En direct
Best of
Best of du 12 au 18 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Californie : une importante faille tectonique se réveille après 500 ans d'inactivité

02.

Une France, deux sentiments nationaux concurrents ?

03.

L’État décide de porter plainte après les accusations d'un homme qui prétendait que la France était "raciste"

04.

Matignon : Sandro Gozi, le conseiller d'Edouard Philippe, annonce sa démission

05.

Ce que François Hollande semble ne (toujours) pas comprendre à la nature de la crise de défiance qui déstabilise les démocraties occidentales

06.

Chine : des tueurs à gages condamnés pour avoir essayé de sous-traiter leur projet criminel

07.

La haine des bien-pensants : ils voient tous ceux qui ne pensent pas comme eux comme des invalides !

01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Des slips sur des statues de nus à l'UNESCO ! Pour ne pas heurter "certaines sensibilités"…

04.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

05.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

06.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Une France, deux sentiments nationaux concurrents ?

03.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

04.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

05.

Pression islamiste : quelles leçons de la guerre froide et du "containment" de la menace intérieure communiste ?

06.

Plus urgent que le vote de l'interdiction du voile en sorties scolaires, le combat contre un anti-racisme dévoyé

ça vient d'être publié
pépites > France
Impact à Montpellier, Toulouse et Perpignan
Intempéries : le trafic SNCF fortement impacté dans le sud de la France jusqu'au 4 novembre
il y a 5 heures 35 min
pépite vidéo > International
Tentative d'apaisement
Chili : le président Sebastian Piñera demande pardon et propose des mesures sociales
il y a 7 heures 17 min
light > Science
Big One ?
Californie : une importante faille tectonique se réveille après 500 ans d'inactivité
il y a 10 heures 15 min
pépites > High-tech
Révolution ?
Google dévoile des progrès majeurs dans le calcul quantique
il y a 11 heures 17 min
pépites > Justice
"Diffamation publique"
L’État décide de porter plainte après les accusations d'un homme qui prétendait que la France était "raciste"
il y a 12 heures 53 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Unbelievable" : ... mais vrai !

il y a 14 heures 27 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Hors normes" d'Eric Tolédano et Olivier Nakache : les réalisateurs d'Intouchables nous embarquent dans un film irrésistible

il y a 15 heures 1 min
décryptage > Science
Espace

Les effets du voyage spatial sur le corps humain

il y a 16 heures 1 min
décryptage > France
Repli ?

Une France, deux sentiments nationaux concurrents ?

il y a 16 heures 59 min
décryptage > Société
Tout nouveau, tout beau

L'amour sur Instagram ? C'est de l'art !

il y a 17 heures 38 min
Jamais mieux servi que par soi-même
Chine : des tueurs à gages condamnés pour avoir essayé de sous-traiter leur projet criminel
il y a 6 heures 34 min
pépites > Politique
Polémique maltaise
Matignon : Sandro Gozi, le conseiller d'Edouard Philippe, annonce sa démission
il y a 8 heures 36 min
pépites > Faits divers
Enquête
L'homme arrêté au musée de Saint-Raphaël a été hospitalisé d'office
il y a 10 heures 47 min
pépites > Politique
Avenir de la droite
Christian Jacob dévoile le nouvel organigramme des Républicains
il y a 11 heures 53 min
pépite vidéo > Défense
Promesses tenues ?
Syrie : la Turquie et la Russie évoquent un "accord historique"
il y a 14 heures 3 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Oublier Klara" d'Isabelle Autissier : une saga familiale qui s’étire des goulags staliniens à la décomposition de l’URSS

il y a 14 heures 46 min
décryptage > Société
Conséquences bénéfiques ?

L'impact social de la flexibilité des horaires de travail

il y a 15 heures 32 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 22 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 16 heures 18 min
décryptage > Sport
Ligue des Champions

Bruges - PSG : 0-5, Avec un Mbappé fulgurant, le PSG caracole en tête de son groupe

il y a 17 heures 25 min
décryptage > Société
Il n'y a rien à voir...

La haine des bien-pensants : ils voient tous ceux qui ne pensent pas comme eux comme des invalides !

il y a 17 heures 52 min
© BERTRAND GUAY / AFP
© BERTRAND GUAY / AFP
RacineS du mal

Entre islamisme et pétages de plomb, ces meurtres mis en scène qui ébranlent la société française

Publié le 04 octobre 2019
On ne connaît pas encore les motivations exactes du tueur qui a frappé hier la Préfecture de Police. Mais les meurtres mis en scène, dont les motifs parcourent toute la gamme de la radicalisation islamiste au craquage psychologique, sont de plus en plus fréquents.
Bertrand Vergely est philosophe et théologien.Il est l'auteur de plusieurs livres dont La Mort interdite (J.-C. Lattès, 2001) ou Une vie pour se mettre au monde (Carnet Nord, 2010), La tentation de l'Homme-Dieu (Le Passeur Editeur, 2015).  
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Bertrand Vergely
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Bertrand Vergely est philosophe et théologien.Il est l'auteur de plusieurs livres dont La Mort interdite (J.-C. Lattès, 2001) ou Une vie pour se mettre au monde (Carnet Nord, 2010), La tentation de l'Homme-Dieu (Le Passeur Editeur, 2015).  
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
On ne connaît pas encore les motivations exactes du tueur qui a frappé hier la Préfecture de Police. Mais les meurtres mis en scène, dont les motifs parcourent toute la gamme de la radicalisation islamiste au craquage psychologique, sont de plus en plus fréquents.

Atlantico.fr :  Jeudi 3 Octobre à l’heure du déjeuner un fonctionnaire de la préfecture de Police de Paris âgé de 45 ans et qui, selon le Ministre de l’intérieur ne présentait aucun signe de fragilité psychologique, a tué quatre de ses collègues dans une attaque au couteau. Certains médias ont déclaré que l'assaillant s'était converti à l'islam depuis 18 mois. On ne connaît pas pour l'heure les motifs de son acte, mais le déroulé des faits est semblable aux mises en scène du terrorisme islamiste. Si "pétage de plomb" il y a, comme dit l'expression consacrée, la répétition de cette mise en scène interroge sur les causes de cette violence dans la société française. Quelles émotions trouve-t-on derrière un tel basculement ? 

Bertrand Vergely : Dans le drame qui vient de se dérouler il importe de faire la part entre ce qui relève de la violence ordinaire et ce qui relève de la violence hors-norme. 

Quand quelqu’un « pète les plombs » de façon ordinaire la violence qu’il déploie relève du caprice d’un enfant qui se roule parterre parce qu’on lui a refusé quelque chose qu’il désirait. Ce caprice peut donner lieu à des coups de folie comme le fait d’agresser directement et violemment.  celui ou celle qui lui a refusé l’objet de son désir. Il peut donner lieu au fait de s’agresser soi-même. Ce qui peut aller loin. Il n’est pas rare que l’on tue ou que l’on se suicide quand est en proie à un tel coup de folie. Dans le cadre de la violence hors-norme on a affaire à autre chose.

Une chose frappe dans le drame qui vient de se dérouler : la façon dont le meurtre a eu lieu. Cette façon est celle-là même que pratiquent certains terroristes musulmans. Elle est celle-là même  recommandée par  Daech depuis sa défaite. 

Ces dernières années on a vu surgir dans l’actualité de nombreux attentats commis par un homme seul descendant dans la rue et attaquant des passants à l’arme blanche en criant « Allah Akbar ! » « Dieu est grand ! ». Quand Daech a été défait, avant de disparaître dans la clandestinité, ses chefs ont donné comme consigne à leurs sympathisants de commettre des attentats et, au besoin, de ne pas hésiter à commettre des attentats seuls. 

Quand de tels attentats ont lieu ceux qui les commettent ne « pètent pas les plombs ». Ils sont très déterminés, leur logique étant non pas psychologique mais idéologique.

Le scénario qui les conduit là se déroule en général en trois temps. Au commencement, une vie soit normale, soit brillante, soit médiocre. Puis un jour, rupture. À la suite d’une rencontre avec un leader idéologique fascinant, ceux-ci tombent sous le charme. Ils sont médusés, envoûtés, sous emprise. Vient alors la dernière phase : subjugués par le discours idéologique du leader fascinant ils n’entendent plus rien. On a beau leur parler, ils ne sont plus de ce monde. Ils sont partis ailleurs. C’est là que le passage à la violence s’opère. Possédés par l’idéologie, ils deviennent insensibles. Devenant insensibles, ils ont un sentiment d’invincibilité. Invincibles, ils se mettent à tuer en voyant dans leurs crimes la preuve de leur invincibilité. 

Dans le crime qui s’est déroulé hier Jeudi c’est manifestement ce qui s’est passé. Le meurtrier est-il un français converti à l’Islam qui a prêté allégeance à Daech ? Ne l’est-il pas ? On ne le sait pas. En revanche, ce qui est sûr c’est qu’il s’est converti à la symbolique du meurtre terroriste rituel. Il a tué au couteau sans raison apparente. 

Peut-on relier ce phénomène à la déconstruction depuis les années 70 des structures symboliques  traditionnelles  en débouchant sur ce que Durkheim appelle l’anomie ? 

Dans les années 70 le gauchisme a vécu une mutation idéologique. Le communisme étant en train de s’écrouler et le marxisme se révélant passablement sclérosé à cause de son dogmatisme, le désir de changer le monde s’est appuyé sur un nouveau modèle théorique hérité de Nietzsche et d’Heidegger. Reprenant le mythe gnostique de la  création originelle  lumineuse détournée par un dieu pervers et méchant, l’intelligentsia éprise de subversion a pensé le monde comme la victime d’un complot perpétré par l’Un, cet Un étant  monothéiste judéo-chrétien, platonicien, métaphysique, essentialiste et   contre les énergies du multiple, ces énergies  étant féministes, transgenre, écologistes et « no boarder ». Cette déconstruction a favorisé non pas la montée de la violence mais la montée d’une violence sous la forme d’une violence   ritualisée à travers un terrorisme intellectuel prenant d’assaut les medias, l’art et la culture. Prise d’assaut réussie, la violence mentale soupçonneuse, provocatrice et  insoumise par principe devenant la norme. Dans ce climat de subversion banalisée, institutionnalisée et normalisée au nom de la libération du genre humain, l’islamisme a séduit. Il est apparu comme la version réactualisée de la lutte de l’esclave contre son maître, du colonisé contre le colonisateur, de l’immigré contre son patron, du dominé contre le dominant. Des terroristes islamistes faisaient  des victimes lors d’attentats qu’ils commettaient ? Ils n’étaient pas vus comme des meurtriers mais comme des victimes défendant leurs droits bafoués. Aujourd’hui, un homme seul de 45 ans tue soudain au couteau quatre de ses collègues. Au niveau de la mise en scène on a là la suite logique du climat délétère dans lequel nous vivons depuis quelques décennies. Déconstruction, subversion, islamisme puis mise en scène d’un meurtre en série de façon islamiste, cela résume bien la dérive infernale d’une certaine aventure intellectuelle. 

Est-ce le système éducatif qui est en cause et qui explique que les individus n’arrivent plus à vivre pacifiquement leurs frustrations ? 

Si le système éducatif français arrive à produire de l’excellence, s’il se donne un mal fou avec courage, compétence  et dévouement pour que le plus grand nombre d’élèves puisse maîtriser les fondamentaux de l’instruction, il n’en est pas moins confronté à deux problèmes majeurs qu’il ne parvient pas à résoudre. 

Le premier est interne et relève de son sens. Quand un élève sort de Terminale, il sait un certain nombre de choses. Il est incapable de faire le lien entre celles-ci. Le lien qui pourrait unir toutes ces connaissances n’existe pas. La raison en est simple. On ne sait pas quel est le but de l’éducation. On ne le sait plus parce que l’on ne sait plus où l’on va. 

Deuxième problème, celui-ci relève de la société. En France, toute une partie de la société est perdue et les pouvoirs publics ne savent pas comment il va être possible de la remettre à flots. Dans le système éducatif il en va e même. Toute une partie de la population scolaire est perdue et l’on ne sait pas comment il va être possible de la remettre à flots elle aussi. Qu’il s’agisse de la société ou du système éducatif cette population est une proie rêvée pour l’islamisme et, si ce n’est l’islamisme, pour les mises en scène islamistes de la violence et de la mort. 

Des meurtres fous sur fond de mises-en-scène de violence terroriste. On s’interroge sur les causes de leur apparition. Osons cette hypothèse. Qui a souffert fait souffrir, dit-on. Pas de sens à propos de ce que l’on fait et de ce que l’on est ? Un monde perdu qui décroche du monde réel ? Quand le sens a été tué on tue le sens. Quand le monde a été tué on tue le monde. Les crimes qui ont lieu se font toujours sur le fond de crimes qui ont déjà eu lieu. 

Ce phénomène rappelle les tueries qui ont lieu aux États-Unis. Est-il lié à une crise de la masculinité ? 

Les assassins sont souvent des hommes. Crise de la masculinité ? Quand on a affaire à l’islamisme, c’est clair. Une crise est une contradiction que l’on n’arrive pas à résoudre et qui explose de façon douloureuse. Quand l’homme et la femme qui forment un couple fondamental n’arrivent pas à vivre leur complémentarité, quand donc ils se séparent, privée de son autre la masculinité devenant incompatible avec elle-même, celle-ci explose. Le monde a beaucoup de mal à vivre la complémentarité homme-femme. Soit le couple homme femme est le lieu d’une domination de l’homme sur la femme, soit il est celui de leur division.  Dans tous les cas le résultat est le même : le masculin est seul et étant seul il devient fou.   Ce qui frappe dans le drame qui a eu lieu hier Jeudi, c’est cet homme seul, ce masculin livré à lui-même tuant d’autres masculins afin sans doute de tuer le masculin qui, en lui, n’a pas su vivre. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Californie : une importante faille tectonique se réveille après 500 ans d'inactivité

02.

Une France, deux sentiments nationaux concurrents ?

03.

L’État décide de porter plainte après les accusations d'un homme qui prétendait que la France était "raciste"

04.

Matignon : Sandro Gozi, le conseiller d'Edouard Philippe, annonce sa démission

05.

Ce que François Hollande semble ne (toujours) pas comprendre à la nature de la crise de défiance qui déstabilise les démocraties occidentales

06.

Chine : des tueurs à gages condamnés pour avoir essayé de sous-traiter leur projet criminel

07.

La haine des bien-pensants : ils voient tous ceux qui ne pensent pas comme eux comme des invalides !

01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Des slips sur des statues de nus à l'UNESCO ! Pour ne pas heurter "certaines sensibilités"…

04.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

05.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

06.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Une France, deux sentiments nationaux concurrents ?

03.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

04.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

05.

Pression islamiste : quelles leçons de la guerre froide et du "containment" de la menace intérieure communiste ?

06.

Plus urgent que le vote de l'interdiction du voile en sorties scolaires, le combat contre un anti-racisme dévoyé

Commentaires (31)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
zelectron
- 05/10/2019 - 21:01
La cinquième colonne islamiste est présente partout
La lâcheté ses politiques est évidente, bon nombre d'entre eux feraient bien de se retirer sous peine du pire . . .
lasenorita
- 05/10/2019 - 17:28
Je corrige..
Ce sont 200.000 Algériens qui furent tués par le F.L.N. pendant les années 1992 à 2003...Le 27 décembre 1957:Boussouf fut égorgé par les membres du F.L.N., un communiqué a annoncé qu'il était mort ''au champ d'honneur'', les musulmans qui ne voulaient pas ''payer la dîme'' avaient les oreilles, le nez, les lèvres, les bras coupés.. Les fellouzes éventraient les femmes, égorgeaient les enfants, émasculaient les hommes et leur mettaient leur sexe dans la bouche!.. La saisie des biens immobiliers,des Européens,a surtout profité à un noyau de militants du F.L.N...Actuellement, en Algérie:6 millions de personnes(soit 21% de la population)sont analphabètes.. L'agriculture, valorisée par les colons français, a chuté.. Alger (la blanche) est devenue la ville la plus sale du monde, ses hôtels sont pleins de cafards, etc...Les membres du F.L.N. achète des propriétés, en France, avec de ''l'argent sale'' après avoir ''nationalisé'' les biens des non-musulmans ''nés en Algérie''...
lasenorita
- 05/10/2019 - 17:10
La victimisation.... çà suffit!
Les musulmans ont la HAINE de la France et des Français qu'ils accusent de tous les maux! A Alger, le FLN, qui gouverne depuis ''l'indépendance'' de l'Algérie, a fait construire un monument en l'honneur des ''martyrs'' tués par l'armée française, or, pendant la ''guerre d'Algérie'' les Français ont tué:150.000 Algériens tandis que le F.L.N. en a tué 200.000....Le 28 mai 1957:300 Algériens ont été massacrés, à Melouza, par le F.L.N, Dans le canton de Michelet:2150 Algériens ont été tués, le 15 juin 1955,par le F.L.N...En 1957:504 musulmans furent égorgés par le F.L.N...En Métropole:330 morts algériens d'avril à octobre 1957,puis 336 les 3 mois suivants...Après les ''Accords D'evian:150.000 harkis furent enterrés vivants par ces BARBARES du F.L.N...La ''guerre civile'' a coûté plus chère, en vies humaines, que la ''guerre d'indépendance'': de 1992 à 1996:100.0000 Algériens furent tués par des Algériens, la gendarmerie algérienne tirait ''à balles réelles'' sur les manifestants! En 1962:le F.L.N. possédait 700 millions d'anciens francs.. Les ''porteurs de valise''(Francis Jeanson, etc..) ont fait sortir, de France,400 millions d'anciens francs, par mois!.....