En direct
Best of
Best of du 15 au 21 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

03.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

04.

Découvrez l'humour flamand : des Juifs représentés en cafards !

05.

Castaner et la vie privée d'Olivier Faure

06.

Trop manger est mauvais pour la santé. Jeûner souvent aussi

07.

Quand une étude britannique révèle que 8 salariés sur 10 dans le monde de l’art et de la culture taisent leurs convictions par peur du "politiquement correct" qui y prévaut

01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

04.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

06.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

ça vient d'être publié
pépites > Europe
Alliés européens
Emmanuel Macron et onze ministres sont attendus à Naples ce jeudi dans le cadre du 35e sommet franco-italien
il y a 8 heures 43 min
pépites > Politique
Aubaine ?
Anne Hidalgo ferait passer pour des HLM des logements loués aux classes moyennes
il y a 9 heures 39 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Dark Waters" de Todd Haynes : un homme seul contre une toute puissante industrie chimique...

il y a 12 heures 43 min
pépites > Santé
Médicaments efficaces ?
La chloroquine, un traitement contre le paludisme, pourrait-elle être efficace contre le coronavirus ?
il y a 13 heures 45 min
pépites > Santé
Endiguer l'épidémie
Coronavirus : le patient français décédé à Paris était un enseignant dans l'Oise
il y a 14 heures 55 min
décryptage > International
Echelle planétaire

Le Coronavirus redistribue les cartes mondiales

il y a 16 heures 12 min
pépite vidéo > Politique
"Peur comme fonds de commerce"
Gabriel Attal dénonce les critiques de Marine Le Pen sur la gestion du coronavirus par le gouvernement
il y a 16 heures 43 min
décryptage > Europe
Hi hi *

Découvrez l'humour flamand : des Juifs représentés en cafards !

il y a 17 heures 31 min
décryptage > Economie
Brouillard comptable

Ce rapport de la Cour des comptes à qui l’on fait trop souvent dire tout et n’importe quoi

il y a 18 heures 26 min
décryptage > Economie
Contamination de l'économie

Coronavirus : le COVID-19 va-t-il pousser la zone euro vers la récession ?

il y a 18 heures 43 min
pépites > Justice
Enquête
Attaque à la préfecture de police de Paris : une recherche internet faite par Mickaël Harpon accrédite l'hypothèse terroriste
il y a 9 heures 16 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La mort n'est pas une solution, Asia Bibi condamnée à la pendaison pour blasphème" d'Anne-Isabelle Tollet : un récit poignant

il y a 12 heures 25 min
light > Culture
Réforme majeure
Académie des César : la productrice Margaret Menegoz est nommée présidente par intérim
il y a 12 heures 58 min
pépites > Education
Faits religieux à l'école
Mobilisation de soutien envers l'instituteur de Malicornay, Matthieu Faucher, suspendu pour prosélytisme après avoir utilisé des textes de la Bible
il y a 14 heures 23 min
décryptage > Religion
Moyens d'action

Lutte contre l’islam radical : comment le Maroc articule moyens sécuritaires et réponse "idéologique"

il y a 15 heures 55 min
décryptage > Environnement
WikiAgri

Salon de l'agriculture : ébauche d'un mouvement agricole de contestation contre les banques

il y a 16 heures 27 min
décryptage > Santé
Pandémie

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

il y a 17 heures 24 min
décryptage > Santé
Début du carême

Trop manger est mauvais pour la santé. Jeûner souvent aussi

il y a 17 heures 56 min
décryptage > France
Réalité derrière les chiffres

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

il y a 18 heures 39 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

L’opposition ne veut pas de fonds de pension français mais ne pipe mots sur ces fonds étrangers qui investissent lourdement dans l’Hexagone

il y a 19 heures 35 min
© Reuters
© Reuters
Inégalités dans la distribution de la prime "Macron" !

LE PRESTIDIGITATEUR DES FINANCES ET LA PRIME « PATRON »

Publié le 23 décembre 2019
La prime "Macron", mise en place fin 2018, est à nouveau reconduite cette année. Une bonne nouvelle... à priori ! Un bon nombre de salariés dans le besoin ne pourront plus en bénéficier en 2019. Une annonce qui rend furieux les employés mais aussi les patrons des firmes.
Sophie de Menthon est présidente du Mouvement ETHIC (Entreprises de taille Humaine Indépendantes et de Croissance) et chef d’entreprise (SDME)
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Sophie de Menthon
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Sophie de Menthon est présidente du Mouvement ETHIC (Entreprises de taille Humaine Indépendantes et de Croissance) et chef d’entreprise (SDME)
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La prime "Macron", mise en place fin 2018, est à nouveau reconduite cette année. Une bonne nouvelle... à priori ! Un bon nombre de salariés dans le besoin ne pourront plus en bénéficier en 2019. Une annonce qui rend furieux les employés mais aussi les patrons des firmes.

Bercy est vraie une calamité française !

C’est le  mouvement ETHIC (Entreprises de Taille Humaines Indépendantes et de Croissance) qui est à l’initiative de la prime dite « Macron » (prime patron en fait !) destinée à l’origine à donner un coup de pouce au pouvoir d’achat en pleine crise des gilets jaunes - en particulier pour les PME - Ce qui fut suggéré fut fait et disons le : malgré Bercy , qui expliquait savamment que c était une « dépense fiscale « ( en résumé tout de que Bercy ne prélève pas sur vos revenus est une dépense ! Beau concept imparable ). Il fallut que le premier ministre l’annonce lui-même.

La prime vit le jour, exceptionnellement défiscalisée et sans charges,  au plus grand bénéfice de ceux qui en avaient le plus besoin. Devant un tel succès le gouvernement s'est dit quelques mois plus tard que c’était effectivement une façon de distribuer plus de pouvoir d’achat sans grever les finances des des entreprises ... On décida donc de la prolonger mais en compliquant l’accès ...  à l’avantage de Bercy car la prolongation de la prime "dite  Macron » n’est autre qu’une façon habile de ne pas baisser le coût du travail : c’est pour cela qu’elle est reconduite... pour faire comme si ! Le nouveau caractère conditionnel de cette prime est d’une complexité dommageable et coutumière! Les conditions d’attribution de la prime sont liées à la mise en place d’un plan d’intéressement. Une bonne idée en soi que d’encourager l’intéressement, mais pourquoi le lier à cette prime maintenant dénaturée ?

Le pire est que cette obligation aboutit clairement à exclure de fait les petites entreprises et les TPE de cet avantage substantiel, vraiment fait pour elles et leurs salariés.  Pas de prime donc pour les salariés qui en ont le plus besoin puisque les PME ne disposent pas en interne de la structure nécessaire pour faire face à une contrainte administrative supplémentaire. Casse-tête pour une petite entreprise que d’instaurer un plan usine à gaz d’intéressement, et surtout financièrement le peut-elle ?! Le boucher doit-il intéresser son apprenti aux nombre de côtelettes vendues ? L’institut de beauté aux nombre de massages ? Le plombier au nombre de fuites ? C’est encore la preuve de l’ignorance de l’administration, de la réalité de la diversité et de la nature du fonctionnement d’une TPE ou d’une PME.

Rappelons que 4,8 millions de salariés ont bénéficié de ce coup de pouce en 2019 et que cela concerné 70% des entreprises de moins de 50 salariés. 

Enfin, cette impossibilité de verser la prime sans plan d’intéressement qui exclut les PME est d’autant plus navrante en ce moment, que, nombre de chefs d’entreprise souhaiteraient récompenser leurs salariés de l’énergie et du courage qu’ils mettent à se rendre sur leur lieu de travail malgré la galère que représente la grève des transports.

On finit par  se demander si le Ministère des Finances ne veut pas ainsi limiter en 2020 l’attribution de ces primes pour pallier à son manque à gagner dû à l’exonération des charges ? Les petits  chefs d’entreprises sont furieux ... mais ils n’ont aucun moyen de se faire entendre, alors certains bravaches affirment « je la verserai quand même en 2919 pour 2020 «  on verra bien! »

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

03.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

04.

Découvrez l'humour flamand : des Juifs représentés en cafards !

05.

Castaner et la vie privée d'Olivier Faure

06.

Trop manger est mauvais pour la santé. Jeûner souvent aussi

07.

Quand une étude britannique révèle que 8 salariés sur 10 dans le monde de l’art et de la culture taisent leurs convictions par peur du "politiquement correct" qui y prévaut

01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

04.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

06.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires