En direct
Best of
Best of du 15 au 21 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

02.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

03.

Quand une étude britannique révèle que 8 salariés sur 10 dans le monde de l’art et de la culture taisent leurs convictions par peur du "politiquement correct" qui y prévaut

04.

Nous vivons un des hivers les moins froids jamais enregistrés et la cause nous vient droit du... Pôle Nord

05.

Vous pensiez Daesh battu ? Revoyez votre copie

06.

Dominique Strauss-Kahn aurait gagné 21 millions d’euros en cinq ans grâce à ses activités et son cabinet de conseil Parnasse International

07.

Voyeurisme, une addiction contemporaine : il y a ceux qui filment...et ceux qui regardent

01.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

04.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

05.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

06.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

06.

La réaction de la femme de Griveaux

ça vient d'être publié
décryptage > Santé
Début du carême

Trop manger est mauvais pour la santé. Jeûner souvent aussi

il y a 20 min 39 sec
décryptage > France
Réalité derrière les chiffres

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

il y a 1 heure 3 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

L’opposition ne veut pas de fonds de pension français mais ne pipe mots sur ces fonds étrangers qui investissent lourdement dans l’Hexagone

il y a 1 heure 59 min
décryptage > Media
L’art de la punchline

Un 24 février en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 11 heures 5 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Vie à vendre" de Yukio Mishima : un inédit jubilatoire de Mishima

il y a 12 heures 22 min
pépites > Economie
Reconversion
Dominique Strauss-Kahn aurait gagné 21 millions d’euros en cinq ans grâce à ses activités et son cabinet de conseil Parnasse International
il y a 12 heures 54 min
light > Culture
"Vol au-dessus d'un nid de coucou"
Bernard Tapie est contraint de reporter ses engagements au théâtre pour suivre un nouveau traitement
il y a 15 heures 23 min
pépites > Economie
Lourdes conséquences?
Impact du Coronavirus: la Banque de France devrait réviser à la baisse sa prévision de croissance pour 2020
il y a 16 heures 31 min
pépites > Santé
Endiguer l'épidémie
Le Premier ministre italien Giuseppe Conte évoque la responsabilité d'un hôpital dans la propagation du coronavirus en Italie
il y a 17 heures 35 min
pépite vidéo > Sport
Vive émotion
L'hommage bouleversant de Vanessa Bryant et de Michael Jordan à Kobe Bryant
il y a 19 heures 35 min
décryptage > Economie
Brouillard comptable

Ce rapport de la Cour des comptes à qui l’on fait trop souvent dire tout et n’importe quoi

il y a 50 min 49 sec
décryptage > Economie
Contamination de l'économie

Coronavirus : le COVID-19 va-t-il pousser la zone euro vers la récession ?

il y a 1 heure 7 min
décryptage > France
Question prioritaire

La sécurité, bien partie pour être la clé de 2022… et certains prennent une longueur d’avance

il y a 2 heures 12 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Fauda" : devant l’engouement pour la fiction israélienne sur la scène internationale, focus sur Fauda (= Le Chaos)

il y a 12 heures 1 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L’opposition Mitterrand vs Rocard" : un fauteuil pour deux

il y a 12 heures 34 min
pépites > Santé
Contamination
Le vice-ministre iranien de la Santé, Iraj Harirchi, a été testé positif au coronavirus
il y a 13 heures 48 min
pépite vidéo > Media
Lanceur d'alerte
WikiLeaks : où en est l'affaire Julian Assange ?
il y a 16 heures 8 min
pépites > Politique
Détermination
Réforme des retraites : Edouard Philippe indique qu'il prendra ses "responsabilités" sur le recours au 49-3
il y a 17 heures 9 min
light > Culture
Les bons comptes font les bons amis
Les acteurs de la série Friends de retour dans un épisode spécial
il y a 17 heures 56 min
Symbole du Printemps arabe
L'ancien président égyptien Hosni Moubarak est mort à l'âge de 91 ans
il y a 20 heures 5 sec
© Reuters
© Reuters
Atlantico Green

Pourquoi la reforestation de la planète lui fait parfois plus de mal que de bien

Publié le 26 janvier 2020
L'une des solutions envisagées face au réchauffement climatique est la plantation d'arbres qui ont la faculté de capter et d'emmagasiner le Co2. Toutefois plusieurs questions se posent quand à la réalité de l'efficacité des plantations.
André Heitz est ingénieur agronome et fonctionnaire international du système des Nations Unies à la retraite. Il a servi l’Union internationale pour la protection des obtentions végétales (UPOV) et l’Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
André Heitz
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
André Heitz est ingénieur agronome et fonctionnaire international du système des Nations Unies à la retraite. Il a servi l’Union internationale pour la protection des obtentions végétales (UPOV) et l’Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'une des solutions envisagées face au réchauffement climatique est la plantation d'arbres qui ont la faculté de capter et d'emmagasiner le Co2. Toutefois plusieurs questions se posent quand à la réalité de l'efficacité des plantations.

Atlantico.fr : La hausse des surfaces forestières semble être une bonne nouvelle pour l'environnement. Comment caractériseriez-vous cette tendance géographiquement et écologiquement ?

André Heitz : Les choses sont rarement simples. Une forêt à l'équilibre n'emmagazine plus de CO2. « L'Amazonie, le poumon de notre planète qui produit 20% de notre oxygène », de M. Emmanuel Macron, est un mythe tenace. Une forêt rasée (ou brûlée) et reboisée captera du carbone pendant la durée de croissance des arbres, et le bilan sera positif si le bois récolté est valorisé dans la durée, par exemple dans le bâtiment. Dans nos régions, les sols de prairie stockent autant de carbone que les sols forestiers ; le crédit carbone acquis par la conversion d'une prairie en forêt est une blague (c'est sans compter l'éventuelle perte de biodiversité). Une plantation de palmier à huile peut avoir un bilan carbone supérieur à une forêt très dégradée qu'elle remplace. Elle implique généralement de fortes émissions de carbone en cas de déforestation, surtout sur sol tourbeux, mais elle a le meilleur ratio pertes de carbone écosystémique/productivité ; pour le rendement en huile, un hectare de palmier équivaut à quelque dix hectares de soja (mais celui-ci produit aussi des tourteaux).

Avons-nous une vision réaliste du rôle des arbres dans le cycle du carbone ? J'ai quelques doutes.

Mais une chose est sûre : compter sur la forêt pour, en quelque sorte, compenser notre boulimie de combustibles fossiles est un mauvais calcul et ne peut qu'être temporaire. Une autre, l'initiative 4 pour mille, est en revanche crédible : augmenter de 0,4 % par an les stocks de carbone des premiers 30 à 40 cm de sol absorberait une quantité significative du CO2 émis par les activités humaines. Pour cela, il faut, entre autres, une agriculture de conservation et de régénération des sols... et la possibilité de recourir à un usage judicieux du glyphosate...

Les forêts ont un effet globalement positif – du point de vue de l'Humain – sur le climat ; L'Homme qui plantait des arbres de Jean Giono n'est pas une fable. Elles fournissent d'autres services écologiques comme la stabilisation des sols dans les pentes et la lutte contre l'érosion. De ce point de vue, les efforts d'afforestation entrepris par exemple par la Chine ou par les pays du Sahel avec leur Grande Muraille Verte sont fort bienvenus.

D'une manière générale, la NASA a constaté un verdissement de la planète – l'équivalent de la forêt amazonienne en deux décennies –, particulièrement en Chine du fait de l'afforestation et en Inde du fait de l'intensification de l'agriculture (c'est-à-dire de la production alimentaire). Certes, le gain d'un hectare ici ne compense la perte d'un hectare là que sur une feuille de calcul, mais c'est une excellente nouvelle : l'Homme, cette espèce honnie par les collapsologues, contribue à ce phénomène.

Il ne faut pas oublier la dimension sociale. Chez nous, la déprise agricole suivie de l'embroussaillement puis d'un boisement de mauvaise qualité n'est pas une bonne nouvelle. Pour nos amis africains, formons le vœu qu'ils réussissent dans leur entreprise, repoussent le désert et créent de nouvelles perspectives écologiques qui pourront produire des bénéfices sociaux, économiques et géostratégiques considérables.

Pouvez-vous nous expliquer la différence écologique fondamentale qui sépare ce phénomène de l'extension de la mono-arboriculture ?

André Heitz : Les peuplements naturels et les plantations monospécifiques sont en règle générale des écosystèmes pauvres par rapport aux peuplements diversifiés, et ce, par nature et, le cas échéant, du fait de la main de l'Homme. Mais, selon le WWF, les plantations « industrielles » d’arbres à croissance rapide fournissent environ 14 % des bois ronds utilisés mondialement (520 millions de m3), alors qu'elles ne représentent que 2% de la surface forestière mondiale (54,3 millions d’hectares).

Que vaut-il mieux ? Pas de plantations et une exploitation plus intensive de la forêt dite « naturelle » ? Ou des plantations, bien sûr gérées de manière responsable, et la possibilité de préserver des forêts ? L'écologie n'est simple que pour les écologistes, pas pour les écologues.

L'actualité en fit état en Californie, au Brésil, au Congo et en Australie : les feux de forêts sont-ils réellement calamiteux pour le réchauffement climatique ?

André Heitz : Il y a aussi eu les feux dans l'Arctique, en Sibérie, en Indonésie, en Grèce, au Portugal, en France... Sur onze mois en 2019, les feux de forêts auraient émis 6,375 gigatonnes de CO2 selon le programme européen de surveillance de la Terre Copernicus. Mais les feux sont un phénomène récurrent qu'il faut évaluer, non pas en fonction de la couverture médiatique et, aussi, de la gesticulation politique, mais de l'évolution dans le temps.

Ce chiffre est à comparer aux quelque 36,8 gigatonnes issues de l’usage du charbon, du pétrole et du gaz, ainsi que de la fabrication du ciment, et aux 43,1 gigatonnes émises au total en 2019 par les activités humaines. Et aux quelque 3.000 gigatonnes de CO2 présentes dans l'atmosphère.

Bien malin qui peut prédire l'effet de ces incendies sur le climat ! Mais faisons preuve de sérénité et d'optimisme dans ce monde harcelé par des prophètes de malheur qui font du climat un nouveau cavalier de l'Apocalypse : tout ce qui a brûlé reverdira et se reboisera, sauf conversion à l'agriculture ou urbanisation.

 

 

 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

02.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

03.

Quand une étude britannique révèle que 8 salariés sur 10 dans le monde de l’art et de la culture taisent leurs convictions par peur du "politiquement correct" qui y prévaut

04.

Nous vivons un des hivers les moins froids jamais enregistrés et la cause nous vient droit du... Pôle Nord

05.

Vous pensiez Daesh battu ? Revoyez votre copie

06.

Dominique Strauss-Kahn aurait gagné 21 millions d’euros en cinq ans grâce à ses activités et son cabinet de conseil Parnasse International

07.

Voyeurisme, une addiction contemporaine : il y a ceux qui filment...et ceux qui regardent

01.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

04.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

05.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

06.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

06.

La réaction de la femme de Griveaux

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires