En direct
Best of
Best of du 28 mars au 3 avril
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Confinement indifférencié : une punition collective de moins en moins justifiable. Les preuves scientifiques

02.

Déconfinement à Wuhan : les acheteurs chinois semblent avoir perdu le goût de la consommation

03.

Le FMI estime que le coronavirus provoque les "pires conséquences économiques depuis la Grande Dépression" de 1929

04.

Comment l’éducation de nos parents détermine lourdement notre capacité à devenir leader ou non

05.

Manuel Valls alerte sur le risque d’effondrement de l’Europe face à la crise du coronavirus

06.

Vers un grand tremblement de terre ? Et si les deux verrous allemands et français qui bloquent l’Europe étaient en train de céder...

07.

La France en récession : les trois conditions pour que ça reparte très vite. Et c’est possible

01.

Belgique : le stock stratégique de masques a été détruit pour faire de la place aux migrants

02.

Confinement indifférencié : une punition collective de moins en moins justifiable. Les preuves scientifiques

03.

Alors que tout s’effondre, l’économie et le moral, une seule bonne nouvelle : les banques ne feront pas faillite

04.

Covid-19 : le gouvernement prépare l'opinion à l’utilisation du tracking digital pour sortir du confinement

05.

Derrière le cas Lallement, l’insupportable infantilisation des Français

06.

Luc Rouban: "Cette crise sanitaire marque la fin du macronisme et le retour du clivage gauche droite"

01.

Ce risque politique énorme que prend le gouvernement en ne limogeant pas le Préfet Lallement

02.

Vers un grand tremblement de terre ? Et si les deux verrous allemands et français qui bloquent l’Europe étaient en train de céder...

03.

Crise sanitaire et manque de réactivité : la France est-elle dirigée par des fonctionnaires non élus ?

04.

Nombre de morts, manque de moyens, soupçons d’euthanasie : ce qui se passe vraiment dans les Ehpad ?

05.

Covid-19 : les patients en réanimation n’ont "pas respecté le confinement" ? Didier Lallement s’excuse

06.

Confinement indifférencié : une punition collective de moins en moins justifiable. Les preuves scientifiques

ça vient d'être publié
pépites > Europe
Tournant dans la crise ?
Coronavirus : les pays de l'Union européenne trouvent un accord pour une réponse économique commune face à l'épidémie
il y a 6 heures 44 min
pépites > Finance
Espoir…
Le FMI estime que le coronavirus provoque les "pires conséquences économiques depuis la Grande Dépression" de 1929
il y a 7 heures 42 min
pépite vidéo > Culture
Chansons pour le personnel soignant
"Et demain ?" : 350 personnalités mobilisées pour une chanson caritative au profit de la lutte contre le Covid-19
il y a 9 heures 12 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Neige Noire" de Paul Lynch : un tableau saisissant du monde paysan d’avant-guerre, loin d’une image bucolique et stéréotypée

il y a 10 heures 24 min
light > Politique
Sécurisation des déplacements présidentiels
Le parc automobile de l’Elysée a été équipé de barrières antipostillons
il y a 11 heures 49 min
pépites > Santé
Déplacement surprise
Emmanuel Macron rencontre le professeur Didier Raoult à Marseille en ce jeudi 9 avril
il y a 13 heures 43 min
pépites > France
Polémique
Christophe Castaner demande un contrôle sur le dossier de la morgue provisoire au marché de Rungis
il y a 14 heures 59 min
pépite vidéo > International
Nouveau bras de fer
Vives tensions entre Donald Trump et l’OMS sur la gestion de crise du coronavirus
il y a 15 heures 57 min
décryptage > France
Solidarité

Opération #connexion d’urgence : 10.000 ordinateurs pour les élèves défavorisés

il y a 17 heures 44 min
décryptage > France
Défis à relever

Covid-19 : le jour d’Après

il y a 18 heures 52 min
pépites > Europe
Solidarité européenne
Manuel Valls alerte sur le risque d’effondrement de l’Europe face à la crise du coronavirus
il y a 7 heures 20 min
pépites > Europe
Combat contre le Covid-19
Coronavirus : le Premier ministre britannique Boris Johnson est sorti des soins intensifs
il y a 8 heures 37 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le Maître du Haut Château - The Man in the High Castle", une série visible sur Amazon Prime Video : et si l'Allemagne et le Japon avaient gagné la guerre ? Une uchronie palpitante

il y a 10 heures 2 min
pépites > Economie
"Plus grande récession en France depuis 1945"
Gérald Darmanin et Bruno Le Maire annoncent un "plan d'urgence révisé à 100 milliards d'euros" face à une chute du PIB de 6% cette année
il y a 10 heures 52 min
pépites > Economie
Mesures exceptionnelles
Etats-Unis : la Fed active un dispositif de 2.300 milliards de dollars pour soutenir l’économie américaine face au coronavirus
il y a 12 heures 59 min
pépites > Santé
Projections
Près d'1,6 million de Français pourraient avoir contracté le virus, selon des estimations du syndicat de médecins généralistes MG France
il y a 14 heures 8 min
pépites > Santé
Espoir d’un traitement ?
Covid-19 : Emmanuel Macron apporte son soutien aux chercheurs lors d’une visite à l’hôpital du Kremlin-Bicêtre
il y a 15 heures 31 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Coronavirus : on pourrait être infecté plusieurs fois; La Chine noyaute les institutions internationales; Les médecins cubains au secours des Antilles françaises; L’éducation nationale moins bonne en informatique que les sites porno
il y a 16 heures 39 min
décryptage > High-tech
Données personnelles

Stop-COVID : voilà toutes les données qu’une application peut collecter sur vous

il y a 18 heures 26 min
décryptage > Société
Problème de langage

Pourquoi les libéraux parlent-ils si mal du libéralisme ? Parce qu’ils utilisent les mots de ses adversaires !

il y a 19 heures 24 min
© MARTIN BUREAU / AFP
© MARTIN BUREAU / AFP
Devoir de vérité

#VALP : François Fillon, mission (mea culpa) impossible

Publié le 31 janvier 2020
François Fillon, qui sera jugé en février dans l'affaire des emplois fictifs dont aurait bénéficié son épouse, était l'invité exceptionnel de l'émission de France 2 "Vous avez la parole". L'ancien candidat à l'élection présidentielle a tenu à s'expliquer devant les Français.
Anita Hausser, journaliste, est éditorialiste à Atlantico, et offre à ses lecteurs un décryptage des coulisses de la politique française et internationale. Elle a notamment publié Sarkozy, itinéraire d'une ambition (Editions l'Archipel, 2003)....
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Anita Hausser
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Anita Hausser, journaliste, est éditorialiste à Atlantico, et offre à ses lecteurs un décryptage des coulisses de la politique française et internationale. Elle a notamment publié Sarkozy, itinéraire d'une ambition (Editions l'Archipel, 2003)....
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
François Fillon, qui sera jugé en février dans l'affaire des emplois fictifs dont aurait bénéficié son épouse, était l'invité exceptionnel de l'émission de France 2 "Vous avez la parole". L'ancien candidat à l'élection présidentielle a tenu à s'expliquer devant les Français.

Un petit tour, et puis s'en va. François Fillon a pris la parole pour la première fois depuis sa défaite à la présidentielle de 2017 pour apporter sa vérité avant l'ouverture de son procès dans quelques semaines, en mêlant regrets, justifications, et explications. Un exercice d'autant plus compliqué que l'ancien Premier ministre affirme que cela sera sa seule expression publique...

Silencieux depuis trois ans,  reconverti avec succès dans le privé, François Fillon veut " laver son honneur", ainsi que celui de sa famille "qui a été déchiqueté", et donner sa version des faits, toujours avec cette retenue qui le caractérise, en exprimant des regrets (notamment d'avoir "entrainé sa famille dans sa famille dans une épreuve d'une violence inouïe"), reconnaissant des "erreurs" (-notamment celle d'avoir provoqué Nicolas Sarkozy), mais aussi en pointant la partialité de l'instruction, avant d'affronter son procès pour détournement de fonds publics , complicité et recel d'abus de biens sociaux dans quelques semaines. L'ancien Premier Ministre a choisi l'émission " Vous avez la Parole" sur France 2 pour s'expliquer. Elle offre le temps de parole nécessaire pour s'expliquer. L'ennui, avec ce genre de formule, c'est que cela ressemble au procès avant le prétoire. Les interviewers sont considérés comme des procureurs par les uns, et accusés de complaisance par ceux (- nombreux), qui ont déjà condamné le prévenu.

L'exercice était d'autant plus périlleux que François Fillon  a pris la parole après trois années de silence absolu. Il a fallu rafraîchir la mémoire des téléspectateurs. Rappelez vous . C'était en 2017, il y a trois ans, à la fin du "du Vieux Monde". François Fillon dont la campagne pour les primaires patinait, avait fait  un coup d'éclat fin aout 2016, avec la petite phrase polémique :" Imagine-t-on le Général de Gaulle mis en examen?", qui visait son adversaire Nicolas Sarkozy. Cette déclaration lui a-t-elle été fatale? Il appartiendra aux historiens de le dire. Fillon, lui, laisse planer le doute et se contente d'avancer  "qu'il avait été décidé de m'empêcher de gagner l'élection présidentielle", ouvrant la porte à toutes les spéculations .  

En tous cas, devenu le candidat de la droite républicaine à l'issue des primaires de l'automne 2016,   François Fillon a perdu une élection prétendument imperdable à cause de la polémique qui a émaillé sa campagne présidentielle autour d'emplois prétendument fictifs de son épouse Penelope comme assistante parlementaire. La révélation de costumes offerts par Robert Bourgi a encore envenimé le débat. Les tentatives pour trouver un " plan B", autrement dit un candidat de substitution (à l'époque, Alain Juppé, François Baroin), ayant tourné court, François Fillon a été battu au premier tour et la Droite ne s'est toujours pas relevée de cet échec. Ses relations avec Nicolas Sarkozy " appartiennent aujourd'hui " à la sphère privée", affirme-t-il. L'ancien président a  livré son jugement (- sans appel), dans son dernier livre " Passions". Il n'a pas jeté la rancune à la rivière.

Trois ans après, François Fillon pourra-t-il faire entendre sa vérité, à savoir que l'instruction a été entièrement menée à charge, que les juges n'ont jamais voulu examiner les preuves du travail de son épouse "sa première et plus importante collaboratrice" qui " a toujours refusé de se mettre en valeur". L'opinion sera-t-elle sensible à l'affirmation selon laquelle il a "été traité d'une manière injuste, qui n'était pas normale" avec "une procédure entièrement à charge", voir "d'exception" ?

François Fillon reconnait qu'il a "sûrement commis des erreurs", mais ne peut pas supporter qu'on pense que je suis malhonnête et que j'ai cherché à tromper les Français. Parce que c'est tout le contraire de ma vie et de mon engagement". Sera-t-il entendu ?  Sur le plan politique la page Fillon est bel et bien tournée. Reste la page judiciaire, la plus douloureuse pour un homme qui revendique quarante ans de vie politique sans faille... jusqu'à la campagne de 2017.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Confinement indifférencié : une punition collective de moins en moins justifiable. Les preuves scientifiques

02.

Déconfinement à Wuhan : les acheteurs chinois semblent avoir perdu le goût de la consommation

03.

Le FMI estime que le coronavirus provoque les "pires conséquences économiques depuis la Grande Dépression" de 1929

04.

Comment l’éducation de nos parents détermine lourdement notre capacité à devenir leader ou non

05.

Manuel Valls alerte sur le risque d’effondrement de l’Europe face à la crise du coronavirus

06.

Vers un grand tremblement de terre ? Et si les deux verrous allemands et français qui bloquent l’Europe étaient en train de céder...

07.

La France en récession : les trois conditions pour que ça reparte très vite. Et c’est possible

01.

Belgique : le stock stratégique de masques a été détruit pour faire de la place aux migrants

02.

Confinement indifférencié : une punition collective de moins en moins justifiable. Les preuves scientifiques

03.

Alors que tout s’effondre, l’économie et le moral, une seule bonne nouvelle : les banques ne feront pas faillite

04.

Covid-19 : le gouvernement prépare l'opinion à l’utilisation du tracking digital pour sortir du confinement

05.

Derrière le cas Lallement, l’insupportable infantilisation des Français

06.

Luc Rouban: "Cette crise sanitaire marque la fin du macronisme et le retour du clivage gauche droite"

01.

Ce risque politique énorme que prend le gouvernement en ne limogeant pas le Préfet Lallement

02.

Vers un grand tremblement de terre ? Et si les deux verrous allemands et français qui bloquent l’Europe étaient en train de céder...

03.

Crise sanitaire et manque de réactivité : la France est-elle dirigée par des fonctionnaires non élus ?

04.

Nombre de morts, manque de moyens, soupçons d’euthanasie : ce qui se passe vraiment dans les Ehpad ?

05.

Covid-19 : les patients en réanimation n’ont "pas respecté le confinement" ? Didier Lallement s’excuse

06.

Confinement indifférencié : une punition collective de moins en moins justifiable. Les preuves scientifiques

Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Nap4
- 31/01/2020 - 13:32
Petit Résumé
Fillon réussi à casser Sarkozy en 2016 et a été alors propulsé candidat officiel LR/UMP. Mais le petit Nicolas rancunier qui avait compris que Macron jouissait des faveurs des médias s'est vengé en donnant à ce dernier les dossiers à charge. Hollande a mis le PNF (totalement indépendant) sur le coup, préférant logiquement son poulain à la droite filloniste. Quant à Sarko, on lui agite depuis sous le nez les histoires lybiennes et l'affaire Pygmalion afin de le maintenir au calme. Quant à la France, tout ce petit monde s'en fout, préférant les opportunes prévarications offertes par l'État que la préservation et l'amélioration des forces de la Nation.
Pharamond
- 31/01/2020 - 12:18
On demande à voir
Le comportement non-éthique, nébuleux des juges chargés de l'instruction sera-t-il examiné à fond,objectivement , par d'autres juges chargés de juger? Ou se serreront-ils les coudes? On demande à voir.
Ganesha
- 31/01/2020 - 10:19
Audience
Cette émission d'hier a été regardée hier par deux millions de français.