En direct
Best of
Best of du 15 au 21 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

02.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

03.

Voyeurisme, une addiction contemporaine : il y a ceux qui filment...et ceux qui regardent

04.

Mort de Kirk Douglas : son fils Michael Douglas sera privé d’héritage… pour la bonne cause

05.

Nous vivons un des hivers les moins froids jamais enregistrés et la cause nous vient droit du... Pôle Nord

06.

Quand une étude britannique révèle que 8 salariés sur 10 dans le monde de l’art et de la culture taisent leurs convictions par peur du "politiquement correct" qui y prévaut

07.

Yassine Belattar trouve que Jean Messiha a "une tête de chameau". Et SOS racisme applaudit !

01.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

04.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

06.

La réaction de la femme de Griveaux

ça vient d'être publié
décryptage > Media
WikiLeaks

Julian Assange : l’héritage malgré les défauts

il y a 1 heure 9 min
décryptage > Politique
Laïcité à géométrie variable

Le parti communiste de Montpellier pris en flagrant délit de sexisme orientaliste ?

il y a 2 heures 44 sec
décryptage > Politique
Elections municipales

Priorités… ou pas : ce que la bataille sur la propreté et la sécurité à Paris révèle de la nature profonde des candidats

il y a 3 heures 43 min
décryptage > Société
Triste réalité

Quand une étude britannique révèle que 8 salariés sur 10 dans le monde de l’art et de la culture taisent leurs convictions par peur du "politiquement correct" qui y prévaut

il y a 4 heures 26 min
décryptage > France
Génération Ouin Ouin ?

Fracture sociale française : toutes les fragilités ne se valent pas

il y a 5 heures 2 min
light > Culture
Généreux donateurs
Mort de Kirk Douglas : son fils Michael Douglas sera privé d’héritage… pour la bonne cause
il y a 15 heures 48 min
light > Culture
"Lucky 7"
Justin Bieber a détrôné le record d'Elvis Presley sur le marché musical américain avec son septième album numéro un des charts
il y a 19 heures 1 min
pépites > Santé
Multiplication de cas
Selon l'OMS, le monde doit se préparer à une "éventuelle pandémie"
il y a 20 heures 15 min
pépites > Europe
Enquête en cours
Allemagne : une voiture fonce sur la foule lors d'un carnaval de la ville de Volkmarsen
il y a 21 heures 36 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le chemin de la Garenne" de Michel Onfray : pèlerinage lucide et sombre sur le chemin de l’enfance

il y a 22 heures 55 min
décryptage > Europe
Le point de vue de Dov Zerah

L'Europe post-Brexit

il y a 1 heure 39 min
décryptage > Société
Mais quel scandale…

Savez-vous ce qu'est "l'appropriation culturelle"? La poursuite de la colonisation par des moyens sournois et apparemment inoffensifs !

il y a 3 heures 11 min
décryptage > Environnement
Oscillation Arctique

Nous vivons un des hivers les moins froids jamais enregistrés et la cause nous vient droit du... Pôle Nord

il y a 3 heures 57 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Coronavirus : un risque de pandémie provoque une panique boursière, menace l’économie mondiale de blocage et fragilise le régime chinois

il y a 4 heures 47 min
décryptage > Santé
Inquiétudes

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

il y a 5 heures 15 min
light > France
Liberté religieuse
Asia Bibi va être reçue par Emmanuel Macron vendredi 28 février dans le cadre de sa demande d'asile
il y a 16 heures 43 min
light > Justice
Conséquences judiciaires de la vague #MeToo
Harvey Weinstein a été reconnu coupable à New York d'agression sexuelle et de viol
il y a 19 heures 43 min
light > Media
Disparition d'une grande figure des médias
Mort d'Hervé Bourges à l'âge de 86 ans
il y a 20 heures 49 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Mégère apprivoisée" de William Shakespeare : féministe ou pas, telle est la question !

il y a 22 heures 46 min
pépites > Justice
Renvoi
Grève des avocats : le procès de François Fillon et de son épouse Penelope est renvoyé au mercredi 26 février
il y a 23 heures 12 min
© PHILIPPE HUGUEN / AFP
© PHILIPPE HUGUEN / AFP
Stratégique

Pourquoi les difficultés de Thales concernent toute la Défense

Publié le 28 octobre 2019
Au cours des derniers jours, suite à l’annonce de résultats qui ont désagréablement surpris analystes et financiers, le Groupe Thales a perdu plus de 10% de sa valeur boursière. Thales est présent dans cinq secteurs : l’aéronautique, l’espace, le transport terrestre, l’identité et la sécurité numériques, la défense et la sécurité.
Les Arvernes sont un groupe de hauts fonctionnaires, de professeurs, d’essayistes et d’entrepreneurs. Ils ont vocation à intervenir régulièrement, désormais, dans le débat public.Composé de personnalités préférant rester anonymes, ce groupe se veut l...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les Arvernes
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les Arvernes sont un groupe de hauts fonctionnaires, de professeurs, d’essayistes et d’entrepreneurs. Ils ont vocation à intervenir régulièrement, désormais, dans le débat public.Composé de personnalités préférant rester anonymes, ce groupe se veut l...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Au cours des derniers jours, suite à l’annonce de résultats qui ont désagréablement surpris analystes et financiers, le Groupe Thales a perdu plus de 10% de sa valeur boursière. Thales est présent dans cinq secteurs : l’aéronautique, l’espace, le transport terrestre, l’identité et la sécurité numériques, la défense et la sécurité.

Disons-le tout net : parce que Thales est au cœur de la plupart des programmes militaires, qu’il s’agisse par exemple de l’aviation militaire (Rafale) ou des navires de la marine nationale (FREMM), sa fragilisation, si elle devait se confirmer, ferait peser un risque important sur l’ensemble de la Base Industrielle et Technologique de Défense (BITD) française.

Il faut en outre mentionner ici le positionnement très franco-britannique de l’entreprise qui, en ces temps d’incertitude liée au Brexit, la fragilise. Dans ce contexte, si la vie des affaires connaît des hauts et des bas, et si, à l’évidence, il arrive aux marchés de se tromper, les difficultés que rencontre Thales sont réelles.

D’abord, le Groupe Thales tire sans doute trop sur la corde qui le lie à l’armée française. Souligner que la moitié de son chiffre d’affaires relève de matériels civils serait prendre la proie pour l’ombre : la réalité est que la recherche effectuée dans ses activités militaires irrigue ensuite son activité civile. Surtout, parce qu’il a, comme d’autres acteurs, un lien très fort avec les armées françaises, il est toujours guetté par le risque de se comporter en rentier. Comment, à cet égard, considérer autrement l’échec du drone Thales « Watchkeeper » dans le contexte du contrat de drones MALE de l’Armée de Terre ? Ce drone avait préalablement été retenu par l’armée britannique. Dans le contexte du Traité de Lancaster House, Thales, n’imaginant pas pouvoir perdre le marché français après avoir été retenu Outre-Manche, avait présenté à l’armée de terre française un projet si éloigné des nécessités opérationnelles que c’est finalement le drone Patroler de Safran – pourtant très outsider - qui avait finalement été choisi.

Ensuite, l’export. Il est évidemment clé pour Thales, puisqu’un très grand nombre de systèmes d’armes exportés intègrent ses technologies. Ainsi, quand Naval Group vend une frégate ou un autre navire de guerre à un gouvernement étranger, Thales, de manière assez automatique, voit une partie de la manne générée lui revenir, sans véritable effort. C’est aussi dans le contexte d’une amélioration importante des exportations de matériel de défense par la France au cours des dix dernières années, l’exemple emblématique étant le succès tardif mais réel du Rafale, que se comprennent beaucoup des réussites de Thales. L’entreprise a ainsi parfois des difficultés à agir comme chef de file. Dans le contexte des relations militaro-industrielles florissantes entre la France et le Brésil au début des années 2010, Thales voit ainsi lui échapper le contrat pour le système de surveillance des frontières SISFRON au profit de la technologie israélienne. Toute médaille ayant son revers, il est aisé de comprendre que moins une entreprise doit se battre pour mériter ses succès, et plus elle risque de voir son dynamisme et sa capacité d’innovation s’émousser sa performance économique et industrielle. Identiquement, l’entreprise a eu tendance à se reposer ces dernières années sur des lauriers qui tendent aujourd’hui à se faner rapidement. La disruption engendrée dans le domaine spatial par l’irruption rapide de nouvelles entreprises (new space) est en train de mécaniquement se faire au détriment de l’agrégat industriel Thales Alenia Space qui bénéficiait jusqu’ici d’un quasi-monopole en Europe.

Enfin, Thales souffre aussi d’une difficulté que rencontrent beaucoup d’entreprises de très haute technologie : l’articulation défectueuse entre le niveau technique et le niveau projet. Thales possède ainsi à l’évidence des compétences techniques remarquables. Pour autant, ces compétences pour pouvoir jouer à plein, exigent qu’une partie des techniciens trouvent leur chemin, plus tard dans la carrière professionnelle, comme managers. Or, comme beaucoup d’entreprises de haute technologie, cette articulation s’effectue mal chez Thales, expliquant ensuite qu’une partie de son exceptionnelle compétence technique ne se traduise pas à suffisance par des succès commerciaux capables de générer une performance.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

02.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

03.

Voyeurisme, une addiction contemporaine : il y a ceux qui filment...et ceux qui regardent

04.

Mort de Kirk Douglas : son fils Michael Douglas sera privé d’héritage… pour la bonne cause

05.

Nous vivons un des hivers les moins froids jamais enregistrés et la cause nous vient droit du... Pôle Nord

06.

Quand une étude britannique révèle que 8 salariés sur 10 dans le monde de l’art et de la culture taisent leurs convictions par peur du "politiquement correct" qui y prévaut

07.

Yassine Belattar trouve que Jean Messiha a "une tête de chameau". Et SOS racisme applaudit !

01.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

04.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

06.

La réaction de la femme de Griveaux

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
zelectron
- 29/10/2019 - 19:40
Les financiers sont les maitres de Talès
Les ingénieurs ne comptent plus que pour du faire valoir aux précédents.
Voir ce qui est arrivé au nucléaire français et qui continue.