En direct
Best of
Best of du 28 mars au 3 avril
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ces fonctionnaires non élus qui imposent leur volonté face à la crise du Coronavirus

02.

Tout changer dans le monde d’après ? Le scénario noir que cela pourrait bien déclencher

03.

Coronavirus : tout ce qu’il faut savoir sur les risques posés par vos courses et autres poignées de portes

04.

Disparition de Maeve Kennedy McKean : le corps de la petite-nièce de John Fitzgerald Kennedy a été retrouvé

05.

Acrosyndromes : les dermatologues alertent sur des symptômes cutanés potentiellement liés au coronavirus

06.

Luc Rouban: "Cette crise sanitaire marque la fin du macronisme et le retour du clivage gauche droite"

07.

Belgique : le stock stratégique de masques a été détruit pour faire de la place aux migrants

01.

Belgique : le stock stratégique de masques a été détruit pour faire de la place aux migrants

02.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

03.

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

04.

Alors que tout s’effondre, l’économie et le moral, une seule bonne nouvelle : les banques ne feront pas faillite

05.

Derrière le cas Lallement, l’insupportable infantilisation des Français

06.

Fléau de crise : 6 mesures pour contrer les petits chefs qui aggravent la situation sanitaire et économique

01.

Ce risque politique énorme que prend le gouvernement en ne limogeant pas le Préfet Lallement

02.

Crise sanitaire et manque de réactivité : la France est-elle dirigée par des fonctionnaires non élus ?

03.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

04.

Crise du coronavirus : Nicolas Sarkozy, le recours silencieux ?

05.

Covid-19 : les patients en réanimation n’ont "pas respecté le confinement" ? Didier Lallement s’excuse

06.

Attaque à Romans-sur-Isère : mais que faisait Abdallah A. O. en France ?

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Unorthodox" de Maria Shraeder, une série originale Netflix : ode à la Liberté

il y a 6 heures 43 min
pépites > Santé
SNDV
Acrosyndromes : les dermatologues alertent sur des symptômes cutanés potentiellement liés au coronavirus
il y a 7 heures 32 min
pépites > Religion
Ancien numéro 3 du Vatican
Pédophilie dans l'Eglise : le cardinal George Pell a été acquitté en Australie
il y a 9 heures 1 min
pépites > Santé
Vive émotion
François Hollande rend hommage aux personnels des Ehpad après la mort de son père
il y a 10 heures 19 min
pépites > France
Hypothèses
Coronavirus : l'Académie de médecine préconise un déconfinement par région
il y a 12 heures 39 min
light > Culture
Influence majeure
Mort de Jean-Laurent Cochet, une figure majeure du théâtre français, des suites du Covid-19
il y a 14 heures 49 min
pépite vidéo > Santé
Objectifs
Confinement, tests dans les Ehpad : les explications d’Olivier Véran au micro de Jean-Jacques Bourdin
il y a 15 heures 45 min
décryptage > Europe
Stabilité

Une politique de voisinage intelligente de l’UE

il y a 16 heures 48 min
décryptage > Politique
Bilan

Coronavirus : 14 questions auxquelles le gouvernement nous devra une réponse après la crise

il y a 17 heures 10 min
décryptage > Santé
Surfaces, hygiène et Covid-19

Coronavirus : tout ce qu’il faut savoir sur les risques posés par vos courses et autres poignées de portes

il y a 18 heures 11 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Deux ans, huit mois et vingt-huit nuits" de Salman Rushdie : une œuvre littéraire forte, courageuse, exigeante pour le lecteur, à ne pas manquer

il y a 7 heures 7 min
Nouvelle tragédie
Disparition de Maeve Kennedy McKean : le corps de la petite-nièce de John Fitzgerald Kennedy a été retrouvé
il y a 8 heures 18 min
pépites > International
Moment "historique"
Covid-19 : après plus de deux mois de confinement, le bouclage est enfin levé dans la ville chinoise de Wuhan
il y a 9 heures 38 min
light > Culture
Féerie et évasion pour les petits et les grands
Disney + est enfin disponible et accessible en France dès ce mardi 7 avril
il y a 12 heures 3 min
pépites > Europe
Solidarité européenne et internationale
Forte inquiétude au Royaume-Uni sur l’état de santé de Boris Johnson, placé en soins intensifs
il y a 14 heures 15 min
pépites > Sport
Restrictions
Confinement : les activités sportives sont désormais interdites à Paris entre 10h et 19h
il y a 15 heures 20 min
décryptage > Santé
Urgence sanitaire

Ces fonctionnaires non élus qui imposent leur volonté face à la crise du Coronavirus

il y a 16 heures 20 min
décryptage > International
Symbole

Coronavirus, Tchernobyl et le modèle chinois

il y a 17 heures 47 sec
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

Retrouvailles américano-russes grâce au coronavirus ?

il y a 17 heures 32 min
décryptage > Europe
Eurogroup

L’Europe tente de dépasser le chacun pour soi initial

il y a 18 heures 53 min
© MARTIN BUREAU / AFP
© MARTIN BUREAU / AFP
Mesures

Plan d'urgence pour l'hôpital public : comment le gouvernement ménage dangereusement la chèvre et le chou

Publié le 20 novembre 2019
Le Premier ministre Edouard Philippe et la ministre de la Santé Agnès Buzyn ont dévoilé ce mercredi plusieurs mesures afin de répondre à la crise au sein de l'hôpital public et afin de répondre au malaise du personnel hospitalier.
Éric Verhaeghe est l'ancien Président de l'APEC (l'Association pour l'emploi des cadres) et auteur de Faut-il quitter la France ? (Jacob-Duvernet, avril 2012). Son site : www.eric-verhaeghe.fr ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Éric Verhaeghe
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Éric Verhaeghe est l'ancien Président de l'APEC (l'Association pour l'emploi des cadres) et auteur de Faut-il quitter la France ? (Jacob-Duvernet, avril 2012). Son site : www.eric-verhaeghe.fr ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le Premier ministre Edouard Philippe et la ministre de la Santé Agnès Buzyn ont dévoilé ce mercredi plusieurs mesures afin de répondre à la crise au sein de l'hôpital public et afin de répondre au malaise du personnel hospitalier.

Edouard Philippe a annoncé ce matin des mesures d’urgence pour les hôpitaux publics. Ce plan était très attendu, et avait été présenté, grâce à des fuites organisées par le gouvernement, comme une grande victoire d’Agnès Buzyn sur Bercy. Finalement, le détail des décisions prises montre l’incapacité de l’équipe en place à penser de vrais chocs systémiques et sa stratégie de mesures techniques modérées et savamment pensées. Avec 500 millions supplémentaires en moyenne par an pendant trois ans, on doute que les personnels soient vraiment convaincus par l’exercice…

Après la grève des hôpitaux de la semaine dernière, et avant la grève du 5 décembre qui devrait paralyser le pays, le gouvernement avait annoncé qu’il abattrait un atout pour renverser le cours du jeu. Après plus de six mois de grève pacifique dans les services d’urgence, exténués par une organisation bureaucratique de plus en plus étouffante, l’Etat employeur s’est enfin décidé à jouer son rôle de décideur.

Seulement voilà, les annonces qui sont tombées ce matin ont six mois de retard (on retrouve ici le retard à l’allumage déjà cruel au moment de la crise des Gilets Jaunes) dont le pouvoir exécutif macronien est coutumier paraissent bien pâles par rapport aux attentes que le gouvernement avaient lui-même nourries.

Des demi-mesures pour les hôpitaux

Edouard Philippe voulait frapper fort. Il a annoncé 1,5 milliards supplémentaires mobilisés sur trois ans, dont 300 millions supplémentaires dès 2020. Il a aussi annoncé une reprise de 30% de la dette des hôpitaux par l’Etat, ce qui devrait donner un peu de mou sur la corde budgétaire très tendue. Il promet une prime annuelle de 800 euros pour les personnels soignants d’Ile-de-France gagnant moins de 1.900 euros mensuels.

Point par point, ces mesures ne manqueront pas de paraître fades. Pourquoi reprendre 10 milliards seulement sur les 30 gros milliards de dettes actuelles ? Pour ne pas plomber les comptes publics pardi. Sauf qu’il en reste 20 à charge pour les hôpitaux, qui trouvent ici un peu de respiration, mais certainement pas le grand bol d’air frais attendu. Quand à la prime de 800 euros, le diable, comme toujours, se cachera dans les détails.

On sait d’expérience que ce genre de mesure crée toujours autant de frustrations chez ceux qui ne la perçoivent pas que de satisfaction chez ceux qui la perçoivent.

Une insatisfaction très prévisible

Outre que ce plan, nous l’avons dit, est très tardif, il pose une vraie difficulté : il est très en-deçà des attentes exprimées par les grévistes. Ainsi, au moment de la grève de la semaine dernière, la CGT avait expliqué de façon carrée qu’elle voulait un ONDAM hôpital de 4% (pour une inflation spontanée estimée des dépenses de santé d’environ 4,5%). Autrement dit, les syndicalistes les mieux organisés ont donné la semaine leur feuille de route au gouvernement : il faut augmenter le budget des hôpitaux de 4% au moins.

Selon la Fédération des Hôpitaux de France (FHF, qui regroupe les hôpitaux publics), le plan d’Edouard Philippe permet d’atteindre un ONDAM en hausse de 2,5%, contre les 2,1% actuellement discutés en projet de loi de financement de la sécurité sociale. Politiquement, on est donc loin du compte.

De leur côté, les organismes complémentaires santé ont annoncé une hausse de leurs tarifs de 3% pour 2020. Le gouvernement peinera donc à plaider que les tarifs de la santé publique ne peuvent guère suivre ceux de la santé privée. Tout indique que le plan annoncé comme un atout majeur apparaisse comme une carte secondaire dans un jeu déjà bien engagé.

La manie de la demi-mesure bourgeoise perdra Emmanuel Macron

On retiendra donc de ce plan qu’il est tout entier oint de la prudence bourgeoise qui caractérise le style Macron. Ce qui paraît un geste énorme pour ceux qui ont fait une clé de bras à Bercy a un goût de mièvre pour le reste du pays. Alors que la dette française dépasse les 2.000 milliards, une reprise de 10 milliards supplémentaires est présentée comme un effort surhumain. Alors que les Français sont fondamentalement attaché à un système de santé proche d’eux et de bon niveau, le gouvernement peine à trouver 300 millions en 2020 pour panser les plaies, et présente cette laborieuse trouvaille comme une nouvelle page de l’histoire qui s’écrit.

Jamais on n’a vu un tel décalage entre les attentes ordinaires et la ridicule incapacité d’imagination du pouvoir en place. Au lieu de se camper en grand faiseux, Edouard Philippe apparaît comme un arbitre timide entre la volonté du pays et l’avarice de Bercy.

Ce faisant, il ne contente ni les uns, ni les autres, et c’est bien ce qui perdra ce gouvernement, et probablement ce régime. A force de pratiquer la demi-mesure avec le ton du bretteur gascon, l’exécutif va se griller définitivement les ailes et susciter une exaspération dont il n’a probablement pas l’idée.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ces fonctionnaires non élus qui imposent leur volonté face à la crise du Coronavirus

02.

Tout changer dans le monde d’après ? Le scénario noir que cela pourrait bien déclencher

03.

Coronavirus : tout ce qu’il faut savoir sur les risques posés par vos courses et autres poignées de portes

04.

Disparition de Maeve Kennedy McKean : le corps de la petite-nièce de John Fitzgerald Kennedy a été retrouvé

05.

Acrosyndromes : les dermatologues alertent sur des symptômes cutanés potentiellement liés au coronavirus

06.

Luc Rouban: "Cette crise sanitaire marque la fin du macronisme et le retour du clivage gauche droite"

07.

Belgique : le stock stratégique de masques a été détruit pour faire de la place aux migrants

01.

Belgique : le stock stratégique de masques a été détruit pour faire de la place aux migrants

02.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

03.

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

04.

Alors que tout s’effondre, l’économie et le moral, une seule bonne nouvelle : les banques ne feront pas faillite

05.

Derrière le cas Lallement, l’insupportable infantilisation des Français

06.

Fléau de crise : 6 mesures pour contrer les petits chefs qui aggravent la situation sanitaire et économique

01.

Ce risque politique énorme que prend le gouvernement en ne limogeant pas le Préfet Lallement

02.

Crise sanitaire et manque de réactivité : la France est-elle dirigée par des fonctionnaires non élus ?

03.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

04.

Crise du coronavirus : Nicolas Sarkozy, le recours silencieux ?

05.

Covid-19 : les patients en réanimation n’ont "pas respecté le confinement" ? Didier Lallement s’excuse

06.

Attaque à Romans-sur-Isère : mais que faisait Abdallah A. O. en France ?

Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
NIKKO
- 20/11/2019 - 18:55
2000 milliards ..
-Comment en est-on arrivé là ??
Un petit quizz pour retrouver le sourire. Ne riez pas (..) eux, ils y croient. Si on ne relève pas la tête après ça !!

- http://france-presidentielle.fr/candidats.php
Adrien Dufourquet
- 20/11/2019 - 16:55
Un bon candidat.
J'accuse président! J'accuse président! J'accuse président!
Enfin des propositions originales!
Qui est prêt pour le comité de soutien?
J'accuse
- 20/11/2019 - 16:35
Un plan plan-plan
L'incapacité totale à baisser la dépense publique (pas de réelle suppression de postes de fonctionnaires) empêche de réduire les impôts et de dégager des crédits pour améliorer les services publics, dont l'hôpital.
L'incapacité à repousser l'âge de la retraite pour certaines professions, par souci d'égalitarisme imbécile tout en conservant des privilèges indus, empêche le gouvernement de faire une réforme digne de ce nom.
La santé et la retraite sont pourtant des enjeux majeurs pour tous les citoyens, et le pouvoir macronien mégote, par lâcheté et idéologie.
L'opposition PS et LR n'ont rien à dire: la macronie est essentiellement constituée de politiciens de chez eux qui ont retourné leur veste, et qu'avaient-ils fait de mieux quand ils étaient majoritaires ?