En direct
Best of
Best of du 27 juin au 3 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Après avoir massivement accepté le télétravail, les Français commencent à en ressentir les perversions...

02.

Reformator ? Quitte à jouer à l’éléphant dans un magasin de porcelaine, que changer pour une justice plus efficace ET plus respectueuse des libertés ?

03.

HATVP : Pénélope Komitès, adjointe d'Anne Hidalgo, aurait oublié de déclarer 250.000 euros et évoque une "erreur"

04.

Macron dans le piège du micro-management; Philippe face à une fenêtre politique étroite, Castaner à la vengeance de Castex, Aubry à de graves accusations d’irrégularités, la France à de mauvais choix de relocalisation; Amazon au secours du cinéma français

05.

Horizon 2022 : le sondage qui (re)douche les espoirs de la droite LR

06.

Les bonnes surprises (cachées) du déconfinement pourraient permettre une reprise plus rapide que prévue

07.

Wall Street se résout à voir arriver Joe Biden et anticipe (sans enthousiasme) ce qui peut se passer après Trump.

01.

Ophélie Winter médite à la Réunion; Brigitte Macron se promène lugubre en baskets, Edith Philippe souriante en tongs, Catherine Deneuve cheveux au vent et souliers vernis; Melania Trump abuse de l’auto-bronzant; Benjamin Biolay a une fille cachée

02.

Après avoir massivement accepté le télétravail, les Français commencent à en ressentir les perversions...

03.

Sauver la planète ? Le faux-nez de ces "écologistes" qui détestent l'Homme. Et la liberté

04.

Tesla à 200 milliards de dollars, c’est le casse du siècle digital ou la promesse du monde d’après...

05.

Cet esprit de Munich qui affaiblit la démocratie face à une illusion d’efficacité écologique

06.

Souveraineté numérique : le choix inquiétant fait par la BPI pour l’hébergement des données sur les prêts des entreprises françaises affaiblies par le Covid-19

01.

Jean Castex, une menace bien plus grande pour LR qu’Edouard Philippe ?

02.

Cet esprit de Munich qui affaiblit la démocratie face à une illusion d’efficacité écologique

03.

Le président algérien réclame (encore) des excuses à la France. Quand sera-t-il rassasié ?

04.

Et le ministre (Dupond-Moretti) brûla ce que l'avocat (Dupond-Moretti) avait adoré !

05.

Un nouveau Premier ministre pour rien ? Pourquoi la France a plus besoin d’une vision assumée que d’un En-Même-Temps au carré

06.

Sauver la planète ? Le faux-nez de ces "écologistes" qui détestent l'Homme. Et la liberté

ça vient d'être publié
pépites > France
Hommage
La gendarme tuée par un chauffard reçoit la légion d'honneur à titre posthume
il y a 53 min 56 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Chained / Beloved" de Yaron Shani : un dyptique dramatique passionnant autour d’un couple en difficulté…

il y a 1 heure 45 min
pépites > Justice
À coeur ouvert
L'enquête au centre du don des corps s'ouvre pour "atteinte à l’intégrité du cadavre"
il y a 2 heures 33 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le Bureau des légendes" de Éric Rochant : Mille sabords, quelle série !

il y a 3 heures 12 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Nous avons les mains rouges" de Jean Meckert : un roman noir publié en 1947, réédité en 2020 : l'Épuration trop "pure et dure"...

il y a 3 heures 35 min
pépites > France
Constat radical
Un groupe de sénateurs pointe la propagation de l'islam politique
il y a 5 heures 4 min
rendez-vous > Politique
Revue de presse des hebdos
Macron dans le piège du micro-management; Philippe face à une fenêtre politique étroite, Castaner à la vengeance de Castex, Aubry à de graves accusations d’irrégularités, la France à de mauvais choix de relocalisation; Amazon au secours du cinéma français
il y a 6 heures 23 min
décryptage > France
Le retour du débat

Retraites : ce qu’il faut comprendre entre les lignes des déclarations sibyllines de Jean Castex

il y a 7 heures 1 min
décryptage > International
Bibi dans l'impasse

Pourquoi Israël va annexer la vallée du Jourdain

il y a 7 heures 35 min
décryptage > Style de vie
Bien Manger pour bien bouger

Que manger avant, pendant et après un entraînement ?

il y a 8 heures 3 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le flambeur de la Caspienne" de Jean-Christophe Rufin : une enquête captivante menée par un, désormais fameux, vice-consul décalé et fin limier

il y a 1 heure 30 min
light > Economie
Couple bio-bobo
Les Français ont rattrapé les Allemands en... consommation de produits bio
il y a 2 heures 18 min
pépites > France
Ça vole haut
Greenpeace déploie une banderole sur la grue de Notre-Dame pour alerter de l'inaction climatique du président
il y a 3 heures 2 min
pépites > Santé
Accord nocturne
Ségur de la santé : un projet d'accord trouvé dans la nuit
il y a 3 heures 24 min
pépite vidéo > International
Retour en arrière
À Melbourne, le confinement fait son grand retour
il y a 4 heures 49 min
décryptage > Justice
Reforme en marche forcée

Reformator ? Quitte à jouer à l’éléphant dans un magasin de porcelaine, que changer pour une justice plus efficace ET plus respectueuse des libertés ?

il y a 6 heures 6 min
décryptage > France
Sécu d'État

Sécurité sociale : les tenants du tout-Etat gagnent du terrain

il y a 6 heures 40 min
décryptage > France
En cas de malheur

Coronavirus : et si une seconde vague arrive en France, serons-nous capables de la repérer et de réagir à temps ?

il y a 7 heures 25 min
décryptage > Culture
L'art scandale

Monde de l’art : les scandales aussi ont leurs maitres

il y a 7 heures 47 min
décryptage > International
Atlantico Business

Wall Street se résout à voir arriver Joe Biden et anticipe (sans enthousiasme) ce qui peut se passer après Trump.

il y a 8 heures 37 min
© Andrew Burton / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
© Andrew Burton / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Discrétion

Étrange : un acte vraisemblablement terroriste aux États-Unis qui ne fait pas de bruit

Publié le 08 décembre 2019
Un sous-lieutenant de l'armée de l'air saoudienne a tué trois personnes dans une base aéronavale américaine. Il a explicitement fait référence à Oussama Ben Laden.
Alain Rodier
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alain Rodier, ancien officier supérieur au sein des services de renseignement français, est directeur adjoint du Centre français de recherche sur le renseignement (CF2R). Il est particulièrement chargé de suivre le terrorisme d’origine islamique et la...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Un sous-lieutenant de l'armée de l'air saoudienne a tué trois personnes dans une base aéronavale américaine. Il a explicitement fait référence à Oussama Ben Laden.

Un acte vraisemblablement terroriste a eu lieu sur la base aéronavale de Pensacola(1) aux États-Unis et personne ne semble vraiment s’en émouvoir. À savoir que le sous-lieutenant de l’armée de l’air saoudienne Mohammed Alshamrani en stage de formation depuis août 2017 (qui devait se terminer en août 2020) a tué à l’arme de poing trois autres élèves dans une salle de cours de la base. Il s'agit des marins Joshua Kaleb Watson (23 ans), Mohammed Sameh Haitham (19 ans) et Cameron Scott Walters (21 ans). Il en a blessé huit autres dont deux policiers qui l'ont finalement abattu. Il a laissé un texte post mortem disant toute sa haine de la "nation du mal" américaine qui "fait le mal partout et pas seulement aux musulmans". Il a explicitement fait référence à Oussama Ben Laden ce qui laisse présager un retour sur le devant de la scène d’Al-Qaida "canal historique". Il convient de reconnaître que cette organisation fondamentaliste a été quelque peu distancée par sa branche dissidente, Daech, depuis 2014. Cette attaque rappelle furieusement celle de Fort Hood du 5 novembre 2009. Nidal Malik Hasan, un major (commandant) de l’US Army spécialisé en psychiatrie avait assassiné 13 militaires (et blessé 33 autres personnels) à l’arme à feu. Il était alors influencé par Anwar al-Awlaqi, un prêcheur américain d’origine yéménite qui sera neutralisé au Yémen par une frappe aérienne le 30 septembre 2011. Dans la dernière affaire citée, il semble que ce stagiaire (sur 650 Saoudiens présents sur le sol américain) avait franchi toutes les enquêtes de sécurité obligatoires pour obtenir un visa de séjour en bonne et due forme. Il a donc fait preuve de "Taqîya", l’art de la dissimulation. 

Le roi Salmane a immédiatement présenté ses "sincères condoléances" au président Donald Trump en affirmant que ce terroriste était une "exception", tout le peuple saoudien "aimant les États-Unis". Trump qui a pour habitude d'éructer sur des tweet ravageurs est, pour une fois, resté très modéré. Il a déclaré "le roi veillera à ce que l'on prenne soin des familles et des proches [...] Je pense qu'ils [les Saoudiens] aideront très largement les familles". Quant au roi Salmane, il oublie juste un peu rapidement que quinze des dix-neuf pirates de l’air des attentats du 11 septembre 2001, étaient de nationalité saoudienne… Six Saoudiens aussi stagiaires aux USA (qui doivent également "aimer les États-Unis" ) ont été arrêtés dans le cadre de l’enquête,  et sur les trois présents à Pensacola, deux ont filmé la scène… Les trois autres Saoudiens qui sont arrivés aux États-Unis en même temps que Alshamarani sont affectés sur d'autres bases.

Au moment où l’OTAN vient de désigner ses "ennemis" lors du sommet de Londres du 5 décembre, la Russie et la Chine, il est intéressant de constater que ces deux puissances régionales (pour ne pas dire mondiales) ont fait bien moins de victimes (si elles en ont fait) dans des pays de l’OTAN que les activistes fondamentalistes musulmans qui ont leurs racines dans le grand pays "ami", l’Arabie saoudite(2). Là, il y existe bien une idéologie, le wahhabisme, qui enseigne la haine des mécréants occidentaux. Ceci explique peut-être cela !

Il est étrange que tous les donneurs de leçons et théoriquement "enquêteurs" habituels ne s’indignent pas de cette action terroriste, ne cherchent pas les responsables et ne dénoncent pas une idéologie mortifère et expansionniste. Pour l'instant, personne ne semble vouloir évoquer cette piste préférant relever que le stagiaire s'était intéressé récemment aux tueries de masse qui ont régulièrement lieu dans le pays, indiquant par là qu'elles préfèreraient que cette affaire relève du droit commun (comme celle de Pearl Harbor où un marin a tué deux employés civils et en a blessé un troisième le 4 décembre avant de se suicider). Alshamrani avait  acheté tout à fait légalement le pistolet Glock qui lui aurait servi aux meurtres. Ce qui est aussi étrange, c'est qu'aucune manifestation anti-armes qui ont régulièrement lieu après des drames de ce genre ne semble avoir eu lieu...

1.  Qui accueille 16 000 militaires et  7 400 personnels civils.

2.  Il serait injuste de rappeler que des "éléments incontrôlés" saoudiens peuvent assassiner en 2018 un journaliste (Jamal Khashoggi) au sein d’un consulat général situé dans un pays membre de l’OTAN (la Turquie) sans qu’aucune sanction ne soit prise.  

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
tatouzou
- 10/12/2019 - 00:02
À Marie-E
Je crois que l'ironie de mon propos n'a pas été comprise.
Je tenais simplement à souligner que pour les gouvernements US c'etaient toujours les mêmes qui se voyaient designer come les méchants, et jamais les monarchies du Golfe, qui semblent, quoi qu'elles fassent, être réputées dans le camp du Bien, meme si leurs manières de respecter le doit des femmes ou de traiter leurs opposants peuvent paraître plutôt barbares pour selon les standards européens.
Marie Esther
- 09/12/2019 - 10:27
a Tatouzou
les ayatollahs font assez de co... sans qu'on les accuse de celles que continuent a faire les Saoudiens qui n'ont jamais arrete de combattre les mecreants.
Iran, Arabie Saoudite pas tout a fait meme combat car pour l'Iran ce sont les ayatollahs (et pasdarans, bassij) et non le peuple, pour l'Arabie Saoudite ce sont les Wahabites et pas pour le moment le Roi ou MBS (qui a besoin d'alliance pour survivre) mais souvent des princes des proches et leur nombreuse famille.
pierre de robion
- 08/12/2019 - 21:23
Quand le lion....
....se fait mouton, on peut facilement deviner ce qu'il lui arrivera!