En direct
Best of
Best of du 18 au 24 janvier
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

02.

Des déchets nucléaires recyclés permettraient d'obtenir des batteries quasi éternelles

03.

Coronavirus : quand les experts américains en sécurité biologique alertaient sur les risques posés par le laboratoire chinois ultra sensible de… Wuhan

04.

Ce laser super puissant développé par Israël pourrait devenir un instrument de paix

05.

Ce que les municipales risquent d’imposer à Emmanuel Macron

06.

Plus précieux que l’or, le palladium : les raisons d’un envol des prix

07.

Alors que les populations de culture musulmane connaissent un retour marqué à la religion en Europe, les pays arabo-musulmans connaissent pour leur part une sécularisation rapide

01.

La fascination du pire

01.

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

02.

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

03.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

04.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

05.

Les ministres seraient deux fois plus riches sous le quinquennat d’Emmanuel Macron que sous François Hollande

06.

Macron est content, Martinez ronge son frein et Berger engrange les adhésions. Mais la France va mieux ou pas ?

01.

La France, ni dictature, ni régime autoritaire mais néanmoins une démocratie affaiblie…

02.

Vu dans un manuel d'histoire : "les attentats du 11 septembre ont été orchestrés par la CIA" !

03.

Mila menacée de mort et de viol pour avoir critiqué l’Islam : « elle l’a cherché, qu’elle assume » !

04.

Mais pourquoi la droite semble-t-elle incapable de capitaliser sur le rejet du duel retour Macron / Le Pen ?

05.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

06.

69% des Français pensent qu’Emmanuel Macron ne sera pas réélu. Mais quel scénario pourrait empêcher son match retour avec Marine Le Pen ?

ça vient d'être publié
décryptage > International
Une ingérence qui pèse

La privatisation de la guerre par les EAU en Libye et au Yémen ou comment Abu Dhabi recrute de jeunes soudanais pour « leurs » guerres

il y a 10 min 13 sec
décryptage > France
Chômage 2019

Pourquoi la baisse du chômage ne se joue pas à Paris

il y a 1 heure 16 min
décryptage > Santé
Septicémies

Alerte à l’empoisonnement du sang : une mort sur 5 dans le monde causée par les sepsis

il y a 1 heure 39 min
décryptage > Politique
Une stratégie sans faille ?

LR : ce que le parti devrait retenir de la stratégie sans concession de Rachida Dati

il y a 2 heures 19 min
pépites > High-tech
Apple Pay
2020 : 99 % des cartes françaises seront compatibles Apple Pay
il y a 15 heures 50 min
pépite vidéo > Media
Un bad buzz
Rognée d'une photo officielle : Vanessa Nakate dénonce un acte raciste
il y a 18 heures 4 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Dépendances" : une pièce de théâtre où la fratrie est mise en avant

il y a 21 heures 34 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Là où chantent les écrevisses" : un roman qui a déjà conquis 4 millions de lecteurs

il y a 21 heures 55 min
décryptage > Santé
Un nouveau débat ?

Fongicides : ces lanceurs d’alerte qui plombent les débats scientifiques

il y a 22 heures 49 min
décryptage > Santé
Septicémies

Alerte à l’empoisonnement du sang : une mort sur 5 dans le monde causée par les sepsis

il y a 1 jour 23 min
décryptage > International
Ils veulent du sang

Révolution en Grande Bretagne : Boris Johnson va interdire la "réparation de l’hymen" !

il y a 30 min 53 sec
décryptage > High-tech
Décryptage High-Tech

SILICON VALLEY : le célèbre berceau américain de la Tech abandonnerait-il la culture « start-up » que le monde lui envie, en matière d’innovation ?

il y a 1 heure 24 min
décryptage > International
Atlantico Business

Coronavirus : la Chine en profite pour donner des leçons d’efficacité au monde occidental

il y a 2 heures 5 min
décryptage > Justice
Justice en France

Pourquoi l’indépendance de la justice ne signifie pas que les magistrats ne doivent aucun compte aux Français ?

il y a 2 heures 38 min
pépites > Politique
Et après ?
Brexit : Quelles sont les démarches que les Français devront effectuer pour se rendre en Grande-Bretagne ?
il y a 16 heures 39 min
pépites > Santé
Conoravirus
Coronavirus : comment les Français atteints du virus sont-ils pris en charge sur le territoire ?
il y a 19 heures 24 min
décryptage > Politique
C'est grave docteur ?

Et Benjamin Griveaux dérailla gravement à la gare de l'Est…

il y a 21 heures 43 min
décryptage > Politique
Nouvelle technologie

Ce laser super puissant développé par Israël pourrait devenir un instrument de paix

il y a 22 heures 32 min
décryptage > Politique
Lendemains qui déchantent

L’Europe face à une gueule de bois post Brexit

il y a 23 heures 35 min
décryptage > Santé
Le fugitif

Coronavirus : quand les experts américains en sécurité biologique alertaient sur les risques posés par le laboratoire chinois ultra sensible de… Wuhan

il y a 1 jour 35 min
© BERTRAND GUAY / AFP
© BERTRAND GUAY / AFP
Foire aux rumeurs

Préfecture de Paris : ce qui se joue vraiment quand les réseaux sociaux s’enflamment

Publié le 05 octobre 2019
Jeudi, un fonctionnaire administratif de la préfecture de police de Paris a tué quatre de ses collègues puis a été abattu. Les motifs de son acte ne sont pas encore connus : conversion à l'islam, craquage psychologique à cause de son travail, tensions dues à son handicap... Toute la panoplie des causes est évoquée sur les réseaux sociaux.
Diplômé d'école de commerce, Nicolas Moreau a exercé en tant qu'auditeur pendant une décennie, auprès de nombreux acteurs publics, associatifs et privés.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nicolas Moreau
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Diplômé d'école de commerce, Nicolas Moreau a exercé en tant qu'auditeur pendant une décennie, auprès de nombreux acteurs publics, associatifs et privés.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jeudi, un fonctionnaire administratif de la préfecture de police de Paris a tué quatre de ses collègues puis a été abattu. Les motifs de son acte ne sont pas encore connus : conversion à l'islam, craquage psychologique à cause de son travail, tensions dues à son handicap... Toute la panoplie des causes est évoquée sur les réseaux sociaux.

Atlantico : Les réseaux sociaux s'enflamment autour d'informations parcellaires et non vérifiables. Est-ce cette absence de faits qui cause cet effet de résonance ?

Nicolas Moreau : Il est impossible de répondre à cette question, car il est impossible de chiffrer ceux que l’absence d’informations pousse à la prudence et au silence, et ceux dont l’absence d’informations stimule au contraire l’imagination et l’expression.

Si on s’intéresse à ceux qui s’expriment, les réseaux sociaux s’enflamment autour d’informations douteuses et parcellaires, tout comme ils le font autour d’informations vérifiées et détaillées : avec des biais cognitifs très importants, et notamment de forts biais de confirmation (qui poussent les individus à privilégier les informations confirmant leurs croyances préétablies, plutôt que celles poussant à les remettre en cause).

Ainsi, autour d’un tel évènement, que les informations soient nombreuses ou non, beaucoup chercheront confirmation de ce qu’ils croyaient au préalable. Mais le manque d’informations accroit le phénomène par deux leviers au moins. Le premier levier est la multiplication des hypothèses qui se forment.

Par exemple, le tueur s’étant converti à l’islam un an et demi avant l’évènement, certains penseront que l’islam est une nouvelle fois responsable d’un massacre. D’autres penseront à l’inverse que l’on cherche à accuser cette religion d’un acte de folie qui n’a rien à voir avec elle, et qui a pour cause un manque de considération par la hiérarchie du tueur, ou une tension due à son handicap.

Dans le cas de la tuerie de la préfecture de Paris, rien ne filtre, ou presque, de la préfecture elle-même. Les collègues du tueur, qui le fréquentaient depuis des années, n’ont ni confirmé, ni infirmé un éventuel changement de comportement, ou d’éventuels signes avant-coureurs de radicalisation (refus de serrer la main aux femmes, etc.). L’information permettant d’infirmer telle ou telle hypothèse n’est donc pas disponible, en conséquence de quoi ces hypothèses se multiplient sur les réseaux sociaux.

S’ajoute à cela un second levier, qui est celui des théories du complot. Pour celles-ci, l’absence d’information est forcément due à une volonté (gouvernementale ou autre) de contrôler l’information émise. Ces théories surfent évidemment sur le manque d’informations disponibles.

Cette situation où l’information est parcellaire est donc la cause de bruit sur les réseaux sociaux. Mais il est impossible de savoir si le bruit augmente, car les hypothèses et les théories du complot se multiplient, ou si au contraire ce bruit diminue, car en l’absence d’informations claires plus gens préfèrent se taire que s'exprimer. Pour avoir une réponse certaine à cette question, il faudrait connaitre la part de ceux qui s’expriment plus que la normale, et la part de ceux qui se taisent plus que la normale, dans une telle situation.

Chacun y va de son interprétation, qui confirme généralement son système de croyances. Est-ce que ces événements, maintenant de plus en plus fréquents, aboutissent à des changements dans l'opinion ou y a-t-il seulement confirmation des clivages politiques ?

S’ils ont pu l’être au départ, les réseaux sociaux ne sont plus représentatifs de la société française. Les plus radicaux s’y expriment, souvent violemment, et font fuir ou taire les plus modérés. Il n’y a donc plus grand monde à convaincre sur ces réseaux, les clivages politiques y sont très marqués, et ils ne changeront plus ou presque.

En revanche, parmi ceux qui ne s’expriment pas, ou parmi ceux qui ont indirectement accès aux réseaux sociaux (par les médias par exemple), il existe une masse d’individus n’ayant pas d’idée préconçue sur tel ou tel sujet, que les opinions exprimées sur les réseaux permettent petit à petit de convaincre.

Le fonctionnement est le même que pour un débat télévisé par exemple. Zemmour ne convaincra pas Naulleau, et Naulleau ne convaincra pas Zemmour. Mais l’un des deux convaincra plus de monde, parmi les téléspectateurs qui écoutent, que l’autre.

Le fonctionnement est le même pour les réseaux sociaux. Les minorités radicales qui s’y expriment ne changeront pas d’avis. Mais les silencieux qui les écoutent, et qui n’ont pas encore d’opinion tranchée et définitive sur tel ou tel sujet, seront convaincus par les uns ou par les autres.

L’opinion se forme ainsi, en penchant vers l’une ou l’autre de ces minorités bruyantes. Les minorités font l’opinion.

En quoi l'usage des réseaux sociaux accentue encore le phénomène de confirmation ?

Les algorithmes des réseaux sociaux invitent généralement à se rapprocher d’individus aux croyances proches des siennes. Pendant ce temps, les systèmes de blocage  permettent de ne pas s’imposer les opinions ou personnalités qui nous déplaisent.

Petit à petit, les groupes sur les réseaux sociaux se referment, et la confrontation d’idées divergentes se fait plus rare. On y trouve donc de plus en plus d’avis conformes aux siens, et d’informations correspondant à ses idées préconçues, et de moins en moins de pluralisme et de défi intellectuel.

De plus, likes, partages et retweets sont plus gratifiants qu'insultes et contre arguments. Les utilisateurs s'offrent donc les premiers par des messages clivants et marqueurs d'un certain placement idéologique, et s'évitent les seconds par des blocages.

Par cet usage, les réseaux sociaux accentuent le phénomène de confirmation.

Pour s’en sortir, chacun doit prendre conscience de ses propres biais, et s'astreindre à suivre les injonctions de Montaigne : "Il faut voyager pour frotter et limer sa cervelle contre celle d'autrui." 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

02.

Des déchets nucléaires recyclés permettraient d'obtenir des batteries quasi éternelles

03.

Coronavirus : quand les experts américains en sécurité biologique alertaient sur les risques posés par le laboratoire chinois ultra sensible de… Wuhan

04.

Ce laser super puissant développé par Israël pourrait devenir un instrument de paix

05.

Ce que les municipales risquent d’imposer à Emmanuel Macron

06.

Plus précieux que l’or, le palladium : les raisons d’un envol des prix

07.

Alors que les populations de culture musulmane connaissent un retour marqué à la religion en Europe, les pays arabo-musulmans connaissent pour leur part une sécularisation rapide

01.

La fascination du pire

01.

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

02.

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

03.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

04.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

05.

Les ministres seraient deux fois plus riches sous le quinquennat d’Emmanuel Macron que sous François Hollande

06.

Macron est content, Martinez ronge son frein et Berger engrange les adhésions. Mais la France va mieux ou pas ?

01.

La France, ni dictature, ni régime autoritaire mais néanmoins une démocratie affaiblie…

02.

Vu dans un manuel d'histoire : "les attentats du 11 septembre ont été orchestrés par la CIA" !

03.

Mila menacée de mort et de viol pour avoir critiqué l’Islam : « elle l’a cherché, qu’elle assume » !

04.

Mais pourquoi la droite semble-t-elle incapable de capitaliser sur le rejet du duel retour Macron / Le Pen ?

05.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

06.

69% des Français pensent qu’Emmanuel Macron ne sera pas réélu. Mais quel scénario pourrait empêcher son match retour avec Marine Le Pen ?

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
zelectron
- 05/10/2019 - 21:07
TOUS les services publiques sont noyautés
Maintenant pour trouver qui est qui, ça va être une question de chercher (trouver?) une aiguille dans une botte de foin !