En direct
Best of
Best of du 15 au 21 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

02.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

03.

Nous vivons un des hivers les moins froids jamais enregistrés et la cause nous vient droit du... Pôle Nord

04.

Quand une étude britannique révèle que 8 salariés sur 10 dans le monde de l’art et de la culture taisent leurs convictions par peur du "politiquement correct" qui y prévaut

05.

Voyeurisme, une addiction contemporaine : il y a ceux qui filment...et ceux qui regardent

06.

Mort de Kirk Douglas : son fils Michael Douglas sera privé d’héritage… pour la bonne cause

07.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

01.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

04.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

05.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

06.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

06.

La réaction de la femme de Griveaux

ça vient d'être publié
light > Culture
"Vol au-dessus d'un nid de coucou"
Bernard Tapie est contraint de reporter ses engagements au théâtre pour suivre un nouveau traitement
il y a 1 heure 14 min
pépites > Economie
Lourdes conséquences ?
Impact du Coronavirus: la Banque de France devrait réviser à la baisse sa prévision de croissance pour 2020
il y a 2 heures 21 min
pépites > Santé
Endiguer l'épidémie
Le Premier ministre italien Giuseppe Conte évoque la responsabilité d'un hôpital dans la propagation du coronavirus en Italie
il y a 3 heures 25 min
Symbole du Printemps arabe
L'ancien président égyptien Hosni Moubarak est mort à l'âge de 91 ans
il y a 5 heures 50 min
décryptage > Media
WikiLeaks

Julian Assange : l’héritage malgré les défauts

il y a 7 heures 35 min
décryptage > Politique
Laïcité à géométrie variable

Le parti communiste de Montpellier pris en flagrant délit de sexisme orientaliste ?

il y a 8 heures 26 min
décryptage > Politique
Elections municipales

Priorités… ou pas : ce que la bataille sur la propreté et la sécurité à Paris révèle de la nature profonde des candidats

il y a 10 heures 9 min
décryptage > Société
Triste réalité

Quand une étude britannique révèle que 8 salariés sur 10 dans le monde de l’art et de la culture taisent leurs convictions par peur du "politiquement correct" qui y prévaut

il y a 10 heures 51 min
décryptage > France
Génération Ouin Ouin ?

Fracture sociale française : toutes les fragilités ne se valent pas

il y a 11 heures 27 min
light > Culture
Généreux donateurs
Mort de Kirk Douglas : son fils Michael Douglas sera privé d’héritage… pour la bonne cause
il y a 22 heures 13 min
pépite vidéo > Media
Lanceur d'alerte
WikiLeaks : où en est l'affaire Julian Assange ?
il y a 1 heure 59 min
pépites > Politique
Détermination
Réforme des retraites : Edouard Philippe indique qu'il prendra ses "responsabilités" sur le recours au 49-3
il y a 2 heures 59 min
light > Culture
Les bons comptes font les bons amis
Les acteurs de la série Friends de retour dans un épisode spécial
il y a 3 heures 46 min
pépites > Economie
Redressement des finances publiques
La Cour des comptes exhorte le gouvernement à accélérer la baisse des dépenses
il y a 6 heures 16 min
décryptage > Europe
Le point de vue de Dov Zerah

L'Europe post-Brexit

il y a 8 heures 5 min
décryptage > Société
Mais quel scandale…

Savez-vous ce qu'est "l'appropriation culturelle"? La poursuite de la colonisation par des moyens sournois et apparemment inoffensifs !

il y a 9 heures 36 min
décryptage > Environnement
Oscillation Arctique

Nous vivons un des hivers les moins froids jamais enregistrés et la cause nous vient droit du... Pôle Nord

il y a 10 heures 22 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Coronavirus : un risque de pandémie provoque une panique boursière, menace l’économie mondiale de blocage et fragilise le régime chinois

il y a 11 heures 13 min
décryptage > Santé
Inquiétudes

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

il y a 11 heures 41 min
light > France
Liberté religieuse
Asia Bibi va être reçue par Emmanuel Macron vendredi 28 février dans le cadre de sa demande d'asile
il y a 23 heures 8 min
© SPENCER PLATT / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
© SPENCER PLATT / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Volatilité

L’étrange sérénité des marchés financiers face aux incertitudes politiques majeures qui planent sur le monde

Publié le 27 novembre 2019
Le think tank américain Policy Uncertainty a publié un indice sur le niveau d'incertitude économique lié aux politiques économiques. L'incertitude évoquée ne se retrouve pourtant pas dans les indices de risques monétaires.
Alexandre Baradez, 33 ans, diplômé de l'ESCE (Paris/La Défense) en 2003 a d'abord évolué plusieurs années chez BNPPARIBAS puis la Banque ROBECO en gestion privée avant de rejoindre SAXO BANQUE en 2009 en tant que Sales Trader. Son expérience des...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alexandre Baradez
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alexandre Baradez, 33 ans, diplômé de l'ESCE (Paris/La Défense) en 2003 a d'abord évolué plusieurs années chez BNPPARIBAS puis la Banque ROBECO en gestion privée avant de rejoindre SAXO BANQUE en 2009 en tant que Sales Trader. Son expérience des...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le think tank américain Policy Uncertainty a publié un indice sur le niveau d'incertitude économique lié aux politiques économiques. L'incertitude évoquée ne se retrouve pourtant pas dans les indices de risques monétaires.

Atlantico.fr : Policy Uncertainty, un think tank américain, publie un indice sur le niveau d'incertitude économique lié aux politiques économiques. Le chiffre est au plus haut depuis la création de l'indice en 1997. Qu'est-ce qui explique un niveau aussi élevé ? Quels sont les risques qui planent au-dessus de l'économie réelle ?

Alexandre Baradez : L’indicateur a commencé à se redresser sensiblement à partir de 2016 et du référendum sur le Brexit. La forte chute de la livre sterling dans les instants qui ont suivi les résultats du référendum a montré à quel point le marché ne s’attendait pas à un tel résultat. Depuis la fin de la crise de la dette en zone euro, la situation politique s’était relativement calmée mais le vote sur le Brexit a ravivé instantanément les craintes et notamment les craintes économiques. Le ralentissement de l’économie britannique, lié notamment à l’absence de visibilité des investisseurs sur les relations économiques avec l’Union européenne post Brexit, a contribué à faire remonter cet indicateur. Puis l’élection présidentielle aux Etats-Unis quelques mois plus tard et la « surprise » Trump ont également contribué à rendre la visibilité économique plus difficile avec la remise en cause quasi immédiate de la plupart des accord commerciaux en place depuis des années. Les tensions commerciales entre les Etats-Unis et le reste du monde ont fortement contribué à accroître l’incertitude économique. L’impact des tensions commerciales sur l’économie mondiale et les incertitudes crées sont régulièrement dénoncées par les banques centrales. Même si cela s’est stabilisé depuis quelques mois, l’Italie a également connu une phase d’incertitude politique au premier semestre 2018 qui a eu pour conséquence un écartement des taux souverains du pays par rapport aux taux de référence en zone euro à savoir ceux de l’Allemagne.

Pour autant, cette incertitude ne se retrouve pas dans les indices de risques monétaires (par exemple la volatilité implicite de l'Euro/Dollar, qui n'a jamais été aussi basse dans l'histoire récente). Qu'est-ce qui explique que les prévisions, de ce côté-là, soient plutôt stables ? 

C’est effectivement un des paradoxes de cette situation politique instable : l’écrasement de la volatilité sur l’euro par rapport au dollar mais plus globalement l’affaissement de la volatilité sur la plupart des paires de devises majeures comme la livre par rapport au dollar ou encore le yen par rapport au dollar. L’évitement d’un hard Brexit fin octobre et l’absence de déclarations inattendues (par rapport à un consensus) de la part des principales banques centrales ont également participé à la baisse de nervosité sur les principales devises mondiales. On peut également faire le constat de la forte décorrélation entre le niveau de risque politique (et économique) actuel et la volatilité sur les indices actions, notamment en Europe et aux Etats-Unis. La volatilité sur le SP500 évolue actuellement à 12.00 ce qui est un niveau très bas, qui plus est dans un contexte de ralentissement économique aux Etats-Unis, de repli des bénéfices des entreprises et avec l’accroissement des tensions politiques dans le cadre de l’enquête sur le président américain et l’Ukraine. Le remise en place récente d’un programme d’achats d’actifs par la BCE et les dernières mesures accommodantes prises par la Fed participent à ce tassement de la nervosité sur les différents marchés.

Est-ce que cette décorrélation indique que pour les marchés et notamment les cambistes, l'économie européenne et l'économie américaine sont à présent entrées dans un même cycle auquel les banques centrales répondent de la même manière ? 

Cette décorrélation de la volatilité et du risque politique/économique peut venir du fait que, dans un contexte économique mondial qui ralentit, les principales banques centrales adoptent des postures accommodantes. La Banque du Japon applique une politique monétaire très accommodante depuis des années, la BCE également face à une zone euro qui a eu du mal à se remettre de la crise de la dette de 2011/2012 et plus récemment, c’est la Fed qui a à nouveau assoupli sa politique monétaire avec 3 baisses de taux successives, l’injection quotidienne depuis septembre de 100 milliards de dollars de liquidité sur le marché monétaire après une phase de stress, et le lancement récent d’un programme d’achat de bons du Trésor de 60 milliards de dollars par mois. Il est toutefois nécessaire de se méfier de l’eau qui dort avec une situation économique en Chine sous surveillance. L’histoire récente nous a montré qu’une explosion de volatilité peut se produire en l’espace de quelques jours et avec très peu de signaux avancés : ce fut le cas début 2018, l’indice de volatilité du SP500, le VIX, est passé de 11.00 à plus de 50.00 en moins d’une semaine soit 350% de hausse ! Cette vague de stress spontanée était née d’une inquiétude sur la trajectoire des taux américains après un bon rapport sur l’emploi, rien d’extraordinaire donc mais cela avait suffi à mettre le feu aux poudres.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

02.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

03.

Nous vivons un des hivers les moins froids jamais enregistrés et la cause nous vient droit du... Pôle Nord

04.

Quand une étude britannique révèle que 8 salariés sur 10 dans le monde de l’art et de la culture taisent leurs convictions par peur du "politiquement correct" qui y prévaut

05.

Voyeurisme, une addiction contemporaine : il y a ceux qui filment...et ceux qui regardent

06.

Mort de Kirk Douglas : son fils Michael Douglas sera privé d’héritage… pour la bonne cause

07.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

01.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

04.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

05.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

06.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

06.

La réaction de la femme de Griveaux

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires