En direct
Best of
Best of du 15 au 21 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

L'enseignant de 60 ans décédé des suites du coronavirus était aussi atteint d'une "autre maladie" qui a "contribué à son arrêt cardiaque"

03.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

04.

L'étrange sous-entendu de l'accusation lors de l'ouverture du procès Fillon

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Trop manger est mauvais pour la santé. Jeûner souvent aussi

07.

Le Coronavirus, occasion forcée de se "débarrasser" de la mondialisation ? Petits contre-arguments pour ne pas jeter le bébé (de notre prospérité) avec l’eau du virus

01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

04.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

ça vient d'être publié
pépites > Environnement
Justice
La société Lubrizol a été mise en examen pour "atteinte grave" à la santé et à l’environnement suite à l'incendie de son site de Rouen
il y a 8 heures 11 min
light > Culture
Grande famille du cinéma français ?
45e cérémonie des César : Brigitte Bardot publie un message de soutien à Roman Polanski qui "sauve le cinéma de sa médiocrité"
il y a 9 heures 27 min
light > Economie
Nominations
Nicolas Sarkozy et Guillaume Pepy vont entrer au conseil de surveillance de Lagardère
il y a 10 heures 53 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition "Hokusai, Hiroshige, Utamaro. Les grands maîtres du Japon" : splendeurs du Japon à Aix-en-Provence: Les Maîtres de l’époque Edo (1600-1867)

il y a 13 heures 51 min
pépites > Santé
Etat de santé
L'enseignant de 60 ans décédé des suites du coronavirus était aussi atteint d'une "autre maladie" qui a "contribué à son arrêt cardiaque"
il y a 16 heures 2 min
pépites > Santé
Virus en sommeil
Une femme japonaise contracte le coronavirus une seconde fois après avoir été guérie
il y a 19 heures 3 min
pépite vidéo > Politique
Double langage ?
Didier Guillaume arrache le micro d'un journaliste après une question sur l'abattoir Sobeval
il y a 20 heures 48 sec
décryptage > Société
Réaction politique

Injustice intergénérationnelle : les dangers d'une génération extorquée

il y a 20 heures 55 min
décryptage > Politique
A mort !

Ecoutez l'autocritique (sincère ?) des candidats LREM qui s'étaient prononcés contre le mariage pour tous et contre la PMA. Mais le peuple, très vigilant, ne sera pas dupe de leur double langage…

il y a 21 heures 45 min
décryptage > Politique
Tri sélectif

Chasse aux ex-LR "trop conservateurs" : le pari politique risqué des LREM à Paris

il y a 22 heures 38 min
pépites > Justice
Centre hospitalier de Mont-de-Marsan
Claude Sinké, l’auteur présumé des coups de feu à la mosquée de Bayonne, est mort
il y a 8 heures 45 min
pépites > Santé
Nouveau bilan
38 cas de coronavirus ont été identifiés en France dont 12 liés au patient infecté dans l’Oise
il y a 10 heures 13 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Russie et la France, de Pierre Le Grand à Lénine" de Hélène Carrère d’Encausse, de l’Académie française : une mine d’informations sur le passé… avec une trop brève réflexion sur l’avenir !

il y a 13 heures 42 min
pépite vidéo > Santé
Difficultés du monde hospitalier
Emmanuel Macron interpellé par un médecin sur la crise des hôpitaux
il y a 15 heures 20 min
pépites > Justice
"Pendaison" et Ancien Régime
L'étrange sous-entendu de l'accusation lors de l'ouverture du procès Fillon
il y a 18 heures 7 min
pépites > Santé
Coronavirus
Emmanuel Macron à la Pitié-Salpêtrière : "On a devant nous une épidémie" qu'il va falloir "affronter au mieux"
il y a 19 heures 36 min
décryptage > Politique
Réforme(s)

Edouard Philippe, patron de Licence IV, Bruno Le Maire, gérant d’auto-école

il y a 20 heures 36 min
décryptage > Politique
Passage en force

Recours au 49-3 : cet ultime baril de poudre qu'Emmanuel Macron roule dans la fabrique d'allumettes

il y a 21 heures 27 min
décryptage > Défense
Graal du XXIeme siècle ?

Défense : le retard technologique de la France s’accumule

il y a 22 heures 3 min
décryptage > Politique
Casse-tête

Retraites : 49.3, retrait ou "bidouille", quel chemin de sortie de crise serait le moins dommageable pour Macron ?

il y a 22 heures 56 min
© ERIC FEFERBERG / AFP
© ERIC FEFERBERG / AFP
La Suisse n'est pas si loin

François Fillon sur une autre planète...

Publié le 11 octobre 2019
François Fillon a accordé un entretien à la télévision suisse sur la chaîne RTS. L'ancien candidat à l'élection présidentielle s’est notamment exprimé sur la crise des Gilets jaunes, sur Emmanuel Macron et sur l’état de la droite.
Anita Hausser, journaliste, est éditorialiste à Atlantico, et offre à ses lecteurs un décryptage des coulisses de la politique française et internationale. Elle a notamment publié Sarkozy, itinéraire d'une ambition (Editions l'Archipel, 2003)....
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Anita Hausser
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Anita Hausser, journaliste, est éditorialiste à Atlantico, et offre à ses lecteurs un décryptage des coulisses de la politique française et internationale. Elle a notamment publié Sarkozy, itinéraire d'une ambition (Editions l'Archipel, 2003)....
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
François Fillon a accordé un entretien à la télévision suisse sur la chaîne RTS. L'ancien candidat à l'élection présidentielle s’est notamment exprimé sur la crise des Gilets jaunes, sur Emmanuel Macron et sur l’état de la droite.

S'il y a un sujet sur lequel on ne l'attendait pas François Fillon, c'est bien celui du concours de la plus grosse... manif à son actif. Impossible de résister à l'allusion. Maniant l'ironie, l'ancien Premier Ministre, candidat malheureux à l'élection présidentielle de 2017, s'est vanté d'avoir connu, au moment de la réforme des retraites de 2003, des manifestations  bien plus importantes en nombre, que  celles des Gilets Jaunes pendant la saison 2018-2019. Toute ironie mise à part, cette déclaration est extraite d'un l'entretien accordé à la télévision suisse romande, à l'occasion du salon Communica qui se déroulait à Genève. Et le moins que l'on puisse dire, est que l'ancien locataire de Matignon, (- qui au départ ne voulait pas parler politique), d'habitude tout en retenue, tout en silence depuis son échec, s'est lâché sans langue de bois. Mais ces réflexions livrées  par un homme qui passe beaucoup de temps à l'étranger depuis qu'il a quitté la vie politique montrent qu'il s'est aussi déconnecté des réalités hexagonales depuis qu'il a tourné la page...

"Si on réfléchit bien, c'est pas grand-chose, cette affaire de Gilets jaunes. Il y a eu au maximum des manifestations 150.000 à 180.000 personnes dans toute la France... Je vais être un peu prétentieux mais quand j'ai fait la réforme des retraites, j'ai mis 2 millions et demi de personnes dans la rue" a relevé sur un ton mi- badin, mi-bravache, l'ancien Premier ministre, qui raille celui qui a conquis le fauteuil qu'il briguait : "Macron, c'est un petit joueur... Pourtant il va reculer. Pourquoi? parce qu'il y a cette puissance médiatique, cette puissance de l'image, des réseaux sociaux , qui fait qu'on a l'impression que la France est à feu et à sang...Et Emmanuel Macron va se lancer dans cette affaire de grand débat qui aura des conséquences fâcheuses sur la suite de sa volonté de réformes...Si cette crise a déstabilisé un gouvernement légitime venant d'être mis en place, ce n'est pas bon signe", assène ce fan des nouvelles technologies  qui fut l'un des premiers twitteurs... 

Au passage François Fillon glisse qu'en son temps il avait tenu bon...et qu'il n'est pas sûr qu'Emmanuel Macron réussira, quant à lui,  à mener à bien "sa" réforme des retraites. On pourrait lui objecter que la réforme Fillon n'a pas suffi pour régler le problème, puisqu'il est  à nouveau à l'ordre du jour...Mais par delà cette querelle d'ego de chefs, François Fillon  qui se trouvait en Chine au plus fort de la crise des gilets jaunes, n'a manifestement pas pris la mesure de l'ampleur de la crise à son retour. Car il  s'agissait d'une protestation autrement plus protéiforme que la contestation d'une réforme, fut-elle douloureuse, puisque les gilets jaunes étaient en révolte à la fois contre la hausse des carburants, le manque de services publics, les pensions alimentaires impayées, le sentiment de déclassement et d'abandon, et... la mondialisation. Et même si les mesures prises pour calmer la contestation n'ont pas réglé tous les problèmes, elles ont, avec le grand débat,  au moins permis de ramener le calme dans le pays. Ces réflexions à chaud de l'ancien candidat renvoient à son propre programme et aux réformes radicales qu'il prônait, notamment en matière de réduction du nombre de fonctionnaires. L'imagine-t-on, inflexible, au nom de l'équilibre budgétaire, face à  une contestation comparable voire plus grave que  celle qui a secoué le pays l'hiver dernier ?

Enhardi par la franchise de son interlocuteur le journaliste lui a demandé s'il avait éprouvé les "3 R, regrets, remords et rancune", après sa défaite de 2017, l'ancien candidat de la droite a répondu, " les trois, forcément", avant d'ajouter : " Il y a de la rancune, mais je tourne la page, je fais autre chose, je regarde devant. Maintenant, il y a des comportements humains qu'on ne peut pas pardonner… Je pense que la droite française s'est suicidée avec ses divisions ! Ça ne commence pas avec la campagne présidentielle, c'est plus ancien. C'était intéressant de voir aux obsèques du président Chirac tous ces hommes et ces femmes qui s'étaient battus les uns contre les autres… Depuis une vingtaine d'années, il y a des batailles uniquement personnelles, uniquement individuelles, d'ego, et il n'y a pas beaucoup de débats idéologiques ! Ce qui a animé la droite depuis ces vingt dernières années, ce n'est pas le débat idéologique". Il en sait quelque chose pour y avoir pris sa part.

François Fillon  se fait plus grave lorsqu'il s'interroge, à propos de l'Europe : "cette Europe qui est vieille, qui est fatiguée, ne croit plus à grand chose,  qui a tendance à se replier sur les communautés, est ce que ce mouvement là est un mouvement historique profond, et personne ne pourra aller contre (- l'empire romain s'est bien effondré)? ou est-ce qu'il y a, à un  moment un homme qui aura cette force pour aller contre ? Je ne sais pas" , s'est interrogé François Fillon. "Est ce que cela peut être Emmanuel Macron" ?, lui a malicieusement demandé son  interviewer. " Pourquoi pas ?" a répondu François Fillon, qui ignorait sans doute à ce moment que la candidate d'Emmanuel Macron avait été sèchement retoquée par le Parlement européen...

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

L'enseignant de 60 ans décédé des suites du coronavirus était aussi atteint d'une "autre maladie" qui a "contribué à son arrêt cardiaque"

03.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

04.

L'étrange sous-entendu de l'accusation lors de l'ouverture du procès Fillon

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Trop manger est mauvais pour la santé. Jeûner souvent aussi

07.

Le Coronavirus, occasion forcée de se "débarrasser" de la mondialisation ? Petits contre-arguments pour ne pas jeter le bébé (de notre prospérité) avec l’eau du virus

01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

04.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
evgueniesokolof
- 14/10/2019 - 20:29
Alam akeuouais !!!!
Comme aurait Djony !!!! Ben ouais c'est sûr que le François il aurait allumé le feu....et c'est tellement vrai qu'il a été grillé.....Ca doit être un coup du grand Satan et je suis bien placé car il m'habite
Benvoyons
- 12/10/2019 - 09:28
Amusant mme Hausser! Ben vous mettez les Hôpitaux
dans le Privé comme l'a fait la Suède avec bien évidemment les obligations & les contrôles de l’État & vous avez largement les 500000 :)::)

https://www.ouest-france.fr/economie/social/fonctionnaires-combien-sont-ils-combien-gagnent-ils-5301485
nobobo
- 11/10/2019 - 23:04
Vive François Fillon!
Pour exciter certains assidus des commentaires d' Atlantico: François Fillon était certainement le meilleur candidat à la dernière élection présidentielle. Il aurait mis fin aux régimes spéciaux de retraite , à la gabegie du fonctionnariat en France, à la soumission aux USA et aurait donner un nouveau souffle aux valeurs de droite et à une économie libérale sans excès dans notre beau pays gangréné par un lourd héritage marxiste.