En direct
Best of
Best of du 15 au 21 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

02.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

03.

La réaction de la femme de Griveaux

04.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

05.

Nos ancêtres les paysans : mais au fait combien de français ont encore une idée de la vie à la ferme ?

06.

Comment faire sans la Chine ? Le G20 finance tente de sauver la production mondiale du coronavirus

07.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

01.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

02.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

03.

Démocratie représentative en danger : l’extrême gauche en passe de dépasser l’extrême droite

04.

Comment la guerre d’Algérie a fini par ruiner la politique de rayonnement de la France dans le monde arabe

05.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

06.

Les gros salaires de plus en plus gros... Mais qu'est ce qui peut justifier de telles extravagances ?

01.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

02.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

03.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

04.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

05.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

06.

La réaction de la femme de Griveaux

ça vient d'être publié
light > People
Reconversion
L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)
il y a 9 heures 1 min
pépites > International
Enquête
L’association L’Arche révèle des abus sexuels qu'aurait commis Jean Vanier, son fondateur
il y a 10 heures 30 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Une histoire d’amour" : Intensité discutable

il y a 13 heures 15 min
décryptage > France
Image d'Epinal

Nos ancêtres les paysans : mais au fait combien de français ont encore une idée de la vie à la ferme ?

il y a 15 heures 13 min
décryptage > Environnement
Absurdité

Nucléaire : au-delà de Fessenheim, un gâchis français

il y a 16 heures 37 min
décryptage > Environnement
Bonnes feuilles

Les distorsions de concurrence qui sont préjudiciables aux agriculteurs français

il y a 17 heures 20 sec
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Les intellectuels américains et la crise de la civilisation

il y a 17 heures 38 sec
décryptage > Société
Bataille à mener

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

il y a 17 heures 15 min
décryptage > Atlantico business
Dialogue

La « Food révolution » pourrait rapprocher le monde agricole et les écologistes...Encore faudrait-il qu’ils le veuillent

il y a 17 heures 29 min
pépites > Politique
Hommage et émotion
Les obsèques de Michel Charasse vont se dérouler le mercredi 26 février à Puy-Guillaume, en présence d’Emmanuel Macron
il y a 1 jour 3 heures
pépites > Société
Profilage
Le PDG de Rynair fait polémique en expliquant que les terroristes sont souvent des hommes seuls musulmans, pas des familles
il y a 9 heures 59 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le Serpent et la Lance Acte 1" : Un thriller Aztèque comme vous n'en avez jamais vu !

il y a 13 heures 2 min
décryptage > Culture
Too much

Start-up nation oui, anglais à l’eurovision non : qui importe quel mot dans le français d’aujourd’hui ?

il y a 14 heures 48 min
décryptage > Consommation
Evènement

Salon de l'agriculture 2020 : à la découverte de cette agriculture qui "vous tend les bras"

il y a 16 heures 6 min
décryptage > Education
Machine aveugle

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

il y a 16 heures 52 min
décryptage > International
Bonnes feuilles

L’Algérie d’Abdelaziz Bouteflika à l’heure du Printemps arabe

il y a 17 heures 26 sec
décryptage > International
Bonnes feuilles

Le choc démographique : trop d’humains, pas assez de ressources

il y a 17 heures 1 min
décryptage > Economie
Economie à l'arrêt

Comment faire sans la Chine ? Le G20 finance tente de sauver la production mondiale du coronavirus

il y a 17 heures 26 min
rendez-vous > Media
Revue de presse people
Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.
il y a 17 heures 34 min
light > Insolite
Trésor inestimable
Ethiopie : une couronne cachée pendant 21 ans aux Pays-Bas a enfin été restituée
il y a 1 jour 3 heures
Dificile parité ?

Marie-Noëlle Lienemann : "Il y a plein de femmes capables d’être ministres au PS ! Quand on cherche on trouve !"

Publié le 14 mai 2012
François Hollande a promis de respecter une certaine parité dans la composition de son prochain gouvernement, ce qui ne semble pas aller sans difficulté. Le nouveau président élu est-il en mesure de respecter sa promesse ?
Marie-Noëlle Lienemann est une femme politique, membre du Parti socialiste et sénateur de Paris.Elle fut notamment députée européenne, ministre déléguée au Logement et au Cadre de vie dans le gouvernement de Pierre Bérégovoy et secrétaire d’État au...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Marie-Noëlle Lienemann
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Marie-Noëlle Lienemann est une femme politique, membre du Parti socialiste et sénateur de Paris.Elle fut notamment députée européenne, ministre déléguée au Logement et au Cadre de vie dans le gouvernement de Pierre Bérégovoy et secrétaire d’État au...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
François Hollande a promis de respecter une certaine parité dans la composition de son prochain gouvernement, ce qui ne semble pas aller sans difficulté. Le nouveau président élu est-il en mesure de respecter sa promesse ?

Atlantico : La presse évoque le casse-tête de François Hollande pour constituer son gouvernement, en partie en raison de son attachement à respecter une certaine parité. Pensez-vous que le pouvoir soit si différent, qu'il soit exercé par un homme ou par une femme, vous qui avez eu, justement de très hautes responsabilités dans les gouvernements de Pierre Bérégovoy et Lionel Jospin ?

Marie-Noëlle Lienemann : Il n’y a pas dans les gènes un rapport différent entre le pouvoir vu par un homme ou vu par une femme. Néanmoins, il y a une histoire et une culture qui ont fait que le rapport des femmes au pouvoir est différent. Même si avec le temps, avec la progression de l’égalité, les tendances à cette différenciation vont certainement se combler. Pour l’heure, dès l’instant qu’il y a un prototype du pouvoir féminin, il y a des présupposés culturels sur le travail féminin qui font dans certains cas, que l’approche du pouvoir est différente.

Quand vous êtes une femme d’autorité au pouvoir, on accepte bien ce pouvoir s’il est maternant, s’il cherche à créer du consensus et à faire naître progressivement un accord. C’est une pratique que j’ai toujours privilégiée. Mais quand on est au responsabilité, on doit convaincre avant de trancher.

Si l’on parle du comportement des hommes par rapport au pouvoir des femmes disons que quand un homme tranche, il y a de la part de ses subordonnés, une espèce de  légitimité à son arbitrage. Quand une femme tranche, ses subordonnées ressentent une sorte de brutalité. Du coup, il s’opère une sorte de frustration…

Cela veut dire aussi que dans l’exercice du pouvoir, la femme tient compte de ces réalités-là. Elle va donc trancher moins brutalement et chercher plus facilement sans doute à rester dans la zone de «common agreement ».

On a souvent dit que les femmes étaient plus concrètes que les hommes…

Je crois qu’elles séparent moins les sphères du pouvoir des sphères du reste de la vie. Pour une femme, il n’existe pas de hiérarchie dans le champ du politique. Il n’y a pas de sphères nobles (les Affaires étrangères, etc)  et de sphères qui ne le seraient pas (le logement, les Affaires sociales, l’Education, etc). Ainsi, le rapport à la vie dans sa globalité, apparait plus comme un enjeu de pouvoir que les seuls pouvoirs régaliens et les « pouvoirs dominants ». Elles ont donc une vision plus globale des enjeux de la politique. Du coup, elles attachent beaucoup d’importance à la réalisation de tout ce qu’elles font. Je l’ai observé autant en tant que maire qu’en tant que ministre : les femmes se contentent assez peu des décisions formelles. On peut avoir voté une loi ou délibéré au conseil municipal, etc. : les femmes ne lâcheront pas sans avoir la conviction que cela entre en effet.

La parité s’inscrit dans la volonté d’acter l’indispensable complémentarité des hommes et des femmes. La parité est plus que jamais indispensable. Quand j’ai été candidate à la mairie pour la première fois, en 1988, cela n’apparaissait pas comme un enjeu. Mais dans ma liste municipale élue, j’avais la parité homme-femme. Quand je demandais à un homme d’être sur ma liste, il acceptait toujours. Dès que je demandais à une femme elle me demandait si je les en sentais vraiment capable… Ca a changé grâce aux lois sur la parité.

Vous dîtes à juste titre que la parité favorise la complémentarité homme-femme, mais ne pensez-vous pas que bien souvent, la parité est surtout un argument marketing ?

Non, je ne crois pas. D’abord, c’est la loi. Et quand on fixe la parité comme objectif législatif pour la représentation dans les conseils régionaux, cela me parait assez légitime de le faire au gouvernement ! Ce n’est pas pour moi un effet d’image car les femmes elles-mêmes ne s’en contenteront pas. Ne pas les respecter serait une grave erreur car cela signifierait que les principes sont à géométrie variable selon les périodes. Et qu’on ne me dise pas qu’il n’y a pas de femmes à gauche capables d’être ministre dans ce pays ! Comment voulez-vous faire voter une loi pour que les conseils d’administration s’ouvrent plus aux femmes et ne pas l’appliquer au gouvernement ?

Je me fais l’avocat du diable, mais y-a-t-il vraiment assez de femmes de gauche ministrable pour que François Hollande ait le choix ?

François Hollande a du mal car beaucoup d’hommes ont déjà mis la main sur des ministères et pas forcément parce que les femmes ne sont pas compétentes ! Les leaders politiques restent massivement masculins car ils ambitionnent très vite les postes régaliens. Alors que les femmes, qui qui ne surestiment pas les tâches régaliennes, n’ont peut-être pas postulé avec autant de vigueur que d’autres à ces postes ! il y a plein de femmes capables d’être ministres au PS ! Quand on cherche on trouve ! Quand je cherchais des filles pour être maire-adjointes, dans ma commune, j’en ai trouvées. Et elles sont encore élues alors qu’une partie des hommes s’est fait battre ! Les femmes se révèlent aussi dans leurs responsabilités !

 
(Propos recueillis par Antoine de Tournemire)
 


Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

02.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

03.

La réaction de la femme de Griveaux

04.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

05.

Nos ancêtres les paysans : mais au fait combien de français ont encore une idée de la vie à la ferme ?

06.

Comment faire sans la Chine ? Le G20 finance tente de sauver la production mondiale du coronavirus

07.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

01.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

02.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

03.

Démocratie représentative en danger : l’extrême gauche en passe de dépasser l’extrême droite

04.

Comment la guerre d’Algérie a fini par ruiner la politique de rayonnement de la France dans le monde arabe

05.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

06.

Les gros salaires de plus en plus gros... Mais qu'est ce qui peut justifier de telles extravagances ?

01.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

02.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

03.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

04.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

05.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

06.

La réaction de la femme de Griveaux

Commentaires (16)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
vangog
- 14/05/2012 - 21:28
Ça commence bien!...Première promesse trahie par Flamby!
on parie?...
lvidelo
- 14/05/2012 - 20:11
ça c'est certain
Touver au PS des nanas aussi nuls que les mecs pour être ministres, ça sera pas difficile.
druck
- 14/05/2012 - 19:50
Lienemann
N'est ce pas cette personne qui est allée dans le pas de calais pour se faire élire à Béthune avec l'impayable par contre pas pour lui Mellick, puis virage à Henin et retour sur Paris, mais avant elle venait d'autres cieux, sans quasiment jamais être élue. Elle courrait la gamelle de ville en ville en bonne socialiste comme J. Lang, et elle se permet des conseils, venant de ça, alors la.....