En direct
Best of
Best of du 12 au 18 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Californie : une importante faille tectonique se réveille après 500 ans d'inactivité

02.

Une France, deux sentiments nationaux concurrents ?

03.

L’État décide de porter plainte après les accusations d'un homme qui prétendait que la France était "raciste"

04.

Matignon : Sandro Gozi, le conseiller d'Edouard Philippe, annonce sa démission

05.

Ce que François Hollande semble ne (toujours) pas comprendre à la nature de la crise de défiance qui déstabilise les démocraties occidentales

06.

Chine : des tueurs à gages condamnés pour avoir essayé de sous-traiter leur projet criminel

07.

La haine des bien-pensants : ils voient tous ceux qui ne pensent pas comme eux comme des invalides !

01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Des slips sur des statues de nus à l'UNESCO ! Pour ne pas heurter "certaines sensibilités"…

04.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

05.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

06.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Une France, deux sentiments nationaux concurrents ?

03.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

04.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

05.

Pression islamiste : quelles leçons de la guerre froide et du "containment" de la menace intérieure communiste ?

06.

Plus urgent que le vote de l'interdiction du voile en sorties scolaires, le combat contre un anti-racisme dévoyé

ça vient d'être publié
pépites > France
Impact à Montpellier, Toulouse et Perpignan
Intempéries : le trafic SNCF fortement impacté dans le sud de la France jusqu'au 4 novembre
il y a 5 heures 3 min
pépite vidéo > International
Tentative d'apaisement
Chili : le président Sebastian Piñera demande pardon et propose des mesures sociales
il y a 6 heures 45 min
light > Science
Big One ?
Californie : une importante faille tectonique se réveille après 500 ans d'inactivité
il y a 9 heures 43 min
pépites > High-tech
Révolution ?
Google dévoile des progrès majeurs dans le calcul quantique
il y a 10 heures 45 min
pépites > Justice
"Diffamation publique"
L’État décide de porter plainte après les accusations d'un homme qui prétendait que la France était "raciste"
il y a 12 heures 21 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Unbelievable" : ... mais vrai !

il y a 13 heures 54 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Hors normes" d'Eric Tolédano et Olivier Nakache : les réalisateurs d'Intouchables nous embarquent dans un film irrésistible

il y a 14 heures 29 min
décryptage > Science
Espace

Les effets du voyage spatial sur le corps humain

il y a 15 heures 29 min
décryptage > France
Repli ?

Une France, deux sentiments nationaux concurrents ?

il y a 16 heures 27 min
décryptage > Société
Tout nouveau, tout beau

L'amour sur Instagram ? C'est de l'art !

il y a 17 heures 6 min
Jamais mieux servi que par soi-même
Chine : des tueurs à gages condamnés pour avoir essayé de sous-traiter leur projet criminel
il y a 6 heures 2 min
pépites > Politique
Polémique maltaise
Matignon : Sandro Gozi, le conseiller d'Edouard Philippe, annonce sa démission
il y a 8 heures 4 min
pépites > Faits divers
Enquête
L'homme arrêté au musée de Saint-Raphaël a été hospitalisé d'office
il y a 10 heures 15 min
pépites > Politique
Avenir de la droite
Christian Jacob dévoile le nouvel organigramme des Républicains
il y a 11 heures 21 min
pépite vidéo > Défense
Promesses tenues ?
Syrie : la Turquie et la Russie évoquent un "accord historique"
il y a 13 heures 31 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Oublier Klara" d'Isabelle Autissier : une saga familiale qui s’étire des goulags staliniens à la décomposition de l’URSS

il y a 14 heures 14 min
décryptage > Société
Conséquences bénéfiques ?

L'impact social de la flexibilité des horaires de travail

il y a 15 heures 26 sec
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 22 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 15 heures 46 min
décryptage > Sport
Ligue des Champions

Bruges - PSG : 0-5, Avec un Mbappé fulgurant, le PSG caracole en tête de son groupe

il y a 16 heures 53 min
décryptage > Société
Il n'y a rien à voir...

La haine des bien-pensants : ils voient tous ceux qui ne pensent pas comme eux comme des invalides !

il y a 17 heures 20 min
© SAUL LOEB / AFP
© SAUL LOEB / AFP
Dans son « incomparable sagesse »

Pourquoi Donald Trump pourrait échapper à la facture de sa dérive grandissante

Publié le 10 octobre 2019
Entre un tweet dans lequel il parle de sa "grande et inégalable sagesse" et son refus de coopérer avec le Congrès, le Président américain met en place une stratégie offensive qui pourrait s'avérer décisive lors des prochaines élections.
Jean-Eric Branaa est spécialiste des Etats-Unis et maître de conférences à l’université Assas-Paris II. Il est chercheur au centre Thucydide et chercheur associé à l’institut l'IRIS. Il est notamment l'auteur de Hillary, une présidente des Etats-Unis ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Eric Branaa
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Eric Branaa est spécialiste des Etats-Unis et maître de conférences à l’université Assas-Paris II. Il est chercheur au centre Thucydide et chercheur associé à l’institut l'IRIS. Il est notamment l'auteur de Hillary, une présidente des Etats-Unis ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Entre un tweet dans lequel il parle de sa "grande et inégalable sagesse" et son refus de coopérer avec le Congrès, le Président américain met en place une stratégie offensive qui pourrait s'avérer décisive lors des prochaines élections.

Atlantico.fr : Ces deux événements marquent-ils une rupture avec ce qui est attendu d'un Président américain ?

Jean-Eric Branaa: Cela ne me semble pas être une rupture avec ce qui est attendu de Donald Trump depuis le départ. On peut dire que l'on est même dans une vraie continuité. D'abord, ce sont deux affaires différentes. On sait que Trump privilégie les affaires et que la Turquie a toujours représenté pour lui un client potentiel, ce dès le départ. Lorsqu'il est arrivé au pouvoir, la Turquie prenait ses distances avec l'OTAN, renversait ses alliances en se rapprochant d'Al Assad et de la Russie et en même temps lançait des appels d'offre pour vendre ses chars et ses avions ce qui a intéressé Trump d'un point de vue purement commercial. Il ne voulait pas passer à côté de ce marché. Par ailleurs, les tensions en 2017 et 2018 avec la Turquie l'ont été sur fond de ventes des F35 américains alors que la Turquie voulait acheter le système de défense aérien russe S400. De par ce fait, Trump a toujours été très virulent avec la Turquie en expliquant qu'il pouvait mettre le pays à genou s'il le voulait donc ce tweet n'a rien d'inédit et il est intéressant de voir que sur fond de guerre commerciale entre les deux pays, Erdogan a toujours été très prudent avec le Président américain. Quand Trump dit qu'il va détruire le pays économiquement si les Turcs s'en prennent aux Kurdes, il faut avoir ce contexte en tête. Mais cette histoire de tweet n'a rien de nouveau. Il faut comprendre que la seule peur de Trump est que la Turquie se rapproche de l'Iran. L'autre contexte très important, et cela à avoir avec l'impeachment, concerne les élections américaines. Trump essaye de montrer à ses supporters qu'il essaye par tous les moyens de se retirer de la Turquie et donc d'une zone géographique éloignée des Etats-Unis en invoquant le fait qu'il ne soit pas normal que des américains se fassent tuer ou blesser là-bas. Par ailleurs, ce message est entendu par ses supporters. Pendant que les démocrates s'occupent de l'impeachment, il explique se battre pour les citoyens américains.

La nouveauté, n'est-ce pas qu'il se place au-dessus à la fois de la raison et de la modestie pour la déclaration sur la Turquie, et au-dessus des lois avec le refus de coopérer ? Est-ce un problème pour la démocratie américaine ?

Jean-Eric Branaa: Le fait qu'il se place au-dessus des lois pose un problème moral, non pas démocratique ou constitutionnel. Il ne se passe rien actuellement car nous sommes dans un problème politique et non juridique. L'enquête pour impeachment lancée au Congrès n'a pas encore valeur de droit puisqu'il n'y a eu aucun vote. Nancy Pelosi a seulement fait une annonce, la Présidente de la Chambre des représentants qui a annoncé une enquête qu'elle confiait à Adam Schiff, le Président de la Commission des renseignements, mais il existait déjà une enquête dans cette commission et comme dans six autres. En réalité, le Congrès jouait déjà son rôle de contre-pouvoir par le biais de ces enquêtes. Trump demande seulement une ouverture officielle par vote formel de 218 représentants en séance plénière où chacun des députés devraient voter en confiance "pour" ou "contre". Chaque représentant devra ensuite retourner dans sa circonscription pour justifier son vote. Il faut comprendre que peu importe s'il a voté "pour" ou "contre", une opposition sur place naîtra et les plus fragiles d'entre eux électoralement vont se voir présenter face à eux des candidats même lors des primaires Démocrates.

Cette énième polémique peut-elle ouvrir une brèche pour les Démocrates aux prochaines élections ?  

Jean-Eric Branaa: Non bien au contraire. Un candidat qui se sera battu pour l'impeachment du Président se verra en face de quelqu'un qui lui rétorquera que Trump s'est battu à la place pour l'unité du pays. Et l'on ne parlera que de cela. C'est une situation impossible pour les Démocrates et c'est ce que Trump cherche à créer, c'est-à-dire un véritable chaos dans ce parti car il sait qu'il contient des gens fragiles. Trump mène le jeu en faisant cela et il est écrit nulle part dans la Constitution qu'il doit répondre de cette enquête. Il ne risque absolument rien électoralement. Cette stratégie avait déjà été élaborée la semaine dernière avec Pompéo qui devait transmettre des documents mais ne l'a pas fait. Trump peut se tourner vers le public en expliquant que les Démocrates ne sont pas démocrates. Cette idée d'impeachment est un dérapage et en plus de cela, aura très peu de chance d'aboutir. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Californie : une importante faille tectonique se réveille après 500 ans d'inactivité

02.

Une France, deux sentiments nationaux concurrents ?

03.

L’État décide de porter plainte après les accusations d'un homme qui prétendait que la France était "raciste"

04.

Matignon : Sandro Gozi, le conseiller d'Edouard Philippe, annonce sa démission

05.

Ce que François Hollande semble ne (toujours) pas comprendre à la nature de la crise de défiance qui déstabilise les démocraties occidentales

06.

Chine : des tueurs à gages condamnés pour avoir essayé de sous-traiter leur projet criminel

07.

La haine des bien-pensants : ils voient tous ceux qui ne pensent pas comme eux comme des invalides !

01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Des slips sur des statues de nus à l'UNESCO ! Pour ne pas heurter "certaines sensibilités"…

04.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

05.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

06.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Une France, deux sentiments nationaux concurrents ?

03.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

04.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

05.

Pression islamiste : quelles leçons de la guerre froide et du "containment" de la menace intérieure communiste ?

06.

Plus urgent que le vote de l'interdiction du voile en sorties scolaires, le combat contre un anti-racisme dévoyé

Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
CasCochyme
- 13/10/2019 - 17:30
flatulences
"Ce message est entendu par ses supporters". Oui, paraît-il, la "base" suit. Chez les casquettes rouges, peut leur chaut que Trump exprime des pensées lumineuses telles que "les Kurdes ne nous ont pas aidés en Normandie" (!) ou " Joe Biden embrassait le cul d'Obama". Je précise : je me trouve en fait dans le ventre de la Bête et j'ai longtemps voulu soutenir des aspects essentiels de ses messages et politiques, et je me suis bien réjoui que la supermenteuse Clinton se soit ramassée (souvenirs du bombardement du Kosovo par sa moitié et de l'excursion libyenne par elle). Et j'ai vu Trump à l'œuvre, comme tout le monde... Pour faire bref: il a été élu sur le fil du rasoir par certains "indépendants" ne voulant pas du retour aux affaires du couple infernal et de leurs affidés, mais je pense qu'une partie cruciale de ces électeurs-là ne supportent plus les flatulences de DJT et feront la différence, même pour finir par élire la maîtresse d'école putativement Cherokee. La coupe est pleine. J'aimerais bien voir se mettre en place une petite discussion à ce sujet avec Zemmour, Houellebecq (auteurs que j'apprécie) et d'autres qui ont exprimé un certain soutien à l'aboyeur de carnaval.
evgueniesokolof
- 11/10/2019 - 09:04
ohlala
Ce n'est pas la première fois que les branquignoles des coulisses retranscrivent n'importe quoi: Atlantico doit sous traiter à un C.A.T. (bien connu de Bendidons qui en est diplômé)
Mais on s'use à le répéter....
En revanche, on ne voit plus nulle part l'inénarrable spécialiste des USA, l'évanescente et lolotte Nicole Bacharan qui hantait les plateaux de télé-merde et expliquait qu'elle allait faire une fausse couche si l'abominable Trump était élu.Disparue dans les poubelles de l'Histoire? non ! dans celles du petit coin
JEBRANAA
- 10/10/2019 - 20:04
à Didou33
Vous avez totalement raison dans votre commentaire : l'article a été écrit à partir d'une interview par téléphone et de nombreuses erreurs se sont glissées dans la retranscription.
1) la Turquie n'a pas quitté l'OTAN mais "prenait ses distances" (de fait, en se tournant vers la Russie)
2) je maintiens toutefois que la Turquie se rapprochait aussi de l'Iran
3) il faut lire: lançait des appels d'offre pour renouveler ses chars et ses avions
4) il s'agit bien des F35.
5) il s'agit bien du système de défense russe S-400.