En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Michel Onfray a contracté la Covid-19

02.

Les 5 plus grosses fortunes mondiales préfigurent ce que sera notre mode de vie sur la planète au cours du 21e siècle

03.

Regardez bien cette affiche : Auschwitz est de retour…

04.

Ce que le nouveau record atteint par le Bitcoin préfigure pour l’avenir du système bancaire

05.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

06.

Covid-19 : Et si la première cible à convaincre de l’efficacité du vaccin étaient les médecins et soignants eux-mêmes ?

07.

Mort de l'ancien président de la République Valéry Giscard d'Estaing à l’âge de 94 ans

01.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

02.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

03.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

04.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

05.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

06.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

03.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

04.

Covid-19 : Et si la première cible à convaincre de l’efficacité du vaccin étaient les médecins et soignants eux-mêmes ?

05.

Noël : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français qui voudraient skier à l'étranger

06.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Disparition
Mort de l'ancien président de la République Valéry Giscard d'Estaing à l’âge de 94 ans
il y a 7 heures 22 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Voir le jour" de Marion Laine : si le quotidien du personnel hospitalier m’était conté…

il y a 11 heures 45 min
pépites > Société
L’amour aux temps du Coronavirus
Covid-19 : un Français sur trois serait sur un site de rencontres depuis le premier confinement
il y a 12 heures 28 min
pépites > Santé
« The Wuhan files »
La rédaction de CNN dévoile le contenu de documents chinois confidentiels qui révèlent les erreurs commises par la Chine lors de l’apparition du Covid-19
il y a 13 heures 59 min
pépites > France
Dissolution
BarakaCity dénonce le gel « illégal » de ses avoirs par l'Etat
il y a 16 heures 53 min
pépites > Santé
Covid-19
Coronavirus ; la commission d’enquête parlementaire évoque des manquements des pouvoirs publics avant et pendant la crise sanitaire
il y a 18 heures 13 min
light > Science
Santé
L'Intelligence Artificielle pourrait prédire quelles combinaisons de médicaments luttent le mieux contre tel ou tel cancer
il y a 18 heures 36 min
pépites > Santé
Coronavirus
MHRA, l'agence de santé britannique, autorise l'utilisation du vaccin Pfizer/BioNtech : les premières vaccinations pourraient commencer la semaine prochaine dans les maisons de retraite
il y a 19 heures 14 min
pépites > Finance
Scandale
Faillite Wirecard : l'APAS, le régulateur allemand des firmes d'audit estime qu'Ernst & Young (EY, géant de l'audit) savait que son audit de 2017 était inexact
il y a 20 heures 6 min
pépite vidéo > Politique
Premier ministre
Crise sanitaire, loi « sécurité globale », ski à l’étranger: retrouvez l’entretien de Jean Castex sur RMC et BFMTV
il y a 20 heures 37 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Mindhunter" de David Fincher : entretiens avec des tueurs en série

il y a 11 heures 26 min
light > Culture
Monuments parisiens
Déconfinement : la Tour Eiffel va rouvrir dès le 16 décembre
il y a 12 heures 48 sec
pépites > Santé
Endiguer la pandémie
Vaccin contre la Covid-19 : Boris Johnson attendra son tour
il y a 12 heures 57 min
light > Santé
Etat de santé
Michel Onfray a contracté la Covid-19
il y a 15 heures 13 min
pépites > Economie
Pas de cadeau
Le gouvernement ne devrait pas revaloriser pas le Smic en plus de la hausse automatique selon Jean Castex
il y a 17 heures 28 min
décryptage > Société
Moyen de transport idéal pendant la crise du Covid ?

Les e-scooters et autres trottinettes électriques sont-ils une bonne affaire pour l’environnement (et pour les entreprises qui les louent ) ?

il y a 18 heures 28 min
décryptage > Consommation
Magie de Noël

Réveillons de fin d’année : petits conseils pour bien anticiper les plaisirs que vous pourrez vous autoriser sans vous ruiner la silhouette

il y a 19 heures 15 sec
décryptage > Santé
Rempart pour endiguer l'épidémie

Covid-19 : Et si la première cible à convaincre de l’efficacité du vaccin étaient les médecins et soignants eux-mêmes ?

il y a 19 heures 38 min
décryptage > France
Nuit et Brouillard

Regardez bien cette affiche : Auschwitz est de retour…

il y a 20 heures 7 min
décryptage > Economie
Nouveau monde

Ce que le nouveau record atteint par le Bitcoin préfigure pour l’avenir du système bancaire

il y a 21 heures 15 min
© Darren Staples / Reuters
Boris Johnson
© Darren Staples / Reuters
Boris Johnson
Anti-Macron

"Weirdos wanted": la méthode Johnson ou le recrutement de profils atypiques (et hors élites)

Publié le 07 janvier 2020
Le gouvernement britannique cherche à recruter des profils atypiques, hors des élites. Et les recruteurs font appel à d'étranges méthodes pour trouver les candidats idéals.
Edouard Husson
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Universitaire, Edouard Husson a dirigé ESCP Europe Business School de 2012 à 2014 puis a été vice-président de l’Université Paris Sciences & Lettres (PSL). Il est actuellement professeur à l’Institut Franco-Allemand d’Etudes Européennes (à l’Université...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le gouvernement britannique cherche à recruter des profils atypiques, hors des élites. Et les recruteurs font appel à d'étranges méthodes pour trouver les candidats idéals.

Pour Dominic Cummings, la diversité que doit accumuler un chef de gouvernement dans son entourage, c’est la diversité cognitive

L’annonce est passée inaperçue, à part un article dans le Figaro, sans doute parce que beaucoup de nos commentateurs n’ont pas encore admis que la victoire de Boris Johnson puisse être un objet d’étude rationnelle. Le Brexit n’aurait pas dû avoir lieu, il est une aberration, il faut s’accommoder de l’absurdité mais circulez, il n’y a rien à comprendre. Pourquoi voudriez-vous donc que l’on prête attention à une annonce mise par le conseiller spécial de Boris Johnson sur son blog pour recruter de nouveaux fonctionnaires? A fortiori si l’on ne comprend pas très bien son anglais, où il nous parle de « frappa-dingues » et de « ratés ». Et accumule les références à ses personnages de science-fiction favoris. Dominic Cummings veut des profils atypiques. Il pense que son pays a failli rater le Brexit de par le conformisme de sa classe politique et de sa haute fonction publique - rappelons-nous les négociations entre Michel Barnier et Oliver Robbins, le négociateur en chef de Theresa May. Il faut recruter des gens différents. 

Vous penserez avoir raison de ne pas vous émouvoir plus que cela. Le syndicat des fonctionnaires gouvernementaux a déjà fait savoir qu’il s’opposeraient à toutes ces fantaisies. On a mis sous les yeux des conseillers du Premier ministre tous les règlements que l’on peut accumuler pour expliquer qu’on ne rentre dans la fonction publique que par la voie conventionnelle. Circulez, il n’y a rien à voir. Cummings a fait son temps et il fera long feu à Downing Street maintenant que Johnson est installé. 
 
Dommage que personne n’ait pris cela au sérieux. Car il y a une petite bombe au milieu de l’annonce. Le conseiller de Boris Johnson explique que la grande diversité à laquelle personne ne pense, c’est la diversité cognitive. Le maître d’oeuvre de la stratégie pour faire gagner le vote Leave en 2016 puis les conservateurs en 2019 bouscule la bien-pensance de notre temps. Pourquoi Corbyn a-t-il perdu? Parce qu’il ne suffit pas de mettre des gens qui crient « vive les différences! » autour d’une table. Il y a vingt ans, on parlait de diversité sociale, depuis dix ans on nous rebat les oreilles de diversité ethnique, d’options sexuelles etc....Mais cela a-t-il permis à Corbyn et sa bande de gauchistes bon teint de comprendre ce que pensait la population britannique? Cummings réclame non plus un cocktail d’identités mais un choc d’expériences différentes et contradictoires. Il veut des gens qui aient vu le monde, soient assez expérimentés pour savoir écouter et acceptent la vision en relief. 
 
On dit toujours que la France adopte les innovations américaines avec quinze ans de retard. Il se trouve qu’aujourd’hui la politique britannique est plus mûre, plus équilibrée que la politique états-unienne, où l’on devra attendre les élections présidentielles de la fin 2020 pour savoir où se trouve le nouveau point d’équilibre. C’est vers Londres que nous pouvons, que nous devrions regarder. Et il faut souhaiter que ne se passent pas quinze ans avant que nous adoptions de bonnes idées venues d’outre-Manche. 
 
Notre président est toujours englué dans l’idée qu’il faut supprimer l’ENA. Boris Johnson sait, lui, qu’il ne changera pas par un coup de baguette magique la haute fonction publique britannique: il a besoin de directions ministérielles de grand niveau. En revanche, rien n’interdit de diversifier les recrutements. Mais il ne regarde pas dans le rétroviseur, il laisse Dominic Cummings mettre en avant une diversité qui réconcilie la haute fonction publique avec le réel: la capacité à changer de points de vue car on a effectivement vu quelque chose dans sa vie. 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
zelectron
- 08/01/2020 - 09:58
Chez nous on recrute des néanderthal en pagaille
voilà la diversité socialiste !
JBL
- 07/01/2020 - 12:01
Un courageux !
Chez nous c'est la diversité ethnique qui prévaut. L'éternel vivre ensemble cher aux socialos et à Terra Nova !!!! Faites ce que je vous dit, pas ce que .........

Mais dans nos grandes entreprises, c'est du même tonneau, grâce à la politique des DRH. On ne veut pas de profils atypiques, en clair des gens qui ont du caractère. Seuls les moutons, faciles à gérer et disciplinés passent les tests. Une gestion linéaire, surtout pas de vague. Des gens comme Johnson et Trump, perturbent les pantoufles françaises. Nos "zélites" vont mettre combien d'années pour comprendre la compétition du monde ? Nous avons un général qui s'occupe d'une certaine église, qui a une grande gueule mais qui doit certainement bouger ses ouailles : il doit avoir toutes les pantoufles sur le dos....Dur dur, ce pays !
tubixray
- 07/01/2020 - 11:11
un plan anti ENA
Démarche intéressante à l'image du premier ministre UK.
Il est vrai que le niveau de médiocrité de certains ministres des gouvernements Macron ou Hollande est désolant.