En direct
Best of
Best of du 8 au 14 février
En direct
ça vient d'être publié
décryptage > Politique
Les entrepreneurs parlent aux Français

La vertu française, un puritanisme venu d’ailleurs ? Liberté française ubérisée ?

il y a 6 heures 27 min
pépites > Société
Mobilisation
Appel des taxis parisiens à manifester vendredi devant la Gare de Lyon
il y a 7 heures 29 min
light > Sport
Solidarité
Racisme : le monde du football apporte son soutien à Moussa Marega
il y a 8 heures 17 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Evguénie Sokolov, une pièce de théatre d'après le conte de Serge Gainsbourg

il y a 9 heures 11 min
pépites > International
Chevaux de Troie
Des soldats israéliens dupés par la ruse téléphonique des fausses femmes du Hamas
il y a 10 heures 55 min
décryptage > Environnement
Écologiste de plus en plus radicale

Écologie : vers un joli totalitarisme à visage humain

il y a 12 heures 3 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Signal, enfin une messagerie réellement cryptée pour protéger vos messages ?
il y a 13 heures 21 min
décryptage > Politique
Dure traversée de l'hiver ?

L’hiver noir du macronisme : quels lendemains pour LREM ?

il y a 13 heures 59 min
décryptage > Politique
Discours présidentiel

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

il y a 14 heures 34 min
décryptage > Politique
Grève

Grève dans les transports : que reste-t-il vraiment sur la réforme des retraites ?

il y a 15 heures 57 min
pépites > Terrorisme
Enquête
Allemagne : Le gouvernement condamne des projets d’attentats « effrayants » contre plusieurs mosquées
il y a 6 heures 51 min
pépites > International
Coronavirus
Le marathon de Tokyo annulé pour les amateurs
il y a 7 heures 56 min
Quel avenir pour la viande classique?
Steak in vitro, insectes,: quelle viande mangerons-nous demain?
il y a 8 heures 36 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Minute antique", des excellentes courtes chroniques

il y a 9 heures 26 min
pépite vidéo > Politique
Affaire Griveaux
Juan Branco: "J'ai accompagné Piotr Pavlenski en tant qu'avocat et je continue à le faire"
il y a 11 heures 31 min
décryptage > International
Chiffre mensonger

Combien de contaminés par le Coronavirus, maintenant nommé : COVID-19 ? Des chiffres médicaux, politiques, économiques ou financiers ?

il y a 12 heures 32 min
décryptage > Politique
Rappel à l'ordre

Concurrence : quand Mario Monti rappelle sèchement aux Etats de l’UE leurs propres responsabilités dans l’absence de champions industriels européens

il y a 13 heures 42 min
décryptage > Economie
Disparition des classes moyennes ?

Daniel Markovits : “L’élitisme managérial a tué les classes moyennes.”

il y a 14 heures 24 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico Business

Mutuelles de santé : l‘UFC-Que choisir alerte sur la hausse des tarifs mais se garde d’en donner la raison

il y a 15 heures 34 min
pépites > Justice
Coupure de courant
Le PDG d'EDF annonce avoir déposé "entre 80 et 90" plaintes pour des coupures intempestives
il y a 1 jour 7 heures
© ATTA KENARE / AFP
© ATTA KENARE / AFP
La Perse c’était quand même mieux…

Boeing ukrainien : c’est peut être un déséquilibré radicalisé qui a tiré le missile ?

Publié le 12 janvier 2020
176 morts : on ne peut pas rire d’une telle tragédie. Un missile errant : on peut rire des mollahs.
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
176 morts : on ne peut pas rire d’une telle tragédie. Un missile errant : on peut rire des mollahs.

Après l’avoir farouchement nié, l’Iran a reconnu sa responsabilité dans le drame. « Une erreur humaine » disent les autorités de Téhéran. En plaidant toutefois une singulière circonstance atténuante : « l’aventurisme américain » rendrait un peu nerveuses leurs forces armées.

Ces dernières auraient pris le Boeing ukrainien pour un « avion hostile ». Là nous approchons les sommets himalayesques du mensonge ou de la bêtise : l’avion venait à peine de décoller de l’aéroport de Téhéran ! L’armée iranienne dispose quand même de radars.

Certes, mais ceux qui regardent les écrans sont-ils capables de comprendre ce qu’ils voient dessus ? Et ceux qui contrôlent les rampes de missiles savent-ils reconnaître le bon bouton ? Impossible d’incriminer l’alcool : il est interdit en Iran. Resta la chicha bourrée au cannabis… Ou alors peut-être que certains militaires iraniens déséquilibrés (par la campagne de haine anti-américaine) se sont radicalisés sous l’influence du Guide Suprême, Ali Khamenei.

Plus sérieusement maintenant, on est en droit de s’interroger sur les capacités de discernement des chefs de l’armée iranienne. « Un appareil hostile » ? Allons donc ! Les Américains n’ont pas besoin d’envoyer des bombardiers au-dessus de l’Iran : leurs missiles sont programmés pour éventuellement frapper 52 cibles iraniennes (le chiffre a été donné par Trump) parfaitement identifiées.

Souvenez-vous du vent de frayeur que des commentateurs, n’osant pas avouer leurs sympathies pour l’Iran, firent souffler sur la France après l’exécution du général Soleimani. On allait voir ce qu’on allait voir. La vengeance des Iraniens serait terrible. La guerre au Proche-Orient menaçait d’éclater à un moment ou à un autre par la faute des Américains.

La « vengeance » iranienne a eu l’Irak pour théâtre. Deux missiles tirés sur des bases américaines : « 50 Américains tués »  ont annoncé triomphalement les autorités iraniennes. Ces morts étaient aussi faux que ceux du Boeing ukrainien sont vrais. Mais il paraît que l’Iran n’a pas dit son dernier mot puisque ce pays cherche à se doter de l’arme nucléaire. C’est à priori très inquiétant. Serait-il bien raisonnable de laisser faire l’Iran ? Quoique, vu ce qu’on vient d’apprendre, les Iraniens seraient bien capables de larguer leur bombe A sur Ispahan ou Chiraz.  

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (53)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
SylvainP123
- 15/01/2020 - 14:24
@marie-e
Oui j'imagine que pendant la seconde guerre mondiale les allemands étaient tout aussi fiers de leur armée...

Et alors ?
Marie-E
- 14/01/2020 - 19:21
Merci le Gorille
Votre réaction me touche beaucoup et bien plus que celle de Syilvain P123....
Je ne pense pas être propagandiste car ce que j'écris est vérifiable et vérifié... Je suis passionnée par le pays que j'ai choisi et ses habitants. J'aime ce pays avec ses qualités et ses travers mais je suis comme tout Israélien fière de Tsahal et de ses soldats.
Le gorille
- 14/01/2020 - 17:46
Bon courage Marie-E
Vous avez raison : Tsahal mérite des éloges.
J'avais un camarade dans cette armée : il est toujours en vie.
Je l'ai perdu de vue, car nous ne sommes pas du même pays, mais c'était un bon camarade.
Je vous souhaite bon courage chez vous
Et merci de votre défense : elle fait contrepoids aux tenants de la haine contre Israël et propagateurs de fausses informations.