En direct
Best of
Best of du 7 au 13 décembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Dimanche noir pour le métro parisien : le trafic sera totalement interrompu le 15 décembre sur quatorze lignes de métro

02.

Combien d’heures de marche pour brûler les calories d’une pizza ? Un nouvel étiquetage alimentaire semble faire ses preuves

03.

Retraites : les enseignants parviennent à obtenir une loi de programmation immédiate à 10 milliards d’euros

04.

Miss France 2020 : aucune caméra ne permettra de voir les coulisses afin d’éviter un incident en direct

05.

Miss Univers : Maëva Coucke chute pendant le défilé en maillot de bain

06.

Macron a bien des malheurs : encore un lépreux à la tête d'un pays européen !

07.

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

03.

Combien d’heures de marche pour brûler les calories d’une pizza ? Un nouvel étiquetage alimentaire semble faire ses preuves

04.

Retraites : les vraies raisons pour lesquelles les chefs syndicaux ne peuvent pas adhérer au projet de réforme en dépit de toutes les garanties apportées et l’oubli très politique des fonds de capitalisation

05.

Entrepreneurs : Tous en grève !! Petite leçon de chose aux Français qui soutiennent le mouvement

06.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

03.

Grèves : où va le conflit ? Les clés pour se laisser aller à faire de petites prédictions

04.

Retraites : mais au fait, à quoi ressemblera la France de 2040 ?

05.

Il est possible de sortir de l’affrontement stérile entre "élitisme" et "populisme". La preuve par Boris Johnson

06.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le Jeune homme à la Mule" : quand Michel Orcel chausse la lorgnette de Stendhal…

il y a 2 heures 31 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Raymonda" de Rudolf Noureev d'après Marius Petipa : la perfection classique pendant trois heures d’horloge… Et on en redemanderait…

il y a 2 heures 51 min
pépite vidéo > Religion
Huit mois après
Chantier de Notre-Dame de Paris : France 2 dévoile des images de l'intérieur de la cathédrale
il y a 4 heures 38 min
pépites > France
Fortes perturbations
Dimanche noir pour le métro parisien : le trafic sera totalement interrompu le 15 décembre sur quatorze lignes de métro
il y a 8 heures 25 min
light > France
Mauvaise camaraderie ?
Miss France 2020 : les ultimes heures de la compétition avant le sacre auraient été marquées par des tensions entre les candidates
il y a 9 heures 39 min
pépites > Social
Prévisions
Grève SNCF : Edouard Philippe exige un "plan de transport" pour les fêtes
il y a 11 heures 44 min
décryptage > Terrorisme
Bonnes feuilles

Comment Daech est né sur les décombres de l'Etat irakien

il y a 12 heures 51 min
rendez-vous > Politique
Zone Franche
Mélenchon et les élections britanniques : le grand rabbin, le Crif et le Likoud ont-ils fait chuter la gauche ?
il y a 13 heures 26 min
décryptage > Education
Négociations

Retraites : les enseignants parviennent à obtenir une loi de programmation immédiate à 10 milliards d’euros

il y a 14 heures 47 min
décryptage > Europe
Le retour de l'ennemi héréditaire

Macron a bien des malheurs : encore un lépreux à la tête d'un pays européen !

il y a 15 heures 53 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le roman des Goscinny, naissance d'un gaulois" de Catel Muller : un parcours tendre et souriant aux sources de l'inspiration du père d'Astérix et Obélix

il y a 2 heures 40 min
pépites > Défense
Solidarité et soutien envers nos soldats
Emmanuel Macron sera avec les militaires français en Côte d’Ivoire pour les fêtes de fin d’année
il y a 4 heures 5 min
light > France
"Nipple Gate"
Miss France 2020 : aucune caméra ne permettra de voir les coulisses afin d’éviter un incident en direct
il y a 5 heures 35 min
pépites > Politique
Confiance
Edouard Philippe considère que la "bonne foi" de Jean-Paul Delevoye est "totale"
il y a 9 heures 23 sec
pépite vidéo > Sport
Valeurs du sport bafouées
Roxana Maracineanu, ministre des Sports, a été huée et menacée par des supporters lors d'un match du Red Star
il y a 11 heures 2 min
décryptage > High-tech
Bonnes feuilles

La genèse de Huaweï : comment le génie et les idées de Ren Zhengfei ont révolutionné les télécoms et l'industrie en Chine

il y a 12 heures 29 min
décryptage > Terrorisme
Bonnes feuilles

Lutte et prévention contre le terrorisme : l'impérieuse nécessité d'adopter une vision globale afin d'éviter l'impression du pansement sur une jambe de bois

il y a 13 heures 4 min
décryptage > Santé
Avancées médicales

Un nouveau traitement capable de prévenir la moitié des cancers du sein produit des effets même longtemps après avoir été pris

il y a 14 heures 14 min
décryptage > Politique
Répartie

Retraites : on peut être de droite et préférer la répartition

il y a 15 heures 2 min
décryptage > Politique
Déclaration d’intérêt

Une démocratie digne de ce nom peut-elle vraiment fermer les yeux sur les "petits" oublis de Jean-Paul Delevoye ?

il y a 16 heures 6 min
© BERTRAND GUAY / AFP
© BERTRAND GUAY / AFP
Foire aux rumeurs

Préfecture de Paris : ce qui se joue vraiment quand les réseaux sociaux s’enflamment

Publié le 05 octobre 2019
Jeudi, un fonctionnaire administratif de la préfecture de police de Paris a tué quatre de ses collègues puis a été abattu. Les motifs de son acte ne sont pas encore connus : conversion à l'islam, craquage psychologique à cause de son travail, tensions dues à son handicap... Toute la panoplie des causes est évoquée sur les réseaux sociaux.
Diplômé d'école de commerce, Nicolas Moreau a exercé en tant qu'auditeur pendant une décennie, auprès de nombreux acteurs publics, associatifs et privés.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nicolas Moreau
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Diplômé d'école de commerce, Nicolas Moreau a exercé en tant qu'auditeur pendant une décennie, auprès de nombreux acteurs publics, associatifs et privés.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jeudi, un fonctionnaire administratif de la préfecture de police de Paris a tué quatre de ses collègues puis a été abattu. Les motifs de son acte ne sont pas encore connus : conversion à l'islam, craquage psychologique à cause de son travail, tensions dues à son handicap... Toute la panoplie des causes est évoquée sur les réseaux sociaux.

Atlantico : Les réseaux sociaux s'enflamment autour d'informations parcellaires et non vérifiables. Est-ce cette absence de faits qui cause cet effet de résonance ?

Nicolas Moreau : Il est impossible de répondre à cette question, car il est impossible de chiffrer ceux que l’absence d’informations pousse à la prudence et au silence, et ceux dont l’absence d’informations stimule au contraire l’imagination et l’expression.

Si on s’intéresse à ceux qui s’expriment, les réseaux sociaux s’enflamment autour d’informations douteuses et parcellaires, tout comme ils le font autour d’informations vérifiées et détaillées : avec des biais cognitifs très importants, et notamment de forts biais de confirmation (qui poussent les individus à privilégier les informations confirmant leurs croyances préétablies, plutôt que celles poussant à les remettre en cause).

Ainsi, autour d’un tel évènement, que les informations soient nombreuses ou non, beaucoup chercheront confirmation de ce qu’ils croyaient au préalable. Mais le manque d’informations accroit le phénomène par deux leviers au moins. Le premier levier est la multiplication des hypothèses qui se forment.

Par exemple, le tueur s’étant converti à l’islam un an et demi avant l’évènement, certains penseront que l’islam est une nouvelle fois responsable d’un massacre. D’autres penseront à l’inverse que l’on cherche à accuser cette religion d’un acte de folie qui n’a rien à voir avec elle, et qui a pour cause un manque de considération par la hiérarchie du tueur, ou une tension due à son handicap.

Dans le cas de la tuerie de la préfecture de Paris, rien ne filtre, ou presque, de la préfecture elle-même. Les collègues du tueur, qui le fréquentaient depuis des années, n’ont ni confirmé, ni infirmé un éventuel changement de comportement, ou d’éventuels signes avant-coureurs de radicalisation (refus de serrer la main aux femmes, etc.). L’information permettant d’infirmer telle ou telle hypothèse n’est donc pas disponible, en conséquence de quoi ces hypothèses se multiplient sur les réseaux sociaux.

S’ajoute à cela un second levier, qui est celui des théories du complot. Pour celles-ci, l’absence d’information est forcément due à une volonté (gouvernementale ou autre) de contrôler l’information émise. Ces théories surfent évidemment sur le manque d’informations disponibles.

Cette situation où l’information est parcellaire est donc la cause de bruit sur les réseaux sociaux. Mais il est impossible de savoir si le bruit augmente, car les hypothèses et les théories du complot se multiplient, ou si au contraire ce bruit diminue, car en l’absence d’informations claires plus gens préfèrent se taire que s'exprimer. Pour avoir une réponse certaine à cette question, il faudrait connaitre la part de ceux qui s’expriment plus que la normale, et la part de ceux qui se taisent plus que la normale, dans une telle situation.

Chacun y va de son interprétation, qui confirme généralement son système de croyances. Est-ce que ces événements, maintenant de plus en plus fréquents, aboutissent à des changements dans l'opinion ou y a-t-il seulement confirmation des clivages politiques ?

S’ils ont pu l’être au départ, les réseaux sociaux ne sont plus représentatifs de la société française. Les plus radicaux s’y expriment, souvent violemment, et font fuir ou taire les plus modérés. Il n’y a donc plus grand monde à convaincre sur ces réseaux, les clivages politiques y sont très marqués, et ils ne changeront plus ou presque.

En revanche, parmi ceux qui ne s’expriment pas, ou parmi ceux qui ont indirectement accès aux réseaux sociaux (par les médias par exemple), il existe une masse d’individus n’ayant pas d’idée préconçue sur tel ou tel sujet, que les opinions exprimées sur les réseaux permettent petit à petit de convaincre.

Le fonctionnement est le même que pour un débat télévisé par exemple. Zemmour ne convaincra pas Naulleau, et Naulleau ne convaincra pas Zemmour. Mais l’un des deux convaincra plus de monde, parmi les téléspectateurs qui écoutent, que l’autre.

Le fonctionnement est le même pour les réseaux sociaux. Les minorités radicales qui s’y expriment ne changeront pas d’avis. Mais les silencieux qui les écoutent, et qui n’ont pas encore d’opinion tranchée et définitive sur tel ou tel sujet, seront convaincus par les uns ou par les autres.

L’opinion se forme ainsi, en penchant vers l’une ou l’autre de ces minorités bruyantes. Les minorités font l’opinion.

En quoi l'usage des réseaux sociaux accentue encore le phénomène de confirmation ?

Les algorithmes des réseaux sociaux invitent généralement à se rapprocher d’individus aux croyances proches des siennes. Pendant ce temps, les systèmes de blocage  permettent de ne pas s’imposer les opinions ou personnalités qui nous déplaisent.

Petit à petit, les groupes sur les réseaux sociaux se referment, et la confrontation d’idées divergentes se fait plus rare. On y trouve donc de plus en plus d’avis conformes aux siens, et d’informations correspondant à ses idées préconçues, et de moins en moins de pluralisme et de défi intellectuel.

De plus, likes, partages et retweets sont plus gratifiants qu'insultes et contre arguments. Les utilisateurs s'offrent donc les premiers par des messages clivants et marqueurs d'un certain placement idéologique, et s'évitent les seconds par des blocages.

Par cet usage, les réseaux sociaux accentuent le phénomène de confirmation.

Pour s’en sortir, chacun doit prendre conscience de ses propres biais, et s'astreindre à suivre les injonctions de Montaigne : "Il faut voyager pour frotter et limer sa cervelle contre celle d'autrui." 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Dimanche noir pour le métro parisien : le trafic sera totalement interrompu le 15 décembre sur quatorze lignes de métro

02.

Combien d’heures de marche pour brûler les calories d’une pizza ? Un nouvel étiquetage alimentaire semble faire ses preuves

03.

Retraites : les enseignants parviennent à obtenir une loi de programmation immédiate à 10 milliards d’euros

04.

Miss France 2020 : aucune caméra ne permettra de voir les coulisses afin d’éviter un incident en direct

05.

Miss Univers : Maëva Coucke chute pendant le défilé en maillot de bain

06.

Macron a bien des malheurs : encore un lépreux à la tête d'un pays européen !

07.

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

03.

Combien d’heures de marche pour brûler les calories d’une pizza ? Un nouvel étiquetage alimentaire semble faire ses preuves

04.

Retraites : les vraies raisons pour lesquelles les chefs syndicaux ne peuvent pas adhérer au projet de réforme en dépit de toutes les garanties apportées et l’oubli très politique des fonds de capitalisation

05.

Entrepreneurs : Tous en grève !! Petite leçon de chose aux Français qui soutiennent le mouvement

06.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

03.

Grèves : où va le conflit ? Les clés pour se laisser aller à faire de petites prédictions

04.

Retraites : mais au fait, à quoi ressemblera la France de 2040 ?

05.

Il est possible de sortir de l’affrontement stérile entre "élitisme" et "populisme". La preuve par Boris Johnson

06.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
zelectron
- 05/10/2019 - 21:07
TOUS les services publiques sont noyautés
Maintenant pour trouver qui est qui, ça va être une question de chercher (trouver?) une aiguille dans une botte de foin !