En direct
Best of
Best of du 27 juin au 3 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ophélie Winter médite à la Réunion; Brigitte Macron se promène lugubre en baskets, Edith Philippe souriante en tongs, Catherine Deneuve cheveux au vent et souliers vernis; Melania Trump abuse de l’auto-bronzant; Benjamin Biolay a une fille cachée

02.

Tesla à 200 milliards de dollars, c’est le casse du siècle digital ou la promesse du monde d’après...

03.

Le PDG d’Ubisoft, Yves Guillemot, annonce des sanctions après des accusations de harcèlement sexuel

04.

Donald Trump pourra-t-il survivre à la perte de l’électorat blanc qui l’avait pourtant soutenu jusque là contre vents et marées ?

05.

Jean Castex, une menace bien plus grande pour LR qu’Edouard Philippe ?

06.

Gouvernement de Jean Castex : "le remaniement est bouclé", selon un dirigeant de l'exécutif

07.

Consommation de drogue : ces effets secondaires jamais vus auparavant provoqués par la crise du Coronavirus

01.

Les Vikings nous ont envahis et colonisés au IXe siècle ! Nous exigeons donc que le Danemark, la Norvège, la Suède et l’Islande se repentent

02.

Sauver la planète ? Le faux-nez de ces "écologistes" qui détestent l'Homme. Et la liberté

03.

Ophélie Winter médite à la Réunion; Brigitte Macron se promène lugubre en baskets, Edith Philippe souriante en tongs, Catherine Deneuve cheveux au vent et souliers vernis; Melania Trump abuse de l’auto-bronzant; Benjamin Biolay a une fille cachée

04.

Pas de démocratie sans droit à offenser : ce capitalisme qui prend le risque de précipiter la guerre civile à trop vouloir montrer patte progressiste

05.

L'éolien peut-il être une alternative verte crédible au nucléaire ?

06.

Pire que le coup d’Etat permanent, la campagne électorale permanente ? Emmanuel Macron, le président cynique

01.

Municipales : mais que cache donc l’étonnante schizophrénie des Français entre élections locales et nationales ?

02.

Jean Castex, une menace bien plus grande pour LR qu’Edouard Philippe ?

03.

Arsène Lupin était noir ! La preuve : il va être joué par Omar Sy

04.

Le parti EELV va alerter le CSA après les propos d'Eric Zemmour sur CNEWS dans "Face à l'Info" sur la vague verte et l'islam

05.

Nouvelle explosion des cas de Coronavirus : mais que se passe-t-il aux Etats-Unis ?

06.

Affaire Fillon : François Fillon est condamné à 5 ans de prison, dont 3 avec sursis, et Penelope Fillon à 3 ans de prison avec sursis

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les secrets de la Maison Blanche" de Nicole Bacharan et Dominique Simonnet : Lincoln, incroyable !

il y a 11 heures 15 min
light > Culture
Joie des touristes
Post-Covid-19 : le Musée du Louvre va réouvrir ce lundi 6 juillet
il y a 12 heures 3 min
pépite vidéo > Politique
Nouveau Premier ministre
Retour sur le parcours politique de Jean Castex
il y a 13 heures 12 min
light > High-tech
Game over
Le PDG d’Ubisoft, Yves Guillemot, annonce des sanctions après des accusations de harcèlement sexuel
il y a 16 heures 57 min
pépites > Politique
Fin du suspense
Michèle Rubirola est élue maire de Marseille
il y a 17 heures 50 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Le courage du personnel soignant face au Covid-19 : une médecine de guerre sans protection

il y a 20 heures 18 min
décryptage > Politique
Choix stratégique

Le juppéisme, cette obsession gestionnaire des élites françaises tuée par Emmanuel Macron

il y a 22 heures 46 min
décryptage > Politique
Campagne électorale

Donald Trump pourra-t-il survivre à la perte de l’électorat blanc qui l’avait pourtant soutenu jusque là contre vents et marées ?

il y a 23 heures 46 min
rendez-vous > Media
Revue de presse people
Ophélie Winter médite à la Réunion; Brigitte Macron se promène lugubre en baskets, Edith Philippe souriante en tongs, Catherine Deneuve cheveux au vent et souliers vernis; Melania Trump abuse de l’auto-bronzant; Benjamin Biolay a une fille cachée
il y a 1 jour 37 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les records de l'histoire" de Stéphane Bern : récréation idéale pour l'été, pour parcourir l'histoire en s'amusant

il y a 1 jour 10 heures
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Peau d'homme" de Zanzim et Hubert : une fable "genrée"

il y a 11 heures 43 min
pépites > Santé
Négociations
Le Ségur de la santé a été prolongé en l’absence d’un accord
il y a 12 heures 35 min
pépites > Politique
Plus que quelques heures à patienter ?
Gouvernement de Jean Castex : "le remaniement est bouclé", selon un dirigeant de l'exécutif
il y a 14 heures 29 min
pépites > Politique
Première visite officielle
Le nouveau Premier ministre, Jean Castex, effectue son premier déplacement sur le site de production de X-Fab
il y a 17 heures 28 min
pépite vidéo > International
Campagne électorale
Donald Trump estime que l'Amérique doit être fière de son histoire
il y a 19 heures 6 min
décryptage > Santé
Trop, c’est trop

Si la pandémie vous a rendu maniaque de la propreté, voilà ce que vous devriez savoir pour tempérer vos ardeurs

il y a 20 heures 49 min
décryptage > Politique
Suite de "Passions"

Exclu Atlantico : Nicolas Sarkozy devrait publier le tome 2 de ses mémoires dès ce mois de juillet

il y a 23 heures 14 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Tesla à 200 milliards de dollars, c’est le casse du siècle digital ou la promesse du monde d’après...

il y a 1 jour 19 min
décryptage > Politique
Premier ministre

Jean Castex, une menace bien plus grande pour LR qu’Edouard Philippe ?

il y a 1 jour 55 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La sentence" de John Grisham : un thriller qui maintient sous pression

il y a 1 jour 11 heures
© SPENCER PLATT / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
© SPENCER PLATT / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Volatilité

L’étrange sérénité des marchés financiers face aux incertitudes politiques majeures qui planent sur le monde

Publié le 27 novembre 2019
Le think tank américain Policy Uncertainty a publié un indice sur le niveau d'incertitude économique lié aux politiques économiques. L'incertitude évoquée ne se retrouve pourtant pas dans les indices de risques monétaires.
Alexandre Baradez
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alexandre Baradez, 33 ans, diplômé de l'ESCE (Paris/La Défense) en 2003 a d'abord évolué plusieurs années chez BNPPARIBAS puis la Banque ROBECO en gestion privée avant de rejoindre SAXO BANQUE en 2009 en tant que Sales Trader. Son expérience des...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le think tank américain Policy Uncertainty a publié un indice sur le niveau d'incertitude économique lié aux politiques économiques. L'incertitude évoquée ne se retrouve pourtant pas dans les indices de risques monétaires.

Atlantico.fr : Policy Uncertainty, un think tank américain, publie un indice sur le niveau d'incertitude économique lié aux politiques économiques. Le chiffre est au plus haut depuis la création de l'indice en 1997. Qu'est-ce qui explique un niveau aussi élevé ? Quels sont les risques qui planent au-dessus de l'économie réelle ?

Alexandre Baradez : L’indicateur a commencé à se redresser sensiblement à partir de 2016 et du référendum sur le Brexit. La forte chute de la livre sterling dans les instants qui ont suivi les résultats du référendum a montré à quel point le marché ne s’attendait pas à un tel résultat. Depuis la fin de la crise de la dette en zone euro, la situation politique s’était relativement calmée mais le vote sur le Brexit a ravivé instantanément les craintes et notamment les craintes économiques. Le ralentissement de l’économie britannique, lié notamment à l’absence de visibilité des investisseurs sur les relations économiques avec l’Union européenne post Brexit, a contribué à faire remonter cet indicateur. Puis l’élection présidentielle aux Etats-Unis quelques mois plus tard et la « surprise » Trump ont également contribué à rendre la visibilité économique plus difficile avec la remise en cause quasi immédiate de la plupart des accord commerciaux en place depuis des années. Les tensions commerciales entre les Etats-Unis et le reste du monde ont fortement contribué à accroître l’incertitude économique. L’impact des tensions commerciales sur l’économie mondiale et les incertitudes crées sont régulièrement dénoncées par les banques centrales. Même si cela s’est stabilisé depuis quelques mois, l’Italie a également connu une phase d’incertitude politique au premier semestre 2018 qui a eu pour conséquence un écartement des taux souverains du pays par rapport aux taux de référence en zone euro à savoir ceux de l’Allemagne.

Pour autant, cette incertitude ne se retrouve pas dans les indices de risques monétaires (par exemple la volatilité implicite de l'Euro/Dollar, qui n'a jamais été aussi basse dans l'histoire récente). Qu'est-ce qui explique que les prévisions, de ce côté-là, soient plutôt stables ? 

C’est effectivement un des paradoxes de cette situation politique instable : l’écrasement de la volatilité sur l’euro par rapport au dollar mais plus globalement l’affaissement de la volatilité sur la plupart des paires de devises majeures comme la livre par rapport au dollar ou encore le yen par rapport au dollar. L’évitement d’un hard Brexit fin octobre et l’absence de déclarations inattendues (par rapport à un consensus) de la part des principales banques centrales ont également participé à la baisse de nervosité sur les principales devises mondiales. On peut également faire le constat de la forte décorrélation entre le niveau de risque politique (et économique) actuel et la volatilité sur les indices actions, notamment en Europe et aux Etats-Unis. La volatilité sur le SP500 évolue actuellement à 12.00 ce qui est un niveau très bas, qui plus est dans un contexte de ralentissement économique aux Etats-Unis, de repli des bénéfices des entreprises et avec l’accroissement des tensions politiques dans le cadre de l’enquête sur le président américain et l’Ukraine. Le remise en place récente d’un programme d’achats d’actifs par la BCE et les dernières mesures accommodantes prises par la Fed participent à ce tassement de la nervosité sur les différents marchés.

Est-ce que cette décorrélation indique que pour les marchés et notamment les cambistes, l'économie européenne et l'économie américaine sont à présent entrées dans un même cycle auquel les banques centrales répondent de la même manière ? 

Cette décorrélation de la volatilité et du risque politique/économique peut venir du fait que, dans un contexte économique mondial qui ralentit, les principales banques centrales adoptent des postures accommodantes. La Banque du Japon applique une politique monétaire très accommodante depuis des années, la BCE également face à une zone euro qui a eu du mal à se remettre de la crise de la dette de 2011/2012 et plus récemment, c’est la Fed qui a à nouveau assoupli sa politique monétaire avec 3 baisses de taux successives, l’injection quotidienne depuis septembre de 100 milliards de dollars de liquidité sur le marché monétaire après une phase de stress, et le lancement récent d’un programme d’achat de bons du Trésor de 60 milliards de dollars par mois. Il est toutefois nécessaire de se méfier de l’eau qui dort avec une situation économique en Chine sous surveillance. L’histoire récente nous a montré qu’une explosion de volatilité peut se produire en l’espace de quelques jours et avec très peu de signaux avancés : ce fut le cas début 2018, l’indice de volatilité du SP500, le VIX, est passé de 11.00 à plus de 50.00 en moins d’une semaine soit 350% de hausse ! Cette vague de stress spontanée était née d’une inquiétude sur la trajectoire des taux américains après un bon rapport sur l’emploi, rien d’extraordinaire donc mais cela avait suffi à mettre le feu aux poudres.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires