En direct
Best of
Best of du 21 au 27 mars
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

02.

Confinement : petits trucs et astuces pour préserver la rapidité de votre accès Internet par temps de surcharge

03.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

04.

Coronavirus : pourquoi votre groupe sanguin a une influence sur votre risque d'être infecté

05.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

06.

Attention chiffre choc : et le nombre réel de policiers pour assurer le confinement et l’ordre public dans Paris n’est plus que de...

07.

Les secrets du modèle coréen : des masques et des tests pour tout le monde, mais pas de confinement ni de vie privée

01.

Que ferons-nous de la France post-coronavirus ?

02.

Covid-19 : l'Aide sociale à l’enfance au bord de l'explosion

03.

1050 milliards pour la BCE, 700 milliards de dollars pour le budget américain, 50 milliards d’euros pour le Français… d’où vient tout cet argent ?

04.

Saint-Denis, ville ouverte : ouverte au coronavirus !

05.

Covid-19 et confinement strict : pourquoi une résurgence du virus est inévitable

06.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

01.

Coronavirus : la plus grande crise économique de tous les temps… ou pas. Car les armes existent pour la contrer

02.

Aussi inquiétante que le Covid-19, la crise de la raison ? Gourous et boucs émissaires font leur retour

03.

Chloroquine : les doutes qui pèsent sur la rigueur de l’étude du professeur Raoult expliqués par un biostatisticien

04.

Que ferons-nous de la France post-coronavirus ?

05.

Lutte contre le Coronavirus : ces failles intellectuelles qui fragilisent la méthode française

06.

Covid-19 et confinement strict : pourquoi une résurgence du virus est inévitable

ça vient d'être publié
rendez-vous > Media
Revue de presse people
Béatrice Dalle se marie à nouveau, Katy Perry & Orlando Bloom décalent; Daniel Craig veut tout claquer avant de mourir; Kim Kardashian : sex-exploitée par sa mère ?; Angelina Jolie repart en guerre contre Brad
il y a 28 min 7 sec
light > Culture
Fin du confinement ?
Olivier Py reste optimiste pour la prochaine édition du Festival d’Avignon en juillet 2020
il y a 11 heures 38 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La fin de l'amour" d'Eva Illouz : quand Tinder, grand centre commercial de rencontres, détrône la cour amoureuse

il y a 12 heures 57 min
pépites > International
Lutter contre un retour du virus
Covid-19 : la Chine décide de fermer temporairement ses frontières aux étrangers
il y a 16 heures 8 min
light > France
Changement d’heure
Malgré le confinement, n’oubliez pas le passage à l’heure d’été ce week-end
il y a 17 heures 53 min
pépites > Politique
Face à la vague
Covid-19 : Edouard Philippe alerte contre "la vague extrêmement élevée" qui "déferle"
il y a 18 heures 53 min
décryptage > Politique
Ami entends-tu...

Et Didier Guillaume lança un appel à l'armée des ombres !

il y a 20 heures 16 min
pépites > Europe
Nouvelle personnalité
Royaume-Uni : le Premier ministre Boris Johnson a été testé positif au coronavirus
il y a 20 heures 56 min
décryptage > Politique
Conséquences politiques

Philippe Gosselin : "Nous avons refusé que l’équivalent des pleins pouvoirs soient votés pour le Premier ministre. Mais nous devons rester vigilants"

il y a 23 heures 1 min
décryptage > Justice
Responsabilités

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

il y a 23 heures 27 min
décryptage > Santé
Nembro

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

il y a 43 min 39 sec
pépites > International
ONG
SOS Chrétiens d'Orient : libération de trois otages français en Irak
il y a 12 heures 24 min
pépite vidéo > France
Victimes françaises
Covid-19 : "les visages d’une tragédie"
il y a 15 heures 5 min
pépites > Politique
Deux semaines de plus
Coronavirus : Edouard Philippe officialise le prolongement du confinement jusqu’au 15 avril
il y a 16 heures 34 min
pépites > Religion
"Urbi et Orbi"
Vatican : le pape François va présider une prière planétaire et bénir le monde entier face au Covid-19
il y a 18 heures 18 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand le bulldog baille et quand les clous d’or piquent le ciel : c’est l’actualité reconfinée des montres
il y a 19 heures 29 min
pépite vidéo > Santé
Immense tristesse
Julie, 16 ans, est la plus jeune victime du Covid-19 en France
il y a 20 heures 26 min
décryptage > Europe
Commission européenne

Union européenne : l’intérêt général otage des bien-pensants ?

il y a 21 heures 58 min
décryptage > Social
Impact de la crise sanitaire

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

il y a 23 heures 16 min
décryptage > Politique
Effet boule de neige

Le gouvernement est-il allergique au principe de responsabilité ?

il y a 23 heures 49 min
© CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP
© CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP
Politique

Ces discours de vérité qu’on déclame aux Français à chaque crise comme si les gouvernements d’avant n’avaient jamais usé de la même arme

Publié le 17 décembre 2019
Alors que les discours politiques ne cessent de se multiplier, ils ne semblent plus audibles auprès des Français.
Bertrand Vergely est philosophe et théologien.Il est l'auteur de plusieurs livres dont La Mort interdite (J.-C. Lattès, 2001) ou Une vie pour se mettre au monde (Carnet Nord, 2010), La tentation de l'Homme-Dieu (Le Passeur Editeur, 2015).  
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Bertrand Vergely
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Bertrand Vergely est philosophe et théologien.Il est l'auteur de plusieurs livres dont La Mort interdite (J.-C. Lattès, 2001) ou Une vie pour se mettre au monde (Carnet Nord, 2010), La tentation de l'Homme-Dieu (Le Passeur Editeur, 2015).  
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alors que les discours politiques ne cessent de se multiplier, ils ne semblent plus audibles auprès des Français.

Mercredi Edouard Philippe tenait son discours de « vérité » sur la réforme des retraites. Le Premier Ministre comme les medias ont associé réforme des retraites et vérité, pourquoi ?

Bertrand Vergely : Dire la vérité consiste à dire ce qui est et, de ce fait, à être réaliste. Toutefois il y a manière et manière de dire ce qui est. On peut prendre des gants et ne pas asséner brutalement ce qui est. On peut aussi ne pas pendre de gants et dire les choses avec une brutalité franche, directe et sans détours. On n’est plus alors dans la vérité au sens courant. On est dans la vérité vraie. Cette vérité vraie surgit dans des moments dramatiques de l’existence quand, ne pouvant plus indéfiniment prendre des gants et reculer, on est bien obligé d’appeler les choses par leur nom. C’est par exemple le cas quand on doit annoncer à quelqu’un qu’il a un cancer et qu’il va mourir. C’est le cas quand, dans un couple, une femme annonce à son mari quelle va le quitter. C’est encore le cas quand, dans une entreprise, un patron annonce à l’un de ses collaborateurs qu’il a décidé de le licencier. Avec la question des retraites, c’est manifestement le cas. Depuis longtemps la question de leur réforme a été soulevée. Elle l’a été par Michel Rocard, quand il était Premier Ministre. Celui-ci avait alors prévenu : il va falloir réformer les retraites, sinon il ne sera plus possible de les payer. Cette question est réapparue de façon franche, directe et brutale avec Alain Juppé en 1995. La France avait alors connu une grève très dure, si dure que Jacques Chirac, alors Président de la République, avait décidé de suspendre cette réforme en prononçant cette phrase demeurée depuis dans les mémoires : « Je veux que les Français puissent prendre le train à Noël ». En 2006 Michel Godet, dans un livre qui avait alors marqué Le choc de 2006, avait apporté un diagnostic scientifique en prévenant : il va falloir se préparer à réformer les retraites. On n’y coupera pas. Diagnostic repris par Jacques
Marseille. Aujourd’hui, la France est au pied du mur, tellement au pied du mur que le discours à propos des retraites ne peut être que celui de la vérité franche, directe, brutale et
sans détours. Faisons le bilan : cela fait 30 ans que la question des retraites est soulevée. Depuis 30¨ans, les gouvernements qui se sont succédé ont tellement peur de la réaction des syndicats qu’ils ont reculé cette réforme. Aujourd’hui, il n’est plus possible de reculer et c’est ce qu’est venu dire le Premier Ministre Edouard Philippe en employant pour cela le ton de la vérité violente et tragique su le mode du coup de poing en plein plexus.


Depuis une trentaine d’années le mot vérité est asséné par tous les gouvernements. Quel est le poids d’un tel terme ?

Bertrand Vergely : Depuis 30 ans, les gouvernements parlent-ils de vérité ? On a plutôt l’impression qu’ils cherchent à tout prix à éviter d’avoir recours à celle-ci, la vérité ayant lieu quand on a des choses peu agréables à annoncer aux Français. Cette difficulté est manifeste dans bon nombre de discussions. L’idéologie l’emporte toujours sur la vérité, un mensonge qui arrange valant lieux qu’une vérité qui dérange. Quand François Fillon a expliqué que la France état en faillite, il a été prié très vite de se taire et l’on n’a plus jamais entendu parler de cette annonce qui s’avère pourtant vraie quand on considère le montant de la dette de la France. Chaque année, pour que l’État puisse finir l’année, celui-ci est obligé d’emprunter, si bien que nous vivons à crédit. Quand le gouvernement avance un chiffre à propos de la réalité économique ou sociale, immédiatement ce chiffe est contesté, de sorte qu’il devient impossible de savoir ce qui est vrai. La vérité est pourtant un élément vital de la démocratie. Dans les dictatures, pour éviter toute contestation, les régimes au pouvoir mentent. Dans les démocraties, pour éviter toute dictature, on dit la vérité. Le poids de celle-ci est donc considérable. Toutefois, dès que la vérité menace un certain nombre d’intérêts de pouvoir ou d’intérêts idéologiques, celle-ci est écartée.

Malgré les discours de vérité qui se répètent rien ne change et les vérités se succèdent, l’une chassant l’autre. Ce mot a-t-il encore un sens ? A-t-il encore un impact ? Intéresse-t-il les Français ?

Bertrand Vergely :
 La vérité a toujours un impact énorme. On sen rend compte quand un certain nombre d’affaires éclatent au grand jour. Les Français sont outrés d’apprendre qu’ils ont été trompés et qu’on leur a mentis. Le dernier film de Roman Polanski sur l’affaire Dreyfus est à ce titre révélateur. Ce film qui traite de la vérité et du mensonge passionne les Français puisqu’il remporte un certain succès malgré la vérité à propos des moeurs de Roman Polanski qui a éclaté à l’occasion de la sortie du film. On est d’ailleurs tenté de penser que les Français aiment plutôt trop la vérité. Quand un certain nombre d’affaires demeurent non élucidées comme par exemple le suicide étrange de l’ancien Premier Ministre de François Mitterrand Pierre Bérégovoy, les Français s’en souviennent longtemps après et la vérité qui a été occultée à cette occasion ne passe pas et continue de ne pas passer. Si bien qu’il existe une certaine méfiance des Français à l’égard du politique que Anne Roumanoff, la comique, a bien perçu dans un sketch intitulé : « On ne nous dit pas tout ». Les Français ont l’impression qu’on ne leur dit pas tout. Attitude au demeurant étrange. Quand on leur dit une vérité qui les dérange, ils n’aient pas l’entendre, mais
quand on ne la leur dit pas ils n’aiment pas non plu qu’on leur cache quelque chose. En fait, ils rêvent. Ils voudraient qu’on leur dise tout et que tout ce que l’on dit les arrange. Ce qui n’est pas possible. À cet égard, les Français ne sont pas dans le réalisme de la vérité. Ils sont dans le romantisme de la vérité. Ils rêvent de la vérité choc qui révèle la face cachée de la vie politique sans bousculer cependant leurs habitudes. Ils ne veulent pas la vérité. Ils veulent le confort dans la vérité. Résultat : ils provoquent le contraire de ce qu’ils souhaitent. À force de vouloir respecter le rêve des Français d’une vérité confortable, les gouvernements ont tellement peur de les froisser qu’ils reculent le moment de dire la vérité jusqu’au moment où, reculer n’étant plus possible, ils disent la vérité sans ménagement, comme Edouard Philippe récemment. La politique en France a tendance à relever du psychodrame permanent. La vérité épouse la politique en étant un psychodrame permanent. Quand on la dit, immédiatement l’opinion pousse des cris. Quand on ne la dit pas, cette même opinion finit par se méfier, douter et pratiquer un rejet nihiliste de la politique.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

02.

Confinement : petits trucs et astuces pour préserver la rapidité de votre accès Internet par temps de surcharge

03.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

04.

Coronavirus : pourquoi votre groupe sanguin a une influence sur votre risque d'être infecté

05.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

06.

Attention chiffre choc : et le nombre réel de policiers pour assurer le confinement et l’ordre public dans Paris n’est plus que de...

07.

Les secrets du modèle coréen : des masques et des tests pour tout le monde, mais pas de confinement ni de vie privée

01.

Que ferons-nous de la France post-coronavirus ?

02.

Covid-19 : l'Aide sociale à l’enfance au bord de l'explosion

03.

1050 milliards pour la BCE, 700 milliards de dollars pour le budget américain, 50 milliards d’euros pour le Français… d’où vient tout cet argent ?

04.

Saint-Denis, ville ouverte : ouverte au coronavirus !

05.

Covid-19 et confinement strict : pourquoi une résurgence du virus est inévitable

06.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

01.

Coronavirus : la plus grande crise économique de tous les temps… ou pas. Car les armes existent pour la contrer

02.

Aussi inquiétante que le Covid-19, la crise de la raison ? Gourous et boucs émissaires font leur retour

03.

Chloroquine : les doutes qui pèsent sur la rigueur de l’étude du professeur Raoult expliqués par un biostatisticien

04.

Que ferons-nous de la France post-coronavirus ?

05.

Lutte contre le Coronavirus : ces failles intellectuelles qui fragilisent la méthode française

06.

Covid-19 et confinement strict : pourquoi une résurgence du virus est inévitable

Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
OLYTTEUS
- 17/12/2019 - 19:20
Vérité et Communication
Depuis Mitterrand, les Français vivent sous l'ère de la communication dont la vacuité et la fatuité éclatent dans leurs sourires éclatants d'autosuffisance. J'ai eu l'occasion sur la chaine RT de voir le président Poutine informer son peuple pendant 4h par un jeu de questions-réponses avec des journalistes et des citoyens très divers( la Russie est un pays continent). c'était remarquable . De même, j'ai entendu Orban, un dirigeant tchèque informer leurs peuples, remarquables .
Fillon a essayé d'être dans la vérité de l'information , bien mal lui en a pris pour le malheur du peuple français; il n'aurait p.e. pas remporté l'élection mais le duel aurait été démocratique.
jurgio
- 17/12/2019 - 17:48
La pension est pourtant une fonction mathématique
On a tant et on répartit tant. C'est la projection idiote de salariés qui pensent que les finances sont une constante au lieu d'une variable. Autrefois nos parents nous disaient : Travaille et, après, tu verras ce que tu as gagné. La mentalité de la génération actuelle est loin de cette philosophie ou plutôt elle n'en veut pas avoir. On ne va pas toujours s'amuser... .
clo-ette
- 17/12/2019 - 16:48
La vérité
est un mot du domaine des Sciences : mathématiques ( 1+2=3 ) physique ou chimique ( la découverte est vérifiée par l'expérience); mais la vérité en Economie est moins sûre, l'Economie n'étant pas une science exacte . En Philosophie, elle diffère selon les lieux les époques les philosophes, en droit, elle dépend du droit, en histoire c'est une vérité "historique" ,etc ....Pour la réforme des retraites, quelle est la "vérité" ? C''est la question du jour .hi hi .