En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Nouvelle ruée vers l’or vers un lithium « vert » (et la France a des réserves)

02.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

03.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

04.

Coronavirus : hausse des ventes en ligne, des livreurs meurent de surmenage en Corée du Sud

05.

Explosif : la dette française, 2700 milliards à la fin 2020. Mais qui va payer, quand et comment ?

06.

Et l’Italie fut le premier pays à demander l’annulation d’une partie des dettes européennes... voilà pourquoi il faut prendre sa demande au sérieux

07.

Ce qui se cache vraiment derrière le paradoxe Macron

01.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

02.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

03.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

03.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

04.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

05.

« La France aimez-la ou quittez-la ». Et qui a dit ça ? Le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale !

06.

Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus

ça vient d'être publié
décryptage > Politique
Occupation de temps de cerveau disponible

La démocratie, malade du syndrome Darmanin ?

il y a 4 min 48 sec
décryptage > Economie
Atantico Business

Les 5 plus grosses fortunes mondiales préfigurent ce que sera notre mode de vie sur la planète au cours du 21e siècle

il y a 55 min 35 sec
pépites > Media
Entretien avec le chef de l’Etat
Emmanuel Macron sera interviewé ce jeudi 3 décembre en direct sur Brut
il y a 13 heures 50 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Grande épreuve" de Etienne de Montety : Grand Prix du roman de l'Académie Française 2020 - Une religion chasse l’autre… Inspirée par l’assassinat du père Hamel

il y a 14 heures 37 min
pépites > France
Effet boule de neige
Noël : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français qui voudraient skier à l'étranger
il y a 15 heures 33 min
pépites > Europe
Enquête en cours
Allemagne : une voiture percute des passants dans une zone piétonne à Trèves
il y a 17 heures 34 min
décryptage > Economie
Impact du confinement

Productivité : les salariés travaillent plus depuis le début de la pandémie. Oui, mais pas tous

il y a 19 heures 4 min
pépites > International
Licencieux
"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir
il y a 19 heures 16 min
décryptage > International
Otan

La Turquie et l’Occident : l’« éléphant noir » dans la pièce

il y a 20 heures 49 min
décryptage > International
Diplomatie

Sanctions internationales Russie – Etats-Unis – Europe : état des lieux et bilan au crépuscule de la première présidence Trump

il y a 21 heures 5 min
décryptage > France
Débat public

Socle citoyen : l’Assemblée nationale vote pour l’exploration d’un revenu universel qui ne dit pas son nom mais demeure une très bonne idée

il y a 18 min 17 sec
pépites > Santé
Investigations
Covid-19 : l'OMS « fera tout » pour connaître l'origine du virus
il y a 13 heures 26 min
light > Media
Nouveaux projets
Jean-Pierre Pernaut va lancer un « Netflix des régions » le 18 décembre prochain
il y a 14 heures 17 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Femmes de fer, elles ont incarné la saga Wendel" de Alain Missoffe et Philippe Franchini : de la Révolution à la Ve République, portraits de quinze femmes d'exception au cœur d'une dynastie prestigieuse. Un récit captivant

il y a 14 heures 51 min
pépites > Santé
Espoir contre la pandémie
Covid-19 : Emmanuel Macron annonce qu'il envisage une campagne de vaccination grand public « entre avril et juin »
il y a 17 heures 1 min
light > Culture
Grande dame de la chanson française
Mort de la chanteuse Anne Sylvestre à l’âge de 86 ans
il y a 17 heures 46 min
décryptage > Environnement
Energie

Nouvelle ruée vers l’or vers un lithium « vert » (et la France a des réserves)

il y a 19 heures 15 min
pépites > High-tech
Bug
iPhone résistant à l'eau : publicité mensongère estime l'autorité italienne de la concurrence, amende de 10 millions d'euros pour Apple
il y a 19 heures 47 min
pépites > Consommation
Le travail peut tuer
Coronavirus : hausse des ventes en ligne, des livreurs meurent de surmenage en Corée du Sud
il y a 20 heures 54 min
pépite vidéo > France
Forces de l'ordre
Linda Kebbab : "On est le pays des lois post-faits divers"
il y a 21 heures 18 min
© DOMINIQUE FAGET / AFP
© DOMINIQUE FAGET / AFP
Tous pour un

Benalla, Goulard et Delevoye, les trois mousquetaires de la Macronie

Publié le 22 décembre 2019
S'ils sont différents en termes de formation et de parcours politique, ils ont bénéficié du soutien sans faille du président et de la République en marche.
Rémy Prud'homme
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rémy Prud'homme est professeur émérite à l'Université de Paris XII, il a fait ses études à HEC, à la Faculté de Droit et des Sciences Economiques de l'Université de Paris, à l'Université Harvard, ainsi qu'à l'Institut d'...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
S'ils sont différents en termes de formation et de parcours politique, ils ont bénéficié du soutien sans faille du président et de la République en marche.

Alexandre Benalla, Sylvie Goulard et Jean-Paul Delevoye sont très différents en termes de formation (droit, ENA, rien), d’origine politique (Parti socialiste, MODEM, RPR), ou encore d’âge (soyons courtois). Mais ils sont devenus tous les trois d’excellents représentants du parti macronien. Au moins trois caractéristiques fortes les rassemblent.

La première est d’être des chouchous (certains, pas nous, diront : des toutous) du président. Ils ont participé à sa Courte Marche, et sont prêts à tous les combats pour lui. Il le leur rend bien. Au mépris des institutions et des pratiques administratives, il a confié sa sécurité au premier, sa politique européenne à la deuxième, le choix de ses députés puis sa principale réforme au troisième. Nos trois mousquetaires ne sont pas (ou n’étaient pas) des ornements décoratifs, mais bien des arc-boutants du système macronien.

Ils étaient tous les trois vénaux. Leurs appointements, pourtant confortables, ne leur suffisaient pas. Leur grande proximité avec Jupiter valait de l’or. Il y a eu des acheteurs. Et nos mousquetaires (à la différence des héros de Dumas) étaient vendeurs. Il y a un mot pour décrire cela : la simonie. M. Benalla a accepté 400 000 euros des mains d’un oligarque poutinien, Mme Goulard 10 000 euros par mois d’un milliardaire américain, et M. Delevoye 5000 euros par mois de ceux qui se cachent derrière le paravent d’un « think tank » français inconnu. Dans les trois cas, il s’agit d’emplois fictifs. Qui peut croire que M. Makhmudov ne dispose pas déjà pour sa protection d’une demi-douzaine de gorilles russes (des hommes qui ont dans leur carrière fait plus et mieux que tabasser un couple d’amoureux Place de la Contrescarpe) ? Ou que M. Berggruen, playboy philanthrope, paye Mme Goulard pour mieux comprendre « l’approche chinoise du développement » ? Ce que ces ploutocrates ont acheté, c’est la clé des portes de l’Olympe.

Enfin, nos mousquetaires ont joui du soutien total, sans faille, du Président et de l’ensemble des élus et des cadres de son parti. Même lorsqu’ils ont été surpris les doigts - ou pour mieux dire : les bras - dans le pot de confiture. Tous les ministres, tous les Parlementaire de la LREM ont défendu bec et ongles, jusqu’au bout, le trafic d’influence de leurs collègues, avec l’aide des médias amis, et les encouragements de leurs électeurs. Pour au moins au moins deux de nos trois mousquetaires, l’argent venait de l’étranger : circonstance aggravante aux yeux des patriotes vieux jeu, circonstance atténuante aux yeux des héros du nouveau monde. Dans le cas de Sylvie Goulard, il a fallu pour faire reculer l’indécence un vote du Parlement européen. Ce soutien total de tous les membres du groupe (on a failli écrire: du clan) est la caractéristique principale de cette histoire. On ne peut guère empêcher que dans un troupeau apparaissent quelques brebis galeuses. Ce qui est remarquable, c’est qu’elles soient promues, chéries, protégées par l’ensemble des moutons, et par leur berger.

Lorsque le peuple a su, il a protesté, et si fort qu’on a du se résoudre à écarter, au moins en apparence et provisoirement, nos simoniaques. A regret, à reculons. En les couvrant de félicitations et de remerciements. En niant, en minimisant et en camouflant leurs fautes. L’une des astuces employées à cet effet consiste à les diluer dans une mare de peccadilles : dans les quatre passeports de M. Benalla, dans l’utilisation des assistants parlementaires de Mme Goulard, ou dans l’omission de dix fonctions honorifiques de la déclaration de M. Delevoye. Rien de bien grave dans tout cela, et avec de bons avocats rien d’illégal sans doute. En attendant, le débat sur ces bricoles juridiques fera oublier que ces trois mousquetaires de la Macronie ont pendant des années empoché chaque mois, en plus de leurs émoluments officiels, la retraite mensuelle de trente smicards. En toute bonne conscience ; et avec l’approbation satisfaite du parti au pouvoir.

Celui-ci persiste et signe. M. Pietraszewski, le député LREM choisi pour succéder à M. Delevoye, a fait en août et septembre dernier pour Auchan un petit travail payé 70 000 euros. C’est par mois beaucoup plus que son prédécesseur, et même que Mme Goulard. Ce record valait bien un poste de ministre. Son parti incarne la France d’en-haut. Jamais le fossé qui la sépare de la France d’en-bas n’a été aussi profond. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Liberte5
- 22/12/2019 - 19:23
comme le dit Georges ORWELL
"Un peuple qui élit des corrompus, des renégats, des imposteurs, des voleurs et des traitres, n'est pas victime, il est complice.". Les Français feraient bien de se ressaisir. Mais il est déjà bien tard!!
tatouzou
- 22/12/2019 - 13:58
Laurent, serrez ma haire avec ma discipline! (Molière, Tartuffe)
M. Macron a été élu après avoir axé sa campagne présidentielle sur la "République exemplaire", et éliminé François Fillon, sur de petites affaires d'emplois fictifs et de costumes de luxe, amplifiées par des médias complices et l'aide bienveillante de l'institution judiciaire.

Il a promulgué solennellement la première loi du quinquennat pour faire de la vertu et du désintéressement la règle de l'élu républicain.

La suite à montré que tout ça n'était qu'un affichage, et que les élus de LREM et les amis du président étaient vraiment mal placés pour donner des leçons de morale.

Et il nous a encore refait le coup depuis Abidjan en annonçant la suppression de la retraite des anciens présidents de la République.

Le peuple est vraiment très tolérant avec tous ces Tartuffe, comme par exemple l'apôtre de l'écologisme, Nicolas Hulot, qui veut nous interdire les voitures à essence d'ici 20 ans, mais en possède 6 pour son seul usage personnel, dont d'énormes 4x4 (ceux qui seront surtaxés de 2000 € dès 2020), et un bateau à moteur.
Ganesha
- 22/12/2019 - 11:24
Question
Article rafraichissant !
Exceptionnellement, Atlantico ose exposer la vérité et la réalité !
Seriez-vous un site de promotion.de Marine Le Pen ?