit. 

3. On comprend bien l’angoisse qui saisit celui qui avait tant misé sur l’Union Européenne. Cette dernière pourrait-elle progressivement se désintégrer, sous l’effet de la sortie britannique. Le président français, là encore, est prêt à commettre à nouveau les erreurs de la phase 2016-2019: il n’y aura, nous explique-t-il, qu’un seul négociateur représentant l’UE, parlant au nom de tous les pays. C’est à nouveau l’échec assuré. « En même temps », le président assure à ses compatriotes qu’il veillera jalousement sur leurs intérêts: mais comment fera-t-il s’il s’agit de trouver un plus petit dénominateur commun avec les vingt-six autres? Mais en quoi une telle attitude maintiendra-t-elle le dynamisme de l’Union? 

4. Comme d’habitude, le président français ne se rend pas compte combien il se dessert à faire aussi long. N’est-ce pas un comble que le chef de l’Etat ait fait à 18h à ses compatriotes, sur le Brexit, un discours deux fois plus long que celui tenu par Boris Johnson aux Britanniques à 22h, heures de Londres? 

Nous voilà arrivés à un point sans équivalent dans l’histoire de la Vè République, d’usure de la parole présidentielle. A l’intérieur, Emmanuel Macron inonde régulièrement ses compatriotes de messages contradictoires (le « en même temps »), le plus souvent, absurdes quelquefois: ainsi lorsqu’il a comparé, en revenant d’Israël, les enjeux mémoriels de la guerre d’Algérie et ceux de la Shoah; où lorsqu’il a expliqué à une interlocutrice qu’elle se trompait si elle croyait qu’un père était « forcément un mâle » pour motiver son opposition aux lois sociétales du gouvernement. La disposition à traiter les Brexiteers de menteurs n’est pas, chez Macron, un dérapage isolé. Depuis qu’il est à l’Elysée, notre président a largement distribué mépris et leçons, vis-à-vis de la Russie, de l’Italie, de la Hongrie etc... Or, à l’étranger, le président français ne semble pas percevoir que l’on est passé, à son égard, en deux ans et demi, de la curiosité à l’agacement; de l’agacement à la détestation; et, enfin, plus récemment - le discours d’aujourd’hui sur les mensonges de la campagne du Brexit ne fera que renforcer la tendance - de la détestation au mépris. 

Un citoyen français hésitera entre le désarroi de voir son pays ainsi déconsidéré par celui qui est censé le représenter dignement; et l’humour d’un souhait, très pressant, de voir un Cetautomatix surgir qui empêche notre Assurancemanix, pardon Assurancetourix, de chanter à tort et à travers. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

02.

Donald Trump annonce que les Etats-Unis mettent fin à leur relation avec l'Organisation mondiale de la santé

03.

Face à la crise économique violente et les critiques, Riyad accélère son projet de ville pharaonique "NEOM"

04.

Zemmour face à Onfray : pourfendeurs ET promoteurs de postures idéologiques

05.

Réouverture du Puy du Fou : oui mais que pensaient les Chouans des Noirs et des Arabes ?

06.

Pakistan : le témoignage d'un survivant du crash d'un avion de ligne à Karachi

07.

Madonna s’exhibe sur Insta; Re-trompée ? Jenifer Aniston furieuse contre Brad; Olivier Sarkozy trop français pour Mary-Kate Olsen; Marc Lavoine bientôt marié; Harry & Meghan rois des radins malgré 49 millions flambés en 2 ans; Panique à la Cour d’Espagne

01.

Covid-19 : l’outil de notification de l’exposition au virus d’Apple-Google ne semble pas parti pour un envol spectaculaire

02.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

03.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

04.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

05.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

06.

Virus d’un nouveau type : toutes ces données sur le Coronavirus que nous ne maîtrisons toujours pas

01.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

02.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

03.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

04.

Chloroquine : Olivier Véran saisit le Haut conseil de la santé publique

05.

Ce syndrome Camélia Jordana qui affaiblit la démocratie française

06.

Avant de parler relocalisations, il est urgent de répondre aux vraies causes des délocalisations

Commentaires (12)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Gastoch
- 02/02/2020 - 16:52
Qui écoute encore maqueron?
Pas moi. Dès le départ, du temps de grhollande, j'étais directement arrivé à la case mépris. Il y a un bon numéro du Bistro Libertés sur TVL https://youtu.be/y-UC6XEj9iU sur le thème: maqueron est il le PR le plus haï de la Ve république? Avec Martin Peltier qui vient de publier un livre qui fera date. La réponse à cette question est: maqueron aimerait bien, mais même pas et de très loin.
hoche38
- 02/02/2020 - 08:33
Simple erreur de casting?
Finalement, les oligarques qui ont fait roi Emmanuel Macron ont fait l'erreur classique de lancer comme homme de paille un homme qui leur ressemblait trop. Le politique est d'une nature très spécifique qui semble échapper à tous ces braves gens. La prochaine fois, ils seraient bien avisés de faire confiance à un vrai chasseur de têtes.
TPV
- 01/02/2020 - 21:42
Macron est fini
Les Français comprennent maintenant. Il a l'âge de sa femme. Le progrès façon 1980.