En direct
Best of
Best of du 23 au 29 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

03.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

04.

Derrière la crispation sur les retraites, la génération la plus immature de l’histoire

05.

Retraite : la grève va tuer le projet du gouvernement mais faire la fortune des plans d’épargne par capitalisation

06.

Qwant : ‘"Proie"’ de la Géopolitique de l’Internet

07.

Ce nouvel espace politique qu’ouvrent Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen (mais pas pour eux…)

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

Une prise de sang pour diagnostiquer les cancers les plus courants ? Une grande étude menée par des chercheurs lyonnais le permettra bientôt

04.

L'hydrogène, combustible parfait pour remplacer le pétrole ? Pourquoi ce n'est pas si simple...

05.

Vous ne devinerez jamais pourquoi le dernier shooting photo de Selena Gomez fait polémique

06.

L‘industrie automobile française face à la plus grande crise de son histoire

01.

L’immigration, remède nécessaire pour l’équilibre des retraites et le rebond de notre économie ?

02.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

03.

Réchauffement climatique : respect des engagements ou pas, les températures pourraient grimper de 3°C d'ici la fin du siècle

04.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

05.

Retraites : mais que se passera(it)-t-il sans réforme ?

06.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

ça vient d'être publié
pépites > France
Pédagogie
Retraites : Edouard Philippe présentera "l'intégralité du projet du gouvernement" mercredi prochain
il y a 23 min 11 sec
pépites > France
Champions du monde
La France est le pays de l'OCDE avec la fiscalité la plus lourde
il y a 2 heures 11 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Samia" de Gilbert Ponté : dernière course pour Lampedusa, haletant et poignant

il y a 3 heures 20 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand le sport joue avec la sphère et quand les heures se jouent sous dôme : c’est l’actualité des montres dans les tempêtes sociales
il y a 4 heures 16 min
décryptage > France
Partenariat

Sécurité : l’Etat contraint de brader le régalien ?

il y a 5 heures 50 min
rendez-vous > Société
Zone Franche
Grèves : les "blacks blocs" blancs, ça ne serait pas un peu du blackface ?
il y a 7 heures 16 min
décryptage > International
Utopie

Samjiyon, la ville socialiste idéale inaugurée par la Corée du Nord, échappera-t-elle au destin funeste de toutes celles qui l’ont précédée ailleurs dans le monde ?

il y a 7 heures 42 min
décryptage > Politique
Insatisfaction croissante

Retraites : le gouvernement face au piège du paradoxe de Tocqueville

il y a 8 heures 8 min
décryptage > Politique
Futurs scrutins

Ce nouvel espace politique qu’ouvrent Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen (mais pas pour eux…)

il y a 8 heures 57 min
pépites > Justice
Jugement
Agression des policiers à Viry-Châtillon : 10 à 20 ans de réclusion pour 8 accusés, 5 personnes acquittées
il y a 19 heures 49 min
pépites > Société
#UberCestOver
Uber reconnaît que 6.000 agressions sexuelles ont été signalées en deux ans aux Etats-Unis
il y a 1 heure 40 min
pépites > International
Fulanis
Bernard-Henri Lévy alerte sur le massacre des chrétiens au Nigeria
il y a 2 heures 26 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Funny Girl", la comédie musicale : phénoménale Funny Girl, Christina Bianco met Paris à ses pieds…

il y a 3 heures 27 min
décryptage > Social
Jeudi noir

5 décembre : la première bataille remportée, les syndicats peuvent-ils gagner la guerre ?

il y a 5 heures 17 min
décryptage > Environnement
Adieu ma trotro bien-aimée

Le bobo en proie à d'indicibles tourments : des écolos (un peu plus radicaux que lui) détruisent les trottinettes électriques qui lui sont chères !

il y a 7 heures 4 min
rendez-vous > High-tech
Géopolitico-scanner
Qwant : ‘"Proie"’ de la Géopolitique de l’Internet
il y a 7 heures 24 min
décryptage > Europe
Une page se tourne ?

La fin de règne d’Angela Merkel se dessine dans le congrès du SPD

il y a 7 heures 55 min
décryptage > France
Dichotomie

Gilets jaunes, black blocks et délinquants : une répression à géométrie variable

il y a 8 heures 44 min
décryptage > France
Vieillesse

Derrière la crispation sur les retraites, la génération la plus immature de l’histoire

il y a 9 heures 17 min
pépite vidéo > Politique
5 décembre
Jean-Luc Mélenchon salue le "grand progrès" et "l’humanisme" de Marine Le Pen pour sa position sur la grève
il y a 20 heures 51 min
© ERIC FEFERBERG / POOL / AFP
© ERIC FEFERBERG / POOL / AFP
2022

Portrait robot du candidat susceptible d’enrayer la chronique d’un duel Macron-Le Pen annoncé

Publié le 31 octobre 2019
Un sondage Elabe BFM TV montrait ce mercredi qu’aucun autre candidat n’émerge pour 2022 sans pour autant que l’affrontement LREM/RN n’enthousiasme beaucoup plus les Français que le match retour annoncé Hollande-Sarkozy en son temps. A mi-mandat, le parcours présidentiel d’Emmanuel Macron déçoit la moitié des Français.
Universitaire, Edouard Husson a dirigé ESCP Europe Business School de 2012 à 2014 puis a été vice-président de l’Université Paris Sciences & Lettres (PSL). Il est actuellement professeur à l’Institut Franco-Allemand d’Etudes Européennes (à l’Université...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Edouard Husson
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Universitaire, Edouard Husson a dirigé ESCP Europe Business School de 2012 à 2014 puis a été vice-président de l’Université Paris Sciences & Lettres (PSL). Il est actuellement professeur à l’Institut Franco-Allemand d’Etudes Européennes (à l’Université...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Un sondage Elabe BFM TV montrait ce mercredi qu’aucun autre candidat n’émerge pour 2022 sans pour autant que l’affrontement LREM/RN n’enthousiasme beaucoup plus les Français que le match retour annoncé Hollande-Sarkozy en son temps. A mi-mandat, le parcours présidentiel d’Emmanuel Macron déçoit la moitié des Français.

Quels candidats-types pour sortir de la répétition d’un affrontement Emmanuel Macron/Marine Le Pen?

Le Commentateur de la République

Emmanuel Macron fait des confidences à la rédaction de « Valeurs Actuelles ». A vrai dire, rien d’extraordinaire dans ce qu’il déclare et un positionnement très attendu, qui se veut présidentiel: le président rejette dos à dos le communautarisme musulman et le Rassemblement national. Surtout, comme à son habitude, le Commentateur de la République se regarde ne pas imposer l’autorité de l’Etat, déplorant par exemple que les décisions d’expulsion ne soient pas exécutées. Le tout est noyé dans des considérations type copie d’hypokhâgne sur la proportion d’étrangers qui n’a pas varié dans la population française. Est-il étonnant de constater ensuite, selon un sondage Elabe pour BFM, que 60% des Français pensent qu’Emmanuel Macron ne sera pas réélu? Et pourtant, ce que dit le sondage, en creux, puisqu’il ne publie pas de résultats de deuxième tour, c’est que, Marine Le Pen étant candidate, Emmanuel Macron sera réélu: le seul véritable enseignement de ce sondage, en effet, est le bon score de Jean-Luc Mélenchon, à 12 ou 13% dans tous les cas, qui fait automatiquement basculer le second tour en faveur de l’actuel président de la République.

Emmanuel Macron fait du Sarkozy avec quinze ans de retard, en s’emparant du thème de l’immigration pour limiter l’impact du Rassemblement National: et la bulle médiatique parisienne s’offusque, expliquant qu’ « un président ne devrait pas prendre la parole dans un journal aussi droitier ». En fait, le président fait bien du Sarkozy, puisqu’il avoue l’impuissance de l’Etat - en fait son manque d’autorité sur la question - exactement comme l’ancien président tel qu’il est décrit dans l’extraordinaire journal que Maxime Tandonnet a publié de ses années passées à l’Elysée comme conseiller immigration de Nicolas Sarkozy. Et les Français sentent bien la chose puisqu’au fond, si l’on lit bien le sondage BFM, ils voudraient échapper, s’ils le pouvaient, au duel annoncé Macron-Marine Le Pen.

Quelle candidature alternative à droite?

Mais quel candidat, alors, pourrait-il créer la surprise? Si l’on regarde ce qui se passe  dans d’autres pays, avec Trump, Bolsonaro, Johnson, Kurz, Salvini, Orban, on voit bien que ce qui emportera la conviction des électeurs, c’est le sentiment que le candidat nouveau fera, lui, les choses qu’il annonce. Cela va être particulièrement difficile en France puisque nous avons, d’une part, un parti le Rassemblement National, dont la caractéristique est, depuis les années 1980, l’extrême lucidité combinée à une incapacité d’arriver au pouvoir; et d’autre part des partis disant qu’ils vont maîtriser l’insécurité et contrôler l’immigration mais ne le font pas. Il ne faut pas chercher plus loin la raison pour laquelle aucun des trois candidats testés pour la droite LR ne dépasse 10%. Ils sont les héritiers d’une force politique qui s’est toujours vantée de ne pas avoir besoin du Rassemblement National mais qui n’a pas saisi l’occasion qu’elle avait, entre 2007 et 2012, de fidéliser les électeurs du Rassemblement National qui avaient voté pour Nicolas Sarkozy. Le portrait-robot du candidat alternatif de droite combine donc la capacité à mobiliser la « droite périphérique » tout en ayant un ce qui fait un gouvernement efficace: un calendrier de mise en oeuvre des mesures, un plan pour lever les obstacles qui se dresseront sur la route du président qui voudra enfin faire quelque chose. Ce même candidat devra lever, enfin, l’hypothèque qui pèse sur tout candidat « populiste », disposer d’un programme économique crédible.

Et à gauche?

Et pourquoi pas un candidat alternatif de gauche? Le bon score de Mélenchon dans le sondage BFM (maintien à 13% malgré les difficultés que rencontre l’ancien candidat) montre qu’il existe encore une gauche à potentiel: on peut faire le pari que Mélenchon n’en resterait pas à ce score vu ses qualités en campagne. Mais le faible score de Bernard Cazeneuve et de Yannick Jadot, chacun dans leur domaine respectif montre aussi la difficulté qu’aurait un candidat de gauche à rassembler. En 2012, le candidat Hollande avait fait une campagne à la Obama, selon la stratégie imaginée par Terra Nova: celle du rassemblement de tous les « nomades » de la mondialisation (les anywheres de David Goodhart et leur armée de réserve, les électeurs issus de l’immigration); mais ce rassemblement s’était brisé sur la question du « mariage pour tous », inacceptable pour les électeurs de confession musulmane. On pourrait imaginer aujourd’hui une stratégie « républicaine » sérieuse, qui consisterait à dire que l’on va véritablement mettre fin à toute entrée sur le territoire pour réaliser l’intégration à la République de tous ceux qui sont là. C’est une stratégie de l’action à gauche, qui ne se contente pas de prononcer le nom de Clemenceau, comme Emmanuel Macron, mais qui promet de mettre fin à la crise de l’autorité qui caractérise notre vie politique. Le candidat de gauche en question aurait un positionnement à la Cazeneuve mais il faudrait qu’il soit capable de décliner le nouveau programme républicain dans tous les domaines de l’action publique - l’ancien Premier Ministre est surtout resté dans la mémoire des Français comme un ancien ministre de l’Intérieur. Ce candidat aurait une véritable réflexion sur la modernisation de l’Etat, en commençant par proposer une déconcentration efficace qui fasse sortir de l’actuel tandem mortifère recentralisation-construction de régions aussi impuissantes qu’elles sont gigantesques.

La recherche d’éléments d’alternative à droite et à gauche ne fait que commencer.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

03.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

04.

Derrière la crispation sur les retraites, la génération la plus immature de l’histoire

05.

Retraite : la grève va tuer le projet du gouvernement mais faire la fortune des plans d’épargne par capitalisation

06.

Qwant : ‘"Proie"’ de la Géopolitique de l’Internet

07.

Ce nouvel espace politique qu’ouvrent Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen (mais pas pour eux…)

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

Une prise de sang pour diagnostiquer les cancers les plus courants ? Une grande étude menée par des chercheurs lyonnais le permettra bientôt

04.

L'hydrogène, combustible parfait pour remplacer le pétrole ? Pourquoi ce n'est pas si simple...

05.

Vous ne devinerez jamais pourquoi le dernier shooting photo de Selena Gomez fait polémique

06.

L‘industrie automobile française face à la plus grande crise de son histoire

01.

L’immigration, remède nécessaire pour l’équilibre des retraites et le rebond de notre économie ?

02.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

03.

Réchauffement climatique : respect des engagements ou pas, les températures pourraient grimper de 3°C d'ici la fin du siècle

04.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

05.

Retraites : mais que se passera(it)-t-il sans réforme ?

06.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

Commentaires (19)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Ganesha
- 02/11/2019 - 11:33
Erich Honnecker
Les inombrables articles que publie Mr. Husson sur le thème : quel sera le candidat des Ripoux-Blicains lors de la prochaine présidentielle, en 2022... deviennent de plus en plus grotesques et pathétiques !

Ces textes me semblent comparables à celui qui aurait pu paraître dans un journal d'Allemagne de l'Est le 25 Août 1989, avec pour sujet : notre bien aimé camarade Erich Honnecker, notre idole adorée, secrétaire général de notre parti, qui mène avec
une détermination sans faille notre patrie vers un avenir de plus en plus glorieux, vient de célébrer l'anniversaire de ses 77 ans !

Il serait peut-être temps de lui envisager un successeur ?
Ganesha
- 02/11/2019 - 11:27
Poubelles de l'Histoire
Eh bien, non, Mr. Husson !
Les Ripoux-Blicains est un parti qui nous a produit un nombre vertigineux de politicards profondément méprisables, des corrompus, essentiellement des laquais de l'oligarchie disposés à conduire des politiques scélérates en échange de pourboires.

Cela va d'Alain Juppé qui a provoqué une épouvantable pénurie de personnel médical en instituant le numerus clausus des étudiants, à Giscard qui a ouvert les portes à une immigration de masse avec le regroupement familial, et le sommet du ridicule fut atteint avec le petit Sarko et son ''Kärcher'' !

Alors, de grâce, permettez à ce parti, pourriture profondément nuisible, de rejoindre sereinement les poubelles de l'Histoire !
hoche38
- 02/11/2019 - 08:36
Portrait robot.
Ce portrait du candidat providentiel étant celui d'un robot, il faudra tenir compte avant de s'en servir du délai de fabrication. Rassembler l'argent des oligarques, faire un prototype, l'éprouver... Au Japon peut-être? Ils auraient encore la réputation de tenir leurs délais. Après tout, cela a bien fonctionné avec le dernier et il a même remporté la timbale!