En direct
Best of
Best of du 12 au 18 septembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

02.

Sophie Davant joliment au top (mais plus topless), Cyril Hanouna méchamment tapé (par la concurrence); Mylène Farmer achète plus grand, Laeticia Hallyday vend pour payer ses dettes; Lio a renoncé au sexe, Johnny Depp y reprend goût avec une jeunette

03.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

04.

Enquête administrative sur le PNF : utile ruée dans les brancards d’Éric Dupont Moretti ou taureau dans un magasin de porcelaine ?

05.

Et non Monsieur Macron: le secret des Amishs pour rester en forme en vieillissant... n'a pas tout à voir avec leur refus de la modernité technologique

06.

Les Milices islamistes internationales de la Turquie d'Erdogan

07.

Alerte aux finances : le RN, un parti à la dérive

01.

L’inquiétant système chinois de notation sociale qui menace le monde

02.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

03.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

04.

Les Milices islamistes internationales de la Turquie d'Erdogan

05.

Droit des arbres : ce danger insidieux qui nous guette quand l'humain n'est plus qu'un vivant parmi d'autres

06.

L’intelligence artificielle avait abîmé la beauté des échecs, voilà comment elle pourrait la renouveler

01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

L’étude qui montre que la plus grande peur agitée pour 2022 n’est pas celle de l’insécurité

03.

Mort d'un cousin d'Adama Traoré : la famille envisage de porter plainte

04.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

05.

L'Europe gruyère d'Ursula von der Leyen

06.

55% des Français favorables au rétablissement de la peine de mort : il est terrible ce sondage mais à qui la faute ?

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"La bombe" : une histoire explosive

il y a 34 min 22 sec
pépite vidéo > Religion
Débat pas simple
Voile à l'Assemblée : pour Jean-Sébastien Ferjou, "le voile a une double nature, privée et politique",
il y a 43 min 24 sec
pépites > International
Disparition
États-Unis : Ruth Bader Ginsburg, juge à la Cour Suprême, est décédée
il y a 1 heure 57 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
Sophie Davant joliment au top (mais plus topless), Cyril Hanouna méchamment tapé (par la concurrence); Mylène Farmer achète plus grand, Laeticia Hallyday vend pour payer ses dettes; Lio a renoncé au sexe, Johnny Depp y reprend goût avec une jeunette
il y a 3 heures 52 min
décryptage > Société
La vérité est ailleurs

Et non Monsieur Macron: le secret des Amishs pour rester en forme en vieillissant... n'a pas tout à voir avec leur refus de la modernité technologique

il y a 4 heures 32 min
décryptage > Economie
Dépenses à crédit

Jusqu’à quand pourrons-nous financer nos dépenses de santé par la dette ?

il y a 4 heures 59 min
décryptage > Science
Bonnes feuilles

Comment les chiffres transforment les algorithmes en véritables menaces

il y a 5 heures 11 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

L’islamisme, cette lèpre qu'Emmanuel Macron ignore

il y a 5 heures 11 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Turner – Peintures et Aquarelles- Collection de la Tate : la fascinante exposition d’un “Voyageur de Lumière”

il y a 13 heures 40 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Où vont les vents sauvages ?" de Nick Hunt : un voyage qui marie intelligemment nature et culture… belle approche des lieux mais médiocre jugement sur les habitants

il y a 14 heures 1 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le théorème du parapluie" : Le spectacle est permanent, émerveillons-nous !

il y a 38 min 14 sec
pépite vidéo > Insolite
Spiderman
Paris : un homme interpellé après avoir escaladé la tour Montparnasse à mains nues
il y a 1 heure 24 min
décryptage > Politique
Politisation de la justice

Enquête administrative sur le PNF : utile ruée dans les brancards d’Éric Dupont Moretti ou taureau dans un magasin de porcelaine ?

il y a 2 heures 48 min
décryptage > France
Gouverner, c'est prévoir

Les leçons de notre impréparation face au Covid ont-elles été tirées face aux autres risques majeurs identifiés par les livres blancs ?

il y a 4 heures 11 min
décryptage > International
Rival systémique

Marxiste dedans, ultralibérale dehors, la Chine fait perdre ses moyens à l'Europe

il y a 4 heures 49 min
décryptage > Politique
Le pelé, le galeux c’est lui

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

il y a 5 heures 7 min
décryptage > Défense
Bonnes feuilles

Les 100 mots de la guerre : de la guerre nucléaire à la paix en passant par la peur

il y a 5 heures 11 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

L’ère des victimes : le règne de la tyrannie des minorités et de la privatisation de la censure

il y a 5 heures 12 min
décryptage > Culture
Iegor Gran

"Les services compétents" de Iegor Gran : Tartuffe au pays des Soviets, une histoire vraie et un excellent récit romanesque

il y a 13 heures 53 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La légende de Bruno et Adèle" de Amir Gutfreund : un auteur de choix pour s'initier à la littérature israélienne contemporaine

il y a 14 heures 20 min
© MARCEL BINH / AFP
© MARCEL BINH / AFP
Affaire Boulin

Lettre ouverte à Emmanuel Macron sur la déclassification des archives concernant la mort de Robert Boulin

Publié le 01 novembre 2019
Quarante ans après la mort de Robert Boulin, une dizaine de journalistes (dont Jacques Collet, Elise Lucet ou bien encore Alain Rodier) publient une lettre ouverte au président de la République. Ils souhaitent que la France obtienne une déclassification des éléments détenus par les services de renseignement dans le cadre de cette affaire.
Jacques Bacelon
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jacques Bacelon est journaliste. (Le Matin de Paris). 
Voir la bio
Henri Chambon
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Henri Chambon est un réalisateur de TF1. Il a notamment créé les magazines Grands Reportages et Reportages, qu'il a dirigés de 1989 à 2003. Il a quitté la chaîne TF1 en octobre 2003.
Voir la bio
Francis Christophe
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Journaliste pour l’AFP pendant treize ans, puis enquêteur à l’OGD (Observatoire géopolitique des drogues), Francis Christophe est notamment l’auteur de Total : entre marée noire et blanchiment (Golias, 2000), Birmanie, la dictature du pavot (Picquier,...
Voir la bio
Jacques Collet
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jacques Collet est journaliste et grand reporter à TF1. Il avait suivi l'affaire Robert Boulin et y a consacré un documentaire. 
Voir la bio
Benoît Collombat
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Collombat est journaliste. Il travaille à la rédaction de France Inter depuis 1994 en qualité de grand reporter.Il est notamment l'auteur de "Un homme à abattre : Contre-enquête sur la mort de Robert Boulin" (Fayard, 2007).
Voir la bio
Michel Despratx
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Michel Despratx est journaliste pour Canal +. Il travaille aussi pour Disclose. 
Voir la bio
Marie-Pierre Farkas
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Marie-Pierre Farkas est journaliste surtout de télévision. Elle est auteur et scénariste de bande dessinée. Elle est dirigeante de Doc of the Bay
Voir la bio
Jean-Pierre Guérin
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Pierre Guérin est un producteur et journaliste français. Il était directeur de l'information de TF1 en 1983. Il est le PDG de JPG Films, société de productions qu'il fonde en décembre 2012. Il a également été le PDG de GMT Productions,
Voir la bio
Eric Lebec
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Eric Lebec est journaliste et auteur. Il a notamment travaillé sur La Cinq. 
Voir la bio
Elise Lucet
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Elise Lucet est journaliste, rédactrice en chef et présentatrice de télévision française. Elle produit et présente Pièces à conviction de 2000 à 2011, le magazine Cash investigation à partir de 2012 et le magazine Envoyé spécial depuis 2016 sur France 2.
Voir la bio
Bernard Nicolas
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Bernard Nicolas est journaliste d'investigation. Il a réalisé une quarantaine de films en 20 ans pour plusieurs médias dont les émissions 90 Minutes et Spécial Investigation sur Canal Plus, Envoyé spécial sur France 2, ARTE, France 3, TF1, etc).
Voir la bio
Alain Rodier
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alain Rodier a été chef du Service Reportages de TF1 de 1981 à 1986, Directeur de la Rédaction de RFI  de 1987 à 1990, grand-reporter au magazine ''52 sur la Une'', puis de 1997 à 2011, chef du Service Etranger et Rédacteur-en-chef à la Rédaction...
Voir la bio
James Sarazin
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
James Sarazin est journaliste. Il a notamment travaillé au Monde et à L'Express. 
Voir la bio
Vincent Vantighem
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Vincent Vantighem est journaliste d'investigation à la rédaction de 20 Minutes. 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Quarante ans après la mort de Robert Boulin, une dizaine de journalistes (dont Jacques Collet, Elise Lucet ou bien encore Alain Rodier) publient une lettre ouverte au président de la République. Ils souhaitent que la France obtienne une déclassification des éléments détenus par les services de renseignement dans le cadre de cette affaire.

Monsieur le Président de la République,
 
Il y a quarante ans, le 27 novembre 1979, sur Antenne 2, le Chef de l’Etat Valéry Giscard d’Estaing était interrogé sur les conditions troubles de la mort de son ministre du Travail et de la Participation, Robert Boulin, survenue un mois plus tôt.
 
Il faisait alors la promesse suivante :
 
« Je ferai en sorte que la vérité soit connue entièrement par la justice. »
 
- Et donc vous êtes certain, Monsieur le Président, que lumière sera faite de façon inattaquable ?
 
Absolument !
»
 
Quarante ans plus tard, nous sommes loin de cette vérité promise par l’un de vos prédécesseurs.
Depuis 1979, alors que six présidents de la République se sont succédés, cette affaire empoisonne et déshonore la vie politique et civique de notre pays.  Faut-il dérouler ici le catalogue des mystifications entourant cette affaire, les graves lacunes de l'enquête et de la procédure qui entachent les circonstances de cette disparition ?
 
Citons simplement ces exemples :
 
- L'annonce de la découverte du cadavre de Robert Boulin a été faite au premier ministre Raymond Barre et à son ministre de l'Intérieur Christian Bonnet entre 2 h et 3 h du matin dans la nuit du 29 au 30 octobre, alors que le corps du ministre sera officiellement découvert par deux gendarmes motocyclistes à 8 h 40, flottant dans un étang de la forêt de Rambouillet.
 
- Selon l'enquête express du SRPJ de Versailles - qui fige la vérité officielle depuis quarante ans - le ministre se serait suicidé en se noyant dans un étang n'excédant pas cinquante cm de profondeur, sans qu'aucune analyse des poumons ne vienne le corroborer, les bocaux contenant les prélèvements opérés sur le cadavre ayant mystérieusement disparu de l'institut médico-légal. Cette version n'explique en rien les contusions et fractures découvertes sur le visage du ministre, comme le révéleront les photos qui nous seront communiquées trois ans et demi après sa mort, événement qui relança l'affaire en invalidant la thèse du suicide. Les importantes lésions visibles sur le visage ne pouvaient être dues qu’au choc avec un objet contondant ... et non pas à une chute sur quelques nénuphars.

- Les lividités cadavériques visibles sur le dos, sont en flagrante contradiction avec la position ventrale dans laquelle le cadavre a été repêché par les pompiers. Sans aucun doute possible, le corps a reposé de longues heures sur le dos. Jamais, ni la Police, ni la Justice n'ont admis cette évidence. Robert Boulin n'est donc pas mort là où son corps a été découvert !  Ce ne sont là que quelques-unes des anomalies parmi les plus criantes de ce dossier qui, selon nous, entachent la crédibilité et la réputation de nos institutions.

Signataires de cette lettre, nous sommes tous journalistes, et avons en commun d'avoir travaillé à un moment ou à un autre sur cet événement extraordinaire : la liquidation d'un ministre en exercice, grossièrement maquillée en suicide. 
 
À  l'occasion du traitement journalistique de cette affaire, certains d'entre nous ont connu les intimidations, les mises à l'écart professionnelles, voire les menaces, larvées ou plus directement physiques ...
 
Nous avons toutes les raisons d'être convaincus que les atermoiements, les approximations, les mensonges dans lesquels s'égarent depuis quarante ans certains policiers, magistrats et responsables politiques, ne servent qu’à maintenir l’illusion d’une démocratie irréprochable.
 
La CIA américaine a reconnu qu’elle détenait un dossier sur la mort de Robert Boulin. Comment imaginer que les Services de renseignement français n’aient rien conservé sur la disparition d’un ministre en exercice ?

C’est la raison pour laquelle nous nous adressons à vous aujourd’hui. Vous seul avez la possibilité, historique, de faire en sorte  que les Services français ouvrent leurs archives sur cette part obscure de notre Vème République. Vous seul, en votre qualité de Chef de l'Etat, pouvez obtenir de votre homologue américain la déclassification des éléments détenus par les Services secrets des Etats Unis. Ce n'est qu'à cette condition que la Justice pourra passer. 
 
En septembre 2018, vous avez reconnu la responsabilité de l’Etat et de l’armée française dans la disparition du mathématicien Maurice Audin, militant communiste et anticolonialiste.

En septembre 2019, vous avez demandé la levée du secret-défense dans l’affaire du crash de la Caravelle Ajaccio-Nice (95 morts) le 11 septembre 1968, dans laquelle de multiples indices indiquent qu’il pourrait s’agir d’un tir de missile français et non d’un accident.
 
Quarante ans après la mort du gaulliste Robert Boulin, la France s’honorerait à lever le voile sur les conditions réelles de la disparition d’un serviteur de la République.
 
Nous vous prions de croire, Monsieur le Président de la République, à notre respectueuse considération. 

Jacques BACELON (Le Matin de Paris)
Henri CHAMBON (TF 1)
Francis CHRISTOPHE (Agence France Presse)
Jacques COLLET (TF 1)
Benoît COLLOMBAT (Radio France)
Michel DESPRATX (Canal +)
Marie-Pierre FARKAS (France 2)
Jean-Pierre GUERIN (Directeur de l'Information - TF 1, 1983)
Eric LEBEC (La Cinq)
Elise LUCET (France 2 - France 3)
Bernard NICOLAS (Canal +)
Alain RODIER (TF1)
James SARAZIN (Le Monde - L'Express)
Vincent VANTIGHEM (20 Minutes)   

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
PG35
- 01/11/2019 - 17:07
Complotisme
Étonnante démarche, qui donne une piètre image de ces "journalistes".
S'agit-il de paresse intellectuelle ou de suivisme moutonnier ?
Conseillons à ces signataires de se documenter sur l'affaire, en consultant notamment l'enquête très documentée de Guy Penaud (Pour en finir avec l'affaire Boulin) ou l'ouvrage de Danielle Thiéry et Alain Tourre (Police judiciaire - 100 ans avec la Crim' de Versailles).
Rappelons-leur que deux autopsies, menées à trois ans d'intervalle, ont confirmé la mort par noyade de Robert Boulin, après ingestion de valium. Invitons-les à consulter le livre que Bertrand Boulin a consacré à son père en 1980 (Ma vérité sur mon père), dans lequel il évoque ses dernières heures et son angoisse face au piège que lui avait tendu son ami Tournet à propos de sa maison de Ramatuelle. Proposons-leur de feuilleter les mémoires de Giscard d'Estaing, dans lequel il évoque longuement le suicide de son ministre.
Merci à Atlantico de ne pas céder à la vogue du complotisme médiatique.
clo-ette
- 01/11/2019 - 16:51
la cause
du suicide, ou du meurtre serait ?
vieux croco
- 01/11/2019 - 14:57
parlementaires
C'est à eux d'obtenir la déclassification car il semble que les Présidents n'y voient pas d'intérêt personnel , au contraire .