En direct
Best of
Best of du 14 au 20 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Rachida Dati : "Nous sommes à deux doigts d'une explosion de notre pays"

02.

La Chine s'est éveillée, le monde peut trembler

03.

Voilà les meilleurs gadgets à acheter pour se créer un home cinéma de compétition pour le confinement

04.

Doubler le PIB chinois d’ici 2035 ? Voilà pourquoi l’objectif de Xi Jinping est un pur fantasme

05.

Russie-Turquie-Iran : la triplette géopolitique qui a réussi à profondément changer notre monde sans que nous réagissions

06.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

07.

Covid-19 : mais pourquoi l’isolement des cas positifs est-il si difficile en France ?

01.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

02.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

03.

Carnage en vue sur les banques européennes ?

04.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

05.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

06.

Covid-19 : radioscopie des racines de la faillite morale de l’Etat français

01.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

02.

Covid-19 : radioscopie des racines de la faillite morale de l’Etat français

03.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

04.

Aucun lien entre le terrorisme et l'immigration !

05.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

06.

Martin Gurri : "Les vents de révolte ne sont pas prêts d’arrêter de souffler en Occident car nos élites et institutions ne sont plus adaptées au monde actuel"

ça vient d'être publié
pépite vidéo > France
Déconfinement en trois étapes
Covid-19 : retrouvez l’intégralité de l’allocution d’Emmanuel Macron sur le déconfinement
il y a 7 heures 15 min
pépites > Politique
Feu vert en première lecture
Loi sur la "sécurité globale" : l'Assemblée nationale adopte le texte controversé, à 388 voix pour et 104 voix contre
il y a 10 heures 16 min
pépites > Santé
Crise de défiance
Coronavirus : un quart des Italiens croient aux théories complotistes sur la pandémie
il y a 11 heures 7 min
pépites > Politique
Premier ministre
Loi "sécurité globale" : Jean Castex va saisir le Conseil constitutionnel sur l'article 24
il y a 12 heures 39 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Putzi - Le pianiste d’Hitler" de Thomas Snégaroff : un petit bonhomme au service de l’ascension d’Hitler, un portrait éclairant largement documenté

il y a 14 heures 24 min
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

La Chine s'est éveillée, le monde peut trembler

il y a 15 heures 18 min
décryptage > Culture
Repenser nos modèles

L’expérience immersive : pour sauver la culture et le savoir

il y a 16 heures 34 min
décryptage > Santé
Lieux de contaminations ?

Réouverture des petits commerces, restaurants, lieux de cultes et culturels… : voilà pourquoi (et comment ) le risque sanitaire peut être maîtrisé

il y a 17 heures 14 min
pépite vidéo > Politique
"La France se disloque"
Rachida Dati : "Nous sommes à deux doigts d'une explosion de notre pays"
il y a 17 heures 45 min
light > High-tech
Bug
Des clients britanniques d'Amazon acheteurs de la nouvelle PlayStation 5 se sont vus livrer à la place des objets qui n'ont aucun rapport avec elle
il y a 18 heures 19 min
pépites > Politique
Calendrier du déconfinement
Covid-19 : Emmanuel Macron confirme que "le confinement pourra être levé" le 15 décembre "si les objectifs sanitaires sont atteints"
il y a 7 heures 40 min
pépites > France
Chantier de la reconstruction
Notre-Dame de Paris : le démontage de l'ancien échafaudage est enfin terminé
il y a 10 heures 42 min
light > Sport
Monde du rugby en deuil
Mort de Christophe Dominici à l’âge de 48 ans
il y a 12 heures 27 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Aurélien" de Louis Aragon : un amour improbable dans le Paris des années 20... un roman à relire toutes affaires cessantes

il y a 14 heures 10 min
pépites > Santé
Covid-19
L'exemple de l'aéroport de Shanghai montre la rapidité de réaction de la Chine face au coronavirus
il y a 14 heures 43 min
décryptage > Politique
Mesures gouvernementales

Un jeune, une solution : un ministère (du travail), mille problèmes…

il y a 16 heures 8 min
pépites > Justice
Police
L'IGPN saisie après l'action de la police pour enlever les tentes installées par des associations et des militants place de la République hier soir
il y a 16 heures 45 min
pépites > Politique
Justice
Alain Griset, ministre des PME, mis en cause par la Haute Autorité pour la Transparence de la Vie Publique pour non déclaration de participations financières
il y a 17 heures 42 min
décryptage > International
Diplomatie

La nouvelle alliance entre Israël et les pays sunnites du Golfe est-elle de taille à résister à l’Iran ?

il y a 18 heures 15 min
décryptage > Europe
L’union fait l’insouciance

L’Europe, puissance naïve dans un monde de brutes ?

il y a 18 heures 37 min
© ERIC FEFERBERG / AFP
© ERIC FEFERBERG / AFP
La Suisse n'est pas si loin

François Fillon sur une autre planète...

Publié le 11 octobre 2019
François Fillon a accordé un entretien à la télévision suisse sur la chaîne RTS. L'ancien candidat à l'élection présidentielle s’est notamment exprimé sur la crise des Gilets jaunes, sur Emmanuel Macron et sur l’état de la droite.
Anita Hausser
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Anita Hausser, journaliste, est éditorialiste à Atlantico, et offre à ses lecteurs un décryptage des coulisses de la politique française et internationale. Elle a notamment publié Sarkozy, itinéraire d'une ambition (Editions l'Archipel, 2003)....
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
François Fillon a accordé un entretien à la télévision suisse sur la chaîne RTS. L'ancien candidat à l'élection présidentielle s’est notamment exprimé sur la crise des Gilets jaunes, sur Emmanuel Macron et sur l’état de la droite.

S'il y a un sujet sur lequel on ne l'attendait pas François Fillon, c'est bien celui du concours de la plus grosse... manif à son actif. Impossible de résister à l'allusion. Maniant l'ironie, l'ancien Premier Ministre, candidat malheureux à l'élection présidentielle de 2017, s'est vanté d'avoir connu, au moment de la réforme des retraites de 2003, des manifestations  bien plus importantes en nombre, que  celles des Gilets Jaunes pendant la saison 2018-2019. Toute ironie mise à part, cette déclaration est extraite d'un l'entretien accordé à la télévision suisse romande, à l'occasion du salon Communica qui se déroulait à Genève. Et le moins que l'on puisse dire, est que l'ancien locataire de Matignon, (- qui au départ ne voulait pas parler politique), d'habitude tout en retenue, tout en silence depuis son échec, s'est lâché sans langue de bois. Mais ces réflexions livrées  par un homme qui passe beaucoup de temps à l'étranger depuis qu'il a quitté la vie politique montrent qu'il s'est aussi déconnecté des réalités hexagonales depuis qu'il a tourné la page...

"Si on réfléchit bien, c'est pas grand-chose, cette affaire de Gilets jaunes. Il y a eu au maximum des manifestations 150.000 à 180.000 personnes dans toute la France... Je vais être un peu prétentieux mais quand j'ai fait la réforme des retraites, j'ai mis 2 millions et demi de personnes dans la rue" a relevé sur un ton mi- badin, mi-bravache, l'ancien Premier ministre, qui raille celui qui a conquis le fauteuil qu'il briguait : "Macron, c'est un petit joueur... Pourtant il va reculer. Pourquoi? parce qu'il y a cette puissance médiatique, cette puissance de l'image, des réseaux sociaux , qui fait qu'on a l'impression que la France est à feu et à sang...Et Emmanuel Macron va se lancer dans cette affaire de grand débat qui aura des conséquences fâcheuses sur la suite de sa volonté de réformes...Si cette crise a déstabilisé un gouvernement légitime venant d'être mis en place, ce n'est pas bon signe", assène ce fan des nouvelles technologies  qui fut l'un des premiers twitteurs... 

Au passage François Fillon glisse qu'en son temps il avait tenu bon...et qu'il n'est pas sûr qu'Emmanuel Macron réussira, quant à lui,  à mener à bien "sa" réforme des retraites. On pourrait lui objecter que la réforme Fillon n'a pas suffi pour régler le problème, puisqu'il est  à nouveau à l'ordre du jour...Mais par delà cette querelle d'ego de chefs, François Fillon  qui se trouvait en Chine au plus fort de la crise des gilets jaunes, n'a manifestement pas pris la mesure de l'ampleur de la crise à son retour. Car il  s'agissait d'une protestation autrement plus protéiforme que la contestation d'une réforme, fut-elle douloureuse, puisque les gilets jaunes étaient en révolte à la fois contre la hausse des carburants, le manque de services publics, les pensions alimentaires impayées, le sentiment de déclassement et d'abandon, et... la mondialisation. Et même si les mesures prises pour calmer la contestation n'ont pas réglé tous les problèmes, elles ont, avec le grand débat,  au moins permis de ramener le calme dans le pays. Ces réflexions à chaud de l'ancien candidat renvoient à son propre programme et aux réformes radicales qu'il prônait, notamment en matière de réduction du nombre de fonctionnaires. L'imagine-t-on, inflexible, au nom de l'équilibre budgétaire, face à  une contestation comparable voire plus grave que  celle qui a secoué le pays l'hiver dernier ?

Enhardi par la franchise de son interlocuteur le journaliste lui a demandé s'il avait éprouvé les "3 R, regrets, remords et rancune", après sa défaite de 2017, l'ancien candidat de la droite a répondu, " les trois, forcément", avant d'ajouter : " Il y a de la rancune, mais je tourne la page, je fais autre chose, je regarde devant. Maintenant, il y a des comportements humains qu'on ne peut pas pardonner… Je pense que la droite française s'est suicidée avec ses divisions ! Ça ne commence pas avec la campagne présidentielle, c'est plus ancien. C'était intéressant de voir aux obsèques du président Chirac tous ces hommes et ces femmes qui s'étaient battus les uns contre les autres… Depuis une vingtaine d'années, il y a des batailles uniquement personnelles, uniquement individuelles, d'ego, et il n'y a pas beaucoup de débats idéologiques ! Ce qui a animé la droite depuis ces vingt dernières années, ce n'est pas le débat idéologique". Il en sait quelque chose pour y avoir pris sa part.

François Fillon  se fait plus grave lorsqu'il s'interroge, à propos de l'Europe : "cette Europe qui est vieille, qui est fatiguée, ne croit plus à grand chose,  qui a tendance à se replier sur les communautés, est ce que ce mouvement là est un mouvement historique profond, et personne ne pourra aller contre (- l'empire romain s'est bien effondré)? ou est-ce qu'il y a, à un  moment un homme qui aura cette force pour aller contre ? Je ne sais pas" , s'est interrogé François Fillon. "Est ce que cela peut être Emmanuel Macron" ?, lui a malicieusement demandé son  interviewer. " Pourquoi pas ?" a répondu François Fillon, qui ignorait sans doute à ce moment que la candidate d'Emmanuel Macron avait été sèchement retoquée par le Parlement européen...

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
evgueniesokolof
- 14/10/2019 - 20:29
Alam akeuouais !!!!
Comme aurait Djony !!!! Ben ouais c'est sûr que le François il aurait allumé le feu....et c'est tellement vrai qu'il a été grillé.....Ca doit être un coup du grand Satan et je suis bien placé car il m'habite
Benvoyons
- 12/10/2019 - 09:28
Amusant mme Hausser! Ben vous mettez les Hôpitaux
dans le Privé comme l'a fait la Suède avec bien évidemment les obligations & les contrôles de l’État & vous avez largement les 500000 :)::)

https://www.ouest-france.fr/economie/social/fonctionnaires-combien-sont-ils-combien-gagnent-ils-5301485
nobobo
- 11/10/2019 - 23:04
Vive François Fillon!
Pour exciter certains assidus des commentaires d' Atlantico: François Fillon était certainement le meilleur candidat à la dernière élection présidentielle. Il aurait mis fin aux régimes spéciaux de retraite , à la gabegie du fonctionnariat en France, à la soumission aux USA et aurait donner un nouveau souffle aux valeurs de droite et à une économie libérale sans excès dans notre beau pays gangréné par un lourd héritage marxiste.